Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Des Bulgares néerlandophones! | Accueil | Sacrées soldes »

01 juillet 2006

Commentaires

Rita

Je soutiens volontiers ce point de vue de ce Mr Jean-Philippe.
Lectrice du blog, je vois qu'il y en a qui n'écrivent que pour tenter d'amoindrir l'esprit d'ouverture des discussions. Ils se cachent sous leur pseudo.

Bref d'un point de vue féminin, ce sont des minus.

eric

merci 'melodius' !
en seulement 4 lignes vous réussissez à démontrer que je n'était pas très loin de la vérité, il ne manquait que l'insulte !
encore que ce 'socialaud' (quelle poésie !!!) ... je suppose que ça doit être pris comme une insulte?
en ce qui concerne 'ceux qui se cachent sous leur pseudo' il me semble bien qu'à l'exeption de l'animateur de ce forum c'est notre cas à tous non ?
'socialaud' ! quand j'y repense c'est plutôt drôle ;-)

Jean-Philippe

"en ce qui concerne 'ceux qui se cachent sous leur pseudo' il me semble bien qu'à l'exeption de l'animateur de ce forum c'est notre cas à tous non ?"

NON, si vous preniez la peine de regardez, vous verriez que la plupart des personnes exprimant un avis sensé n'hésite pas à signer de leur nom (leur véritable adresse e-mail figure sous le pseudo), tandis que les ostrogoths et autres olibrius de votre acabit n'ont pas ce courage. Sans reprendre les termes fleuris de Mélodius ou de Rita, je puis cependant que souligner votre lâcheté et votre couardise. Pour ce qui de la vérité, vous en êtes loin, très loin, trop loin pour vous rendre compte de la véritable distance qui vous sépare de cette vérité.

Vous voulez un exemple, un de plus: Face à l'attitude des pouvoirs publics Wallon (Dardenne, Antoine), Bernie Ecclestone a décidé qu'il n'y aurait plus(jamais) de GP de F1 en Belgique. Bien sur pour Dardenne (socilo-alcoolo), c'est Bernie, le gros plein de fric, qui agit de manière "péremptoire" (un mot de 4 syllabes à mon avis Dardenne ne doit pas le comprendre). Il n'empêche que de nombreux pays frappent à la porte de Bernie et que des pays comme la Turquie, et le Mexique (dès 2007) vont avoir leur GP de F1. Ce fait marginal est tout à fait significatif de l'état d'esprit de la région Wallone. Pour moi, si la Turquie et le Mexique sont capables d'avoir un GP de F1 et pas la Belgique, c'est que la Belgique vaut moins que la Turquie et le Mexique. Même si ça fait mal de devoir écrire cela, c'est la réalité des faits. Alors, votre arrogance de socialo-donneur-de-leçon, vous pouvez vous la mettre...

Ostrogods

Qu'est-ce qui se passe, Jean-Philippe? On a ses ragnagnas ? On est à court de prozac?

Y-a-t-il un médecin dans la salle? Ou plutôt un psychiatre, tant votre déglingue mentale est criante?

A moins que vos outrances à répétition soient une manière -nauséabonde- de vous faire gagner des galons à la section MR de votre patelin ? De fait, vous manifestez constamment le fol espoir de prendre l'ascendant sur les autres intervenants de ce blogue. Comme si vous faisiez l'unanimité !

Je suis sûr que Mélodius appréciera que vous lui fassiez maintenant les yeux doux!

Et si, au lieu de flatuler du clavier à longueur de journée, vous preniez le temps d'ouvrir un ou deux bouquins, histoire d'apprendre - enfin!- quelques bribes de pensée librale, ô rachitique zélateur du libéralisme social™? ... Quoi, qu'est-ce que vous marmonnez? C'est trop dur, vous n'y arrivez pas? Ah bon ... Eh bien, lisez au-moins un manuel de savoir-vivre.

Enfin, à toute chose malheur est bon: en alignant industrieusement toutes ces déjections, vous démontrez si besoin est que l'homme descend bien du singe ... et que certains individus, vous en tout cas, sont en retard d'évolution.

Tiens, me voilà pris d'un scrupule: ne suis-je pas en train de tirer sur une ambulance? Dur dur ...

melodius

Libre à vous de ne vous définir que par votre sexe ma bonne Rita, mais j'ai déjà une maman que j'aime, donc votre férule maternelle, on peut l'envoyer sur le même dépotoir que les opinions éclairées des souris de cabinet qui viennent nous entretenir en "morale" collectiviste sur ce blog.

Tiens, exercice de composition : imaginez-vous que j'écrive "en tant qu'homme, je trouve que les gnagnantises de Rita ne devraient pas dépasser les murs de la cuisine" ? Non ? Eh bien il n'y aucune raison d'accepter le sexisme féminin non plus.

Ostrogods

Etant pétri de charité chrétienne, je me réjouis d'avoir pu, un court instant, vous redonner cette envie de rire qui vous a sans doute déserté depuis belle lurette devant la triste vue de votre misère existentielle.

Je m'en réjouis d'autant plus que vos dernières divagations ne laissent plus planer le moindre doute: honte à moi, j'ai effectivement tiré sur une ambulance.

Sidérant, en effet, que vous m'imputiez un comportement de donneur de leçons qui, en réalité, est le vôtre; en témoignent les tombereaux de fumier que vous avez déversés sur ce blogue au fil des mois.

Une mauvaise foi aussi colossale relève de la psychopathologie.

Puisque je vous ai rendu un service, faites de même: révélez-moi le nom de cette puissante drogue que vous avez administrée à votre épouse le jour où elle vous a dit oui.

Allez, je serai bon prince, je vous laisserai le mot de la fin si vous le souhaitez, pour que votre ego boursouflé survive à cette journée. Ciao.

Cosette

Pourquoi voulez-vous croire que ce sont principalement les chomeurs qui travaillent à temps plein au noir.
La plupart des gens que je connais qui travaillent au noir sont des personnes qui travaillent et arrondissent leurs fins de mois en faisant des petits boulots le soir ou les week-ends (peintres , électriciens etc...Et nous sommes tous complices parce que cela nous arrangent ou nous a arrangé un jour ou l'autre... Non ? Qui dira le contraire ?
D'autres sont des pensionnés qui font encore quelques petits boulots au noir pour mettre un peu de beure dans les épinards. Et puis, il y a ceux qui ont été rayés du chomage et ont trouvé de petits travaux (femmes d'ouvrage par exemple)Dans ce cas, j'en connais plusieurs qui maintenant travaillent via les chèques.
Des profiteurs, il y en a partout y compris chez les patrons (voyez les scandales français...)
Excusez-moi mais je suis moins choquée par un électricien qui fait quelques petits travaux au noir que par un grand patron qui profite d'un délit d'initié pour vendre ses actions.

Cosette

Je crois que c'est la chaleur mais j'ai fait quelques vilaines fautes d'ortographe: beure au lieu de beurre - cela nous arrangent au lieu de cela nous arrange..Sorry

Minarch

Cosette, le problème du travail au noir c' est pas vraiment un problème de travailleurs mais bien de "système".

Le système Belge oblige bcp trop de gens (petits indépendants, etc...) à travailler au noir malheureusement.
Tout comme les allocations de chômage trop proches des salaires minimaux, ne poussent pas les gens à aller chercher du travail. En effet, si on me propose 100 ou 200 EUR de plus par mois en travaillant 38H semaine qu' au chômage, je serais fou d' accepter.
Il me suffit en effet de pointer et de faire 3 ou 4 ménages par semaines pour toucher la même chose...
L' Homme cherchera toujours la solution de facilité...
J' ai dû moi-même engager des gens qui froidement me disait que travailler pour notre société leur coûterait de l' argent (tout en me demandant de bien cacheter l' attestation de recherche d' emplois hein!).
Je ne peux pas trop leur en vouloir, par contre je suis furieux contre un tel système! Soit on augmente les bas salaires (réductions impôts et/ou charges sociales patronales), soit on diminue les allocations de chômage. Mais maintenir un si petit écart entre les 2 ne risque pas de pousser les gens à chercher "activement" du travail...

eric

La plupart des travailleurs au noir ne font guère d'ombre aux professionels avec lesquels ils sont d'ailleurs souvent en contact.
Quel plombier par exemple pourrait proposer un prix décent pour une simple réparation du genre robinet qui fuit (et ce même si les charges qui pèsent sur les indépendants étaient réduites au minimum), rien qu'en facturant le temps de déplacement on explose la facture !!!
Ce genre de petit boulot a toujours existé et il arrange bien tout le monde!
ce genre de chose s'apprend dans la "vraie" vie et pas dans les théories que certains ici aiment exposer à longueur de blog...
Evidement c'est tellement plus démago de montrer du doigt le chômeur que de lutter contre les vrais parasites du système moins nombreux il est vrai mais tellement plus gourmands!

Eric (le mâle wallon)

joel

Les quatre autres pays... sans commentaires, aussi!

Anti-PS Man

Eric,

"Evidement c'est tellement plus démago de montrer du doigt le chômeur"

Êtes-vous un con fini ou bien n'avez-vous pas lu les interventions sur ce fil?
La pensée de la majorité des gens présents en ces lieux est bien résumée par le dernier post de Minarch: c'est un SYSTÈME qui est critiqué et non pas les chômeurs / travailleurs, dont l'attitude est tout à fait rationnelle (ce qui nous prouve au passage qu'ils ne sont pas les irresponsables que décrit le PS).

eric

"La pensée de la majorité des gens présents en ces lieux est bien résumée par le dernier post de Minarch"

ha bon ! puisque tout le monde ici est d'accord et que toute autre opinion est de la "connerie finie" comme vous le dites avec votre finesse habituelle il est effectivement grand temps d'arrêter ce blog qui m'aura en tout cas bien aidé à me faire une opinion pour les prochains scrutins.

mailman

"Je soutiens volontiers ce point de vue de ce Mr Jean-Philippe.
Lectrice du blog, je vois qu'il y en a qui n'écrivent que pour tenter d'amoindrir l'esprit d'ouverture des discussions. Ils se cachent sous leur pseudo.

Bref d'un point de vue féminin, ce sont des minus."


Oui, parce que l'opinion d'une femme sur internet, c'est celle de toutes les femmes du monde.

Franchement je ne trouve pas qu'un avis a plus de valeur parce qu'il est signé par un vrai nom que par un pseudonyme. C'est l'idée énoncée qui compte.

Je ne trouve pas non plus une preuve de bravoure que de signer son vrai nom sur un forum internet. Surtout quand on ne sait pas qui le lit. En quoi cela change-t-il les choses?

Anti-PS Man

"puisque tout le monde ici est d'accord et que toute autre opinion est de la "connerie finie" comme vous le dites avec votre finesse habituelle"

Je n'ai jamais dit ça.
J'ai dit que tronquer les dires des internautes, comme vous le faites, c'est soit ne pas les comprendre (être con), soit ne pas les avoir lu.
Je rajouterai: soit encore être de mauvaise foi et ne pas accepter de débat serein. C'est dans cette catégorie que je vous place (même si votre dernière intervention démontre une fois de plus vos problèmes de communication passive: comprenez-vous ce que vous lisez, eric?).

eric

Au risque de vous décecevoir 'anti-PS Man' mon post ne se voulait pas une réaction aux votres (qui doivent pourtant être du plus haut intérêt je n'en doute pas) mais juste une expérience vécue concernant l'économie souterraine que je voulais partager avec vous (vous : l'ensemble des lecteurs du forum, pas vous personellement hein!!!)
La critique du système (puisque vous avez décidé que ce serait notre sujet de discussion) c'est bien mais je ne sais pas pourquoi (est ce la chaleur ? le vin bien frais ou les lolos de la grosse rouquine qui n'arrête pas de me regarder à la piscine ?) la critique du système aujourd'hui je m'en bat les roubignolles...
Allez bonnes vacances et profitez bien du soleil il parait que ça rend aimable!

eric

Anti-PS Man

Vale, vale, buenas vacaciones...

Claude

Je ne comprends pas bien la relation DIRECTE entre travail au noir et chômage. Bien entendu, des chômeurs travaillent au noir mais des indépendants et des salariés aussi (je suis contrôleur fiscal donc je sais de quoi je parle) !

Pour moi, il n'y a pas de différence entre la fraude sociale et la fraude fiscale, d'une manière ou d'une autre, c'est profiter d'un sytème qui, quoi qu'on en dise, n'est pas si mauvais que cela.

Pas du tout d'accord sur le fait que le système OBLIGE à travailler au noir, si tout le monde payait convenablement sa contribution sur tout ses revenus (y compris capital et immobilier), le taux des prélèvements obligatoires sur le travail pourrait être notablement diminué. Selon mon opinion, il n'y a pas de mauvais sytème, seulement un manque de volonté politique (et donc des électeurs) pour le faire fonctionner et/ou l'améliorer.

Remarque en passant, les pays nordiques avec des prélèvements plus élevés qu'en Belgique ont un niveau de vie plus élevé également et un taux de croissance meilleur, tout cela sans économie souterraine : donc c'est possible !

Anti-PS man

"Pour moi, il n'y a pas de différence entre la fraude sociale et la fraude fiscale, d'une manière ou d'une autre, c'est profiter d'un sytème qui, quoi qu'on en dise, n'est pas si mauvais que cela."

Analysons clairement ce qui sous-tend votre commentaire: l'idée que le salaire de tout un chacun appartient à l'Etat.
Seul ce postulat permettrait de ne pas voir de différence claire et nette entre fraude sociale et fraude fiscale.

Pour moi, si le fraudeur social est un être rationnel qui sait mettre à profit les erreurs inhérentes à tout système social étatisé, il n'en va pas de même pour le fraudeur fiscal. En effet, celui-ci tente de s'opposer, avec les moyens du bord, au vol institutionalisé par l'Etat. Il tente tout simplement de conserver ce qui lui appartient, sa propriété.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.