Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« La semaine infernale | Accueil | La bataille du rail »

06 juin 2006

Commentaires

Rudolph Menthol

"Comme d'autres, j'ai toujours soutenu le TGV à Liège."

Pourquoi ? Quels sont les arguments économiques qui justifient une telle position ? Y a-t-il des études concrètes montrant le ROI pour de tels travaux ? Dans une région sinistrée comme l'est Liège, n'y avait-il pas des investissements plus urgents et plus directement efficaces que celui-là ?

Benoît Collet

C'est le danger d'une gare souligné maintes fois par Hugues de Jouvenel lors des travaux Liège 2020 : Liège peut avoir la plus belle gare du monde, l'enjeu est qu'elle serve à arriver à Liège et non à en partir. Pour cela, il faut bien plus qu'un beau bâtiment, il faut une région attractive, ce qui est loin d'être le cas actuellement. Nous manquons toujours cruellement d'une vision partagée de notre futur et d'une stratégie fédératrice qui permette de concentrer l'énergie des acteurs de la province au lieu de travailler en ordre dispersé comme c'est le cas depuis au moins 20 ans. Sortir définitivement de l'ornière est à ce prix. Sans cela, les scénarios de déclin resteront d'actualité et la gare un boulevard pour fuir...

Jean-Philippe

"Y a-t-il des études concrètes montrant le ROI pour de tels travaux ?"

La seule étude dont on a entendu parler est celle de la SNCF qui souhaitait abandonner cette ligne vu le ROI (Return Of Investment) trop faible. Nos édiles régionnales n'étant pas d'accord, c'est donc à la région Wallone qu'incombe les frais d'exploitation. Bref, nos impôts.

Benoît Collet

Faut dire aussi que plusieurs des Thalys quotidiens (la moitié me semble-t-il!) se tapent la dorsale wallonne au rythme d'un tortillard et mettent ainsi 40 minutes de plus que les autres pour aller/revenir de Paris. Je ne sais pas comment on peut justifier valablement un tel choix.

Laurent

Quid de la Sowaer? Dissoute ou pas?

Cosette

"La gare......étonnante et comme un peu déplacée par rapport au quartier environnant."
C'est ce que pensent beaucoup de liégeois. La vue est d'ailleurs plus belle depuis les hauteurs.
Pour moi c'est mégalo
et onéreux d'avoir voulu une telle gare...
Il est vrai qu'à Namur on avait fait appel à un autre architecte connu pour construire un nouveau parlement wallon. Le projet n'est pas passé mais José Happart continue à revendiquer une construction plus emblématique de la grandeur wallonne que l'actuel parlement !
C'est risible.....Il y a tout de même d'autres priorités.

Alex

Vous dites "décidemment l'anglais...", serait-ce une constatation amère? Je pense au contraire qu'il serait opportun de répandre beaucoup plus l'usage de l'anglais dans les lieux publics, cela contribuerait à plus de dynamisme et d'attractivité. Il est par exemple stupide de constater que Bruxelles, capitale de l'Europe, seuls le néerlandais et le français sont couramment affichés (je parle des lieux publics, pas des pubs u certains magasins qui ont bien compris le truc depuis longtemps)

Le protectionnisme linguistique francophile genre courriel est vraiment à proscrire, car totalement rétrograde et vain.

Jean-Philippe

"Le protectionnisme linguistique francophile genre courriel est vraiment à proscrire, car totalement rétrograde et vain"

Tout à fait d'accord. Parler une autre langue est preuve d'un enrichissement culturel, même envers sa langue maternelle. Seulement allez dire ça à Arena, Dardenne et aux frères Happart. M'étonne déjà qu'ils n'aient pas signé le famaux contrat FIA d'une croix. On va voir si pour le circuit de Spa, ils seront "emblèmatique de la grandeur wallone" Déjà que leur budget est trop court, il n'y aura que deux possibilités: Faire les travaux pour deux ou trois fois 18 millions d'euros ou renoncer définitivement au GP de F1. Naturellement, mettre des sous dans une gare d'où ne part aucun train, c'est, de fait, tout à fait "emblématique"

Combien de temps les Wallons vont-ils encore supporter de pareils pîtres ?

Alex

@JP:

Vous savez, ces paléowallons ont stipulé dans leur constitution à deux centimes que "la wallonie entretenait des rapports privilégiés avec la France". Ben oui c'est tellement plus simple de mettre un genou en terre plutôt que de choisir de mener de front sa propre destinée. Comme vous dites, il est grand temps que ces nuisibles soient relégués au musée des errances wallones (et encore le 50naire ne serait pas assez grand pour tout accueillir).

Replicant

3 aéroports et pas un dont on puisse être fier. Plutôt que de se disperser en lançant "son" aéroport, ne pourrait-on s'entendre afin d'offrir un service otpimal ? Zaventem en l'occurence ? Risible. Dans 20 ans on parlera encore et toujours de plans de dispersion pour ZAventem, du passage ou non du TGV pour Liège et de l'ouverture à d'autres sociétés que Ryan air pour Cauwenberghe Brussels South. Si je peux comprendre la volonté politique derrière un aéroport wallon, je ne puis en revanche comprendre le maintien de deux sites si peu éloignés l'un de l'autre. Grotesque.

Anti-PS Man

@ Alex, concernant le débat sur la (les) langue(s):

OK avec vous sur le fond.
Toutefois, il me semble tout à fait normal qu'une langue s'adapte aux nouveautés de la vie en les baptisant ("courriel"), même s'il faut éviter que cette tendance nombriliste ne tourne au ridicule en rebaptisant ce qui appartient déjà au passé lointain ("tomatine").

Laurent

au lieu de deux "bons" aéroports (Liège et Charleroi), on aurait pu faire plutôt un grand aéroport, regroupant les spécificités de Bierset de Charleroi south machin truc, non?
Un vrai aéroport "wallon", qui aurait pu être une suite de Zaventem.
Selon moi, dispersé des sites si prroches des uns et des autres, n'a pas bcp de sens.
Qu'en pensez-vous tous?

mika

je vous invite à prendre connaissance du dernier message posté sur le blog de Fabrice Grosfilley au sujet d'un sondage réalisé à Charleroi...

http://www.ruedelaloi.blogspot.com/

E. G.  Simon

"Bierset et la gare sont-ils des outils de développement régional? Peut-être. Mais"
Qq réflexions:

1) Bierset-FRET contribue indéniablement à l'activité économique de Liège et plus largement. Sous la condition que les industries & services productifs y restent bien présents et soient en expansion! Là viendra peut-être sa vulnérabilité future. Le reste du trafic est drainé à partir de l'hinterland liégeois, donc du trafic-camions. Que les anti-bruit d'Ecolos comprennent donc et que les associations de riverains-retraités paisibles acceptent d'y sacrifier un peu de leur égoïste confort (ce sont ceux qui travaillent - là et ailleurs - qui paient leurs pensions vertes)!

2) Les belles idées typiques des RW-socialos à propos de la TRI-modalité restent un leurre qu'il ne faudrait pas systématiser. Relier Rhin/Meuse/Sambre - Train - Route des années '70s: pour le transport des bananes cultivées par le PS-carolo? Laissons cela aux zozos sans trop bonne compréhension de vers où ira notre économie future: les P.S. abscons et les Ecolos-dogmatiques. On a déjà assez gaspillé avec les canaux à grand gabarit pour y faire passer des péniches de plaisance (je me trompe à peine)! Après l'ère des business-plans optimistes ou inexistants des sous-baronnets hennuyers, faudra encore obtenir des Stats probatoires de la viabilité future de l'axe!

Donc, cher A.D., à propos de Bierset-Passagers, soyons sûrs qu'on a emmanché l'investissement SANS faire une étude approfondie de marchés/potentiels futurs. Tiens, chez les gauchistes si prompt à s'appuyer sur des règles de concurrence, ont-ils tenu compte de l'existence de doublons avec Charleroi (qui investit dans ce même axe), la concurrence de Zaventem, et même d'Aix, Maastricht, Nord-FR... Maintenant, s'ils ont fondé leur fantasmes sur la perspective d'une expansion du traffic LOW-COST c'est superbement idiot. Ça fait penser à un projet de l'ambitieux Happart lors d'une de ses nuits de somnambulisme! Voyant les pertes abyssales des compagnies aériennes face à un pétrole cher: Mme Lizin va-t-elle résoudre le défi avec son bio-éthanol sucré?

3) Gare Guillemins: très pertinente réaction de Mr B.Collet et me permets de la reprendre:
""C'est le danger d'une gare souligné maintes fois par Hugues de Jouvenel lors des travaux Liège 2020 : Liège peut avoir la plus belle gare du monde, l'enjeu est qu'elle serve à arriver à Liège et non à en partir. Pour cela, il faut bien plus qu'un beau bâtiment, il faut une région attractive, ce qui est loin d'être le cas actuellement.""
Le monde politique et associatif local "les Forces vives" avaient fait grand cas de la collaboration de "Mr Futuribles + experts" ... dont ils se sont empressés d'oublier le contenu stratégique enseigné alors? On plaque briques, béton et du verre, l'architecte se paie (confortablement) puis on disposera d'infrastructures sur-capacitaires en regard des besoins.
Comme souligne Benoit, c'est pas ceci qui remplacera des TETES bien faites, une génération de nouveaux entrepreneurs-exportateurs, s'appuiera sur une société non corrodée par l'esprit arriéré des syndicats! Mr Mordant parti, ses successeurs vont être du même "moule revendicatif": des avantages SVP, avant d'avoir prouvé qu'on les mérite vraiment!

Un trait essentiel de stratégie régionale serait d'avoir une VISION GLOBALE de la région et son hinterland, d'établir un bilan réaliste des opportunités dans une U.E. Ouverte où les chinois se précipitent à coups d'importations produits low-cost. D'extraire des projets complémentaires les uns aux autres plutôt qu'une myriade de projets redondants. De moduler ces projets d'investissement au fil du temps, selon la croissance volumétrique des BESOINS. D'en changer éventuellement si il y a retournement du contexte. Rien de cela avec des bâtiments démesurés ayant chacun été voulus par des édiles sous-régionalistes nombrilistes!

Tient, dernière des aéroports: QUID des difficultés de la SOWAER et de SAB (Happart)?

Cosette

E.G.Simon
"que les associations de riverains-retraités paisibles acceptent d'y sacrifier un peu de leur égoïste confort (ce sont ceux qui travaillent - là et ailleurs - qui paient leurs pensions vertes)!"
Où allez-vous chercher que les alentours de Bierset sont peuplés de retraités ?
C'est totalement faux.

Jean-Philippe

@Cosette,

C'est peut-être pas un peuple de retraité, mais ils savaient où ils allaient habiter. Ils se sont volontairement installés à cet endroit car le terrain n'était pas cher. Sachant cela, un fois dans leurs pénates, ils ont tout fait pour qu'on leur rembourse leur maison (avec profit substantiel). Pour ma part, c'est vouloir le beurre et l'argent du beurre. J'habite une commune rurale, je vais pas me plaindre si le chant du coq ou le meuglement des vaches vient me réveiller. Donc, si je me plante au bout d'une piste d'aéroport (Zaventem, Bierset ou Charleroi) je sais à quoi m'attendre.

Les habitants des alentours ont cru avaoir fait la bonne affaire lorsqu'ils ont vu l'armée belge plier bagage. A partir du moment où la région Wallone a voulu remettre l'aéroport en service, ils ont tout fait pour s'y opposer. Serge Kubla a eu la gentillesse de leur rembourser leurs biens ou les frais d'isolation accoustique, alors qu'ils arrêtent de se plaindre ou qu'ils déménagent. Que je sache, les aéroports, c'est pas pour faire décoller les oiseaux.

Jean-Philippe

@E.G. Simon,

Dépêche Belga:

Le ministre-président de la Région wallonne, Elio Di Rupo, a démenti mardi que la Société wallonne des aéroports régionaux (Sowaer) ait été dissoute, réagissant ainsi à un article de La Libre Belgique qui évoque ce scénario.

"La Sowaer n'a fait l'objet d'aucune forme de dissolution", indique le ministre. "Elle demeure bel et bien en place". "Si, dans le cadre de la réforme de la politique aéroportuaire, le gouvernement wallon envisage une éventuelle fusion de la Sowaer avec un autre outil financier de la Région, l'exécutif n'en est qu'au stade de la réflexion", ajoute-t-il. Si toutefois la Sowaer devait être dissoute, elle ne pourrait l'être qu'avec l'accord du gouvernement et du parlement wallons. "Tout long que fut ce week-end, trois jours ne peuvent néanmoins suffire à remplir une telle condition", ironise le Premier wallon.

E. G.  S.

@Cosette

Ayant une soeur (Ecolo!)installée fin'90s dans la ligne directe de l'aéroport ... Je sais un peu de quoi on parle (à propos d'elle et les amis ligués). Avec sa maison bâtie en fin'90s sur la ligne des avions MILITAIRES... remplacés par des cargo fret, on ne peut parler de surprise!
Je ne peux que juger sur pièce. Sorry, chacun son regard.

Nicolas de Pape

Les travaux pharaoniques sont rarement bénéficiaires. l'Eurostar est déficitaire, le tunnel sous la manche une catastrophe financière et le futur TGV Lyon-Turin va suivre cette voie et probablement Lyon-Barcelone. Quant à Bruxelles-Cologne, jusqu'à peu, les Allemands refusaient le site propre TGV dès la frontière allemande. Le TGV est inopérant au-delà de 500 km (bcp plus cher que l'avion (Bruxelles-Nice : 70 euros) et plus lent) et en-deçà de 300 km (10 minutes de gagner entre Bxl et Liège par exemple).
Mais quelle importance : les déficits sont payés par le contribuable.

Alex

Question, peut-être idiote. Pourquoi développer tant Bierset, qui est avant tout un aéroport commercial et militaire, alors que c'est Charleroi qui (je pense) brasse le plus de trafic civil? Aller à BSCA est encore une expédition, il faut d'office une voiture, s'y garer qqs jours coûte une fortune et les liaisons sont quasi nulles contrairement à Bruxelles-National. Petite politique localiste du pré carré sans ambition? Poser la question, c'est y répondre?

E. G.  Simon

Analyse très fondée de Nicolas de Pape!
"Les travaux pharaoniques sont rarement bénéficiaires." Quel rationnel à l'oeuvre?

** Illustration #1: Au travers de connaissances françaises ayant lourdement investi leur épargne de "petits porteurs d'actions" dans le projet Eurotunnel du couplet Mitterand-Tatcher '80s ... mes amis ont vu là une portion de leur épargne quasi ruinée!

** Il faut resituer l'idée ambiante après l'annonce 1985-86 "Single Market" qui allait faire exploser la croissance de l'U.E... Eurotunnel se mettait là comme un des outils dans la perspective d'ouverture. Jacques Delors (= France) était alors Président de la Commission et prêt à encourager ce que vous mentionnez. A chaque fois où se projette qqchose du secteur public, il y a une déconnexion mentale/argent entre:
- la réalisation du projet (une visée politique avec vague justification macroéconomique). Ceci s'accompagne de la sous-estimation du coût réel (d'où les dépassements de budget= la règle, ratio 2:1 ou 3:1 ?)
- rentabilité de l'après projet (sa phase d'exploitation, pour 25-40 ans) où peu d'experts évaluent vraiment l'ampleur des coûts de MAINTENANCE et ceux des réparations. Outre les questions d'intensité de clientèle, c'est donc le coût du maintien fonctionnel qui coule ce genre de projet!

** Idem avec Liège qui voit sa grande gare (= Berlin?), pour Charleroi BSCA (qui tient le cap grâce au profil de clientèle LOW COST de Ryanair et consorts).
Tient, les Ecolos n'ont donc jamais dressé un tableau comparatif du volume de kérosène gaspillé pour faire voler des passagers Low Cost sur ces court/moyen courriers grâce à des tonnes de gaz CO2 polluants pour le peu d'EUROs réellement payés? C'est pas du développement durable que tout cela! C'est l'argument sur lequel les mêmes Ecolos ne cessent pourtant de hurler à propos du trafic terrestre-voitures!!!

** D'autres constructions peuvent encore
suivre, mais on remarquera des cas singuliers tels le Danemark et son gigantesque pont sur le chapelet d'îles & bras de mer, ou le plus récent viaduc de Millau ... mis en construction/concession plus privée?

ACTION à PRENDRE? Exiger de nos autorités publiques une meilleure JUSTIFICATION DE LEURS PROJETS et un lien systématique entre deux budgets:
1) "Extraordinaire (= à coup de subsides) avec moindres % de dérapages". Exiger l'introduire d'un rationnel concomitant de ratio d'endettement ... et
2) celui "Ordinaire (c-à-d récurrent, dont les postes sont sujets à l'inflation sur moyen-long terme, à intégrer dans une structure de budget ordinaire déjà lourde et peu flexible)"! QUI va oser le proposer devant un parlement???

Cosette

E.G.Simon et Jean-Philippe
Je connais moi aussi très bien la région de Bierset étant originaire de la région liégeoise.
Bierset comme Beauvechain était une zone rurale et résidentielle avec un aérodrome militaire à proximité.On y trouve des grandes fermes et même plusieurs châteaux. Les avions militaires ne volaient pas tous les jours et jamais en soirée et encore moins la nuit. On ne peut pas comparer les riverains de Zaventhem qui ont toujours su à quoi s'attendre et ceux de Bierset.
Dans les dernières années avant l'agrandissement de Bierset, il est vrai que l'on a construit de nouvelles maisons suite à la diminution des terrains agricoles.
Que diraient les habitants de Beauvechain si on installait un Bierset sur leur territoire ?

E.G.  S.

@ Cosette,
pour avoir passé en 2 périodes (27 + 13) années de ma vie dans cette région (à laquelle je reste attaché de coeur), je voudrais dire:

- Liège dépérit depuis 45 ans, avec des rebonds qui n'égalent pas en amplitude ce qui - obsolète - est forcé de disparaître... car les gens et les idées ne s'étaient PAS alors adaptés à des temps de CHANGEMENT. Qui blâmer?

Les industries de substitution, plus légères à modérément lourdes, doivent trouver des moyens de COMMUNICATION MARCHANDE INTERNATIONALE. D'accord?

Alors, où les mettre? A Zaventem ... chez les flamands dont on se plaint? A l'Ouest Hainaut, conjoint au Nd_pas-de-Calais comme souhaitaient même certains flamands de Kortrijk? donc trop excentré de Liège? A CHarleroi où ils râlent du bruit de Ryanair?
En finale, il n'y a PAS d'économie (donc de social) sans qq inconvénients. Ceux qui veulent la mort du projet Bierset sont les mêmes (à Flémalle, Horion, Stockay, Ans, ....) qui se plaindront de ne pas trouvé d'emploi bien rémunéré! Alors, aller pleurnicher chez la FGTB ou accepter de supporter certains inconvénients???
Symptôme NYMBY, tout le monde sait.

Rudolph Menthol

@EGS

"En finale, il n'y a PAS d'économie (donc de social) sans qq inconvénients. Ceux qui veulent la mort du projet Bierset sont les mêmes (à Flémalle, Horion, Stockay, Ans, ....) qui se plaindront de ne pas trouvé d'emploi bien rémunéré!"

Pour l'anecdote, l'un des plus acharnés opposants à l'extension de Bierset et à ses vols de nuit (il fut d'ailleurs président de Net Sky (http://www.net-sky.be/) si je ne me trompe pas) était, jusqu'à ce qu'il déménage vers des cieux nocturnes moins bruyants, le compagnon de la juge Ancia (cataloguée PSC/CDH).

Lui avait un emploi plutôt bien rémunéré, je pense.

Cosette

E.S.Simon
Ma réaction n'était pas pour ou contre Bierset j'ai réagi sur la façon dont vous et Jean-Philippe présentiez les habitants du coin: des retraités égoîstes ou des raleurs profiteurs......
De toute façon on sait que l' on peut toujours tout installer du moment que ce n'est pas à côté de chez soi. Cela vaut pour les aéroports, les usines, les autoroutes, les centres pour réfugiés ou pour drogués etc.....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.