Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Emploi: les conseils de l'OCDE | Accueil | Sans commentaire (18) »

23 juin 2006

Commentaires

EmigréParDégoût

Quand j'entends un pré-pensionnable crier "Place aux jeunes" je me dis chaque fois "Oui, pour t'entretenir"

Jean-Philippe

@Alex,
"Puisque le MR est le seul parti ayant la réputation de se soucier sérieusement des indépendants, quelles sont les propositions?"

Le MR a fait des propositions via Sabine Laruelle. Au cours de cette législature, elle a même obtenu une relèvement du minimum des pensions d'indépendants de quelques pourcents. Trop peu encore pour que cela soit significatif en terme d'argent poche. Le frein vient bien sur d'où l'on sait (suivez mon regard à gauche)

Les indépendants fournissent le plus gros quota des travailleurs (cotisant à la sécu) en Belgique. Pourtant, malgré les idées reçues, il n'y a que 63800 millionaires (en $ - Chiffres OCDE) en Belgique.

L'attitude de l'administration fiscale est assez contrastée au nord et au sud du pays. Pour les fonctionnaires de la région Wallone Indépendant = Fraudeur. "Je sais que vous fraudez. Je n'ai qu'à trouver où" m'a un jour déclaré un agent du fisc. Et de repartir dépité de "n'avoir rien trouvé". En Flandre, c'est une autre histoire. Les agents du Fisc aident les indépendants à utiliser la loi à leur profit. Certaines astuces fiscales (tout à fait légales) m'ont été fournie par un membre de ma famille établit à Brugge. Là aussi, on ne va pas vous faire un redressement fiscal accompagné d'amende compensatoire pour deux repas pris le samedi.

Enfin, il y a un problème de connaissance de la loi Belge de la part des fonctionnaires Wallons. Pour avoir eu des démêlées avec eux, j'ai obtenu gain de cause devant les tribinaux. Naturellement, il m'a fallu payer avocat et autres frais. Le plus invraisemblable, c'est que l'année suivante, les mêmes fonctionnaires voulaient remettre cela. J'ai dû les menacer de les traduire personnellement en justice pour harcèlement fiscal afin qu'ils respectent les jugements prononcés en ma faveur.

Se faire tondre par le fisc est une chose, mais plus regrettable encore est de voir ce qui est fait de notre argent. Les principes de solidarité sont bafoués depuis longtemps, sinon pourquoi nos rues seraient-elles peuplées de SDF ?

Si RC conservait les deux cents de bon sens qu'il semble avoir acquit dans ce débat, il soutiendrait le MR (au lieu de débaltérer sur les libéraux à tout bout de champ) dans son combat pour un meilleur équilibre entre montant des cotisations sociales et montant de la pension à l'issue d'une carrière souvent bien remplie.

Dans la situation actuelle, lorsqu'un agent du fisc dit "Indépendant = Fraudeur", il faudrait lui répondre "socialiste = voleur". Cosette va sans doute me dire que "Tous les socialistes ne sont pas des voleurs", mais alors qu'elle apprenne que tous les indépendants ne sont pas des fraudeurs.

Raymond Coemans

@Jean-Philippe
« Si RC conservait les deux cents de bon sens qu'il semble avoir acquit dans ce débat, il soutiendrait le MR (au lieu de débaltérer sur les libéraux à tout bout de champ) dans son combat pour un meilleur équilibre entre montant des cotisations sociales et montant de la pension à l'issue d'une carrière souvent bien remplie. »
Je vous ai déjà que pour moi le MR, c’est un parti qui ressemble à un épisode de « Lost », avec un casting d’archétypes de guignols tous plus prévisibles les uns que les autres. Quand ce parti ressemblera plus à rassemblement politique qu’à un panel stéréotypé, peut-être que je changerai d’avis. Reste que ce n’est certainement pas le MR qui sauvera la sécu ou le pays, dont les éventuels avenirs respectifs sont finalement la principale raison de cotiser, outre les emmerdes en cas de coupure de robinet…

Richard Maréchal

"e MR a fait des propositions via Sabine Laruelle. Au cours de cette législature, elle a même obtenu une relèvement du minimum des pensions d'indépendants de quelques pourcents. Trop peu encore pour que cela soit significatif en terme d'argent poche. Le frein vient bien sur d'où l'on sait (suivez mon regard à gauche)"

Sabine Laruelle a fait exactement ce qu'il était con de faire, intégrer les indépendants dans le système dont il faudrait les sortir.
Pour mémoire, en échange de son aumone sur les pensions, on a droit à de nouvelles cotisations de sécurité sociale (petits risques, etc) qui deviendront obligatoires à partir de la fin de l'année.
Merci le MR !

E. G.  Simon

@ Tous,
après 3 jours d'absence et une lecture attentive de vos commentaires, on tendrait à conclure:
- soit à trop de LOIS mal élaborées (pléthore de ...)
- ou LOIS mal appliquées.

Outre ces faits, il faut questionner QUI sont les ACTEURS d'application qui mènent à certaines déviances!
Je peux parler de conflits historiques avec des fonctionnaires du fisc ou autres administrations: leur manière "d'interpréter" des textes flous ou de jouer sur des comparaisons inadaptées conduit à des illogismes et distorsions d'application!

Dans ces cas - vécus (celui de cadre d'entreprise + indépendant à titre complémentaire) - un recours à l'avocat pour espérer faire parler la jurisprudence est souvent vain et coûteux... Car la mauvaise volonté joue en arrière-plan et la lenteur de gestion tue la capacité du citoyen à pouvoir se défendre. Mon propos ne signifie pas que je déconsidère le travail correct accompli par plusieurs bons fonctionnaires: j'en ai croisé certains. Je veux parler de la cohorte des autres: envieux, frustrés jouant d'une factice supériorité dans l'application des règles.

A quoi bon alors invoquer le besoin de créer son entreprise, d'être entrepreneurial, SI on est entravé par les actions débilitantes de qq-uns qui freinent en arrière-plan?

Peut-on suggérer à nos "bons" ministres de mieux surveiller cet aspect des choses? Sinon à certaines "commissions parlementaires de s'inquiéter de la QUALITE ISO900x du travail dans nos administrations?

alex

@ Jean-Philippe

Avis intéressant, même expérience que la mienne, confronté en tant qu'ex-indépendant à un fonctionnaire d'une stupidité sans nom, dont les décisions, ou les lettres échangées avec mon avocat, frisaient la grossièreté, et une méconnaissance du droit flagrante.

Mon père qui avait monté une société a fait une expérience similaire d'un fonctionnaire aussi buté, il y avait dans son bureau ce petit dessin avec un karl marx disant "hey, it was just an idea" et des affiches FGTB partout. Comment espérer une once de bonne volonté de la part de ce genre de type.

J'ai eu l'impression de tomber sur de vrais rats. Des types frustrés, mal élevés, mal dans leur peau. C'est marrant, avant j'étais d'ailleurs plutôt comme le grand Penseur Coemans, vous voyez, l'impôt, l'égalité, la contribution. Maintenant, j'en suis arrivé à considérer la fraude comme de la légitime défense. Et ça, c'est suite aux aventures familiales avec l'administration. C'est grave.

Finalement, est-ce que l'IPP n'est pas simplement mis en oeuvre par une bande de fonctionnaires frustrés qui peuvent juste espérer une fin de carrière à 2500 € net comme chef de bureau à force de compromissions et cirages d'autrs cons plus haut qu'eux, et attendre la pension. A ce tarif je ferais aussi chier les gens.

Autre chose: dans la libre du w-e, un grand article "vive l'impôt" suite à la publication par PWC d'une étude bidon sur le tax freedom day. La libre devient le soir, et ça fait peur.

E. G.  S.

à Alex,
"dans la libre du w-e, un grand article "vive l'impôt" suite à la publication par PWC d'une étude bidon sur le tax freedom day. La libre devient le soir, et ça fait peur."

Notons SVP que le "tax freedom day" n'a rien d'une farce.
Plusieurs pays calculent effectivement le nombre de jours ouvrables à perdre en équivalent-taxes, avant d'espérer "gagner sa vie"!

Cosette

à Pixeline
"Cosette, Raymond Coemans:
alors, vous voyez un peu mieux à quoi ressemble un "capitaliste" maintenant?"
Je n'ai jamais dit que les indépendants sont tous des capitalistes ou des fraudeurs. Le problème est qu'il y a plusieurs sortes d'indépendants. Une première catégorie c'est vrai prend des risques et n'a pas toujours la possiblitié de prendre une assurance pension. C^est dans cette catégorie que l'on trouve aussi les petits commerçants victimes des grands trusts : épiciers, libraires, disquaires etc>....)
Dans l'autre catégorie on trouve les professions libérales : dentistes, médecins, avocats etc... Ceux-là ont les moyens de se payer une pension de survie et ce sont eux qui fraudent et rouspètent le plus. Et je sais très bien de quoi je parle......

Pour ceux-là, je reprend la phrase de R. Maréchal :
"Quand on est indépendant, on ne compte pas sur l'Etat. Point Barre.
On paye sa rançon chaque année ou on se casse, mais on n'attend rien de l'Etat. Ca fait partie du deal et c'est beaucoup plus sain"

@ Jean-Philippe
"Cosette va sans doute me dire que "Tous les socialistes ne sont pas des voleurs", mais alors qu'elle apprenne que tous les indépendants ne sont pas des fraudeurs."
Bien sur, je n'ai jamais dit le contraire. Et je pense que beaucoup de socialites sont des profiteurs (cfr article du Vif sur Dumortier)
SVP, ne me prêtez pas un discours que je ne tiens pas.

alex

"socialites"

Hi hi hi, joli lapsus!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.