Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Crise de régime et sursaut démocratique | Accueil | Manoeuvres sur le câble »

13 juin 2006

Commentaires

E. G.  Simon

"Les trois communautés ont décidé de lancer le même programme pour les enseignants du supérieur, universitaire ou non, à partir de l'année scolaire 2006-2007."

Voici de quoi faire du bien à nos enseignants, en les plongeant dans la culture de l'autre bord. Espérons qu'il y aura "fertilisation croisée" ! Outre une amélioration potentielle (mais fort graduelle) des performances PISA côté FR, ça donnera peut-être un sens de pragmatisme dont manquent beaucoup de profs au "Sud"?
Bravo pour l'initiative.

pixeline

une goutte d'eau claire dans la mare communautaire nauséabonde...
C'est une bonne idée, mais je ne crois pas que cela ait un impact sur le climat communautaire: il faudrait ouvrir ces échanges aux écoles secondaires (plus on est jeune, plus l'apprentissage d'une langue est aisé), et systématiser ces échanges.
On en est loin.

mika

Tout à fait d'accord avec Pixeline. J'ai eu la chance d'aller dans une école secondaire qui pratique un échange linguistique avec une école d'Anvers. J'ai plus progressé et appris en quelques jours dans la famille de "mon" étudiant néerlandophone qu'en plusieurs années scolaires. A partir du moment où les bases grammaticales sont connues, l'immersion est le meilleur moyen d'enrichir son vocabulaire, mais aussi sa vision des choses en général.

Antoninov

Petite question: Qu'est-ce qui s'opposait, auparavant, à ce genre d'échange? Quelles étaient les difficultés rencontrées par les familles ou les étudiants?

eric

toujours étonnant de voir les belgicains penser que l'avenir de la Belgique est lié à la connaissance des langues nationales!
comme si les flamands souhaitaient l'indépendance de leur région pour punir les wallon de leur mauvaise connaissance du néerlandais!

Olivier Lamottes

Dans tous les cas, les Flamands resteront nos plus proches voisins. Parlez leur langue (comme eux la nôtre) sera toujours un atout.

E. S.  Simon

à Eric qui croit savoir ... (anti-flamand?)

La langue est - dans n'importe quelle culture - le premier véhicule d'échange. Ne pas connaître "celle de l'autre" est donc le premier écueil à une compréhension!

Au-delà, la réalité est que 40% des échanges économiques sont belgo-belges NORD-SUD et vice-versa. Donc "emplois", des deux côtés de la ligne de démarcation...
Apparemment, votre mental veut-il rejeter la réalité?

Rudolph Menthol

"Au-delà, la réalité est que 40% des échanges économiques sont belgo-belges NORD-SUD et vice-versa."

Des partenaires économiques, cela se change. Dans le scénario d'une Belgique démambrée, je ne suis pas certain que 40% des échanges se feraient encore avec la Flandre et que les regards ne se tourneraient pas vers d'autres horizons plus prometteurs.

(Je suis tri-lingue -sans le Néerlandais- et je m'en porte très bien, merci).

barjomen

A quand l'apprentissage des langues dès la maternelle ??

paul

Pour moi, le plus tôt possible.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.