Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Bon week end | Accueil | La semaine infernale »

05 juin 2006

Commentaires

Molinari

Le seul titre approprié serait le suivant : "Les dégâts du communisme en Chine et dans le monde".

Le libéralisme n'a pas créé la pauvreté, il en a hérité. Du communisme dans le cas chinois.

Jean-Philippe

C'est très "tendance" actuellement de vouloir mettre tout le monde dans le même sac. Cela permet de masquer les carrences de la gauche sur le compte de la droite. A moins qu'une nouvelle révolution culturelle se soit produite sans que je ne m'en sois rendu compte, le régime chinois est depuis Mao Zedong une dictature du peuple de type communiste. Qu'au nom de cette dictature, ils forcent les prisonniers à travailler gartos pour produire des articles de contrefaçons qu'ils revendent dans les pays occidentaux; et qu'ensuite, faute de prisonniers, ils exploitent, de la plus éhontée des façons, le peuple en le payant 0,5€/jour pour réaliser les mêmes produits ne fait pas des dirigeants communistes chinois des hérauts du libéralisme pour autant.

Le capitalisme à la Chinoise, c'est comme le Gini: ça à le gout du libéralisme, ça en a la couleur, mais c'est loin d'en être. Tout au plus quelques nantis de la nomenklatura qui se remplissent les poches sur le compte du peuple. J'ai déjà vu ça quelque part, mais je ne sais plus trop où. Pourriez m'aider à me rafraîchir la mémoire ?

Olivier Lamottes

en Suède ?

Rudolph Menthol

Orwell, en 1948 déjà, nous parlait du "newspeak" et de la façon dont on peut (subrepticement ou non) détourner les mots de leur sens pour construire des slogans bidons.

http://en.wikipedia.org/wiki/Newspeak

Dans la novlangue très appauvrie de la gauche caviar, "libéral" est généralement un synonyme de "pas cool du tout". Il ne faut sans doute rien y voir de plus.

A quand, d'ailleurs, un dictionnaire gauche caviar / Français / gauche caviar ? Qui s'y colle ?

Paul

Ce genre de fadaises montre bien l'incurie de nos intellectuels auto-proclamés.

Associer communisme et libéralisme dans une seule expression, fallait oser.
A quand le fascisme démocratique, le nazisme humanitaire ou le christianisme athée?

wallagonie

Question à notre E.G. SIMON :
Hormis les firmes étrangères privées venues s'installer, qui détient le capital en Chine ? Un Chinois peut-il être actionnaire en Chine ?

E. G.  Simon

La Chine s'approprie opportunément une place de choix dans le monde. "Multilatéralisme" de rigueur, les premiers à aimer le pratiquer ne sont autres que les pays-membres de l'U.E., en gentils rivaux des USA...!

La Chine ne peut soutenir sa croissance et son positionnement sur l'échiquier qu'en réduisant sa dépendance:
- sur l'énergie. D'où le jeu actuel de flatter le monde arabe ($$$), l'Iran et l'Afrique pétrolière. - sur les autres matières premières essentielles. D'où le jeu récent de flatter l'Amérique latine.

Ce faisant la Chine fait coup double, car elle se crée des marchés d'exportation gigantesques pour des produits manufacturés (de la voiture low-cost, utilitaires, technologies, consumer goods, ...) et ses technologies développées par ses millions d'ingénieurs-chercheurs. D'où son besoin d'être parfaitement acceptée au sein de l'OMC.
Elle dispose pour cela:
- d'un régime politique détestable, dont son président a dû s'expliquer lors de sa visite d'Etat aux USA (rappel de la confrontation mémorable d'avril face aux universitaires, qui valu qq. embarras diplomatiques au Prés. Bush). Bon, mais on pourrait s'épancher sur maints autres cas dictatoriaux féroces de Corée, de Birmanie, de la sphère islamique, ... Un pouvoir communiste "d'appareils enchevêtrés et flous", avec la dimension du gigantisme qui fait reposer cet ensemble sur des convergences d'intérêts individuels... mais accommodants et agglutinés ... dans le dessein d'atteindre le but GLOBAL.
- d'une middle-class de 300 mio de gens bien formés, habiles commerçants, appuyés sur une diaspora considérable. Middle-class qui active une main-d'oeuvre plus basique et docile dont la taille égale à 2 ½ fois la population de l'Europe 25 ... milliard qu'il faut nourrir à coup de productions diverses.
- au besoin de triades non officielles?
- d'une forme de fierté nationale qui étonnera les européens. Fierté d'être les plus nombreux.

Je m'étonnais de ce contraste avec les Indiens, dont le Dr R. Singh parlait "modestement" au Palais d'Egmont ce jeudi soir! INDE, la plus grande démocratie du monde, son 1,1 miads hab, sa middle-class de 300 mio égale à celle de la Chine, mais d'une culture bien plus ouverte vers l'Occident. Cherchez la différence parmi les empreintes religieuses (?), malgré le défaut historique des castes et l'immense pauvreté dont ils ne se cachent pas qu'elle régnera longtemps encore! Le gouvernement agit pour améliorer positivement leur devenir. Mais là aussi règne l'inertie des schémas sociaux dans les populations.

Ça ressemble-t-il pas à des comportements de population perçus sur tout le globe?

Dans TOUS LES CONTEXTES, la Chine agit en pur libéralisme ... Mercantile!
Proposez-leur donc d'acheter quelques syndicalistes rouge-bornés de chez nous (CES & FGTB) afin d'aller populer les vastes étendues de l'Est et répandre là l'esprit de négation et paresse qu'ils ont préalablement fabriqué en Europe? La Chine resterait ainsi autant collectivo-communiste mais elle y perdrait de sa dynamique future... ;)

wallagonie

euh, en très bref, pour mes deux questions alors ?

EG S.

@ Wallagonie, nos messages s'étant croisés ... coïncidence!

La réponse est partiellement dans le 15:15
et vous me rappelez une question que je lançai à l'ambassadrice de Chine en mars 2006 : quid de la détention de CAPITAUX (en %) entre nous Occidentaux et les chinois et le régime?
Ils s'assouplissent u peu, là où ils ont besoin d'argent international (cfr. banking sector).
Mais fleurons aussi qu'il y a autant de chinois qui savent où mettre leur argent (dans la construction, la consommation) que de chinois qui en resteront dépouillés!
La suite chez vous ...

wallagonie

Merci,
Si vous obtenez une réponse précise un jour, je suis intéressé.

Rudolph Menthol

Tiens, en y réfléchissant, à la sempiternelle invocation du croquemitaine ("ultra-libéral" et autres "néo-libéral" ou "capitalisme sauvage"), je propose d'opposer le vocable "paléo-socialiste".

Copeau

De même que j'aimerais bien qu'on m'explique la définition du terme "sino-capitalisme".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.