Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« (Im)mobilité (2) | Accueil | Chômage des jeunes »

10 mai 2006

Commentaires

Etienne

A jean-Philippe, il n'y a pas de débat ici. C'est vous qui y croyez. Il n'y a que petits libéraux qui veulent se convaincre du bien fondé de leur idéologie...

Rudolph Menthol

@Coemans
J'ai un salaire supérieur à la moyenne nationale (environ 70.000 euros bruts par an) et j'en laisse 57% en impôts car j'appartiens à la catégorie la plus taxée au monde : célibataire, sans enfant, ayant un salaire supérieur à la moyenne et payant ses impôts en Belgique.

Je ne suis pas contre la solidarité (loin de là), mais comme je l'indique ci-dessus, chaque sacrifice exigé de moi a pour pendant mon droit à exiger des comptes à ceux qui me le demandent ...

Jean-Philippe

@Etienne,
C'est cela oui. Parce que le discours de gauche est le meilleur. Et après ça, ce sera quoi "Standard champion" Faut te réveiller mon grand, le monde bouge. Le socialisme est tombé au sciècle dernier avec le mur de Berlin. Mais ça, faudra encore que tu l'admettes.

Puisque tu t'y connais si bien en idéologie: C'est quoi l'idéologie libérale ? J'aimerais bien t'entendre sur le sujet. Qu'on se marre un bon coup.

annick

Que les champions de le bonne pensée solidariste ne veulent pas diminuer les impôts, passe encore !

Mais que ceux-ci ne blament pas la gestion catastrophique de ceux-ci, là, je ne comprends pas !

Comme le signalait rudolph mentol plus haut, ça ne me parait pas égoïste de demander plus de sagesse, de transparence et d'efficacité dans la gestion de l'argent commun.

Raymond Coemans

C’est quoi alors, votre solution, les impôts à la carte ?

Je veux bien payer les viaducs, les flics, l’état des feux de signalisation mais PAS Francorchamps, les centres de réfugiés et le cachet des DJ’s des fêtes du progrès ?

Bonjour paperasse et prises de têtes…

Rudolph Menthol

@Cosette et Etienne

Il y a un effet pervers dans les taux de taxation pratiqués en Belgique. Si je prends mon exemple, mon "coin fiscal" (pour parler dans le jargon qui va bien) est de 57%. Chaque mois, 3000 euros sont consacrés par moi et mon patron à l'ONSS et aux charges diverses. Ca m'en laisse largement plus de 2000 pour vivre et je ne me plains pas (j'ai vu mes parents trimer pour largement moins).

L'effet pervers est celui-ci : pour être en mesure de me verser mon salaire, mon patron s'attend à ce que je lui en rapporte AU MOINS autant. La pression qui pèse sur mes épaules est d'autant plus grande que pour avoir un salaire net de X, je dois lui en rapporter AU MOINS 2 X. C'est d'ailleurs ce qui l'amène (mon patron, donc) à préférer augmenter ma charge de travail plutôt que d'engager une personne supplémentaire. Ce qui tue l'emploi en Belgique, de façon dramatique, ce sont ces taux d'imposition stratosphériques.

Dans les pays scandinaves (souvent cités en exemple pour tout et pour rien), le taux d'imposition sur le travail -quoi qu'on en pense- est très largement inférieur (de l'ordre de 40% dans le pire des cas; habituellement autour de 30-35%). Les taxations indirectes sont par contre généralement plus élevées (une TVA à 25%, par exemple). Ce système n'est-il pas plus juste, dans la mesure où il vous laisse le choix de votre comportement ?

Rudolph Menthol

@ Coemans
"C’est quoi alors, votre solution, les impôts à la carte ?"

Pas d'imposition à la carte, mais le droit d'exiger des comptes sur la façon dont l'argent public est géré. Le droit d'exiger une totale transparence sur la façon dont il est utilisé. Le droit d'exiger des services publics efficaces, performants, moins politisés, moins soumis au clientélisme et soumis à des évaluations régulières.

Pour prendre les pays scandinaves en exemple une fois encore, il n'y a pas de différences fondamentales entre les employés du secteur public et du secteur privé : ils sont soumis aux mêmes contrats de travail, aux mêmes évaluations, aux mêmes exigeances de performances, reçoivent des salaires globalement identiques, peuvent être virés selon les mêmes règles, sont recrutés via les mêmes circuits ... Les emplois publics ne sont pas mieux (ou moins bien) protégés que les emplois privés.

Vous avez déjà effectué des démarches administratives en Scandinavie ? Moi, oui. Il n'y a pas photo avec le même type de démarche fait à la Cité Administrative à Liège, par exemple.

Et toujours pour la scandinavie : le droit au chômage y est limité dans le temps.

Hou, les vilains ultra-libéraux !

Pijean

Le problème est que la solidarité doit s'arrêter là où commence l'abus.

Le corrolaire à ce problème est qu'il est difficile d'avoir un consensus sur la définition de l'abus tout comme celle de la solidarité.

alex

Tout ce qui passe la barre des 35000 € par an est taxé à 50% en Belgique. Entre 6000 et 35000, vous êtes taxés entre 25 % (minuscule tranchounette) jusqu'à 40 ou 45%, de mémoire, je ne sais plus.

35.000 € par an, pour un type qui travaille, ce n'est pas vraiment beaucoup. Lui piquer la moitié de tout ce qui dépasse, je trouve ça infect.

Comme je trouve infect le système de la progressivité de l'impôt. Je n'ai JAMAIS pigé la justification de ce truc: c'est une rupture du principe d'égalité pure et simple.

Il est normal qu'un type qui gagne plus contribue plu, mais il n'est pas normal qu'un type gagnant plus contribue plus que proportionnellement. Si j'ai 100, je donne 25%, soit 25. Celui qui à 1000 donne plus, normal, 250, mais pas 500. Sinon, l'égalité entre les deux est rompue. Le seul système égal, moral et juste, c'est la flat tax, le taux unique!

Je vais être franc: oui, je paye trop d'impôts. Non, je ne trouve pas que le système social belge soit le meilleur du monde, ou un des meilleurs du monde. Cela ne repose ni sur la réalité, ni sur l'expérience. (Faut mettre le nez dehors, parfois, aller vivre ailleurs.) Par rapport aux pays nordiques (se bourrant la gueule le w-e, mais bien soignés pour la cirrhose qui suit, merci), par rapport à nos voisins, rien de plus, sauf des impôts.

J'en ai marre de payer autant pour des fonctionnaires et des assistés divers, entre le non-marchand, les chômeurs et les prépensionnés, qu'ils aillent tous se faire foutre! Ce que je gagne, c'est A MOI, et je les autres, je les emmerde.

Et ce n'est même pas du second degré. Je sais, "égoïsss'", "quelle mentalité", etc., je m'en fous: ça fait du bien.

Raymond Coemans

Le Flat Tax, ouais… A chaque fois qu’un contribuable, n’importe lequel, gagne 100, il lâche 25. C’est équitable, sur papier. Seulement dans la vraie vie, si je n’arrive péniblement qu’à 1000 par mois, les 250, je vais les sentir passer. Tandis qu’Albert Frère, c’est ce qu’il laisse comme pourbiche au barbier de son retriever. Et donc, adios, l’équité…

Cosette

Rudolph Menthol écrit plus haut
"Est-ce tellement difficile de considérer les choses de façon rationnelle, sans constamment caricaturer les positions des uns et des autres ?"
Je trouve qu'il a bien raison.

Raymond Coemans

nianiania...

Cosette

R.Coemans
Je suis probablement plus proche de certaines de vos idées que de celles de certains "ultra" de ce blog, mais vous avez vraiment un côté gamin de merde insupportable.

alex

C'est quoi un "ultra"?

Raymond Coemans

@Cosette
Le problème, c’est que les « ultra » me font rire et défendent leurs idées avec pugnacité. Tandis que vous, à part tenir votre rôle de la ménagère qui remplit son petit bulletin de satisfaction à chaque sujet…

sebastien d'hondt

Bravo Monsieur Destexhe, vous dites tout haut ce que beaucoup pensent a voix basse. Je travaille en Wallonie depuis 3 ans dans le secteur financier. Le clientélisme politique wallon est une réalité de tous les jours et coute aux citoyens. Les propositions que vous faites: moins de dépenses publiques et plus de gouvernance sont les mamelles d'un redémarrage wallon. J'ajouterais 2 choses:

la Wallonie dispose d'une multitude de services publiques, de qualité moyenne et médiocre. Il est temps de les rationaliser et les reduire tout en créant un cadre reglementaire pour les services privés aux personnes.

. la politique wallonne est INFANTILISANTE vis à vis de l'individu en cantonnant 40% de la population active dans un role d'assisté. C'est une politique irresponsable à moyen terme. Le réveil s'il est tardif sera dur.

Continuez et ne lachez pas prise!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.