Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Sans commentaire (14) | Accueil | (Chers) titres-services »

14 mai 2006

Commentaires

Rudolf Menthol

Voir les commentaires dans Aften Posten sur le récent budget, où l'utilisation des fonds du pétrole est encore en baisse par rapport aux années précédentes:

http://www.aftenposten.no/english/local/article1315685.ece

alors que la coalition de centre gauche au pouvoir depuis quelques mois s'était pourtant toujours plainte de ne pas pouvoir "puiser" plus dans cette manne.

A remarquer aussi ceci :
"Halvorsen also repeated her promise to leave politics if she failed in her promise to achieve 100% day care coverage in the course of the next three years."

A quand des politiciens qui arrêtent les frais chez nous lorsqu'ils échouent à tenir leurs promesses ?

Oui, décidément, la mentalité en Scandinavie est assez éloignée de la mentalité wallone...

E. G.  Simon

Les deux contributions majeures à l'économie NOR sont le pétrole et la pêche...

1) A écouter les Ecolos (raréfaction des espèces marines, surexploitation des ressources, etc...) l'Etat norvégien devrait se poser des questions de pérennité quant à sa capacité à accorder des largesses sociales historiques. La Commission européenne jouant à fond le jeu des écolos sur "la pêche", ils doivent se poser qq. questions! Ce ne sont pas leurs "fermes à saumon" dans les fjords qui pourront suffire à remplacer un océan dit "vide".

2) Les réserves de pétrole Mer du Nord ayant un coefficient de remplacement négatif, malgré des explorations qui se poursuivent et des technologies d'extraction plus efficientes ... Des questions restent posées pour l'horizon au-delà des 20 à 30 années. Plusieurs grosses entreprises de construction & de services para-pétrolières, plus navales, existent d'ores et déjà, actuellement rentables. Suffiront-elles à combler un manque de revenus privés et de l'Etat, plus autant d'emplois à L.T.?

Provisionner une manne de l'après-pétrole OUI, mais où l'investissent-ils afin de créer une économie de substitution assez gigantesque à terme? Surtout lorsque le délai nécessaire pour créer ces activités de substitution est de l'ordre d'une génération, voire plus long. Où et comment s'emploient-ils vers ce but, avec un contexte d'économie mondiale en bouleversement? Pas clair que l'Etat NOR socialiste ait des vues si lointaines...

Ça fait un peu penser aux défis de la sidérurgie belge des années '60s. Affecter la manne à des activités de futur holding financier fait penser à la reconversion des usines Boël à La Louvière (reprise industriellement par Hoogovens, puis valsées en faillite...).

Qui a alors une vision claire sur ces points? Radio BMF n'est généralement pas la source d'information pénétrante sur ces considérations (ils sont plutôt braqués sur l'actualité économique, donc le C.T.).

Rudolf Menthol

Les Norvégiens pensent massivement à leur reconversion. La Norvège était un pays pauvre jusqu'au milieu des années 60, et le début de l'exploitation des gisements pétroliers en mer du Nord. Cela à marqué plusieurs générations et ils agissent en conséquence.

Il n'y a pas un débat politique où ce thème ne soit pas abordé, tant par la gauche que par la droite. C'est même le sujet de discussion central, en règle générale : on se bat sur l'utilisation rationnelle des fonds générés par le pétrole.

Les investissements dans le domaine des nouvelles technologies (IT, biosciences, énergies ...) sont massifs, comme partout en Scandinavie, d'ailleurs.

Pour parler du seul domaine IT (que je connais bien), la Norvège, pays de 4.5 millions d’habitants, y a massivement investi, aussi bien au niveau des particuliers que des entreprises. L’utilisation de services électroniques dans le service public est très en avance, et reste malgré cela une des priorités du gouvernement.

Plutôt que d’avoir une activité globale, la plupart des sociétés norvégiennes ont une compétence de niche dans un domaine très précis. Il y a donc une kyrielle de petites sociétés qui sont mondialement connues (pour les initiés, à tout le moins) : Opera, TrollTech, Fast, Dips, et plein d'autres.

Pour terminer : l'université d'Oslo produit plus d'informaticiens chaque année que l'ensemble des universités belges (pays qui compte le double d'habitants, donc).

http://www.norvege.no/business/ict/ict.htm

Rudolf Menthol

A propos du fond des retraites norvégien, lire le "site officiel de la Norvége pour la Belgique", y consacre un article :
http://www.norvege.be/NR/exeres/77C2FC2C-8355-4E88-9900-1E03E42F658A.htm

Jean-Philippe

Je ne peux pas réellement me prononcer sur le sujet. Pour avoir visiter le pays il y a quelques années, je peux vous dire que les gens sont très sympas et accueillants, la bière est bonne et les paysages superbes. Pour ceux qui l'ignorent, c'est aussi le pays de trolls... et c'est là que j'ai appris à les apprécier :-)

Rudolf Menthol

La bière est BONNE ??!?

PS: après demain, la fête nationale. Que voit-on défiler le jour de la fête nationale en Norvège ? Pas de tanks, pas de missiles, pas d'avions, pas d'hélicoptères, pas de flics ou de militaires marchant au pas ... juste les enfants des écoles primaires qui défilent dans un joyeux désordre de couleurs et de fanfares.

A mon avis, ça aussi, ça illustre assez bien à quel point la mentalité est différente...

Jean-Philippe

@Rudolf,

Depuis qu'un américain m'a présenté la Coors Light comme étant "The finest beer in the world", je trouve toute les bières bonnes.

Même si nos bières d'abbayes sont incomparables, la bière Norvégienne tient la comparaison face à ce qu'on trouve dans de nombreux pays, en dehors du nôtre.

A votre bonne santé

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.