Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« "Belgique : le dernier quart d'heure ?" | Accueil | Sans commentaire (15) »

26 mai 2006

Commentaires

wallagonie

"C’est à une véritable faillite de la gouvernance publique en Wallonie et du système PS que nous assistons"
Pas si sûr, on en reparlera après que Monsieur Elio aura fait un nettoyage cosmétique et vous verrez qu'en octobre, l'extrême droite aura à peine un lit plus grand et que le PS reculera à peine. Beaucoup de client-électeurs n'en peuvent rien ; leur logement ou leurs privilèges dépendent trop du PS. Le MR se tait dans toutes les langues. Sauf Alain Destexhe. CDH peu crédible. Que reste-t-il comme alternative ?
Raymond, aidez-nous.

Laurent

Votre bouquin "Démocratie ou particratie" fera tjrs "jurisprudence", il propose les solutions aux problèmes biens wallons mais force est constater que le pouvoir politique ne préfère pas changer des choses qui lui ont été jusque ici favorables.

Tous sont administrateurs d'ASBL, d'intercommunales,....

Au niveau de leur rémunération, il y a un plafond qud est "cumulard", si je me souviens bien, on ne peut pas gagner plus d'1,5 x le traitement d'un parlementaire (disposition légale), mais le reportage d'RTL nous montre que L Cariat touchait pas moins de 8000€/mois.
Je pensais qu'on était tous égaux devant la loi...
Mais qud il s'agit du contribuable, là, on est fort pour le solliciter.
Je veux bien admettre qu'un élu reçoive bonne rémunération mais M. Cariat n'est que échevin....

Triste, mais proprement scandaleux, car ça donne une mauvaise image de la Wallonie, on a déjà de graves retards au niveau économique, mais si au niveau politique, ils s'enlisent dans les affaires de biens sociaux, d'abus de pouvoir, et de corruption, c'est à décadence que nous arrivons.

alain

Mais que fait le MR pendant ce temps Mr Destexhe ? Etes-vous soutenu par votre parti dans vos interventions ? Ou bien alors le MR prépare ces accords pré-électoraux (secrets) avec le PS pour les prochaines élections communales ?

Laurent

Et ce serait pour cela, que M. Chastel n'a pas trop surrenchéri sur les dernières péripéties carolorégiennes. Y aurait-t-il accord préelectoral entre Chastel et PS carolo?

Olivier Lepretre

On peut quand même pas comparer la culture politique au MR, Cdh et Ecolo avec celle du PS. Il n'y a pas cet enracinement depuis des décennies qui explique les citadelles imprenables.

E. G.  Simon

Il y a qq mois, l'hebdo Le Vif-L'Express publiait un article explosif sur VanCau et son "système". Article d'un magazine qui marque pourtant des sympathies appuyées vers les "gauches belges". Grande était donc ma surprise: allait-on enfin retirer la chape de plomb que fait peser le P.S. sur des pans entiers de la presse radio/T.V. et celles écrites? Accorder ainsi du crédit à 'ces choses' connues de qq-uns, mais tues - un tabou du milieu des intéressés - car trop indécentes pour être débattues face au grand public? Allait-on briser ce "MONOPOLE" d'exercice du pouvoir à N niveaux et de compétences d'un évident profil socio-financier?

V.C., l'intéressé n°1, avait alors joué d'habituelle hypocrisie: "qu'est-ce donc?, on va voir ce que l'on va voir,...". Le journaliste a failli se faire déstabiliser par l'assemblée des cartes-rouges. Ce courageux ne doit qu'à sa rigueur d'investigation le fait d'avoir été couvert par son journal et des sympathisants. C'était une première "claque" infligée à toute une génération d'une gauche profiteuse des pouvoirs qui sont lui conférés par le gentil peuple "des clients et obligés" (c-à-d, au mieux, par un gros 1/3 de la population).

L'évidence des abus était devenue telle que d'autres journalistes (dont qq-uns RTBF) se sont sentis plus libres pour faire enfin du vrai reportage, sans les distorsions historiques. La méthode est bonne: documenter, avec des PREUVES irréversibles. En T.V., "Controverse" du dimanche midi et sa pâle imitation sur RTBS ont été amenées à en débattre, de plus en plus ouvertement, évidences après évidences, une cascade de révélations. Suffisamment pour qu'aujourd'hui la JUSTICE ait dû s'en inquiéter et des investigations menées, sans être muselées. Le train-justice est en marche, sans les aiguillages de possibles voies de garage. Seule la présomption d'innocence permet encore à des dizaines de filous "en réseau" de jouer les divas offusquées. L'illusion ne dure pas. Le système s'écroule, tel un jeu de dominos. Les scientifiques parlent quelquefois d'un "effet papillon": en voici peut-être enfin une démonstration dans la vie en société!

Le même Vif-L'Express (du 26 mai, p.12 et suivantes) reprend un article qui prolonge et actualise le premier, son titre: "La coupe est pleine". Où le rédac-chef S. Renard souhaite (en Commentaire) "bon courage" à un président P.S. Di Rupo sacrément em...é. Son P.S. est aux abois. Après les affaires hennuyères '80s de R.Carlier - prédécesseur sous-régional dudit V.C. - c'est effectivement un détournement de démocratie sur plus de TRENTE ANNEES qui doit être passé au Karcher. Difficile de le concevoir avec neutralité, mais les soubresauts que vit notre monde ouvert ne tolère plus le LAXISME d'antan. Ce 1/3 de la population locale va-t-il enfin comprendre?

Je viens de lire le .pdf "DIX propositions concrètes". Comme citoyen, je m'inquiéterai d'un aspect au-delà de ces 10 idées d'une exacte pertinence: comment les METTRE EN OEUVRE, SANS DISTORSIONS. Espérer ainsi obtenir des résultats concrets sans devoir attendre 5 à 10 années d'autres dérapages régionaux.

Notre WALLONIE n'en n'a plus le temps. L'esbroufe a assez duré. La fin des "Trente Glorieuses" aurait dû faire place à du réalisme. Ce ne fut pas le cas, il y a perception d'état d'urgence. TOUS le savent, même au P.S. (sauf les cons). D'où l'autre inquiétude (de court terme): "remettre des mécanismes à plat" pour les remplacer par un idéal est un projet difficile. L'inertie des esprits a été ancrée chez 1/3 de la population, pour la plupart des gens honnêtes et simples. Vont-ils accepter et encore tolérer la subordination aux dogmes anciens? Notre société occidentale, libre et dite "démocratique" veut que l'on respecte le principe "une personne - une voix". De la plus limitée à la plus sensée. Où va donc aller leur prise de conscience à l'instant des élections 2006 et 2007; puis dans le quotidien au long des années pour tenter de réussir ce Plan "M", car il ne pourra l'être sans une rupture des us et coutumes locales. Citoyens agissez...

NB: la rouge FGTB, complice de certaines attitudes francophones, acceptera-t-elle de ne pas entraver les efforts à déployer? Son sempiternel "défense des droits acquis" est maintenant un prétexte éculé. Une manière de refuser les réalités et nouvelles idées à mettre en action. Paraît qu'ils vont changer des structures et têtes après juin (Mme Demelenne). Sera-ce un salutaire changement, ou un nouvel esbroufe mental?

Promethee

Des propositions qui ne font que conforter l'idée selon laquelle on pourrait engloutir plusieurs milliards d'euros dans le Plan Marshall, cela ne servirait absolument à rien tant cette région a moins besoin de moyens que d'une "Perestroika" des mentalités et des pratiques.

Pour reprendre des commentateurs supra, effectivemment, on peut constater que le MR se fait bien gentil, propret et laconique dans les dossiers annexes à la Carolo. Les rumeurs d'accord pré-électoraux seraient-elles fondées ? Une hypothèse qui chagrinerait bien les derniers et irréductibles convaincus, car le pouvoir pour le pouvoir, ne rend guère de noblesse, surtout quand on devient la rustine des roues d'un semi-remorque.......

Jean-Philippe

@Alain et Laurent,

Même si c'est à contre-coeur, il faut rester réaliste. A moins de pouvoir rejetter le PS dans l'opposition, il n'est pas possible, en Wallonie, de gouverner sans le PS. On peut toujours fantasmer sur un scrutin majoritaire, mais dans la réalité des faits, c'est pas pour demain. S'il est exact que "trop doivent tout au PS" en Wallonie, il faudrait commencer par faire sauter ce genre de verrous. Car mis à part les "camarades" plus personne ne croit aux vertus du socialisme et encore moins à son éthique.

Cela revient à faire changer la Wallonie de mentalité. Passer du "chacun à le droit de refuser un emploi contraire à son éthique personnelle aux frais de la communauté" à "Il serait grand temps de relever les manches"

Pour ceux qui demandent au Sénateur Destexhe s'il est ou non appuyé par son parti, je demanderais: Qu'est-ce que ça change ?

Vu les qualités démocratiques du MR, on ne le fera pas taire. (Sinon, ce blog serait fermé depuis longtemps)Le soutien du MR a Alain Destexhe sera proportionnel au soutien populaire qu'il obtient. Ce n'est nullement du populisme, au contraire. Dire la vérité ne vous attire pas que des amis. Elio a suffisement fustigé les critiques de A.D. envers la Wallonie. Il a même tenté de faire pression sur le MR pour le faire taire.

La crise de gouvernance est réelle et ce n'est pas le Cdh qui est capable de faire face à quoi que ce soit. On comprend mieux pourquoi le PS a préféré ne pas reconduire l'alliance avec le MR en Wallonie. Avec un Cdh faible, il a les coudées plus franche. Joëlle Milquet ayant confondu les appels à une union forte contre le PS avec un OPA sur son parti, elle s'est jetée dans les bras d'Elio Di Rupo. La Wallonie en paye les conséquences, mais la liste de leur incompétences serait trop longue à citer. Juste deux exemple: L'incubateur numérique qui est abandonné et les grands prix de Spa de 2006 ET 2007 qui n'auront pas lieu (Source: Bernie Ecclestone)

Reste la capacité de nuire du PS qui, via la FGTB, est capable de déclencher des grèves pour des motifs purement politiques. Restent les parvenus, satarpes et autres nababs qui croient que cela leur est dû ou qui, pas naïveté pensent qu'il vaut mieux confier l'éducation de leur enfants à des écoles déglinguées plutôt que d'y admettre l'intervention du privé. Tant que cette engeance sévira en Wallonie, les larmes seront plus souvent au menu quotidien des Wallons que les sourires.

Cosette

Certains d'entre vous ont une allergie viscérale contre la RTBF mais je signale qu'hier (vendredi) à midi et au JT du soir, le sénateur A.Destexhe a eu droit à une longue intervention.J'ai l'impression qu'il est plutôt bien vu au sein de la maison RTBF...

wallagonie

Assez d'accord avec Cosette.
J'ai un peu l'impression que le rouge passe au rouge clair.
Pour "preuve", l'interview de Paul de GRAUWE (KUL - ex sénateur VLD), qui n'y allait pas de main morte en parlant du PS, par JP Jacquemin sur la première, mardi dernier au matin.
Ton plus doux du journaliste (PS). Ce n'est peut-être qu'une impression mais je pense qu'une amorce de débat est possible. Cela dit, comparez l'audience du JT de la première avec celui de RTL-TVI... Plus de 150.000 auditeurs pour RTL par rapport à la RTB. Et cette situation n'est pas nouvelle.

Laurent

Personnellement, je vois tjrs pas et je les verrai jms les "avantages" du socialisme, je suis et je resterai convaincu que la seule alternative est le libéralisme. Un vrai libéralisme que certains ont malheureusement par le passé voulu lui donner une valeur sociale (un libéralisme social).
Alors que le libéralisme n'est pas asocial, c'est donner une mauvaise définition.

Un constat: je déplore qu'il n'y a plus vraiment de grands défenseurs du libéralisme, déja qu'on a transformé PRL en MR, on aurait pas dû selon moi.

alain

Jen-Philippe,

"Pour ceux qui demandent au Sénateur Destexhe s'il est ou non appuyé par son parti, je demanderais: Qu'est-ce que ça change ?"

Ca change pour moi que le débat sur la mauvaise gouvernance serait mieux soutenu. Ca change que des propositions de réformes sur la gouvernance auraient des chances de passer au lieu de dormir pendant des années dans l'attache-case d'Alain Destexhe. Ca change qu'un parti qui s'est renommé "Mouvement Réformateur" se devrait d'être à la pointe lorsque des réformes sont (très) nécessaires.

Alfred

Des leaders musulmans se réunissent pour parler de leur intégration en Europe

(27 Mai 2006 - 01h38)

Les leaders des communautés islamiques de 25 pays se sont retrouvés vendredi pour la première conférence pan-européenne sur l'intégration des musulmans.

Des imams, des universitaires et des leaders arabes se sont réunis dans un hôtel londonien pour ce sommet de trois jours parrainé par le Centre international pour la modération, un institut de recherche basé au Koweït qui tente de promouvoir une approche inter-culturelle de l'Islam.

Environ 140 délégués ont débattu du rôle des musulmans en Europe, et du besoin de véhiculer une image positive de l'Islam. Actuellement, plus de 50 millions de musulmans vivent en Europe.

Ayman Aly, représentant de la Fédération des organisations islamiques d'Europe, située à Graz, en Autriche, a expliqué qu'il fallait faire plus pour améliorer la tolérance des minorités musulmanes en Europe.

"En Autriche, la minorité musulmane peut bâtir des mosquées et porter les vêtements qu'elle souhaite. Dans trop de pays, comme l'Allemagne, la France ou les Pays-Bas, la situation est différente", a-t-il déclaré. AP

gb/v772

item

Monsieur le Sénateur,

« Pour ceux qui demandent au Sénateur Destexhe s'il est ou non appuyé par son parti »
Laissez le premier intéressé répondre, et pourquoi pas en citant des noms ?

«…naïveté pensent qu'il vaut mieux confier l'éducation de leur enfants à des écoles déglinguées plutôt que d'y admettre l'intervention du privé…»
Je vois déjà la section « science po » des universités financé par l’industrie du sex-toys (cf : le pantalon aux chevilles).
Le Vlaams Belang qui finance déjà les écoles en Flandre, il ne vous reste plus qu’à le légaliser, « Holliwood Production » en fournissant les costumes du film « Blade » et la « FN de Herstal » pour les accessoires.
Pensez-vous que le Vatican aura sa place sur la mosaïque ?

Bien à vous.

Rudolf Menthol

En matière de malgouvernance, il faudrait cesser de jouer aux vierges effarouchées : le système est le parfait reflet de la mentalité de TOUS ceux qui y sont impliqués, politiques, mais aussi citoyens « clients » et autres « obligés ».

Il n’y a rien qui me fasse autant rire (jaune !) que ces bon pères « la vertu », qui ânonnent la main sur le cœur leurs mentras « tous pourris », mais qui se précipitent dans la première permanence politique venue à chaque fois qu’ils doivent quémander l’une ou l’autre faveur.

J’ai souvent l’impression qu’une majorité de Wallons souhaite plus de transparence, et plus d’éthique dans les institutions … pour autant que cela ne concerne que leurs voisins, dans tous les cas … et pour autant que leurs petites « affaires » et leur petit « confort personnel » n’en soient pas affectés.

C’est pour cela que je suis relativement sceptique quant aux mesures proposées par Alain Destexhe. Non pas quant à leur valeur intrinsèque, mais quant à la volonté réelle de TOUS, petits barons de la politique exerçant leurs prérogatives de médiocres institutionnalisés à tous les niveaux de pouvoir … mais aussi de leurs innombrables féaux, installés au cours des trente dernières années, qui sont prêts à toutes les compromissions pour continuer à se partager les restes du banquet.

Comme toujours en Belgique, il faudra l’un ou l’autre séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter pour qu’on se décide à se regarder dans le miroir … juste le temps de pondre quelques mesurettes qui redonneront vaguement bonne conscience, puis s’estomperont rapidement pour retourner au « business as usual ».

Si changements il y a un jour, ils ne viendront que de l’écœurement des générations qui nous suivent. Pour vous et moi, c’est trop tard.

Laurent

Il y a un an, j'ai interrogé plusieurs députés du fédéral( une écolo, une MR, un cdH et un Spirit) pour un TP,j'ai ensuite abordé des questions d'actualités politiques, notamment sur la gouvernance publique ( j'avais repris plusieurs idées du Sénateur: le fait d'être assujetti au parti, une meilleure effectivité du contrôle parlementaire sur le PE, suppression des cumuls des mandats de parlementaire et de bourgmestre ou échevin) et je leur ai demandé de réagir là-dessus.
Le député du cdH était totalement opposé aux mesures que j'avais reprises, le député Spirit n'a pas vraiment répondu, la députée du MR et celle d'Ecolo étaient à 60-70pc d'accord sur les mesures que j'avais reprises.
La prochaine x, je demanderai l'avis d'Yvan Mayeur...

wallagonie

@Rudolf
Vieux débat : On a les politiciens que l'on mérite. Les politiciens ne sont pas plus, ni moins vertueux que les citoyens. D'accord.
Mais si on veut que cela bouge, c'est des politiciens que le changement doit venir grâce à une législation qui sanctionne les abus. Exemple : Déclaration des mandats, ... Cela, c'est possible. Les politiciens sont peu nombreux face aux citoyens et ont un pouvoir de décision collectif.
Un citoyen qui renonce à se rendre à une permanence politique par souci d'éthique, c'est logiquement inespéré.

gargamelo

10 x BRAVO - 10/10 !

SUPER ces propositions...
et pour les appliquer : 10 X 10 jours ; les 100 jours à la "Dominique de Villepin....

Mais quel homme au MR, quel capitaine courageux serait capable de les faire appliquer ?

Je n'en vois qu'un, un "officier" qui ne recule devant rien et surtout pas le ridicule,un ex ZORRO planétaire,le même qui boycotte certains pays... Autriche, Italie...à présent Pologne ? en fonction de ses humeurs par rapport à l'expression de la démocratie locale....et surtout un commandant qui ne quitte JAMAIS sa "barquette" MR lorsqu'elle prend l'eau...pour aller LAMENTABLEMENT se "planquer" et se la couler douce dans un "bidule" qui s'appelle commission européenne...

Zut Sénateur, j'ai oublié son nom ne me rappelant que son sobriquet : "BIG - LOULOU "

Avez-vous pensé à vos amis politiques Sénateur ? Déjà qu'ils n'ont rien grand chose à croquer si en plus vous diminuez le nombre d'administrateurs...ils devront SEULEMENT se contenter du minimum- minimurum "vital" pour un politicard : 6.000 euros /mois !

Cela limite très fortement les chances de voir un jour vos propositions misent en application....mais ce n'est l'avis que d'un gugusse d'électeur !

Gargamelo le sorcier wallon

Rudolf Menthol

@Wallagonie

Ce qui me rend d'autant plus pessimiste, c’est qu’un certain nombre d’évolutions récentes ne vont pas dans le bon sens, à mon humble avis. C’est notamment le cas pour la réforme concernant l’élection directe des bourgmestres qui, selon moi, ne va faire que renforcer plus encore la tentation du clientélisme là où il est le plus ravageur déjà : les pouvoirs locaux. Lire, par exemple, l’excellente analyse ici :

http://bulles.agora.eu.org/20050323_bourgmestres.html

Un exemple très concret : une personne de mon entourage est propriétaire d’un immeuble à Liège. Cet immeuble, dont elle a hérité en l’état, est réputé « abandonné », dans la mesure où il a été frappé d’insalubrité il y a plusieurs années (bien avant qu’elle n’en hérite, donc).

Plusieurs permis de bâtir ont été introduits afin de procéder à sa réfection, tous refusés sous des prétextes, plus ineptes les uns que les autres, par le service de l’urbanisme de Liège. L’avis du fonctionnaire délégué de la Région Wallonne était quant à lui favorable (et très critique vis-à-vis de la commune), mais la législation a, là aussi, récemment changé, donnant le dernier mot aux autorités communales.

En réalité, quelques voisins ayant fait un peu de foin et … fréquenté assidûment les permanences politiques de quelques mandataires locaux … ont réussi à influer les décisions prises au niveau de ce service (preuves écrites à l’appui).

Plus drôle encore : l’immeuble étant réputé abandonné, il est désormais frappé d’une taxe relativement élevée (de l’ordre de 2500 euros par an), taxe pour laquelle le seul recours possible est à nouveau la commune elle-même (jusqu’à l’année passée, il s’agissait d’une compétence de la Région).

En l’occurrence, ladite personne est donc totalement à la merci, pieds et poings liés, de quelques fonctionnaires communaux : ils décident souverainement de qui est susceptible de payer la taxe sur les immeubles abandonnés, jugent des éventuels recours et sont également les seuls à pouvoir accepter ou refuser les permis de bâtir qui permettrait de procéder à la rénovation de ces immeubles.

Il suffit d’avoir un peu fréquenté ce type d’administration dite de « proximité » pour savoir qu’il vaut mieux être dans leurs petits cartons si l’on veut ne pas se retrouver dans ce genre de situation kafkaïenne. Malheureusement pour mon ami, l’avis rendu par le fonctionnaire délégué, qui mettait en cause leur objectivité, a fait plus qu’indisposer lesdits fonctionnaires. Il n’est donc pas prêt de voir le bout du tunnel et sa seule option est de faire démolir (mais il faut là aussi une autorisation du service de l’urbanisme …) ou de vendre.

Et ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres …

Melissa

C'est qui l'appelé +l'avis que d'un gugusse d'électeur+ qui crache sans cesse sur vot et autres blogs?

c'es-ti le VB Johan Demol ou l'copain FN Feret qui paie pour hardceler tou'le monde?
c'es-ti son blog l'animal-teur des caricatures-on-the-web? Vous s'riez pas l'gagnant d'un prix web-kitch avec ca?

wallagonie

@Rudolf
Exemple effectivement éclairant et, féodal.
Quand je parlais de nouvelles normes, je me situais au niveau fédéral, voire régional. Donc, en haut.

Muriel Bol de bal

@Gargamel et autres ;
Le site est patronné par un MR.
Soit, mais mettre en évidence la médiocrité et le danger de la persistance du PS en Wallonie, cela ne signifie pas que le salut viendra du seul MR. C'est un peu plus complexe. Critiquer est facile, après tout si vous ne savez rien faire d'autre... Proposer, c'est autre chose.
Vous serez les premiers à vous plaindre quand la Wallonie devra vivre de ses seuls moyens.

Jean-Philippe

Il est assez navrant de constater qu'au lieu de discuter des 10 propositions énoncées, on cherche à savoir si "elles ont le soutien du parti". Il est désolant de voir que lorsqu'une proposition est faite, il se trouve toujours des gens pour venir dire "L'enseignement financé par Inbev ou Coca-Cola, est-ce bien sérieux" ou encore "Je vois déjà la section « science po » des universités financé par l’industrie du sex-toys" Il est aisé de méprisé les idées auxquelles on ne comprend rien. Cela évite de devoir faire l'effort de les comprendre. (Cela montre aussi votre niveau d'éducation, en passant) Vous avez beau railler les nouvelles idées émises et leur auteur, il n'en est pas moins vrai que les vieilles idées éculées des camardes ont fait leur temps. Votre plan Marshall fait eau de toutes parts. Mis à part coûter du fric, il ne sera d'aucune utilité.

Il est facile de dire "Big Loulou s'est taillé" Il est moins aisé de reconnaître ce qu'il a fait pour le parti. Il est aisé de dire "des propositions de réformes sur la gouvernance auraient des chances de passer au lieu de dormir pendant des années dans l'attache-case d'Alain Destexhe." Que de reconnaître que A.D. les a sorti de son attaché case. Pour preuve, le RTBS n'a eu d'autre choix que de lui accorder un temps de parole (mais combien de temps à attendre avant le prochain ?)

Peut-être serait-il temps d'analyser les propositions faites et de voir comment les mettre en place dans nos régions. Cela implique peut-être de ne plus voter comme des moutons pour les mêmes parvenus à chaque fois, mais bien de donner à son vote une orientation claire.

Cela implique peut-être ne plus accepter les "explications" toutes faites qu'on nous sert. François "le rouge" Debrigode qui interroge Valérie Druitte (en tant que spécilaiste politique) sur les scandales de Charleroi, c'est a hurler de rire. La dernière ayant été candidate PS aux élections communales dans la banlieue de Charleroi.

Jignore d'où viendra le salut pour la Wollonie, mais je sais d'où il ne viendra pas. Quoiqu'il en déplaise à certains.

pixeline

@ jean-philippe
tout à fait d'accord: bravo pour la pensée constructive. Personnellement, je les trouve certainement nécessaires, mais je n'ai pas compris certaines, un peu trop technique pour ma pauvre connaissance des arcanes politiques.

A présent, je m'interroge sur quel parti voter: en fait je ne veux plus voter pour un parti, je veux voter pour des gens, et que les gens élus soient ceux qui exercent le poste à pourvoir. Pas des suppléants. Est-ce trop demander? N'était-ce pas cela, au départ, la démocratie?

A schaerbeek, le choix sera relativement facile: L'équipe en place a abattu un travail énorme et mérite de pouvoir continuer. Mais c'est le fédéral qui doit sauter. Vive l'indépendance, vive l'Europe, Adieu la Belgique, tu étais belle mais maintenant tu n'es que coquille vide ! Seule la confrontation à leur réalité amènera un réel changement de mentalité en Wallonie, et cela ne peut venir qu'avec leur indépendance! A ce moment là, les propositions de Mr. Destexhe feront évidence. C'est tout le mal que je leur souhaite en tout cas.

E. G.  Simon

Muriel BdB dixit:
""mettre en évidence la médiocrité et le danger de la persistance du PS en Wallonie, cela ne signifie pas que le salut viendra du seul MR. C'est un peu plus complexe.""

* C'est d'une belle évidence. Mais sans REFORMER avec vigueur, notre Wallonie sera à genoux avant 5 à 10 ans (des réalités l'y mènent). Mais il a encore suffisamment d'ignares ou d'hypocrites pour feindre de l'ignorer, particulièrement à gauche, malgré les évidences! La manne céleste européenne qui se tarit et des structures économiques déjà affaiblies ne nous mèneront pas loin. Sommes-nous d'accord?

* Figurez-vous que nous débattons de ceci depuis plus de 4 mois sur ce blog, avec un regard sur N considérations ... où chacun est libre de s'exprimer, sans une censure! Il y arrive des idées bienvenues et certaines constructives. Les critiques portées? Vous pouvez alternativement les trouver dans la presse écrite (guère via R.T.B.F.). Autant de signes d'exaspération de nos citoyens...

* Blog ouvert: donc certains clowns ou contradicteurs (ex: gargamelo; XYZ) y apparaissent qui font penser à des tenants de l'extrême-droite ou des anarchos. Leur message est sans aucun fond. Alternativement, des citoyens plus soucieux que Mr lambda s'y expriment (JE et d'autres). Outre les critiques que chacun peut émettre (pas d'Omerta) il s'y trouve donc des suggestions. Si l'écologie politique se manifeste (sans ses utopies), c'est bien. Mais les débats de rues, cela amène surtout à offrir un exutoire sans suite visible. En contraste, entremêler la démocratie représentative et un "pooling" d'opinions est d'une plus grande efficacité. C'est le bienfait attendu de la "société civile" qui s'exprime autrement qu'en ronds-de-jambes.

* La Wallonie ne pourra s'adapter sans le PS. De tristes nécessités y oblige. Mais sans les chocs (mérités) qu'il subit actuellement ce PS ne changera PAS ("système" à l'oeuvre). Donc il est salutaire de lui opposer des méthodes plus INNOVANTES (un mot qu'ils PS utilisent sans savoir que ça recouvre un pré-requis essentiel: CHANGER DE SCHEMA MENTAL !). Ce blog et d'autres initiatives croisées forceront à lui faire comprendre! Car leurs discours lénifiants = valeur ajoutée poubelle... Idem pour les fiers à bras de la FGTB, qui enterrent l'économie depuis bien avant la réalité de possibles délocalisations... Si vous maîtrisez qq notions d'économie, vous nous comprendrez bien. Merci de l'attention.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.