Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« L'absentéisme (suite) | Accueil | Les médias belges et l’interactivité »

20 mars 2006

Commentaires

Jean-Paul

Raymond Coumans (1922-2001):
Peintre néo-expressionniste de paysages, natures mortes et portraits.Autodidacte.

Je trouve déplorable que le nom de cet artiste attachant (mal orthographié qui plus est) soit utilisé par Serge Coosemans,intégriste étatiste et piteux journaliste.

Raymond Coemans

@Jean-Paul
Raymond CoEmans (1969- ////)
Alias bloggesque d’un fan des Snuls que certaines vérités évangéliques balancées par le « and co » de la bande à Destexhe ont le don d’autant plus irriter que ce qu’ils appellent un débat se résume bien souvent à un étalage de mauvaise foi et d’insultes dignes de l’ère mac carthyste à tous ceux remettant en cause leur vision sociale. Intégriste étatiste ? Pourquoi pas comploteur bolchévique tant que vous y êtes…

Nicoulonne

Ah, Maccarthy, cette idole négative de la gauche bien-pensante, parlons-en.

Maccarthy, qui a dû être la cause très indirecte d'un ou deux suicides, vivait à une époque où les bouchers communistes torturaient et assassinaient des MILLIONS de gens, avec le soutien d'une partie importante de cette même gauche bien-pensante.

Encore aujourd'hui, j'ai souvent le sentiment que l'on parle plus de Maccarthy que des dizaines de millions de mort des communistes.

Crache le sang que tu as dans la bouche, Raymond, avant d'articuler "Maccarthy".

Nicoulonne

Cosette

@R.Coemans
"Cosette qui fait coin coin"
Trop bête pour comprendre, pourriez-vous m'expliquer ce que vous entendez par là

Raymond Coemans

« Maccarthy, qui a dû être la cause très indirecte d'un ou deux suicides, vivait à une époque où les bouchers communistes torturaient et assassinaient des MILLIONS de gens, avec le soutien d'une partie importante de cette même gauche bien-pensante. »

Certes mais ce brave Joe a quant à lui emprisonné des citoyens de son propre pays dont le seul crime fut d’avoir grandi durant la Grande Dépression et d’en avoir gardé pour séquelles un gros penchant pour une égalité sociale somme toute très utopique. Tu parles d’un crime…

«Encore aujourd'hui, j'ai souvent le sentiment que l'on parle plus de Maccarthy que des dizaines de millions de mort des communistes. »

Peut-être parce que dès que Castro et Kim Jong Il disparus et le communisme chinois dilués dans l’import-export massif (ce qui ne saurait finalement tarder), le type de communisme totalitaire sera de l’histoire ancienne. Tandis que des petits Mac Carthy, hein, on en revoit pas mal courir les blogs et les rues…

« Crache le sang que tu as dans la bouche, Raymond, avant d'articuler "Maccarthy". »

Le seul sang que j’ai en bouche est celui qui coule de mes faibles gencives lorsque je me brosse les dents, mon ami. Pourquoi toujours caricaturer vos contradicteurs en espèces de reliquats soviétiques ? N’est-il pas permis d’être simplement sceptique quant à vos grandes idées libérales ? Cette volonté de mettre au pas n’est-elle justement pas ce que vous reprocher aux « rouges » ? Ce paradoxe flagrant ne serait-il pas la motivation première de mes moqueries ?

mailman

@ Raymond Coemans

Je voudrais re-souligner ce qu'à dit AD: il arrive très rarement que les discours des hommes politiques soient écrits par eux-mêmes. Ce qui compte est que la personne politique en cause assume (comme le fait très clairement AD) ces discours. De tous points de vue, c'est comme s'il les avait écrits lui-même. Les mots ne prendront pas un autre sens si la personne qui les a écrits est libertarien, MR ou autre. Que nous sachions leurs noms ne servirait strictement à rien.

Par contre, vous soulevez d'autres questions intéressantes: nombre de mandats, etc. Ceci mériteraient en effet plus d'éclaircissements. Mais au lieu de vous acharner ainsi et décrédibiliser vos propos, pourquoi ne pas le suggérer poliment: "Cher M. Destexhe, nous aimerions bien savoir votre avis sur..."? Je dis cela parce que ce sont des sujets que j'aimerais aussi voir traités ici, et je ne veux pas que l'amalgame soit faite entre ces sujets et la façon dont vous discutez maintenant (i.e. attaques ad hominem, aggressivité, etc). Non?

alex

Heu, Raymond, je sais que la tradition est que les libéraux (rebaptisés "libertariens", AKA "ultralibéraux", "neolibéraux", "fachos", "extrêêêm' droit") posent une crotte sur le forum de ce dégénéré d'Aldagor et que réponse du berger à la bergère soit envoyé illico sur "Bxl-ma-ville" et autres, mais il serait dommage de commencer le même traitement sur cet espace relativement préservé, non? Si on essayait de causer constructif, là, d'accord ou pas d'accord?

(Au fait, c'est vrai que c'est Coosemans caché derrière ce pseudo? Allé, sérieux? tu sais que je lis ton article dans le gratuit qu'on trouve à la poste, oublié le nom. Toujours brillant, sérieux: du grand journalisme, ça ;-))))

Raymond Coemans (inutile de rajouter 2 voyelles)

Je suis d’accord avec tout ça. Ma remarque, c’est que si l’on doit parler de « blog courageux », autant assumer jusqu’au bout et répondre publiquement et définitivement à quelques questions bien légitimes et même, pourquoi pas puisque l’on parle bien de « courage », à certaines accusations que l’on peut lire dans la presse. Evidemment, je peux comprendre que face à des attaques éventuellement aussi basses et surtout téléguidées, AD préfère le silence. Maintenant, moi, ces questions –comme finalement tout observateur non partisan-, je me les pose vraiment et elles me paraissent beaucoup plus pertinentes que certains posts ici débattus. C’est tout.

Raymond Coemans

2 consonnes, pardon

Snullités

Fort sensible à ses multiples interventions des 20-21 mars, je suis plein de compassion envers [ Raymond CoEmans (1969- ////) ... Alias bloggesque d'un fan des Snuls que ...], comme il se définit lui-même à 9h59.

Par l'engagement de vie qui fut le sien jusqu'à présent et ses piètres résultats, ce bon belge de 35+ ans n'a réussi qu'à développer des rancoeurs à l'égard de tout ce qui n'entre pas au registre des snullités. Il est des événements de vie qui conduisent à développer des pathologies atypiques. Le cas pourra-t-il encore émarger à une sécu remaniée par notre Min. Demotte?

Artiste du clavier, vexé qu'on l'ait confondu avec un vrai "artiste", notre belgo-snul déploie ses talents rédactionnels avec une motivation évidente ==>> FAIRE PERDRE DU TEMPS à tous ceux qui s'expriment via ce blog. Car le blog doit par priorité vous permettre de vous concentrer sur des causes qui valent la peine.

En liégeois distant et curieux, je suggère donc que tous ceux qui ont du vrai brain et peu de temps libre cessent de réagir vers ce triste sire "sceptique" et "amusé", comme Mr CoEmans se définissait hier.

Avec un air de printemps et bien sympathiquement,
Broquette de Liège

Raymond Coemans

@BROQuette
Allez hop, une petite provoc pour relancer le schmilblikk : serait-ce donc une spécialité wallonne d’aveuglément suivre ceux qui tiennent de beaux discours sur le combat à mener pour retrouver la vigueur régionale ? Perso, comme on dit à Anvers : met de chinozen de potten maar niet met de mijne, jongens!

Rudolf Menthol

@Coemans

Des discours pour retrouver la vigueur régionale, tout le monde en a. A commencer par Elio Di Rupo, qui a bien du prendre la relève de VanCau (mis en congé pour cause d'affairite aiguë). Bébé Antoine y va régulièrement de son laïus faussement optimiste, lui aussi.

Mais soyons sérieux : ces gens là sont-ils partie du problème ou de la solution ? Autant d'années au pouvoir en Wallonie et un PIB de 80% équivalent au PIB moyen européen (malgré les aides européennes et les transferts régionaux) ne plaident pas vraiment en leur faveur, n'est-il pas ? Qui croit encore en leur capacité à diagnostiquer les vrais problèmes, perdus qu'ils sont dans leur langue de bois, leur préchi-précha partisan, leurs stratégies visant à garder "leur part de marché" et leur clientèle ?

Mois pas.

Il se trouve que vous illustrez à la perfection le problème Wallon : tout ce qui ne s'apparente pas au ronronnement visant à préserver un statu quo confortable (pour vous et votre clique s'entend), tout ce qui ne suinte pas le bon gros concensus mou, vous paraît éminement dérangeant.

Tant mieux.

Raymond Coemans

D’abord, je ne fais partie d’aucune clique, sinon peut-être celle qui considère que de déplacer les centres de pouvoirs de l’appareil étatique vers les entreprises privées n’est pas spécialement garant de plus de libertés. Ensuite, ce qui me paraît dérangeant, c’est moins vos idées que votre utilisation quasi constante d’un vocabulaire démagogique hérité des plus belles et inutiles chasses aux sorcières de l’histoire. Enfin, je vois mal comment j'illustrerais le problème wallon... étant ni habitant de la région, ni fonctionnaire, ni socialiste, ni maffieux, ni évadé fiscal, hahaha...

Rudolf Menthol

@Coemans

"utilisation quasi constante d’un vocabulaire démagogique hérité des plus belles et inutiles chasses aux sorcières de l’histoire"

Arrêtez de geindre et de vous soumettre à ces vieux réflexes pavloviens qui consistent à ne voir la démagogie que chez vos détracteurs, tout en invoquant des clichés et des formules éculés ("chasse au sorcières", c'est d'un ridicule !).

Si vous pensez réellement que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, tant mieux pour vous. Continuez à fumer cette variété là, elle semble bonne.

Si vous pensez qu'il y a manifestement des problèmes à résoudre et que l'approche de Monsieur Destexhe ne vous plait pas, plutôt qu'un cynisme aussi lassant qu'inutile car fort peu à propos, argumentez sur le fond.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.