Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Recyclage pour enseignants | Accueil | Le chômage dans les villes wallonnes »

30 mars 2006

Commentaires

M. Bailey

Si l'on considère que, selon la FEBIAC, les navetteurs prennent leur voiture surtout à cause du confort et de la rapidité, et l'on considère que le trajet en RER sera évidemment moins confortable et qu'en moyenne 10% plus long parce qu'il faut, dans 98% des cas, prendre aussi au moins un autre moyen de transport, comment le RER peut-il persuader les navetteurs de quitter leurs voitures? Et que se passera-t-il lors de la libéralisation du rail qu'on nous annonce? La conséquence inévitable, selon l'expérience dans d'autres pays, est une importante hausse des prix. De quoi renvoyer les gens tout de suite à leurs voitures.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.