Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Fête de l'Internet: le blogging politique | Accueil | Finlande : de la crise au succès »

23 mars 2006

Commentaires

Molinari

"Le Grand Soir, on vous pendra à votre tour de verre du quartier Belliard par votre cravate Burberry, gros rigolo que vous êtes."

"Une religion dirais-je, et comme toute religion elle n'appelle qu'à l'intolérance..."

Exactement, je suis intolérant avec les gens qui veulent m'imposer leur façon de vivre. Pourquoi donc ne pas être socialistes entre vous au lieu de parasiter les individus qui veulent vivre honnêtement?

Raymond Coemans

Socialiste, c’est le nouveau terme pour « hérétique » ?

Molinari

Non, c'est un euphémisme inventé il y a quelques siècles pour remplacer les termes "brigand" ou "criminel". Espèrons qu'il retrouve au plus vite sons sens originel afin d'éviter le carnage qui a suivi la chute de l'URSS et qui nous attend si nous continuons dans cette voie alter-cartésienne.

Raymond Coemans

Fin-de-mondiste, qui plus est. Vraiment très raisonnable, donc, que la comparaison "religieuse" et "illuminée".

Alain Destexhe

En Belgique, la période d'essai peut aller jusqu'à un an pour les employés. C'est de plus en plus souvent le cas. Dans les quelques grandes entreprises qui embauchent encore (la majorité des emplois sont créés dans des PME), les syndicats veillent, mais l'entreprise les contourne en prenant des intérimaires, des CDD ou des consultants externes.
Ce qui me choque le plus chez nous ce sont les énormes différences entre les ouvriers et les employés. Contrairement aux seconds, les premiers ne bénéficient que d'une très faible protection légale. Cela a-t-il encore un sens d'avoir deux statuts différents pour les employés et les ouvriers ?

Pijean

@Raymond Coemans

"pour qu'un jeune ne puisse être transformé en kleenex"

Si certains patrons jetteront en effet certains jeunes comme un kleenex, il est tout aussi probable qu'une majorité de patrons découvriront dans le jeune un talent qu'il aura développé par son expérience au sein de la société.
Donc globalement, ce ne peut-être que positif!

Laurent Hovine

@ M. Destexhe,

Il est plus facile de tester un ouvrier qu'un employé. Un ouvrier fournit un travail principalement manuel (des gestes manuels, svt répétitifs)tandis qu'un employé fournit un travail principalement intellectuel. On se rendra plus vite compte d'une erreur chez l'ouvrier (placement d'une serreure à l'envers) que chez l'employé (erreur dans la comptabilité qui se manifestera que lors d'un éventuel contrôle des commissaires ou de l'expert-comptable)

Raymond Coemans

« Si certains patrons jetteront en effet certains jeunes comme un kleenex, il est tout aussi probable qu'une majorité de patrons découvriront dans le jeune un talent qu'il aura développé par son expérience au sein de la société. »

Développer son talent de faire du café et des photocopies, surtout, je crois. Les cadres et les « indispensables » allant toujours être engagés sous CDI… Bref, c’est l’intermittence à la portée de tous : fabriquer du précaire qui ferme sa gueule, bronche pas, vit dans la peur, va pas pleurer au syndicat, prend la pillule jusqu'à la ménopause par peur de ne pas retrouver son job au retour du congé de maternité... Fuck that!

Replicant

Amusant que l'on soit taxé de socialisme dès que l'on émet un avis à contre courant de la pensée ambiante.

"Exactement, je suis intolérant avec les gens qui veulent m'imposer leur façon de vivre. Pourquoi donc ne pas être socialistes entre vous au lieu de parasiter les individus qui veulent vivre honnêtement?"

Si certains critiquent les articles postés, d'autres, comme molinari fustigent personnellement ceux qui ne suivent pas les préceptes de Saint Hayek. Affligeant. Que voulez-vous sur ce blog ? Une pensée Unique ? Une majorité de forumeurs qui postent un url vers la fondation hayek ? Si le débat d'idées est interdit, triste lieu de discussion. Ou si l'on émet un avis, tout de suite on est pointé du doigt parce qu'on ne comprendrait pas les lois du marché (science exacte comme les principes d'archimède et autres...)

Revenons au cpe donc. Effectivement, certains cadres se voient imposer une période d'essai d'un an, ce fut mon cas et n'en déplaise à molinari, je suis allé trouvé trois banquiers différents pour contracter un prêt. Malgré mon salaire, aucun n'a accepté de m'accorder un prêt !!! Peut-être aurais-je du mentionner mon appartenance au club hayek ???

pijean

@Raymond Coemans
"Développer son talent de faire du café et des photocopies, surtout"

C'est un débat que vous engagez où un déversoir de colère sur fond de clichés?

En effet, si quelqu'un n'a eu que le courage d'apprendre à faire des photocopies ou du café, il vaut mieux qu'il oublie toute chance d'avoir un jour un crédit.
A moins qu'il ait de la motivation, pour essayer un boulot, puis un autre, s'intéresser ensuite aux moyens mis par la société pour amélliorer ce que LUI peut apporter à un patron avant de penser ce que le patron va lui donner comme garantie à vie pour ne rien faire...
Un peu d'enthousiasme, de courage, de persévérence et d'effort n'a jamais fait de mal à personne... ensuite, les crédits et autres "douceurs" viendront plus facilement...

Rudolf Menthol

Le Monde publie un très intéressant article sur la "flexsécurité" à la danoise.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-753843@51-731421,0.html

alex

@ Raymond Coemans / casacosmani

J'avoue ne pas comprendre ces constantes références à Londres et à l'Angleterre, dont (ceux qui y ont vécu le savent sans doute mieux que toi) les habitants partagent un certain attachement au libéralisme à des lieues de l'assistanat que tu semble aimer de tout ton petit coeur d'écrivain de toute boîtes.

Oh, je sais ce que tu vas me dire: non, j'en connais des tas qui sont de vrais socialistes à la wallonne de coeur, des anglais.

Mais la vérité des urnes anglaises est tout de même implacable, me semble-t-il: un labour anglais est plus à droite qu'un MR belge, non?

Raymond Coemans

Le fait est, mon cher Alex, que sans avoir lu Hayek et consorts et bien que trouvant ses/leurs idées économiques parfaitement guignolesques pour ce que j’en connais via résumés et commentaires on-line, je suis fondamentalement –sur tout un tas de sujets sociaux autres que l’économie – probablement BEAUCOUP plus libéral, voire même BEAUCOUP PLUS PROCHE des libertariens de cœur que pas mal de commentateurs de ce blog se gargarisant pourtant de petites références aussi doctes et révolutionnaires que cachant mal leurs plus véritables attachements beaufs, bourgeois, péteux, sectaires, illuminés et pour tout dire, très proches d’une forme de fascisme à couilles molles.Vous serez donc bien aimable de ranger vos suspicions d’assistanat et votre mépris dans le même tiroir que ce vibromasseur qui vous ferait le plus grand bien. Un excellent et polisson week-end à vous, cocotte.

Paul

Il n'en reste pas moins que les politiques de gauche, social-démocrates et autres en France (comme en Belgique d'ailleurs)sont un échec.

Oui, je sais, certaines de ces politiques ont été mises en place, ou en tout cas laissées en place par des majorités où les libéraux (ou des gens de droite - donc automatiquement supposés libéraux) figurent.

Je me demande quand même qui du MR actuel se réclame encore du libéralisme. Je me souviens avoir entendu encore récemment un député MR se prétendre plus "réformateur" que "libéral", quoi que cela puisse vouloir dire par ailleurs, et comme si le qualificatif libéral était une chose ignoble.

De même en France d'ailleurs: le gaulisme a étouffé pour longtemps le libéralisme comme un Bastiat le concevait.

Le mouvement anti-CPE est à mes yeux une attaque des privilégiés (ceux qui peuvent faire des études) contre ceux qui ne le sont pas, afin d'éviter que ces derniers ne puissent leur faire concurrence sur le marché de l'emploi. Le même genre d'attitude que ce que l'on trouve chez les alter-mondialistes: vivez de nos aumônes pauvres gens, nous sommes solidaires avec vous. Mais surtout, ne vous enrichissez pas, ne nous concurrencez pas pour les rares emplois qui restent, ne nous faites pas d'ombre.

Et je ne parle pas encore des contraintes et autre manipulations des leaders estudiantins auto-proclamés.

Rudolf Menthol

Un article dans Le Point présente le problème de la CPE sous un jour un peu différent de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent :
http://www.lepoint.fr/impression/imprime.html?did=175935&displaymatrix=false

En gros, la génération actulle des 25-35 ans est la première à voir, malgré le fait qu'elle soit surdiplômée, ses conditions de vie et de revenus régresser par rapport à celle de ses parents.

Cosette

"En gros, la génération actuelle des 25-35 ans est la première à voir, malgré le fait qu'elle soit surdiplômée, ses conditions de vie et de revenus régresser par rapport à celle de ses parents. "
Tristement vrai
P.S. Ai trouvé plaisir à découvrir votre site...

alex

@Raymond:

Merci de te préoccuper de mon bien-être par le biais de quelque moyen (orifice, pour être aussi élégant que toi) que ce soit, et ne vois aucun mépris dans mon propos. A part ça, passé un bon w-e.

Raymond, j'ai toujours un poil difficile de te suivre: comment poeut-on être libéral sur les sujets sociaux autres que l'économie et précisément pas sur les sujets économiques? Oh, tu veux sans doute dire le mariage homo, etc.? Les sujets de société, plutôt?

En somme tu es un libéral-libertaire pour dans tous les autres sujets, sauf que l'état doit contrôler l'économie?

(Je cherche un peu à comprendre ce que cache tes posts qui me paraîssent souvent courts et vindicatifs...)

zegars

incroyable , au fil des blogs , toujours les mêmes discours de jeunes désinformés , manipulés par les syndicats (dont l'unef , merci julliard)... affligeant .
La faculté est toalement déconnectée du monde réel du travail , quant aux lycées n'en parlons pas...que pouvais-je bien penser sur les entreprises quand j'étais lycéens et qui s'est avéré être exact par la suite ??
euh... je cherche... réponse : RIEN , absolument RIEN!!
Alors arréter de parler sans savoir , vous le premier monsieur julliard qui n'avait encore jamais travaillé ou mis le pied dans la moindre entreprise..Mais cela ne risque pas , bien sûr , votre rêve est d'être fonctionnaire non ? (ce qui au passage est mon actuellement , de CDD en CDD dans une collectivité alors quand on me parle du scandale du CPE je rigole...mais passons)
Ces manifs sont encore une fois une manipulation des partis politiques ( de gauches) qui une fois le CPE adopté ne verraient pas d'un très bon oeil le départ d'une partie de leur électorat vers d'autres horizons ...
Les personnes qui font aujourd'hui croire à la jeunesse que l'on pourra faire un monde ou tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil , et tout le monde trouvera du boulot à la sortie de ses études (dont certaines ne servent strictement à rien) , que les patrons sont des méchants monsieurs qui vont virer le pauv jeune après 23 mois de bons et loyaux services , etc , etc... bref toutes ces personnes et l'unef en tête , je souligne car vraiment cette organisation me sort pas les yeux (après avoir du les suppporter toutes ces années à la fac , bien que je ne sois pas politisé , l'uni c'est pas mieux mais ça peut pas être pire...), tous ces individus qui manipulent la jeunesse aujourdh'ui sont COUPABLES!!

HONTE à VOUS !!! Messieurs les BLOQUEURS ! et autres tarès du pseudo syndicalisme étudiant! HONTE a VOUS!!

Francis Gigot

Bonjour

Très amusant les réactions passionnées de cet article...

Pour ou contre le CPE ? (du moment que je ne le subis pas, hein ? )

Il faut s'adapter au lois du marché et donc, il faut diminuer les scandaleux freins à l'embauche qu'est l'affreux CDI d'ou CPE, CNE, etc...

Partant de ce principe, pourquoi ne pas supprimer le code du travail qui est un sérieux frein à l'embauche ?

Pourquoi ne supprime t - on pas les allocs de chomage qui permettent à ces fainéants de ne pas travailler ?

Pourquoi ne supprime t-on pas le SMIC qui pèse moralement sur l'envie des entreprises à embaucher ?

Le modèle Danois est mis en épingle pour le moment, c'est la "flexsécurité" : le poste de travail est fort peu protégé mais la personne très protégée (formation, suivi perso, garantie de 90 % du dernier salaire jusque 2000 € pendant 4 ans en cas de licenciement...mais ça coute très cher et donc demande des impôts élevés... horrible pour un libéral... donc quid ? )

Peut être faut-il réfléchir ENSEMBLE à ce problème AVANT d IMPOSER une pseudo solution qui ne créera pas un job en plus (effet de substitution évident malgré les statistiques sur le CNE qui a soit disant créé 300000 postes... les stats étant une autre manière de mentir ! )

Ce sera très difficile de réduire le chomage tant que la partie dividentes, investissements, salaires sera au détriment de ces deux derniers...

la pression sur les salaires est très forte pour le moment et les couts incompressibles augmentent fortement (mazout, essence, loyers,etc ) ce qui provoque une diminution de la consommation (impossible de faire pleurer une pierre )Le cercle vicieux s'installe (- de conso = - d'emplois = - de conso... )

Le CPE ne mérite pas ce dégré de diabolisation... ni cet encensement... mais ce qui est assez étonnant, c'est que ceux qui le soutiennent n'en "bénéficient" généralement pas du tout car ils possèdent des emplois, fonctions TRES protégées... faites que ce que je dit mais pas ce que je fait !

Mais quelle est la solution à ce problème global qui existe depuis 20 ans et qui détruit à petit feu nos sociétés: le chomage de masse ?

Je n'en sait rien !

Il est très difficile d'être un politique en 2006...

Les solutions étant de - en - nationale, le pouvoir se limite à légiférer au niveau sociétal (lois divers type PACS ) et non plus vraiment peser dans le sens positif des choses...

En effet, le conservatisme étant en 2006, le refus de revenir au 19 ème siècle et la jungle du tous contre tous...

La "réforme" étant le retour à cette loi de la jungle...

Belle inversion du sens des mots !

La mondialisation tend toutes les politiques sociales vers le bas et insufle un vent terrible d' égoïsme et d'individualisme forcené (après moi les mouches !)

Cette mondialisation ne fonctionne que grace au pétrole (flux tendus des sous traitant - fabricants - produits qui se déplacent dans tous les sens )

Actuellement, il parait qu'on découvre 1 baril pour 6 consommés... combien de temps est ce que ce système tiendra ?

Que se passera t-t'il lorsque le carburant sera trop cher ?

Actuellement, nous assistons à une terrible fuite en avant... Ce n'est pas le libéralisme qui crée les conditions du Chaos mais c'est l'insuffisance de libéralisme qui favorise nos crises... même discours que du temps du communisme !

Nous sommes au bord du goufre... encore un pas camarades !

A méditer...

Bonne soirée

Francis

Pijean

@Francis Gigot

Je ne sais pas quelle est LA solution.
Cependant, je peux dire que je suis passé par des boulots de sous-fifre au début de ma carrière et cela m'a enrichi.
Je ne vois rien de mal à ce que un "jeune" ne rêve pas de suite au big money et tutti frutti...
Un peu de sueur quand on est jeune, où est le mal?

proslash

Bonjour,
Hamid Senni n'a pas de bac+3 en gestion, mais uen maitrise en economie, dess gestion et un MBA!!!

Corrigez votre article!!

Sudignac de la Sudette de Sud

Et tutti quanti, duglan !

Illimitons la grève illimitée jusqu'à la néosyndicalité !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.