Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Une commission spéciale "mémoire" au Sénat | Accueil | L'absentéisme (suite) »

15 mars 2006

Commentaires

Serge

"Les fonctionnaires en Belgique constituent une caste pléthorique (en particulier en Wallonie) de privilégiés."

Une classe dominante vouliez-vous dire ?

http://www.liberalia.com/comprendre.htm
"La lutte des classes n'est pas finie"

Cosette

@ Richard Maréchal
"Je discutais l'autre jour avec un policier. Il faisait ses comptes pour voir le nombre de jours de congé de maladie qu'il avait "épargné" pendant sa carrière, et donc auxquels "il avait toujours droit", et qui lui permettraient de partir plus tot à la pension"
C'est bien vrai. Je connais des enseignants du supérieur qui ont terminé leur carrière avec un an de congé basé sur ce principe. De plus, ils n'étaient pas remplacés et c'étaient leurs collègues qui devaient pallier au manque. Je sais aussi que cela choquait. C'était assez répendu il y a une dizaine d'années. Il semblerait que ce n'est plus autorisé....
Pour le reste, je crois qu'il ne faut pas accuser tous les fonctionnaires de tous les maux de la Wallonie. C'est trop facile
Pour terminer, il y a certains intervenants sur ce blog que je n'aimerais pas avoir comme patron .....
Bonsoir

Minarch

"Pour le reste, je crois qu'il ne faut pas accuser tous les fonctionnaires de tous les maux de la Wallonie. C'est trop facile"

Cosette, je vous souhaite de vivre qq années dans un pays anglo-saxon ou scandinave (je dis bien vivre, pas visiter), une telle expérience vous ouvrira les yeux sur le best of practice en matière de services aux citoyens!

Faites attention au choc psychologique! En effet la rapidité et la courtoisie sont assez déroutantes au début. Mais rassurez-vous, on s' y fait vite!

Mon épouse est Danoise, quand elle est arrivée ici il y a qq années, elle a cru être tombée dans un pays en voie de développement.

Je vous renvoye au livre de Mr. Destexhe où il explique comment les évaluations des fonctionnaires sont faites...à pleurer de honte pour un pays qui prétend être une démocratie!
Pire qu' une particratie, nous vivons en syndicatie, dès que l' on ose parler de réforme, c' est la rue, on fait trinquer les qq pourcents de travailleurs qui créent de la richesse, tout ça parce que même si le pays est dans la m***e, on ne touche pas aux zakis!
Je ne sais pas si vous avez regardé Defossé ce soir, mais, pour une fois, il met le doigt là où il faut en expliquant la politisation à outrance de la justice Belge! Jusqu' en 1999, les juges étaient nommés par les partis (je fais court!)! Clairement ce qui comptait c' était non pas les qualités ou le CV mais bien la bonne carte politique. Comment peut espérer avoir le meilleur système judiciaire auquel on a droit?
Je préfère un sytème à l' US où les juges locaux et les shériffs sont élus individuellement par les habitants du comté! Ces personnes ne représentent pas un parti mais des idées. Si il fait du mauvais boulot, il sera pas réélu un autre pourra s' y essayer, ça c' est de la démocratie. Vous payez des impôts locaux et vous jugez vous-mêmes des résultats! Les élus rendent des comptes!

Donc oui j' accuse tous les fonctionnaires de tous les maux!

Omar

Je suis fonctionnaire et je fais mon boulot correctement. J'ai pas de carte de parti, donc je n'irai jamais très haut dans la hiérarchie. Il est vrai qu'il y a des abus dans les absences, tout le monde le sait. Mais ce n'est pas une raison pour dénigrer l'ensemble des fonctionnaires comme quelques uns le font sur ce blog. Que proposent-ils : de supprimer le service public ?

PHILIPPOT Gérard

L'absentéisme est un des principaux frein à l'embauche vu la charge que cela représente pour l'employeur. Aussi ma proposition est que celle-ci soit prise en charge par la mutuelle ou une "caisse de maladie" comme c'est le cas lors de l'écartement d'une femme enceinte.
Cela éviterait le conflit employé - employeur lors de doute sur le bien fondé du certificat. Le contrôle serait à charge d'une instance externe à l'entreprise ce qui garantirait une certaine neutralité.
Il me semble illogique de faire payer aux entreprises le coût de blessures résultant d'accidents domestiques, de pratiques sportives, de malaises familiaux ...
L'employeur dégagé de cette charge pourrait pourvoir au remplacement sans surcoût, ce qui favoriserait l'emploi. Le financement de la "caisse de maladie" pourrait être à charge de l'INAMI, des employeurs, et pourquoi pas un pourcentage à charge des médecins pour une proportion de jours accordés.
Le salaire garanti à charge de l'employeur est-il identique pour tous les pays européens?

Forzalcanut

@UBU : le contrôle médical des enseignants en Communauté Française est toujours exercé par la société privée Med-Consult, je ne sais pas d'où vous sortez vos informations.
Ceci étant dit, en ayant lu cette étude, je suis étonné que Med-Consult ne puisse fournir de chiffres complets puisque TOUTES les absences pour maladie (même d'un jour) doivent lui être signalées. Par ailleurs, ces absences sont encodées quelque part puisque chaque école reçoit régulièrement un listing récapitualtif des absences pour maladie de son personnel.
Enfin, petit bémol, s'il est normal de poursuivre les éventuels fraudeurs, il faut tenir compte de la situation spécifique de chacun. Ce n'est pas la même chose d'aller travailler "enrhubé" et avec un peu de fièvre assis dans un bureau chauffé ou debout en donnant cours (autrement qu'en langue de signes) à une classe de gamins agités...

houttsiploû

et vous ne developpez que les problèmes d'absentéisme ! si vous grattiez un peu plus en profondeur... je connais PLUSIEURS cas d'agents du MET qui prestent jusqu'a midi puis retour a la maison ! et cela depuis des années et en toute bonne consience. et payé pour une prestation complète. pas de contrat mi-temps ou 3/4 temps !

Willy

"Pourquoi les fonctionnaires, en Belgique, sont-ils nommés à vie ? "

35% étant des contractuels, 5% des conventionés : on ne peut pas appeller ça une nomination à vie..

Schellekens Patrice

Je suis tout à fait d'accord. Votre enquête est basé sur des constats. Meme si cela fait mal aux fonctionnaires, c'est la triste réalité. Une amie vient de se faire engager dans une administration fédérale. Au moment de la signature, la responsable RH lui expliquait à quel heure il fallait prévenir le medecin conseil (l'àprès midi comme ça la journée est passée). Elle a droit à un jour de maladie par mois sans certificat médical. C'est devenu une règle, chacun prend son petit congé mensuelle (malade ou pas). Bref, il faut que cela change.
Je tenais à vous remercier Mr Destexhe, car vos enquêtes ont le mérite de lancer le débat. Même si cela ne fait pas plaisir à tout le monde (même dans votre parti), vous avez la franchise de le dire et de donner votre opinion.
Bien à vous

Cosette

@Minarch
Bien d'accord avec vous sur la particratie qui est une plaie et sur le rôle souvent néfaste des syndicats lorsque l'on parle de réformes.
Mais je continue à penser qu'il y a des gens très bien dans la fonction publique
J'ai regardé l'émission d'hier sur la justice. Cela m'a rappelé les problèmes causés à Liège lors de l'essai de domination de la soeur de M.Reynders. Finalement elle n'a pas eu la place.....mais cela montre que tous les partis ont les mêmes manies.

marco

MedConsult ne s'occupe que du contrôle des enseignants. Les agents du gouvernement de la CF sont contrôlés par un service dépendant du fédéral.
Une fois de plus, je constate que l'on incrimine les fonctionnaires en raison de 1- la minorité de parasite que tout doucement on pousse vers la sortie et 2- de l'absence totale de volonté politique. Prenons le cas de la justice : bâtiment délabrés, absence de renfort et de moyen. Forcément, ça use les gens. De telles conditiosn dans le privé mènerait à la grève directement ! Je vous invite aussi à vous renseigner sur les conditions de travail dans les services en charge de l'Aide à la Jeunesse en CF : agression, non remplacement des départs, insuffisance des moyens, bâtiments délabrés.

deborah

tant qu'à comparer, il faut peut-être aller jusqu'au bout : à savoir déduire des absentéismes fonction publique les congés de maternité, ajouter au coût des absences dans le privé, le coût des prépensions (hors fermeture d'entreprises): la pension dans la fonction publique, c'est 65 ans femmes et hommes pour rappel.

Adam Smith

@Deborah,

IL y a cependant une belle différence pour la pension publique/privée : les fonctionnaires bénéficiant d'une pension bien plus confortable. Cela dit, elle ne représente pas grand chose comparée à celles de nos chers ministres ...

melodius

LLB, en la personne de Christian Laporte, se fend aujourd'hui d'une série de petits articles pour critiquer l'outrecuidance d'Alain Destexhe qui ose, le cuistre, suggérer que quelque chose ne tournerait pas rond dans les administrations du Royaume de Belgique. Et bien sûr, on commence à avoir l'habitude, il fait le jeux des séparatîsses, cet espèce de traît' à la race wallonne !

Blague à part, on voit que le Laporte sait qui paie sa tartine - combien de subsides Léopoldine reçoit-elle tous les ans ? Sinon, petit interview du plus haut comique dans lequel une fonctionnaire affirme, je cite, "Quand on me parle d'un important absentéisme dans le monde des enseignants, je me hérisse. Car lorsque les professeurs arrêtent de travailler, c'est qu'ils en ont vraiment besoin, c'est qu'ils sont au bout du rouleau!" Autrement dit, "oui on brosse, et alors, c'est le progrès social et on en a bien besoin !" Putain de pays de merde.

Jean-Philippe

"Je suis fonctionnaire et je fais mon boulot correctement. J'ai pas de carte de parti, donc je n'irai jamais très haut dans la hiérarchie." Pourquoi ?
Je vais vous citer un exemple simple. Un fonctionnaire du minstère des finances qui n'a jamais eu et ne possèdera jamais de carte de parti, a été appelé au sein du cabinet du Ministre. Etudiant le soir, il a réussi les concours du parlement européen. Il y travaille actuellement. Je ne vois pas en quoi avoir ou ne pas avoir de carte de parti peut changer quelque chose.

Autre considération que beaucoups semblent oublier: Les agressions. Il est rare de voir des employés du secteur privé se faire agresser. Cela existe malheureusement dans le secteur bancaire ou des transporteurs de fonds. Mais combien d'enseignants, de facteurs, de contrôleurs de train, de chauffeurs de bus... ne se sont-ils pas fait agresser ?

Sans parler des dommages physiques, ceux-ci subissent parfois des dommages psychologiques qu'il faudra des années à réparer. Privatisons la poste, les transports publics,... et vous verrez les taux d'absentéisme augmenter.

Comment oser entrer dans une classe où vous vous êtes retrouvé face à un couteau, un flingue ou plus simplement être violée ?

Le secteur privé à facile. Au bout de six mois, il peut licencier pour absentéisme prolongé. Ce n'est jamais que la sécurité sociale qui prend le relais avec notre pognon.

Je doute de l'efficacité des organismes de contrôle. Il y a des fraudeurs et il y en aura toujours. Un mal bien Belge et tout à fait regrettable.

Rudolf Menthol

Au cours de ma carrière, j'ai vécu durant de longues périodes dans quatre pays étrangers : Danemark, Norvège, Etats-Unis et France. Le contraste entre la façon dont les services publics fonctionnent et sont gérés dans ces pays et la façon dont ils fonctionnent et sont gérés en Belgique (et en particulier en Wallonie) est plus que frappant.

Lors de mon arrivée en Norvège, j'ai pu effectuer toutes les démarches pour obtenir ma carte de séjour en une demi-journée. J'ai pu le faire en Anglais et j'ai eu en face de moi des gens aimables, souriants, efficaces, accueillants, se pliant en quatre pour m'aider et me conseiller. J'ai eu exactement le même genre d'expérience au Danemark, aux Etats-Unis et (surprise !) en France.

En contraste, j'ai dû changer récemment ma carte d'identité belge et, comme le disait un intervenant plus haut, j'ai vraiment eu l'impression d'appartenir à un royaume bananier.

Contrairement aux idées reçues, les taxes prélevées directement dans les pays scandinaves sont nettement moins élevées qu'en Belgique (33% pour moi en Norvège), même si le taux de taxation indirecte est parfois plus élevé (25% pour la TVA, par exemple). J'aimerais qu'on m'explique comment en bénéficiant moins de la manne publique et en étant proportionnellement moins nombreux, les fonctionnaires des pays scandinaves se montrent à la fois plus aimables et plus efficaces que leurs collègues travaillant sous nos cieux.

paul

"Il est rare de voir des employés du secteur privé se faire agresser": ah bon, dans le privé on est à l'abri de clients (ou même de fournisseurs) agressifs? L'agressivité est générale dans notre société, et je ne vois pas pourquoi ou comment les personnes actives dans le privé seraient épargnées.

"Privatisons la poste, les transports publics,... et vous verrez les taux d'absentéisme augmenter" Il me semblait justement que l'absentéisme était nettement moins élevé dans le secteur privé que dans le secteur public (voir les premières phrases du post d'AD - et les chiffres)

Minarch

"Privatisons la poste, les transports publics,... et vous verrez les taux d'absentéisme augmenter."

Privatisons la Poste et mettons la moitié des salariés dehors, les postes Danoises font un CA quasi identique à La Poste Belge, nuances importantes: 2 fois moins d' employés et 2 fois moins de population...
Bel exemple de productivité Belge...

Minarch

Un Danois ou un Norvégien à le sens civique, chose qui n' existe pas chez nous.
Le fonctionnaire Danois de la maison communale sait que si il est là c' est entre autres grâce à vos impôts et que vous devez donc être servi comme un client, qqn qui mérite du respect et par conséquent, il donnera le meilleur de lui-même.
Chez nous c' est l' inverse, nous sommes à la merci du bon-vouloir du préposé sub-existant et devons donc peser chaque mot et sa tonalité en s' adressant à lui...

Petite autorité quand tu nous tiens.

Nous venons aussi de revenir au pays. HUIT semaines pour obtenir un raccordement téléphonique...sur une ligne pourtant installée. Le technicien "débordé" est trouvable tous les jours apd 15H00 enterré dans son combi à lire sa gazette sur le parking d' un supermarché!
Classiquement on me dit "Ah tu connais personne chez Belgacom? C' est dommage pcq sinon ça va plus vite"
Ce genre de situation résume l' état d' esprit de ce pays de m....

Alexis de Tocqueville

Pour poursuivre sur le commentaire de Melodius, quel paradoxe : celui qui dénonce, veut faire bouger les choses, prend le risque de perdre l'électorat bureaucratique et absentéiste se voit taxé de "remuant", "d'histrion" et de "vendu" à la Flandre. Ne remettez rien en cause, par contre, contentez-vous, en tant que sénateur, d'observer la constitution et on vous fout une paix royale.
Si chaque parlementaire pouvait sortir ne fût-ce que une étude par an de cet acabit, même imparfaite, quel délice!

Cosette

Je crois que l'on a tous des mauvaises expériences avec l'administration mais il y en a aussi de bonnes.Ce fut le cas à la mort de mon père, le fonctionnaire de l'Office des pensions a été d'une gentillesse et d'une efficacité extrême. De même aux contributions, j'ai eu l'occasion d'avoir à faire avec une femme serviable et souriante
Idem pour ma télédistribution.
Mais je suis aussi chaque fois très polie


Cosette

Petit extrait paru dans le journal "La Meuse de ce matin :
"L'étude l'Alain Dextehe sera contestée, conspuée comme le fait déjà le Ministre Rudy Demotte. Elle aura au moins le mérite d'exister dans un secteur où la loi du silence prédomine"

melodius

Est-ce que je me trompe, ou le groupe Sud-Presse est un peu plus indépendant du pouvoir politique que ses confrères ?

Richard Maréchal

" je continue à penser qu'il y a des gens très bien dans la fonction publique"

Y manquerait plus que ça. Comment voulez-vous que dans un groupe d'un million de personnes, on ne trouve pas quelques personnes qualifiées, polies et efficaces ?
La question, c'est de savoir ce qu'on fait avec les 80 autres pourcents ?

Ubu

Désolé pour l'erreur,
c'est en effet Medconsult qui est à nouveau en contrat : honte sur moi, je ne suis pas assez malade ;) Je pense que je me suis laissé induire en erreur par le souvenir de Securex : c'est ce service qui fut chargé de contrôler les enseignants lors du ministère Onkelinx et dont le contrat fut cassé il y a quelques années.
Sinon, pour le reste, tout à fait d'accord : tous les jours de maladie (je passe sur les congés de circonstances ou les congés de maternité, déclarés également mais non soumis au contrôle) doivent être déclarés avant le début des cours... en principe.

Bien à vous

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.