Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Rythmes et congés scolaires | Accueil | Le plan Di Rupo (1) »

25 février 2006

Commentaires

cyrille delcourt

sans vouloir désuhmaniser la cause, on assite surtout encore une fois de plus à un déferlement médiatique de bonnes intentions et à une mobilisation citoyennico-humaniste un peu pénible. Les gens s'ennuient. Il faut les divertir. Faute d'icônes religieuses, on fabrique les idoles de la Laïcité.

Minarch

Sa situation me fait penser à Terry Waite dans les années 80 au Liban.
En effet, de l' avis général en Colombie, elle a un peu eu ce qu' elle cherchait!

Cosette

"harcèlement constant des ravisseurs", j'en doute. Je crois qu'ils s'en foutent éperdument de la mobilisation mais pour elle c'est important qu'elle sache qu'on ne l'oublie pas (cfr réaction de Florence Aubenas)
Maintenant faut-il faire des "grands messes"?

tintin

Economisons le prix des banderolles et autres tracts pour payer quelques mercenaires qui iront la rechercher dans la jungle

ced

Le plus pénible dans cette histoire, c'est la chanson de Renaud, qui ferait mieux de prendre quelques cours avec Jasmine de la StarAc.

tintin

Même si je le crois sincère, je dois dire que les passages de Renaud chez Ardisson, Fogiel et cie me tapent sur les nerfs...

Lucilio

"La liberté d’expression qui a été retirée à Ingrid Betancourt, nous pouvons en disposer et la mettre à profit pour faire entendre notre soutien."

Certes, mais il serait aussi opportun d'appeler les choses par leur nom. À savoir que Betancourt est séquestrée par une organisation à l'idéologie socialiste qui tente de s'emparer du pouvoir par la force. Et cesser, une fois, pour toute avec cette répugnante équidistance qui tente de mettre sur le même pied un gouvernement démocratiquement élu, celui d'Alvaro Uribe, et une bande armée terroriste qui relève chaque fois plus de la bande mafieuse.

Francois Lamotte

Je voudrais attirer votre attention sur un article du courrier international qui faisait état de la façon dont la presse colombienne percevait ce phénomène autour de la commémoration de la disparition d'Ingrid Betancourt.

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=60284&provenance=france&bloc=11

+++++
Le journal colombien juge cette mobilisation démesurée. "Personne ne raconte aux Français que beaucoup d'autres personnes sont depuis plus de sept ans dans la jungle. Et c'est d'ailleurs pour cela que l'histoire de la Franco-Colombienne Aïda Duvaltier, enlevée en 2001 par l'Armée populaire de libération (EPL), et dont les restes ont été retrouvés la semaine dernière, n'a généré aucune réaction massive parmi ses compatriotes", explique El Tiempo.
++++

Et la chanson de Renaud pour l'occasion ... illustre parfaitement le cynisme de cette situation en jouant sur des clichés simplistes.

Cosette

Bien d'accord avec vous, la chanson de Renaud me tape sur les nerfs, même si le combat pour la libération d'Ingrid Bétancourt a ma sympathie, sauf les grands messes....Trop, c'est trop
De plus c'est vrai que la découverte des restes de la malheureuse Aïda Duvaltier a laissé la scène internationale indifférente. Mais personne en Europe (à ma connaissance) ne s'était mobilisé pour elle. Est-ce pour cela qu'elle est morte ? Je me pose la question.
Je pense donc qu'il faut continuer à se mobiliser pour la libération d'Ingrid Bétancourt mais aussi pour tous les prisonniers des FARC en Colombie. Même si je compatis à la souffrance de sa famille, je pense aussi qu'il ne faut pas faire d'Ingrid Bétancourt une sorte de déesse adulée par les médias français.
N'oublions pas les autres prisonniers....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.