Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Scrutin majoritaire | Accueil | RTBF: Questions à la Une, suite »

15 février 2006

Commentaires

Klein

...Je regrette malgré tout que la production n'ait pas nuancé son affirmation selon laquelle les "chômeurs de Courcelles ne veulent pas travailler", qui donne l'impression que les chômeurs carolos sont des paresseux invétérés...

Klein

Un petit addendum:

Le reportage de hier a bien été amputé d'une intervention de M. Destexhe (cf. ci-dessous).

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=86&art_id=269188

melodius

On voit que la vigilance citoyenne n'a pas été prise en défaut. Notre télévision ne fait déjà que trop de place aux ennemis du peuple, au premier rang duquel figure "le sénateur libéral".

Promethee

Par contre, c'est le silence radio depuis le "Gbadolite de Mons"...Il faut dire qu'il est toujours plus facile de donner des leçons quand on ne touche pas les dossiers, maintenant, la main à la pâte, les miracles se font attendre. A quand les pélérinages collectifs à Notre Dame des pauvres à Banneux ?

Cosette

Vraiment bien aimé ce reportage
Dès le début le ton était donné.
Même s'il y a eu censure cela restait impertinant et intéressant

Antoninov

Pourquoi on n'en parle pas sur Le Soir?

Jean-Philippe

On voit que la vigilance citoyenne n'a pas été prise en défaut. Notre télévision ne fait déjà que trop de place aux ennemis du peuple, au premier rang duquel figure "le sénateur libéral".

Si on suit le raisonnement de melodius, un sénateur élus démocratiquement et membre d'un parti faisant une large place au débat d'idées serait "un ennemi du peuple". Si dénoncer les carences du PS, c'est être un ennemi du peuple, "le sénateur libéral" n'a pas trop de souci à se faire, nous sommes nombreux à soutenir son combat. :-)

Qui est le peuple ? Qui représente la "vigilance citoyenne" ? Di Rupo et sa clique ? Tous les citoyens d'une nation représentent "le peuple". Cette notion ne peut être confisquée par certains. Mitterand parlait du "peuple de gauche", d'autres parlent de la "France d'en bas". Une radio-télévision d'état appartient à tous. Qu'ils soient de gauche ou de droite. Utiliser ce média à des seules fins de propagande (pour ne pas dire de bourrage de crâne) est un détournement des deniers public.

melodius, la vérité vous fait-elle peur ? Êtes-vous à ce point peu sur de vos convictions que vous privilégiez la censure pour faire taire "les mauvaises langues". Il ne me semble pas que "le sénateur libéral" tienne des propos poujadistes ou racoleurs. Pouvez-vous en dire autant de ceux dont vous prenez la défense sous le couvert de "la vigilance citoyenne" ?

Sans doute êtes vous un lecteur du Malade Imaginaire de Jean-Baptiste Pocquelin alias Molière pour croire que le mal dont souffre notre région n'est que fariboles.

Le Plan Marshall va engloutir des sommes considérables d'argent public. Au profit de qui ? De la Wallonie ? J'en doute. Tout ce qui est bon pour le PS n'est pas nécessairement bon pour le peuple Wallon.

Votre assertion est tout à fait symptomatique de la vision qu'essaye d'imposer le PS. Mais sachez que nous refusons la pensée unique. Ne confondez pas le peuple dans son ensemble avec un troupeau de moutons.

melodius

Jean-Philippe, un petit conseil, lorsque vous commentez un post, tenez compte du fait qu'il pourrait être ironique - la lecture du site vers lequel renvoie le nom de l'intervenant concerné peut être très instructive !

Sinon, je propose qu'on arrête de parler de "Plan Marshall". "Plan Potemkine" me parait plus approprié.

melodius

"...Je regrette malgré tout que la production n'ait pas nuancé son affirmation selon laquelle les "chômeurs de Courcelles ne veulent pas travailler", qui donne l'impression que les chômeurs carolos sont des paresseux invétérés..."

Pourquoi la production devrait-elle "nuancer" ce que dit ce Monsieur, surtout lorsqu'il est clair qu'il sait de quoi il parle ? Il est grand temps au contraire qu'on mette le points sur les "i" et qu'on dise clairement qu'il n'est pas normal que des régions entières s'installent dans le chômage.

Foguenne

Héhé, effectivement melodius, votre blog ne laisse pas de doute. :D

Klein

D'accord avec vous, mélodius, sur le caractère inacceptable de cette "installation dans le chômage". Mais à l'écoute du commentaire de notre patron de PME, il serait trop facile de stigmatiser les chômeurs, une attitude qui peut sembler libérale (dès lors qu'elle met en exergue la responsabilité individuelle), mais qui n'aide pas à combattre la racine du problème (la malgouvernance, etc.).

Alain Destexhe

J'ai suivi tous les commentaires; je remets une note actulisant la question, A tout de suite

melodius

Je vais sans doute vous choquer, mais je trouve qu'on "stigmatise" insuffisamment les chômeurs.

De deux choses l'une, soit on est sain de corps et d'esprit, et on n'a pas à être au chômage pour plus d'un mois ou deux entre deux boulots, soit on ne l'est pas, et alors on ne doit pas être au chômage. Le chômage, c'est une assurance, par un mode de vie alternatif. Enfin, "alternatif", on se comprend, parce qu'en Hainaut socialiste, ça n'est plus si alternatif que cela.

Klein

Peut-on en même temps refuser des allocations publiques aux chômeurs et condamner un système qui asphyxie l'emploi? Si oui, quels moyens de subsistance leurs proposez-vous? Suffit-il d'être sain de corps et d'esprit pour trouver une emploi?

Cosette

Pauvre Jean-Philippe
Vous êtes tombé dans le piège.....
Mélodius est un persifleur cynique. Je vous conseille un petit tour sur son blog.....

Mélodius
Pour ce qui concerne les jeunes même diplomés et courageux ce n'est pas facile de trouver du travail aujourd'hui.IL faut parfois plus de deux mois, je le vois autour de moi.

melodius

Vous avez raison, il y a des gens que le système maintient dans le chômage, puisqu'ils coûtent plus (fiscalement, socialement, etc) qu'ils ne rapportent et qu'ils sont incapables de vaincre les obstacles qu'on met dans les pieds des indépendants. Cependant,la bonne réponse n'est pas de se résigner, mais de rappeler la manière dont les choses devraient fonctionner et d'oeuvrer dans ce sens.

melodius

Cosette, le cynisme, ce n'est en tout cas pas de se révolter contre un système injuste.

Cosette

Bon je concède, le mot cynique n'était peut-être pas le plus approprié...

melodius

Je suis heureux de vous l'entendre dire, chère Cosette.

Raymond Coemans

De deux choses l'une, soit on est sain de corps et d'esprit, et on n'a pas à être au chômage pour plus d'un mois ou deux entre deux boulots, soit on ne l'est pas, et alors on ne doit pas être au chômage."

Vous n'avez pas peur des caricatures, ni de synthétiser un problème complexe sur un coin de nappe, vous, dites donc...

melodius

Quand on comprend, on est capable de synthétiser.

jusnat

Comme disait Stendhal : "Intelligenti pauca" !

Pierre

Je trouve lamentable, mais ne suis nullement étonné de la réaction de la maison Kafka! Je regarde de moins en moins la rtbf ainsi que rtl d'ailleurs du fait de leur parti pris flagrant pour le PS.
Je suis par contre outré qu'un administrateur puisse intervenir sur le travail d'un journaliste!
J.C. Defossé à je pense meme si je ne partage pas toujours ces conceptions de l'information à toujours eu l'art de posé les questions que tout citoyens se posent!
Il est inadmissble que la télevision publique, dont ces gens sont rétribué avec nos deniers servent à ssurer lesdésirs électoraux et philosophiques d'un administrateur!!!

Liberal

Une pétition a été miose en ligne pour réclamer des éclaircissements ainsi que le respect de la liberté de la presse sur http://www.liberal.be

RaoulVDB

C'est bizarre que tout le mode ait l'air de tomber des nues en apprenant que la RTBS (je reprends l'expression savoureuse) censure une critique de la politique socialiste...

On dirait juste qu'on profite de l'occasion pour secouer la fourmilière!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.