« La musée Tintin... à Louvain-la-Neuve | Accueil | Priorités »

03/06/2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il y a des écoles bilingues, mais essentiellement professionnelles comme le Ceria-Coovi...

Vous invoquez Berlin ou Paris : deux pays de population 60.000.000!
Propos d'un ami allemand (expert en infrastructures) visitant la RBC:
-- Une région sale, pleine de tags et siganux de laissez-faire: où sont vos nettoyeurs? Faut-il vous détacher nos agents publics?
-- Des transports publics dégoûtants: comment tolérez-vous de tels comportements de clients et même du personnel d'entretien?
-- Votre signalisation routière démontre des réglages aléatoires! On optimisera? etc...
La perception des étrangers de passage est visiblement plus sensible à des signes que nous ne percevons en tant que résidents.

C'est le 3e allemand dont j'entends de telles réflexions en dix ans; donc les choses ne bougent guère. Hors ces "grands" travaux qui n'en n'arrêtent pas de durer, avec des constats de malfaçons vite révélés.
Pour changer la situation, plusieurs facteurs sont nécessaires (sans être suffisants, dit-on en termes de management).
- OUI à des structures simplifiées et des procédures allégées:
où et sur quel laps de temps va-t-on réussir, sachant les inévitables résistances aux changements (pire: des bâtons dans les roues des acteurs). Faudra un sacré courage et de l'autorité politique + administrative! Comptez sur les syndicats pour foutre la pagaille (comme en France)?
- OUI à l'instauration de mentalités dans lesquelles la compétence ferait place à la posture d'apparatchiks. Où va-t-on mettre la pyramide des incompétents et des mauvaises volontés qui jouent l'entrave depuis si longtemps? Au bac pour recyclages.
- OUI à des systèmes de mesure de résultats et des procédures d'audits systématisées.
Pour ça faudrait qu'on tienne enfin compte des observations des cahiers de la Cour des Comptes; ils sont volumineux, pertinents, mais le pouvoir en place s'assied dessus au lieu d'en appliquer des mesures de rigueur accrue.

P.Sauveur parle d'écoles? Là où après les familles on pourrait espérer un sursaut de responsabilité pour dynamiser nos jeunes? J'ai lu que le S.G. du CEGESS (enseignement Libre) revendique les mêmes dispositions que celles préconisées par le MR: autonomie + responsabilités individualisées, plutôt qu'une chape de plomb de la C.F. et de son "inspection soviétisée". OK, on sabrera dedans: j'offre le sabre!

En terme d'ajustement des mentalités? OUI faudra(it) crier haro sur l'auto-complaisance des élus / des agents nommés et trop politisés, sur la pléthore en tous genres / sur le syndrome NIMBY.

Du travail harassant pour ceux qui vont devoir s'y atteler.....

[Du travail harassant pour ceux qui vont devoir s'y atteler]

Tout à fait d'accord et en cela j'admire la volonté du Sénateur de vouloir s'y consacrer. Là où certains diraient "A quoi bon ?" Lui, ne se décourage pas. Là où d'autres lui disent "Mais laisse ça! Tu ne seras jamais populaire avec des tels défis", il ne se laisse pas démonter.

Il est évident qu'il ne fera pas que des heureux le jour où ses propositions seront mises en oeuvre. Il ferait même bien de s'acheter un gilet pare-balle (politique) et de surveiller ses arrières. Mais il a au moins le mérite d'avoir la volonté de changer. S'il réussit, peut-être ne lui érigera-t-on aucune statue, aucun musée, mais son nom sera prononcé avec respect et envie.

Bruxelles n'a plus besoin de dirigeants politiques à la "petite semaine". Comme capitale de l'Europe, il est grand temps qu'elle se pare des initiatives due à son rang. Faute de quoi, elle sera abandonnée au tags, à la crasse, au racket et deviendra la première zone de non-droit en Europe. A moins qu'elle ne tombe sous la coupe d'une flamandisation avancée où séviront des LDD ou des VB.

Merci pour le sabre. Il faudra qu'il soit bien affûté. :-)

oui ... il faut en effet des politiciens qui parlent pour la région et pas pour leur petites communes comme c'est bien souvent le cas ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.