Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Prix Nobel d'économie 2010 | Accueil | Et pendant ce temps, la montée en puissance des pays émergents s'accélère... »

13 octobre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Simon

Comptage des administrations: on ne peut se tromper de verdict.
Analyse de prénoms de nouveaux nés: ça donne des indications fiables sur le sexe et les origines.
Comptage et analyses sont sans conteste deux méthodes assez précises.

Là où je me pose questions concerne les "projections" auxquelles s'adonnent les démographes à horizons de 10, 20 ou 50 années. Si leurs estimations sont aussi précises que le sont les variations de nos prévisions météo (ou les prévisions sur "l'anticipation de nos crises humaines engendrant bain de sang social"), je me permettrai de douer de l'exactitude de ces projections.
+150.000 habitants en RBC pour 2020? Et +15% de pauvreté ajoutée à celle existante?
Bien sûr les mêmes devins invoqueront les tendances lourdes. Ne sont-ce pas les mêmes tendances qui induisent les bulles boursières puis les voient éclater périodiquement?

La gravité de telles "prédictions" réside dans un danger: celui de pousser des idéologues politiciens à les prendre pour argent comptant. Qu'ainsi, ils en induisent d'invraisemblables options politiques, toutes plus coûteuses l'une que l'autre! Alors que la pauvre RégionBC pleurent ses édiles locales ne voit pas comment se refinancer sans une complaisance accrue de nos amis flamands. ;-)

Bon, va falloir que nos chercheurs de futur peuplant les bureaux d'universités nous disent aussi précisément d'où vient la pauvreté existante. Plus celles qu'on va encore nous débarquer. Enfin, s'ils tiennent des recettes magiques, qu'ils disent à nos H/F politiques si clairvoyants de quelle façon les deux pauvretés seront résorbées à horizon 2020.
Là je crois qu'ils vont manquer de la méthode ad-hoc.

delory

ET oui avec Picqué la pauvreté se multiplie .........

Célestin

Ce rapport ne dit pas grand chose sur les problèmes de pauvreté induits par une certaine diversité culturelle présente à Bruxelles. Oups, non, c'est parce que la diversité culurelle est une richesse.

Riquet

Les grandes bureaucraties internationales nous gratifient chaque jour d'un leitmotiv « Journée mondiale de ...». Par coïncidence, ce 17 octobre est dédiée à JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE. Pas uniquement celle de nos 12-14% de déshérités répertoriée dans l' U.E.!
Ces Bureaucraties-là sont doublées d'ONG aux actions louables (aussi celles - assez mercantiles - qui sont d'actions moins louables). Chacune d'elles déclare qu'il y a certainement 2.200.000.000 de pauvres sur cette terre. Soit +- 30% de sa population mondiale.

Je partage le voeu de voir cette pauvreté réduite au fil des ans. Elle le sera à la condition que TOUS participent, à commencer par les pauvres eux-mêmes (les premiers concernés par cette question angoissante). Nos aides au développement ajouteront, sans constituer la panacée pour solutionner cet immense problème!

Notre manie hautement médiatisée de culpabiliser les "pays développés" en les accusant d'être à la source de cette pauvreté constatée dans le monde m'irrite au plus haut point. Ensuite les mêmes nous fixent (à nous seuls?) ces objectifs absurdes du style « Pauvreté éradiquée à l'horizon 2030 ou 2050! ». Il s'agit de purs slogans médiatiques donnant bonne conscience à ceux qui les émettent. Plutôt des effets vocaux et paperassiers de gens d'ici et de là-bas, tous parfaitement hypocrites ou utopistes! Car "Ils" ne seront plus là pour endosser les critiques de ratage de leurs objectifs-slogans à échéances si lointaines. Et pour cause: tous parmi eux seront passés à trépas et/ou oubliés alors!

Mon interrogation personnelle reste large :
« Quelles sont les VRAIES CAUSES, CELLES PROFONDES, par lesquelles s'enracine cette misère de tous les temps? » (et pour l'éternité, Amen!)
S'agit-il :
- de la culture propre aux populations qui en souffrent? Souvent depuis toujours...
- de leur localisation géographique plus défavorable?
- d'une sociologie de gouvernance ancestrale qui perdure en dépit de progrès vus autre part?
- des conflits d'intérêts entre leurs ethnies, d'esprit tribal avec pillages et sang versé?
- d'une démographie incontrôlée en dépit des conditions de vie infâmes?
- de leur absence d'un système éducatif organisé (parfois refusé, par tradition)?
- enfin de leurs croyances religieuses complètement décalées p.r. aux réalités?

Ah oui, il y a actuellement des bureaucraties qui beuglent "c'est à cause du réchauffement climatique à mettre sur le dos de nos pays développés". Et hop, la boucle est bouclée, l'épouvantail nous est mis sur le nez par des méga-idéologies aux budgets de communication démesurés. Que ne consacre t-on les mêmes budgets publics (gaspillés) pour la création d'initiatives vraiment innovantes là où règne la pauvreté. Initiatives, dont celles d'exiger de dirigeants verreux d'enfin laisser le droit à leur population de s'épanouir hors leur emprise néfaste sur la vie de là-bas!!!

D'où ma deuxième interrogation : Dans ce monde multipolaire, où chaque peuplade et culture veut décider à sa guise et refuser parfois des acquis types d'Occident, avons-nous réellement une emprise sur les situations que nous réprouvons contre leur gré?
Bien sûr, en ne nous limitant qu'à la PAUVRETE bruxelloise, le problème se révèle assez insurmontable. Alors, vite précipitons-nous vers les 2.200.000.000 d'êtres plus éloignés; ceci nous faisant oublier de résoudre le problème local. Entourloupe de gauches hypocrites. Pour nous rassurer néanmoins : grâce à l'économie ouverte et mondialisée, la pauvreté d'antan est mesurée "en régression". Tout n'est donc pas négatif dans notre manière d'être à l'occidentale et avec une économie libéralisée.

Lombard

Eh bien OUI !!!!

http://www.vimeo.com/15239617

Duss moeten wij werken

Observations surprenantes? Vingt années d'une gestion bruxelloise PS (*) ont ainsi engendré l'afflux d'une misère démographique importée (cfr. chiffres CPAS) PLUS l'accroissement de celle endogène de tradition. Le tout sans créer la nécessaire contrepartie par une richesse accrue, afin d'en contrebalancer les effets négatifs d'une paupérisation de certains?
Pas difficile alors de braire comme font les gazettes de ce mercredi en s'étonnant de ce paradoxe RBC. Or que les plus gros salaires (grâce à la densité d'entreprises internationales, mais aussi des fonctionnaires U.E. et... d'un président de la Chambre PS brabançon qui se fait dans les 15-16.000 € nets/mois?
Faut oser le dire ... Celui-ci ne doit pas être qualifié de « pôvre hère » à l'image de la surpopulation en abonnés à la CPAS d'Yvan Mayeur +PS+ (combien se fait-il lui par mois? pas pôvre non plus). Bon il y en a qui vont encore oser médire sur les vérités que j'énumère ici?

(*) PS : pas l'abréviation Post-Scriptum, réellement celle du Parti Socialiste)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan