Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Aide aux belges retenus à l'étranger : la Belgique peut mieux faire, par exemple en s'inspirant du Royaume-Uni | Accueil | What a nice country ! »

22 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

gaetan

La phrase du jour est de Louis Michel: "Ne pas voter MR, c'est voter pour l'Olivier".

Quelle logique, il fallait y penser! Peut-être est-ce ce que nous avons de mieux à faire?

Am

Stupide E.G. Si vous confondez libéralisme et nationalisme.

séb

EG: erreur: il existe à présent un parti de droite décomplexée et qui prône un renouveau ed notre cadre belge... Le FDF ne mérite que le mépris des Belges! Ce parti est séparatiste! Ce parti vit du communautaire qui emm... 90% des Belges!

E. G.

Am :
on vous avait déjà lu (1x l'an) à l'élection précédente , exactement avec le même verbiage.
Allez donc voter là où sera votre rouge bonheur (et bon débarras, dirais-je en libéral).

Am

Monsieur Destexhe,

Je votais pour vous au Sénat. Originaire de Kraainem, je suis POUR la scission de BHV. J'en ai marre d'entendre des revendications sur ce fameux recensement qui devait avoir lieu en 1962. J'en ai marre d'entendre que nous Wallons devons apprendre le flamand (pour l'unité) alors que les francophones de la périphérie refusent cet effort!

Je ne veux donc plus donner ma voix au MR dont fait partie le FDF qui ose comparer les flamands aux nazis.

Cordialement,
AM

gaetan

Et rebelote!

Il n'aura pas fallu 24 heures pour que, sous les applaudissements de ses élites, le MR nous remette le couvert de 2009. A cette différence que cette fois l'infréquentable serait la présidente du CDH.

A suivre.

séb

Blue forever: les sondages ont tendance à plutôt donner 10% à ce parti, voire même plus... Qui dit que lorsque ce parti sera "installé", que des personnalités appréciées et reconnues (ben à tout hasard ... heu... comment dirais-je... enfin, vous voyez quoi... ;-))) ), ne fasse "le grand saut"? Ne serait ce pas alors un coup fatal à la particratie qui sclérose ce pays? et un renouveau? ... Wait and see...

Ptije

@blue (et aussi pour dito)

"voter là où votre voix sera utile..."


Oui mais une seule voix cela ne représente pas vraiment ce que l'électeur aimerait exprimer.
Pourquoi ne pas donner 10 points à distribuer entre les listes?

La politique (celle basée sur le modèle démocratique) est une des seules sciences qui n'a pas progressé fondamentalement (depuis les grecs).

dito

Allé, pour aider ceux qui n'auraient pas le réflexe assez prompt:


Le groupe Pavia : 14 février 2007
UNE CIRCONSCRIPTION FEDERALE POUR LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS

Le Groupe Pavia propose que 15 des 150 membres de la Chambre des représentants soient élus dans une circonscription fédérale. La motivation de cette proposition et ses modalités sont formulées ci-dessous.

CONSTATS

1. Le dialogue démocratique dans les états fédéraux
Un système démocratique suppose un dialogue entre la population et les élus qui prennent des décisions au nom de la population. Dans un état fédéral, ce dialogue est inévitablement plus complexe, parce qu’il y a plusieurs niveaux de gouvernement qui doivent être mis en relation avec des populations différentes. Le gouvernement de chaque entité fédérée doit être légitimé par la population de chacune des entités fédérées et le gouvernement fédéral par la population de l’ensemble de la fédération.
Les états fédéraux ont donc besoin d’institutions qui rendent possible ce double dialogue. Dans la plupart d’entre eux, ceci est réalisé par des partis politiques fédéraux qui présentent des candidats aux élections sur l’ensemble du territoire de la fédération, parfois aussi par l’élection directe du président fédéral.

2. Légitimité et efficacité
En Belgique, il n’y a rien de tel, et il y a peu de chances qu’il en aille autrement à brève échéance. Il en découle que la population de la fédération est privée d’un lien démocratique avec le gouvernement fédéral. En Belgique, il est par exemple toujours impossible pour une grande part de l’électorat de porter un jugement électoral sur la moitié des membres du gouvernement ou les partis auxquels ils appartiennent.
De plus, la division linguistique de l’opinion publique et de son expression électorale tend à inciter les candidats, même lorsqu’ils ont des ambitions fédérales, à jouer la surenchère au sein de leur propre communauté linguistique. Le compromis institutionnel, qui est toujours nécessaire en fin de course dans le cadre des institutions fédérales belges, s’en trouve rendu sans nécessité plus difficile et sa qualité en souffre. Ce n’est donc pas seulement la légitimité, mais aussi l’efficacité de la prise de décision qui pâtit de l’organisation actuelle de l’Etat fédéral.


NOTRE PROPOSITION

Le groupe Pavia propose de renforcer la légitimité démocratique de la fédération et d’en rendre le fonctionnement plus efficace, en modifiant comme suit le mode d’élection d’une fraction des membres de la Chambre des représentants.

1. Une circonscription fédérale
15 des 150 sièges de la Chambre sont attribués selon la formule habituelle de scrutin proportionnel (le système D’Hondt) dans une circonscription correspondant à l’ensemble du territoire de l’Etat fédéral. Les 135 autres sièges continuent à être attribués selon la formule actuelle dans les 11 circonscriptions que nous appellerons, pour faire bref, « provinciales ».

2. Double voix
Chaque électeur dispose de deux voix. L’une doit se porter sur une liste ou des candidats se présentant dans sa circonscription « provinciale ». L’autre doit se porter sur une liste ou des candidats se présentant dans la circonscription fédérale. Les listes de la circonscription fédérale sont donc les mêmes dans l’ensemble du pays.

3. Double candidature
Un candidat sur une liste pour la circonscription fédérale peut également être candidat dans une circonscription « provinciale ». Il s’agit en effet dans les deux cas d’une candidature pour la même assemblée. Si un candidat est élu dans l’une et l’autre circonscription, il peut décider lui-même lequel des deux sièges il occupera. S’il renonce au siège « provincial », celui-ci sera attribué au premier suppléant selon la formule habituelle. S’il renonce au siège « fédéral», celui-ci sera attribué au premier suppléant du même groupe linguistique.

4. Groupes linguistiques
Tout candidat se présentant sur une liste fédérale doit annoncer à quel groupe linguistique il souhaite appartenir, en cas d’élection, dans la prochaine législature. Ce choix doit être accepté soit par trois membres du groupe linguistique concerné de la Chambre, soit par 0.1% des électeurs inscrits dans au moins quatre des six circonscriptions « provinciales » dont la langue officielle est, exclusivement ou conjointement, celle du groupe linguistique concerné.

5. Représentation garantie
La répartition des sièges dans la circonscription fédérale doit garantir que les élus incluent neuf candidats ayant exprimé le souhait d’appartenir au groupe néerlandophone et six candidats ayant exprimé le souhait d’appartenir au groupe francophone.

6. Nombre de candidats par liste
Les listes présentées dans la circonscription fédérale ne peuvent compter plus de candidats d’un groupe linguistique qu’il n’y a de sièges attribuables à ce groupe. La même règle s’applique aux listes de suppléants.

7. Apparentements
Des apparentements entre listes sont autorisés pour autant que le nombre total de candidats de chaque groupe linguistique qu’elles présentent ne dépasse pas le nombre de sièges attribuables à ce groupe. Des listes apparentées sont considérées comme n’en formant qu’une seule dans l’attribution de sièges. Dans une deuxième étape, les sièges sont répartis proportionnellement entre les listes apparentées.

8. Répartition des sièges entre les candidats
Un siège attribué à une liste échoit au candidat de cette liste non élu jusque là avec le chiffre d’éligibilité (calculé selon la formule habituelle) le plus élevé. Si ce candidat appartient à un groupe linguistique pour lequel le nombre garanti d’élus a déjà été atteint, le siège est attribué au candidat dont le chiffre d’éligibilité est le plus élevé parmi les candidats de l’autre groupe linguistique figurant sur la même liste ou, à défaut, sur une liste apparentée. Au cas où aucun candidat de la liste ou d’une liste apparentée n’appartient à ce groupe linguistique, le siège est attribué à la liste (ou alliance de listes) suivante dans l’ordre d’attribution des sièges, pour autant qu’elle contienne au moins un candidat de ce groupe.

9. Révision de la Constitution
Notre proposition requiert la révision de deux articles de la Constitution :
Article 61 : « Chaque électeur n’a droit qu’à un vote. » doit être remplacé par « Chaque électeur a droit à deux votes, un dans une circonscription comprenant tous les électeurs du Royaume et un dans celle des autres circonscriptions dans laquelle il est enregistré. »
Article 63 §2 : «Chaque circonscription compte autant de sièges que le chiffre de sa population contient de fois le diviseur fédéral, obtenu en divisant le chiffre de la population du Royaume par cent cinquante. » doit être remplacé par
« La circonscription fédérale compte quinze sièges, dont neuf sont réservés à des candidats néerlandophones et six à des candidats francophones. La loi détermine le critère d’appartenance linguistique et le mode de répartition des sièges.
Chacune des autres circonscriptions compte autant de sièges que le chiffre de sa population contient de fois le diviseur fédéral, obtenu en divisant le chiffre de la population du Royaume par cent trente-cinq. »
: = : = : = :
Avis aux politiques qui usent du slogan "INNOVONS" (sans vraiment le vouloir)

Bac -3

Petit rappel de gens plus membrés (mentalement) que le belge lambda, à lire par ceux membrés entre-deux?
@ PYL : une lecture pas recommandée aux sbires du PS.

http://www.paviagroup.be/

Blue Forever

@seb:voter là où votre voix sera utile...pas dans un parti qui fera à tout casser 5% des voix ;-)

Lombard

Et ici ? Regardez où est la Wallonie !

http://www.youtube.com/watch?v=QdRNzaufhdo&feature=player_embedded

séb

Juin, élections... difficile de voter lorsqu'on pense comme notre sénateur... en & seul vote. Le choix sera rude... Peut-on voter 2 fois?

Julien

@ constat :
propose-tu que les libéraux restant votent massivement pour le PS sinon PP-PP-PP ? ~:o((

Moi je suis LIBÉRAL et défends une position de DOCTRINE (lire ton dictionnaire), en conscience, avec les pieds sur terre et la tête pas complètement assombrie par ces nuages de poussières volcaniques.

Traduit simplement en français d'ici : émietter les votes sur des agitateurs d'étoiles ne sert qu'à faire plaisir à ...DiRupo (et au Pierre-Yves, taggeur à la bombe rouge-constat). Héhé!

Lombard

Pourquoi revoter ? sans le NV-A et l' Open VLD, la majorité est à 77 sièges/150.Et si en cas, quand la NV-A a quitté le Gouvernement, la majorité est tombée en-dessous de 101, la raison pour laquelle Milquet VOULAIT le PS avec... Donc à partir du moment où les 101 deviennent 96, plus besoin du PS logiquement ! Pour rappel la Constitution demande un nombre de Parlementaires selon le % de population 60-40 et au Gouvernement les Francophones étaient à 40-60, l'inverse.

constat

séb

Sans le FDF, le MR n'est plus. Il n' ya plus de Libéraux au MR depuis longtemps.

voilà la réalité.

Ptije

PY

Voor het Nederlands, druk 1 - Pour le Français, appuyer sur 2 - Pour toute autre langue, appuyez sur le petit carré ou bien suivez un cours dans une école hors commnunauté française.

Pierre-Yves

C'est pareil à chaque fois: quand je dis du bien de Reynders, je me fais attaquer sur ce blog...
Et après on s'étonnera que je me montre critique envers lui et ses sbires typés sénateur?

séb

Comment des Libéraux peuvent ils encore supporter un "allié" irresponsable, unilingue psychorigide, impérialiste et provocateur comme ce lamentable Maingain et ses 500 adorateurs cotisants? L'électoralisme est compréhensible, mais parfois, il faut faire primer ses convictions profondes... non?

Papy Pyl

pierre-yves (alias d'emprunt sur ce blog = gaetan)

Réjouissez-vous donc que le pitre PS aie donné raison et apporté un rouge soutien à D.Reynders.
Par ce fait on pourra dire que la cohésion francophonissime tint jusqu'à dans l'adversité.
De votre côté, rien ne change cependant: tjs aussi médiocre dans vos tentatives d'exercices médisants. La bassesse se mesure dans toutes les couches socialistes, y compris celles de pseudo-intellectuels!

gaetan

Démission du Gouvernement Leterme II acceptée par le Roi.

Etrange, "Le président du MR avait estimé à l'entame de son bureau de parti que les négociations sur une scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde allaient pouvoir reprendre. Il avait demandé dès lors à être déchargé de sa mission par le Roi." in Belga.

La cuisante défaite aux régionales de 2009 n'aurait-elle pas aguerri le président du MR? Aurait-il encore fait preuve d'une grande naïveté, voire d'inexpérience politique? Aurait-il présumé de la réussite de sa mission?

Pas facile, tout cela!

Ptije

@Julien

"Voyons le Pierre-Yves, réfléchissez autrement que diable!"

Je crains que ce que vous proposez-là ne soit pas possible. Cette personne n'est pas ici pour réfléchir. Il n'a pas d'opinion personnelle (ou en tout cas se garde bien de la présenter), il est juste un militant qui vient faire ce que le parti lui a demandé (càd de la pub pour le PS sur des blogs politiques).
Mon avis est qu'il est inutile de discuter avec une telle personne dont l'image est bien terne, car sans opinion ni idée personnelle, complètement fermé au débat, juste une enveloppe vide en quelque sorte.

La seule vraie attitude est l'ignorance ou bien la réponse machinale (càd répondre avec la même phrase - comme un répondeur téléphonique).

Désolé PY, mais c'est vraiment cette apparance lamentable que vous laissez. On ne peut pas débattre avec vous, puisque vous n'avez aucune opinion autre que celle que votre milantisme vous dicte. Parlez une fois en homme libre et indépandant et je changerai d'avis.

Julien

Procédés électoraux favorables au PS?
Voyons le Pierre-Yves, réfléchissez autrement que diable!

a) arrogance (un d'D.R.)? contre l'humilité feinte d'un DiRupo-tireur-de-ficelles??

b) suffisance (un d'D.R.), à opposer à la fatuité médiatique de votre noeud-pap d'opérette? Avez-vous imaginé un seul instant ce que le papillon en question pèserait intellectuellement devant les gros gabarits d'une réunion du conseil européen ou du G20? On n'a plus affaire là aux foules lambda des tribunes du 1ier Mai à-la-rose-rouge (au lieu du traditionnel muguet et de ses clochettes CdH).

Jaugeons svp les individus non sur leurs slogans-eau-de-rose mais plus assurément sur leur capacité à maîtriser des situations inextricables? Un blabla au micro RTBS n'a jamais tiré un pays (une région) de l'embarras où la pousse sa détestable gestion publique envers des généartions d'esprits assistés.

c) cynisme (du même D.R.),... contre ce "populisme" si cher à un DiRupo-bain-de-sang-socialiste?
Voyez en ce moment les travaillistes Browniens à l'oeuvre: sortie de récession? Ils vivotent à moins d'un % de croissance! Voyez la R.W. des bonnes âmes, où le jus d'olivier fait se traîner une région post-daerdennienne surendettée? Voyez la R.B.C. et ses 30% de chômage des jeunes à la mentalité déformée par des slogans PS inopérants (sauf 30" dans les urnes?).

Pierre-Yves: gérer l'avenir, ça ne se fabrique pas à coup de slogans pour crétins.

Pierre-Yves

Papy,
Mais j'adore Reynders moi, faut surtt pas y toucher: il est le meilleur atout du PS lors des campagnes électorales: arrogance, suffisance, cynisme,...
Non, non, moi je l'aime bien, franchement!

Sahl Kalbhar

Exact Célestin, c'est ce qu'il faudrait exiger lors des négociations. Mais vous êtes quasi le seul à en parler. Politiciens et journalistes ne comprennent-ils pas cette solution ? Trop technique ?

Papy Pyl

Sacré filou, gaetan! Vous parlez exactement comme votre jumeau Pierre-Yves.
Même haine du MR , en particulier de D.Reynders! Perfide paroles d'affidé PS!

Petit retour arrière? Rappelez-vous l'ambition cultivée avant 2007 par votre suzerain DiRupo d'être ce "Premier" (sans en avoir le gabarit, mais certainement l'aptitude à tromper son monde).
Pour la population allochtone, vous suffira de compter avec le calife de Molenbeek plus la Sarah locale. Ils sont accueillis à bras ouverts à chaque sortie du vendredi et offrent déjà 50% de candidatures sur les listes régionales. On y cherche quelques indigènes égarés (hors vos caciques parvenus; eux ont droit à des positions privilégiées).
Attendez donc les négociations avant votre prochain crachat.

gaetan

Pour assouvir son ambition politique et devenir premier ministre, comme à l'époque où il voulait absolument rester dans l'histoire comme ministre européen du passage à l'euro, Didier Reynders sera sans doute le premier à céder aux revendications flamandes. Revers de la médaille, sans Maingain et le FDF, que reste-t-il du MR à Bruxelles? Pas grand-chose. Sans compter la population allochtone qui croît d'année en année. Osera-t-il?

Cheers

"Droit à l'arrondissement fédéral", avant et par dessus tout.
Pour le reste, ça sert à rien de chialer sur blogs (sinon de vous rallier au PS-des-pleurnicheurs).

Bonne performance de vQuikenB sur RTL-Vrebos à 13hxx. Si tous les politiciens francophones avaient les synapses aussi déliées que les siennes, il y a longtemps que vous ne pourriez plus geindre qu'on va se faire entuber!

Célestin

Bien sûr, Ambiorix, les Bruxellois vont se faire avoir une fois de plus. Le PSCdh acceptera n'importe quoi pour un peu de fric. Alors que cet argent pourrait être acquis "simplement" en appliquant entre les régions de la Belgique les règles du droit fiscal international (puisque la Flandre se veut une nation, hein ?) : taxation des rémunérations là où le job est matériellement presté, taxation des sociétés là où se trouve le siège social. Bruxelles pourrait alors même drastiquement baisser les taux d'imposition pour ses résidents et pour ses sociétés. Et pourquoi ne veut-on pas cela ? Picqué l'a dit : pas question que Bruxelles devienne un équivalent de Monaco. Pourquoi donc ? Ce serait au détriment de, notamment, la Wallonie (tous ces Wallons travaillant à Bruxelles ne payeraient plus d'impôts directs en Wallonie -socialiste... ; que l'on songe aux résidents de Lasne, Waterloo...). Et c'est bien là-dessus que compte la Flandre : exiger une Périphérie purement flamande, avec bien sûr les avantages de Bruxelles que les Flamands ne payent pas (les routes, la STIB, la pollution, les hôpitaux ...) sauf par quelques dotations quelconques, dont la Flandre maîtrise le montant. Donc , alors que la Flandre exige toujours plus de compétences en matière fiscale (une demande récurrente d'avoir plus de pouvoirs en matière d'impôt des sociétés), là, et comme c'est curieux !, elle ne demande jamais l'application de la toute première règle fiscale régissant les rapports entre "nations" différentes. Il est clair que beaucoup de monde devrait réévaluer sa position si l'on devait appliquer cette règle élémentaire du droit fiscal. Mais, comme dit, on ne le fera pas. Et l'absence de partis politiques purement bruxellois rend plus aisé cette politique. Donc, oui Ambiorix, pour un plat de lentilles, le PSCdh vendra les Bruxellois.

Ambiorix

Belgenland : Royaume de cons promis et de cons sensus . Une fois de plus les francophones - et tout particulièrement les bruxellois - vont se faire entubés . C'est écrit en lettres de feu . Avec des défenseurs comme Flup Moustache , Picquet iii , Uit de broek ( mais à côté de ses basquets ) et le nain de jardin de Namur la messe est dite et depuis longtemps.Lorsqu'une région ( la Flandre ) prend comme capitale une autre région (Bruxelles) il ne fallait pas s'attendre à une autre stratégie de la part des partis ménapiens .
Courage amis francophones le Québec recrute .

Papy Pyl

Pas d'emballement SVP séb, la fin du monde fut annoncée beaucoup de fois! Idem pour une présumée "fin de la BE". A chaque situation de crise accompagnées de gesticulations, la négociation reprend le dessus, avec moult tensions. C'est encore le cas aujourd'hui.
Entre ce que les médias (TV..!) mettent en scène pour jouer la dramatisation audimat et la réalité en arrière-plan, il y a encore une marge.
Même quand il y aurait beaucoup de sots sur terre (50%?), faisons confiance à l'autre moitié, ceux-là qui le sont moins. ;-)

séb

Honte au FDF et ce freluquet de Maingain! honte à la NVA! Ce pays touche à sa fin... et tout le monde a laissé faire... Merci!

Franz

En mauvais géographe, il m'avait échappé (het spijt mij vreselijk)

WEMMEL.. nouvelle ceinture de RBC?
Jusqu'à présent on pouvait penser que le journal De Standaard était destiné à des lecteurs érudits. Peut-être en ont-ils changé avec les ans? Triste en effet.

Franz

Il serait si simple d'adopter une posture telle qu'à Edingen (ENGHIEN, pour ceux qui n'auraient pas spontanément traduit). Mais «faire simple est tellement compliqué» (particulièrement chez les cons).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan