Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Marcourt a-t-il vidé le bas de laine du Forem ? | Accueil | Décalage et incompréhension »

30 novembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Julien

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2009-12-08/6-belges-sur-10-contre-la-construction-de-minarets-742495.shtml

Et bien voilà qui va dans le même sens...

Cervantes

Les belges en ont marre de la coercision exercée au départ de groupuscules ou d'organes considérés comme "accrédités" ou "au dessus de tout soupçons"!

[ Une enquête réalisée par iVOX pour l'hebdomadaire "Le Soir magazine" à paraître mercredi, montre que 59,3 % des Belges interrogés sont favorables à l'interdiction de la construction des minarets, alors que les Suisses s'étaient prononcés à hauteur de ...]

Restera à voir ce qu'en rapportent nos médias peu scrupuleux, sous l'emprise desquels nous sommes trop souvent!

zheng

Crise économique profonde, pertes de repères, sociétés dites démocratiques en alertes, politocards utilisant le nationalisme (ou l'identité nationale comme on dit en France) comme alibi et comme distraction, comme poudre aux yeux d'un peuple presqu'exangue de toute cette m*rde...

"What else ?"

wallagonie

Question pour un expert que je ne suis pas : Est-il vrai que le réchauffement climatique s'observe également aux confins de notre système solaire ?
Ce qui tendrait à prouver l'existence d'êtres sur les autres planètes produisant aussi du CO2 ?

wallagonie

Les Bastognards ont-ils les mêmes vues d'esprit que les Suisses ?

Olga Barbucci

Ceux qui fustigent le refus des Suisses de voir pousser des minarets n'ont aucune conscience du fait que les musulmans n'ont en fait qu'une seule et unique volonté : ISLMAISER LE MONDE d'une manière ou d'une autre. Pour ma part je refuse complètement de perdre ma culture au profit de celle des autres. La religion est un choix personnel qui doit rester privé et non jeter à la fac des autres. L'intolérance des musulmans me choquent gravement car ils crient au scandale quant ils se voient refuser leurs exigences qui n'ont AUCUNE RAISON D'ETRE CHEZ NOUS, alors qu'eux-mêmes n'hésitent pas à pourchasser les chrétiens, les juifs et autres religions...... La religion ne doit pas gérer un pays et nous n'avons pas à accéder aux exigences d'une bande d'extrémistes vivant toujours à l'ère du moyen-âge avec tout ce que cela comporte comme violences, déni, soumission, esclavage etc..... L'Europe est et doit rester judéo-chrétienne car se sont nos racines que l'on veuille ou non et nos gouvernements doivent rester laïcs. Les immigrés doivent s'incliner ou partir. Je ne suis pas raciste, je suis fille d'immigrés Siciliens, intégrée et respectueuse des autres. J'entends que ceux qui viennent s'installer en Europe nous respectent et s'intègrent sinon.......les frontières sont ouvertes, ils peuvent franchement s'en aller.....

snotebel

La politique n'est plus à l'image du peuple.
Il suffirait de nous demander, par référendum, si nous sommes d'accord avec l'islamisation de notre société, pour se rendre compte que nous, nous tenons à notre culture, qui est vendue par "nos" politiciens.
Pourquoi, le MR qui dans le temps osait prendre des positions claires dans notre sens, nous laisse tomber, et approuve des centaines de milliers de naturalisations de gens qui ne s'intégreront jamais ?

J.L. Peysen

Bon, pour faire simple : tu veux venir chez moi (même si je ne t'ai pas invité)?
Règle n° 1 : on ne met pas les pieds sur la table
Règle n° 2 : on ne se mouche pas dans les rideaux.
Règles n° 3 :on ne crache pas par terre.
Règle n° 4 : ma femme s'habille comme elle l'entend.
Ce sont MES règles. Elles ne te plaisent pas? La porte est là.
C'est tout.

zheng

Je dors à l'heure que je veux et je travaille au contraire de certains même si ce n'est pas ce qui me définit.

Pour revenir en à la Suisse ce pays qui accepte l'argent mêlé de sang venant de toute guerre ou génocide X ou Y, me fait bien et qui est prise comme exemple de la démokracie, cela me fait bien rire, mais comme dirait l'autre un jour on fait tous face à notre conscience ou à nos contradictions,

Bien à vous

ps : attaqué le messager et pas le message, technique d'extrême-droite pas très originale.

Le navetteur

Pseudo zheng :
Ce n'est pas la première où je lis ton schéma de *conviction* sur ce blog. Schéma qui n'a habituellement rien à foutre avec le religieux; mais très réel avec la contradiction POLITICIENNE! {:o(

Rouge contre bleu. Pas une première donc pour les affidés de la cause du laissez-faire qui ne supportent pourtant pas d'assumer leurs responsabilités dans la vie publique, au-delà de celle precrite par leur DOGME.
Vas dormir plus tôt et lève-toi plus tôt, comme le vrai travail m'astreint à le faire! :o)

zheng

Oui, la Suisse rejoint l'Arabie Séoudite au rang des pays qui interdisent tout sentiment religieux différent du sien.

fourmi

Chère Cigale ! :
Oui bien sûr et c'est de la musique pour mes oreilles !(qui n'étaient pas bouchées car il y a de nombreuses analyses )

Ce qui l'est moins c'est le dernier édito du Trends : par une certaine ... nathalie van ypersele (! ):
"n'attendons pas d'avoir des certitudes" !
même tactique ad hominem agressive et inversant les rôles (une vieille tactique !).
Je commence à regretter d'avoir renouvelé mon abonnement ...

Cigale chantante sur l'Olivier

@ fourmi (après que j'aie moi aussi visité ce lien):
http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html#cru

Surchargé de travail ?
Sautez donc à la conclusion des analystes du site?
la voici, en un copié/collé:
.....................................
En conclusion (provisoire) et à mon humble avis :

Assez paradoxalement, la lecture attentive de ces quelques échanges (et de beaucoup d'autres) entres les membres scientifiques du gotha du GIEC laisse entrevoir une suite positive à cette sombre affaire. Si on lit entre les lignes de ces échanges de courriels dont certains dépassent la limite du tolérable, on constate que ce petit monde est loin d'être aussi homogène et consensuel qu'on voudrait nous le faire croire. En réalité, il existe plusieurs catégories de chercheurs, au sein de ce réseau, manifestement bien structuré, tel qu'il avait d'ailleurs été décrit et soigneusement analysé dès 2006, dans le rapport Wegman (sur la crosse de Hockey de Mann et al) (pages 38-47) :

* Quelques meneurs activistes (certains fanatiques), peu nombreux, qui ont manifestement totalement oublié la déontologie scientifique au profit des objectifs politiques du GIEC aux ordres duquel ils sont dévoués corps et âmes (Mike Mann, Phil Jones et (sans doute), Susan Solomon, sans oublier, bien sûr Hansen et Schneider). Ces gens là ne reculeront devant rien. Pour eux, la fin justifie les moyens.
* Des suiveurs qui font ce qu'on leur demande sans se poser de question, mais sans initiative. Ils sont les coauteurs de second rang des articles publiés par les meneurs. Ce sont des seconds couteaux qui peuvent évoluer en fonction des événements.
* Des chercheurs qui n'acceptent pas de faire et de signer tout et n'importe quoi (Tom Wigley et Jonathan Overpeck, par exemple)
* Des chercheurs qui ont énormément de mal à concilier les impératifs politiques imposés par le GIEC, avec leur conception honnête de la Science.( Keith Briffa, par exemple, qui va probablement laisser tomber, si ce n'est déjà fait)
* Et enfin -ne l'oublions pas-, le (ou les) hacker qui a jugé qu'il était de son devoir de mettre tout cela sur la table. Celui-là (ou ceux là), n'en pouvait plus de supporter ces magouilles, tripatouillages etc. étalés devant ses yeux. Car il faut être incroyablement naïf, ou ne pas avoir vu le soin et la compétence avec lesquels étaient ordonnés ces documents, pour imaginer qu'il puisse s'agir d'un externe au CRU ou à son environnement immédiat. Le hacker est presque certainement du sérail.

S'il ne fallait retenir qu'une seule phrase dans cette collection d'emails, je citerais celle-ci qui nous vient de Keith Briffa du CRU. Elle nous dit tout et résume parfaitement la situation actuelle des chercheurs en climatologie qui travaillent pour le GIEC.:

"Je me suis donné beaucoup de mal pour trouver un équilibre entre les besoins de la science et ceux du GIEC qui n'ont pas toujours été les mêmes."

C'est parfaitement clair. Comme le savent les lecteurs de ce site, les objectifs et les exigences de la Science, ne sont pas les mêmes que ceux du GIEC qui est une instance fondamentalement politique. Et il y a souvent un divorce flagrant.
Tels que je les connais, la plupart des chercheurs honnêtes (il y en a beaucoup) pour lesquels la recherche scientifique est une véritable vocation, doivent se sentir très mal à l'aise dans cette ambiance. Je n'aimerais pas être à leur place. Pour moi, cette affaire de hacking des documents du CRU anglais n'est rien d'autre que la manifestation d'un malaise extrême.
La planche sur laquelle repose le GIEC est vermoulue. Elle commence à craquer.
Wait and see.
= = =
NB: GIEC (IPCC) est une des innombrables filiales de l'ONU !

fourmi

@"Le technocrate" :
De quelles analyses et de quelles conclusions parlez vous ? :

http://www.pensee-unique.fr/index.html

est tellement vaste qu'on peut le lire et surtout y étudier en permanence :il met en relation DIRECTE avec les travaux de scientifiques du monde entier avec remise à jour hebdomadaire..voir quotidienne.
Cela nous change de la panade prédigérée de nos médias, mais c'est bien moins facile ,demande de l'effort et du temps ! De plus cela nous laisse dans l'incertitude or ce sont justement les CERTITUDES qui se vendent bien (avec le catastrophisme ):

susauxpredicateursignobles

Les Suisses devraient expulser Tarik Ramadan ..

Un moratoire ? s'il est vraiment contre, il dirait l'arret immédiat !!!!!!

C'est honteux que la Suisse héberge un tel type...

Pour info :ses propros sur les homosexuels sont du même acabit

Si vous avez des connaissances suisses, faites leur savoir votre indignation .. Tarik est un foyer de propagation d'idées nauséabondes qui vont à l'encontre des idées modernes de démocratie européennes...

Vincent

- des politiciens en recherche de quoi?

ben faut être aveugle pour pas comprendre que diable: taxes, taxes et taxes...

On lit aussi, parfois, que c' est une façon pour le monde occidental de mettre de la pression sur les pays à croissance folle comme l' Inde ou la Chine, en les obligeant à réduire leurs émissions, donc à moderniser leurs équipements productifs en les taxant... cela les rendrait moins compétitif... surtout avec des coûts de transports qui explosent...


Le technocrate

quant à celui
www.pensée-unique.fr

Lisez surtout les conclusions de l'analyse. Elles nous ramènent les pieds sur terre; attention la chute est dure, enfilez votre casque.

Le technocrate

@ fourmi : trois pages intéressantes que cet article www.theregister.co.uk

On y découvre la collusion de trois mondes, chacun aux desseins assez opaques:
- des scientifiques dans l'enfance de leur discipline, depuis la création du CRU
- des politiciens en recherche de quoi?
- la presse prête à faire flèche de tout bois, pour mieux se vendre,
le tout entouré d'une armada acteurs aux intérêts personnels évidents.
Jeu récurrent dans les sociétés humaines...

fourmi

et aussi :

http://www.theregister.co.uk/2009/11/30/crugate_analysis/

fourmi

Merci à AD. de continuer à dire
les" vérités nuisibles" à l'angélisme actuel , vis à vis de l'islamisation de l' Europe,mais aussi vis à vis de cette théorie religieuse (car non réfutable ) du GW du GIEC :
pour une véritable (in)FORMATION :

http://www.pensee-unique.fr/index.html

au lieu de ces idées toutes faites déversées par TOUS les médias (y compris ARTE)

Isa  Lencagée

« faire évoluer les mentalités. Il faut un discours pédagogique. » TariQ Ramadan

ça au moins c'est un verbiage de politicien de gauche qui pratique sans le comprendre!
Chacun de cette sphère-là use du slogan (jusqu'à la corde?) notamment en matière de prévention de la délinquence ou la violence (qui ne se réduisent jamais),
autant qu'en matière de suggestions de meilleure intégration (chez des gens qui n'en veulent pas).
A ceux qui viennent dans notre pays et s'y intègrent (beaucoup d'aimables, avec naturel et une reconnaissance pour l'accueil procuré) le discours en question n'est d'aucune utilité. Aux autres - que veulent racoler les gauches - autant prêcher à une armée de cactus dans le désert: ils sont là pour piquer, au propre et au figuré. Irréductibles bornés que ces derniers (et les discoureurs).

wallagonie

Tarik Ramadan, parlant de la lapidation des femmes, il y a quelques années :
« Je demande un moratoire pour qu'on cesse l'application de ces peines-là dans le monde musulman. Ce qui compte, c'est de faire évoluer les mentalités. Il faut un discours pédagogique. »

Marollien de souche

Heureusement qu’on peut compter sur quelques journalistes libres pour obtenir des informations de première main. Européens: élargissez votre horizon de lecture! Je viens de pointer sur le site français recommandé par un commentateur précédent:

http://www.ripostelaique.com/Des-Freres-musulmans-a-Al-Qaida.html

VIVE LES SUISSES ! mercredi 2 décembre 2009, par Paul Landau
Des Frères musulmans à Al-Qaida :
les réalités méconnues de l’islam politique en Suisse

Après le tsunami politique et médiatique que vient de vivre la Suisse – et avec elle l’Europe tout entière – il n’est pas inutile de replacer les événements récents dans le contexte historique et politique des dernières décennies, pour mieux comprendre les enjeux véritables du référendum suisse et ses conséquences possibles. L’histoire de l’islam en Suisse depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale ne correspond pas, en effet, à la vision idyllique qu’en ont donné de nombreux médias et hommes politiques (au premier rang desquels il faut citer le ministre des Affaires étrangères français, M. Kouchner, qui a déclaré que les minarets n’avaient rien de choquant dans un “pays de montagnes”…).

Or la Suisse n’est pas seulement, n’en déplaise à M. Kouchner, un pays de montagnes et un lieu de villégiature. Elle est aussi le bastion avancé de l’implantation de l’islam politique des Frères musulmans en Europe et le pays où fut créé le premier centre islamique – celui de Genève – qui servit de modèle aux nombreux centres islamiques implantés depuis le début des années 1960 en Europe, avec le soutien de l’Arabie saoudite et de ses pétrodollars. L’histoire des Frères musulmans en Europe est étroitement liée à la personnalité d’un homme qui a joué un rôle essentiel, en transformant la confrérie égyptienne en un réseau international, implanté sur les cinq continents, doté de ramifications multiples et d’une infrastructure financière très développée. Cet homme, Said Ramadan, gendre du fondateur du mouvement des Frères musulmans, Hassan al-Banna et père de Tariq Ramadan, est pour ainsi dire le créateur de l’Internationale islamiste *.

Véritable globe-trotter du mouvement islamiste, Said Ramadan a en effet voyagé à travers tout le monde musulman, du Pakistan à l’Arabie saoudite, avant de se fixer en Europe. Après Cologne et Munich, il s’installe à Genève, où il crée le premier Centre islamique européen. Le choix de la Suisse n’est pas anodin : il s’explique principalement par son rôle de place financière et par la tradition suisse de secret bancaire. La Suisse va en effet assumer une double fonction dans le développement du mouvement islamiste : celle de pont avancé de la da’wa [c’est-à-dire la propagande politico-religieuse] et celle de “coffre-fort” de la mouvance islamiste.

L’article complet est accessible sur leur site. EDIFIANT. Combien de situation abusives de plus faudra-t-il aux politiciens muselés d'U.E. pour oser agir autrement que comme des pleutres?

Simon

L'imposture du CRU-GIEC doublée de celle d'AlGore (Nobel's winner sur le même thème) ne valent actuellement pas mieux que l'opinion formée dans le monde islamique à l'égard de la gouvernance d'Obama, maintenant considéré à sa juste mesure: un grand discoureur, prometteur de temps rayonnants mais rien de plus.

Rien de tel que des réalités justement perçues et la realpolitik pour savoir comment gouverner, dans ce monde aux défis ressemblant à un plat de spaghettis accompagné d'un gruyère non rapé!

wallagonie

Pas de censure :
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-12-01/vous-l-avez-dit-minarets-interdits-en-suisse-comme-une-envie-de-democratie-directe-en-france/920/0/400308

Vincent

Climate change researchers must believe in the reality of global warming just as a priest must believe in the existence of God.

http://online.wsj.com/article/SB10001424052748703939404574566124250205490.html?mod=rss_Today%27s_Most_Popular

pourlebonsens

je trouve que ce vote est exagéré.. on pourrait aussi demander d'elliminer les temples protestants, églises etc .. ?? c'est exagéré ...

PAR CONTRE :

1. remballer illico presto TARIK RAMADAM qui séjourne sur le terriroire et dont le discours est plus que douteux ....

2. interdiction totale d'imman étrangers - doivent être suisses

3. contrôle de ce qui est prêché et prison pour tout incitation à la violence

Tolérance dans les deux sens

Quand le peuple s'exprime comme les intellectuels pensent, la démocratie triomphe. Dans le cas contraire, les intellectuels se montrent plus modérés face à la démocratie directe. Les minarets ne sont que le sommet d'un iceberg dont on reparlera dans 15 ans. L'islam politique conquérant n'est pas une chimère, hélas. La vigilance est donc nécessaire. Notez que la Suisse n'interdit pas les mosquées.

Charles Darwin

L'Europe a la possibilité, grâce à ses traditions, de montrer l'exemple en matière de tolérance, et si elle ne le fait pas,..
(Rédigé par: LambdaMuNu ... avec beaucoup de sens de la Raison)

Votre commentaire porte toutes les marques de respect mutuel que l'on POURRAIT SOUHAITER de la part de tous et de quiconque à l'égard d'autrui.
J'observe: dans TOUS LES PAYS MUSULMANS, l'intolérance règne sans aucun égards pour les AUTRES RELIGIONS et ls signes ou manifestations religieuses qui constituent là des minorités écrasées et bafouées.

L'Europe éduquée et compréhensive sur tous aspects ne gagnera RIEN, JAMAIS, en se comportant de la sorte. Car si 80% des musulmans paisibles exercent leur spiritualité dans le respect d'autrui, les 20% restants sont sectaires, obtus, intransigeants. Chacun sait de l'histoire que ce n'est pas la masse silencieuse des 80% qui fait/fera la loi. Leur loi vient des 20% de sectaires dans lequels 5 à 10% sont de dangereux extrêmes, aussi ignobles dans leurs comportements que le seraient des extrême-extrêmes gauche et droite anarchisantes en Occident.
Donc arrêtons de croire au bienfaits des donneurs de leçons: ceux-ci sont sans influence visible face aux obtus dangereux. Ce serait aux religieux(des politiques) et aux dirigeants de ces contrées d'éduquer leurs citoyens (y compris ceux distants). A ce prix là seulement viendrait une atmosphère de paix dans nos contrées.
Ne vous attendez pas à la rencontrer avant longtemps...

kevin3562

@Pascal,
Détrompez-vous, mon cher concitoyen musulman, personne ne veut vous empêcher de pratiquer la religion qui vous plait. Ce qu'on refuse c'est la remise en question de la laïcité dans ce pays qui suppose que tous les citoyens sont sur un même pied, on refuse les régimes particuliers et les aménagements à nos lois et à nos moeurs en fonction d'une appartenance à une communauté particulière. A vous musulmans, comme les autres, à vous y conformer. C'est tout.
Soi-dit en passant, c'est faux d'affirmer que l'Islam soit une religion de tolérance et de paix, il suffit de lire le Coran et ce qui en est dit pour s'en convaincre. Cordialement.

kevin3562

Bravo Mr Destexhe pour vos prises de positions. Vous êtes une des rares voix qui s'élève contre la pensée unique liberticide qui domine tous nos partis de pouvoir, y compris le MR bien trop mou à la dénoncer. Le peuple n'acceptera pas indéfiniment les attaques à sa culture, à sa liberté d'expression, à sa sécurité, à son droit fondamental d'égalité devant la loi et à sa souveraineté. Il faut avec force exiger le référendum sur les questions les plus brûlantes, rendre le pouvoir au peuple, casser le carcan de la langue de bois qui règne en maître sur les media et démasquer les faux démocrates gaucho-islamo qui nous conduisent dans le mur. C'est un déni de démocratie de critiquer le résultat de la prise de position du peuple suisse, comme de refuser le principe du référendum. Bon courage.

jp

Mr Destexhe, encore une fois très lucide.

LambdaMuNu

Monsieur Destexhe, votre analyse de ce référendum est très juste. J'ai trouvé très agaçante la litanie de réactions politiquement correctes ressassée tout la journée sur les ondes de la RTBF. Votre article est beaucoup plus lucide sur les raisons de ce vote.

Dans l'absolu, je trouve toutefois regrettable d'interdire à des membres d'une religion, quelle qu'elle soit, certaines coutumes, par exemple architecturales. Mais il faut tout de même relativiser. Construire des minarets ne relève pas de la liberté religieuse. La liberté de culte est un droit individuel. Les individus ne construisent pas des minarets. Construire un minaret est un acte collectif, accompli par des groupes, on est là hors du champ de la liberté religieuse. Il serait aussi mal venu que les critiques envers la Suisse viennent de certains pays musulmans. Essayez seulement de construire une église chrétienne avec clocher à Ryadd ou au Caire, vous m'en direz des nouvelles. Ceci dit, je le répète, je crois qu'il faut tout de même déplorer ce résultat. L'Europe a la possibilité, grâce à ses traditions, de montrer l'exemple en matière de tolérance, et si elle ne le fait pas, la situation dans les pays auxquels j'ai fait allusion devient vraiment sans espoir. Ce sont alors les non musulmans dans ces pays qui seraient en droit de nous en faire le reproche.

Séb

Esprit pragmatique: Ne serait ce pas à Didier Reynders au nom du centre droit-droite francophone de s'indigner du parti pris gauchiste de la presse Francophone? Pourquoi ne pas proposer un quotidien de droite?... Si le MR ne le fait pas, qui le fera? Merci Mr Destexhe! Continuez!

olivier

Pascal musulman ?

"je demande juste à pouvoir pratiquer mon culte dans le respect des valeurs démocratiques, sans aucune stigmatisation."

En quoi la Suisse interdit-elle la pratique du rite Musulman et les mosquées ?

Célestin

@ Wallagonie : vous avez entièrement raison. D'ailleurs, l'article "de fond" sur la question des minarets suisses dans la Libre Belgique provenait de la rédaction du journal Libération. C'est tout dire.

pascal

Attention aux amalgames ! L'Islam prône la tolérance et non la guerre... Attention aux raccourcis en comparant la France à d'autres pays tels que l'Arabie Saoudite. Je suis né en France, pays des Droits de l'homme, je suis français et je n'ai jamais côtoyé un citoyen des Emirats. Pourquoi me juge-t-on sur un pays qui n'est même pas le mien ? Pourquoi je dois en payer les contradictions... Je suis conscient que la France est un pays à tradition catholique, je demande juste à pouvoir pratiquer mon culte dans le respect des valeurs démocratiques, sans aucune stigmatisation. Allons de l'avant et ouvrons nos esprits.

wallagonie

Que le Soir y aille à fond sur l'attitude scandaleuse des Suisses, je ne suis pas étonné. Mais que la Libre trouve cela aussi choquant, là, je me dis : Qui peut me conseiller un journal francophone belge sérieux qui a un avis nuancé, autre, sans langue de bois, osant s'écarter de la pensée unique (= Faut pas avoir peur de l'Islam - toutes les religions se valent etc...).
Me reste peut-être le Figaro.

Esprit pragmatique

Séb : encore dans votre '30taine des révoltes non totalement accomplies?
Faut vous faire une raison:
- qu'on aie une bonne proposition est une chose enviable, quel qu'en soit l'originateur
- qu'on arrive à la diffuser relève du slalom; c'en est déjà une autre (les médias sont filtrants, RTBS-Info ou les ploucs RTL ne sont pas marqués d'une étoile bleue, d'accord?)
- qu'on arrive à le faire mettre à l'ordre du jour d'un parlement de particratie est une avancée
- qu'on obtienne un vote positif sur l'idée de départ relève de la prouesse ou du miracle!

Si vous aviez réussi à multiplier les petits pains, le MR pourrait vous demander assistance. Comme ce n'est pas le cas, faut passer au travers des quatre *qu'on *qu'on *qu'on *qu'on.
Vous voyez ce que je veux dire?

Les administrations RW et CF sont noyautées par des fonctionnaires-clients (à dominante PS + CdH) placés là à longue durée, dans des structures opérationnelles où les élections font défiler nos élus pour des durées courte (ex: enseignement francophone). Imaginez-vous où ça entraîne la société???
Révoltez-vous, Séb , mais avec un sens du réalisme en liue et place d'Utopia.

Séb

Jean Philippe: le MR est beaucoup trop discret par rapport à ses projets de société... Et trop mou dans son rôle d'opposition face au bloc de l'est rouge-orange-vert (idéologiquement parlant...). Pourtant, il y a de quoi s'opposer... hormis notre Sénateur, le MR est, je trouve bien trop calme"

Jean-Philippe

@Seb,

Faux. Le MR a toujours été favorable au referendum d'initiative populaire. Le Pépé ne fait que reprendre l'idée. Si aucune consultation n'a jamais été organisée, c'est simplement qu'au sein des majorités auxquelles participe le MR, aucun autre partenaire ne semble souhaiter ce type de remise en cause de leur politique castriste (PS) ou favorable aux radicaux musulmans (CDh).

Pour le reste, si l'imam de Molenbeek cessait d'interdire aux forces de l'ordre d'effectuer les contrôles nécessaire dans certains quartiers de sa commune, il n'y aurait pas eu les flambées de violence qu'on a connu récemment.

Séb

A quand un référendum pour de telles questions? Il y en a marre de la gauche boboïsante qui dicte sa loi bienpensante (avec ses effets "à la Molenbeek" assez dramatiques pour les populations: loi des bandes, non droit, racisme anti blanc, violence, drogue...). Un seul parti soutient le référendum populaire: le PP. Espérons que le MR le rejoigne sur ce point!

pamina

Je propose une autre analyse que celle des Muezzins de la pensée unique:

http://lebiencommun.lalibreblogs.be/archive/2009/11/30/les-muezzins-de-la-pensee-unique.html

Julien

où est disparu mon commentaire?

Darkdidi

Malheureusement de plus en plus de politicien collabore à l'islamisation de la Belgique sous la pression du mot racisme et à la destruction de notre culture.

olivier

Rien sur cette petite soudanaise de 16 ans qui vient de recevoir 50 coups de fouets pour avoir commis le crime de porter une jupe aux genoux ?

Il s'agit pourtant d'une décision d'un tribunal islamique appliquant strictement la charia. Karthoum n'étant pas Schaerbeek, je présume qu'il est intellectuellement plus aisé de faire l'impasse sur le sort de la femme au sein de l'Islam. (et d'autres religions).

Après tout ce n'est qu'une pauvre soudanaise de 16 ans... alors pourquoi s'emmerder avec ca...

Un Islam modéré cela existe réellement ?

C'est une question adressée aux bien pensant socialo-humanistes et à Madame Zoe Genot, grande prêtresse du port du voile (symbole de la liberté des femmes par excellence).

Bravo !

zorro

Concernant l'opportunité d'une loi pour l'interdire, c'est aux parlementaires de nous dire clairement ce qu'ils souhaitent, une mission ayant été créée pour faire des propositions. L'essentiel, c'est qu'il y ait de "nouvelles règles". l'interdiction ne devait "pas forcément" passer par la loi évoquant le recours à "un décret" ou une "circulaire"

Jean-Philippe

Le vote Suisse a pour résultat de soulever la question de l'Islam a travers toute l'Europe. Je ne crois pas que les autres pays, même s'ils jettent l'opprobre sur les Helvètes, pourront éviter encore longtemps de répondre à cette problèmatique. Que ce soit le voile à l'école, l'abbatage des moutons (qui a déclenché une vive polémique hier sur RTL entre un représentant de gaia et un représentant des musulmans de Belgique), les heures de piscine et de gym séparées, les repas halal, l'interdiction des sapins de noël, etc...

Si le Cdh et Ecolo veulent défendre la cause des musulmans radicaux, qu'ils le fassent ouvertement. Mais on sait bien que dans ces partis, le courage politique n'est pas de mise.

Le PS joue la carte du "courage fuyons" avec d'un côté Moureau qui joue les imams dans sa commune et Di Rupo qui a déjà fait les comptes du nombre de voix que le vote musulmans représente en Wallonie. Il suffit de reprendre les listes des dernières élections pour comprendre.

je ne lis plus la presse

Soir et Libre réagissent comme on s' y attendait. La Libre estime que "les Suisses ont de bonnes raisons d’être honteux". Contresens puisque 57% doivent être satisfaits du résultat

Bééééééééééééh

Sénateur, je ne comprends pas votre référence à cette C.Fourest!

Si vous lisiez l'e-magazine français Riposte laïque, vous y trouveriez la mention suivante(*). Fourest y est sujette à nombreuses questions. Elle et un Tariq Ramadam.
Sarah Turine trouve ainsi son miroir dans l'Europe française. ;-)

(*) Contrairement aux prévisions des instituts de sondage, les Suisses ont approuvé très majoritairement l’initiative « anti-minarets » : à 57,5% ! Et le « oui » l’emporte dans 22 cantons sur 26.

Ce résultat n’est pas sans rappeler le « non » au référendum sur le Traité de Constitution Européenne en France. Il évoque également le fameux référendum corse de Nicolas Sarkozy, en 2003.

En effet, quasiment toute la classe politique suisse, de la droite à la gauche, des écolos aux curés, des patrons aux pasteurs, avait fait un matraquage médiatique incessant depuis des mois pour le « non » à l’interdiction, en diabolisant quiconque ne partageait pas leur pensée unique (« xénophobes », « racistes », « intolérants », etc., on connaît la chanson…)

Même le Président de la Confédération, qui d’ordinaire par neutralité n’intervient jamais dans les référendums suisses, avait appelé publiquement à voter « non ». Même la très islamophile Caroline Fourest, nouvelle fonctionnaire d’Eurabia, avait été appelée à la rescousse – ainsi que Tariq Ramadan – par la Télévision Suisse Romande : http://www.youtube.com/watch ?v=jcaMV3riIPQ

Elle a été jusqu’à dire aux Suisses que les minarets ne posaient pas davantage de problèmes que les clochers des Eglises !

En vain ! Les Suisses ont compris à 57,5% ce qu’est l’islam politique et conquérant, dont les minarets représentent pour eux un symbole fort.

Les Suisses ont compris que derrière les minarets, il y aurait forcément le muezzin, puis encore d’autres revendications incessantes. Ils ont compris qu’ils sont confrontés à une véritable guerre, ou un néo-colonialisme veut mettre à bas toutes les conquêtes démocratiques et les valeurs progressistes qui animent les pays européens.

Ils ont compris ce que disait le "musulman modéré" Erdogan, devenu chef d’Etat turc, en 1997 : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats. »

Ils ont voté en conséquence, n’en déplaise aux Fourest et à toute la classe politique et médiatique.

Riposte Laïque a une pensée particulière pour deux résistants suisses avec lesquels nous sommes entrés en contact depuis un bon moment : David Vaucher, le président du Mosci (Mouvement Suisse contre l’Islamisation) et Mireille Vallette, une des rares socialistes suisses lucide sur la gravité de l’offensive islamiste. C’est grâce à des résistants comme eux que ce résultat a été possible, on les embrasse bien fort.

http://www.ripostelaique.com/L-islamisation-en-Suisse-et-la.html

Note à d'éventuels contradicteurs:
Riposte laïque n'est pas un magazine d'extrême-droite. Son rédacteur en chef est un algérien intégré (VS nos intégristes)?
L'équipe rédactionnelle agit en indiépendance, sans subsides publics.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan