Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« 7 avril 94 - début du génocide au Rwanda | Accueil | Fonction publique »

10 avril 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Partisan du OUI

Etant l'intervenant petit actionnaire qui contribua à déjouer la manoeuvre démagogique orchestrée 5 heures durant à A.G.GENT par Modrikanen, cet expert en manipulation des foules(*), je me plais d'avoir agi ainsi pour casser le jeu de cet arrogant, ce tueur d'entreprise autant qu'avaient pu l'être ceux qui (aux USA puis dans le monde) furent à la base de création des subprimes et leur titrisation répandue dans le monde.

Si le govt fédéral belge n'avait pas agi en début octobre, tout le monde se serait trouvé avec une banque en faillite dès mi-octobre: tous perdants (actionnaires, clients épargnants, personnel, autres).
Nos politiques et leurs conseillers dans l'extrême crise de ce temps-là ont eu un courage que seuls les imbéciles continueront de nier après-coup.

(*)foules qui ne comprennent guère ce qui s'est réellement passé en 2007-2008.

Maintenant, les gens vont se rendre compte que la vie peut reprendre un cours plus normal et le personnel de Fortis comme celui de BNP Paribas Fortis, oeuvrer à une reconstruction retardée de 6 mois par les avocats qui encaisseront leur honoraires!

Stephan Pire

Que le drame social touche le petit vendeur de produit dérivé qui a floué des mamies par paquet de vingt m'importe beaucoup moins qu'un ouvrier d'Arcelor perdant son emploi

Jean-Philippe

@26,15%,

Cessez de geindre, c'est affligeant à la fin.

L'Etat, c'est à dire nous les contribuables avons déjà assez donné pour Fortis. Je ne suis ni client, ni actionnaire de Fortis, alors pourquoi dois-je payer ? Pour permettre à des actionnaires de s'en mettre pleins les poches ?

Ne serais-ce le drame social que cela aurait représenté pour des millions de personnes, pour moi, Fortis pouvait aller au tapis. C'est une société privée qui connaissait les risques du métier. En achetant des actions Fortis, vous connessiez le risque, mais vous pensiez vous en mettre plein les poches. Cela a raté. Désolé pour vous, mais ce n'est pas à l'Etat belge d'en faire les frais.

Stephan Pire

Je pense qu'il ne faut pas confondre Etat et Société Privée.


PS: Miller est juste en recherche d'un job, pas de quoi faire de ses dires une vérité ;)

26,15% et vendu !

je pense que nous ne vivons plus dans un Etat de droit. point, period, punt ...

tout ce qui s'est passé depuis octobre est affligeant ...

quel accord secret a t'il encore été conclu durant ces soirées avec lagarde ...

(qd je vois que le vrai coupable de la chute de Dexia se trouve dans l'equipe de Lagarde - Bruno Deletre - et qu'il a systématiquement été opposé à Miller sur le dossier FSA)

Stephan Pire

Il ne faudrait pas complexifier ou "intelligentiser" les raisons du OUI.

C'est simple, BNP est la seule candidate, et elle a amélioré l'offre qui avait déja faillit être acceptée un mois plus tôt.

La bonne nouvelle, c'est qu'il va y avoir épuration des dinosaures du CA par les parisiens, qui sont plus pragmatiques que nous et notre dogmatisme.

CQFD

Alias #26,15% et vendu !#

Tu étais donc parmi ces petits soldats à la jugeotte étroite enrégimentés et menés par ce démagogue Modrikanen à Expo Gent? Effrayant!
Durant les 5-6 heures où Modri tenta à nouveau d'accaparer les 16 micros de sa seule voix pour y répandre ses rumeurs, inciter à la haine de tout qui ne pense pas comme lui?

Heureusement qu'il se trouva parmi le public des gens moins bornés que la moyenne pour lui asséner quelques vérités bien senties. Et que par la suite, 73% du public représenté qui avait daigné s'intéresser à cette journée (la 4e manoeuvre de déstabilisation Modri sur 6 mois), ces 73 % là donc ont jugé que Modrikanen visait avant tout de gagner son fric,sa gloire éternelle et de soigner sa pub pour une retentissante affaire qu'il ne gagna pas en finale.

Voyant qu'il n'aurait plus la main sur les 26,15% de courageux pas découragés et pas trop crédules de l'audience (oùil représentait à peine 1% des actionnaires, Modri entraîna son régiment vers la sortie de salle... vers un destin où rien n'aurait été différent s'il avait continué à tirer les ficelles sur toutes ces marionnettes beuglantes au comportement anti-démocratique.

Il y a des limites à l'abus publci et législatif. Quand les tribunaux conviennent à Modri, il les encensent, quand les tribunaux sollicités à répétition lui opposent une irrecevabilité, le même les vomit et les voue aux gémonies avant de manipuler à nouveaux les foules. Celles-ci deviennent progressivement moins crédules et lui ont mis une baffe (ce qui ne fera pas plaisir à l'ABAF avec laquelle il est pleinement complice (ainsi d'ailleurs qu'aux médias qui ne sont pas sur un mensonge près pour vendre leur propre salade.
La preuve? Ben fieu, ta réaction d'accuser les 26,15% qui s'intéressent contre les 73,85% qui estiment que la chose dépasse leur compréhension. CQFD.

26,15% et vendu !

73% des 658 millions des titres déposés, soit 26,15% des droits de vote ont voté la vente à BNP ...

26,15% seulement ...

interpellant ...

Le manque de transparence totale dans cette affaire est affligeante car elle a généré des sentiments haineux vis à vis de nos voisins Français ... voilà à quoi mène ce manque de transparence


Batavia

Je soutiens clairement cette recommandation de Nikita (il a été confirmé par d'autres sources que M.Lippens détient ses actions; c'eut d'ailleurs été un pis-aller que de les vendre à leur point bas!).

Les journalistes (dont AvC) devraient cesser de se muer en porte-voix de Modrikanen et de pleureurs divers (tjs les mêmes, loin d'être désintéressés les mecs).

Le politique, qui n'y connait guère dans ces domaines peut rester à l'écart de cette situation épineuse. Situation dans laquelle trop de gens donnent un avis, sans être directement concerné. Moi je le fus et le reste. ;-)
Agissons donc intelligemment, vers le futur!

Nikita

Je vous invite à corriger votre info sur fortis: voir l'article de la Libre intitulé "Pourquoi Fortis n’a pas mentionné les actions de Lippens" du 15 avril dernier.
http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=495549

pourlebonsens

@el bankier

1. Votron, Verwhilst, De Boeck, Dierckx.. n'étaient pas de simples cadres supérieurs .. sorry ... (je mets le CIO de coté ... ) mais tous les autres + le comte Lippens ont bien manipuler les actionnaires qui ne reçoivent que ce qu'ils méritent pour ne pas avoir surveiller leur entreprise

2. Je me répète, un virage à 180° dans la stratégie du groupe vous a été présentée en un intervalle de 2 ans !! renforcer sa position dans un marché sursaturé (benelux) aurait qd même vous dû mettre la puce à l'oreille ?? au lieu de céder au chant de Lippens à l'égo incomparable ...


3. Quant au mécanisme de collapsing auquel vous faites allusion, repeal of Glass-Steagall - il a été imposé à une administration Clinton, certes, mais par un Congrès Républicain ....


Pour ma part, le grand problème est lié à la rémunération liée à des résultats à court terme.

D'autres, comme AXA lient les bonus ou autres stock options ... à la réalisation d'objectifs à 7 ans par exemple (dixit un ex collègue qui est N-1)...

El bankier

@ pourlebonsens :

N'étant pas plus que vous un fan d'EDR. Ayant perdu pas mal de mon épargne dans cette opération échouée, je pense avec nuance sur le "cas".
Je ne sais si le sénateur est particulièrement bien placé pour commenter ce qu'en dit une presse aux accents par ailleurs fort distordus. Suffit de lire la prose d'AvC (et consorts ) dans les rubriques où la belle s'épanche, après avoir écrit un livre "orienté" en soutien aux thèses d'un Modrikaenen (qui pèse 0,5% d'actionnariat, représente seulement 2.400 des 2.500.000 détenteurs affligés)!

Dexia, EThias, Fortis, ING, KBC; Axa ; Anglo-Irish ; Commerzbank ; ErsteBank et mille autres banques / assurances se sont effondrées de par le monde, avec des intensités variées, mais de l'Ouest à l'Est (hors les chinoises, qui se maintiennent sur leur opacité et des artifices comptables).

Ainsi, votre bon sens ne devrait pas incriminer que qq cadres sup, mais toute la communauté professionnelle, en remontant jusqu'à la source du mal. Là où vous savez autant que moi le pourquoi et comment du mécanisme de collapsing qui se déclencha... avec une responsabilité politicienne (surtout) chez les Démocrates USA, depuis 30 ans de l'ère Carter, amplifiée sous Clinton!
ça sert plus à rien de tirer sur le pianiste; la Cour d'appel vient de siffler la récré!

pourlebonsens

pour revenir sur Fortis, on apprend que le cher Lippens à l'égo nul comparable a encore ses actions Fortis .. erreur dans le rapport annuel ... soit ..

ce qui me choque - et je suis loin de chanter l'internationale matin et soir - ce sont les millions d'EUR que reçoivent les gars du board qui ont mené FORTIS à sa perte !

D'autant que l'Etat a dû intervenir ...

Si l'Etat n'était pas intervenu, je dirais tout simplement que les actionnaires de Fortis sont des illetrés (ce qu'ils étaient pour avoir voté OUI à l'achat de ABN AMRO - ce qui était un virage à 180° de la stratégie mise en place par VOTRON initialement, à savoir ne plus dépendre de la zone Benelux pour les profits, zone arrivée à maturité).

Tout aussi choquant, est le fait de voir Karel De Boeck toujours là ... il n'était pas responsable de Merchant Banking mais était membre du board comme les autres ...donc au courrant des positions prises (.. et des risques!).

Quant à Philip Dierckx .. ex patron de Merchant Banking ... comment ce type a toujours un job ... ???

Que ceux qui se trouvent sur ce blog ne me traite pas de fan de EDR ... il y a quand même des questions à se poser ...


Jean-Philippe

Pierre-Yves,

Rudy Aernoudt a posé de bonnes questions à propos de la Wallonie. Par la suite, il a tenté d'apporter des réponses et toutes ne furent pas des plus heureuses. Pourquoi faut-il, parce qu'on a soutenu un temps un homme, qu'on soit automatiquement associé au moindre de ses gestes ?

Il n'y a là nul miracle. Naturellement, lorsque le Sénateur soulève un problème, il est facile de crier 'haro'. Beaucoup attendent le jour où il se cassera la figure et certains seraient même prêts à l'y aider. Et ceux-là sont loin d'avoir les valeurs que possède le Sénateur.

Il est plus facile de critiquer une personne qui agit qu'un paresseux. Durant plus de deux décénnies, le PS a été au pouvoir en région wallone et en CF. Qu'a-t-il fait ? Peu de chose, pour ne pas dire rien. Mis à part des effets d'annonce et des discours lénifiants ou parfois franchement comiques. Exemple: Lors de la visite récente de Bill Clinton en Belgique, EDR s'est targué d'être à son image. Cela me fit bien rire, quand on sait le goût de Bill Clinton pour les femmes :-)

Pierre-Yves

Papy Pyl,
Je faisais juste remarquer que (élections obligent), le Sénateur était miraculeusement passé de la tendance ultra-droitière de rudy aernoudt à la tendance libéralisme social de michel le père saint esprit...
Je trouve dommage qu'il n'assume pas plus les valeurs qui sont vraiment les siennes et qui sont à l'origine ultra-droitière (pas extrème, je tiens à le préciser la nuance est importante et ne pas le faire serait un amalgame malheureux)...

Papy Pyl

à chacun ses valeurs... ,
(dit un gamin de 42-45 ans, "baptisé" P-Y, qui va s'empresser de démentir encore)

Hum! Et si tu te faisais un rien moins retors dans tes allusions désobligeantes à l'égard du proprio de ce blog, je suis persuadé que tu ne serais pas "gommé pour faux et hypocrisie".
"Faux", ce style dans lequel tu excellas à barbouiller, à des dizaines de reprises déjà. J'ajoute que le style est finement biaisé, ce qui démontre un manque de sincérité et l'art de la dialectique pratiqué à la façon Ecole marxienne, purement idéologique.

Figure-toi, gamin, qu'il m'arriva de fréquenter les mêmes murs que ceux où tu puises ton inspiration rigidifiée. Très probablement ça se passait grâce à des "maîtres" moins glissés à gôche, ceux d'après '68! En tout cas, pas ceux à la Spitaels et Moureaux. :o(

Bref si tu devais être mon fils, ce ne pourrait être que renégat.
Vas donc ramasser tes rouges oeufs, en ce jour de commémoration pascale. :o)

Pierre-Yves

Papy, je ne crache pas ma morve, je constate, c'est tout... La liberté d'expression est limitée, même si large, sur ce blog...
A la limite, c'est ambigü, car le Sénateur peut ainsi se prévaloir d'une absence de cnesure... Qui ne se vérifie pas totalement. Et pourtant, je peux vous assurer que le contenu n'était pas insultant pour personne (à comparer avec certaines interventions d'autres qui frisent l'extrème-droite). Mais bon, à chacun ses valeurs...

Papy Pyl

Marrant ce barbouilleur qui veut cracher sa morve en dernier, espérant ainsi être lu par les passants... Pas de répit pour les tagueurs rouges, hein P-Y L.
Est-on payé au nombre d'interventions, comme les écrivains de feuilletons le sont à la page? en moins talentueux, évidemment.

Pierre-Yves

Merci Jean-Philippe!
Un de mes messages, au contenu pourtant fort intéressant (ceci explique sans doute cela) a été censuré...
Comme quoi, y'a pas qu'Elio...

Jean-Philippe

Pierre-Yves, vous êtes un génie! Si, si j'insiste. Car à la liberté, vous préférez le muselage, le "ferme ta g***" général et interdiction de voir la moindre liberté s'exprimer. Votre seule faute, mais en est-ce une, c'est de confondre libéralisme et capitalisme sauvage, voire spéculation frauduleuse. C'est un peu comme si je disais, tous les socialistes ne sont pas malhonnêtes, mais tous les malhonnêtes sont socialistes.

Naturellement, mieux vaut parler des actions de Lippens que du voyages de nos élus Wallons. On se demande d'ailleurs ce que Happart et Van Cau sont allés faire aux USA, vu que ce sont les seuls de la délégation qui ne parlent pas un mot d'anglais (cfr le contrat de Spa-Francorchamps signé avec Ecclestone)

Alexis

J'espère seulement que c'est la FGTB et une de ses caisses noires qui les ont rachtées :-))

многотърпелив

Hé Amis,
Pierre-Yves ne fréquente pas ce site pour moraliser d'une quelconque façon la vie publique!
Il est là comme les taggueurs colorient nos édifices et biens (publics et privés) de leurs bombes et sous-culture d'infâmes. En chaque cas, il y a une forme de pathologie à diagnostiquer par dessous. Mauvaise relation avec les père/mère? Inadaptation sociale (cfr: cas PS et anar PTB). Traumatismes psy de jeunesse mal vécue et fragilité du Moi non surmontée en dépit les ans. ;-|

Voyez Tine, la soeurette des pourtant sensés frères VanRompuy : elle s'agite au PVDA (aile flamande du PTB). Comme quoi il faut de tout pour faire un monde bigarré.
Ici, le camarade P-Y (L.) s'y entend pour dire Non! chaque fois où l'un dirait Oui!
Pas convaincus?
Attendez voir ce qu'il va encore s'empresser de déposer comme verbiage surajouté. ;-|

NB: si on confirme le fait d'une pré-vente des actions par M.Lippens, la Justice aura d'autant les mains libres pour l'épingler. Voyons donc voir d'abord, rien à mélanger ici avec la Politique!
Torchons et serviettes, ça se range pas dans le même placard.

pourlebonsens

@Pierre Yves

Mon post précedent est valable pour les actionnaires fortunés qui peuvent se permettre de l'engineering patrimonial mais l'est également pour vos chers amis du P$ qui planquent leur argent .. notemment à Genève .. Par ex: Souvenez vous de leur compte à la KB Suisse - bd georges Favron et du coffre découvert vide .. ( :-) parce que aux P$ les loups se mangent entre eux ... comme à naples)

Les syndicats .. eux, sont peut être moins évolués .. mais le cash est aussi planqué ailleurs que la Belgique (ex : souvenez vous des comptes des syndicat à la KBLux ...)

délit d'initié ?

oh Sénateur ... cela fait longtemps que je ne fais plus d'illusions ..

les délits d'initiés sont fréquents ... il suffit de voir commbien de faits sont relevés.. presque rien ! on les compte sur les doigts d'une main

De plus, il est bien trop facile de faire passer un ordre d'achat et de vente à partir d'une société (et là vous avez toute une gamme de structures proposées par les banques privées) basée à Jersey, luxembourg, genève ... Lippens est le bénéficiare économique, mais la structure est gérée par des administrateurs homme de pailles... les bénéficiares économques n'apparraissent nulle part ...

l'engineering financier/patrimonial est tout un art ...

C'est partiquement IMPOSSIBLE de déceler cela ..


Anti-Pierre Yves masqué

Pierre Yves, il faudrait vous décider à relire vos classiques avant de dire des bêtises.

Le libéralisme n'a rien à voir avec l'anarchisme (si vous entendez par "libéralisme" une idéologie faisant l'apologie du "laisser-faire"). Il s'agit d'une idéologie attachée à l'ensemble des libertés (y compris la liberté d'entreprendre, effectivement, sans laquelle le monde ne serait pas aussi riche qu'il l'est devenu ces 30 dernières années) qui estime que l'Etat ne doit intervenir que lorsque c'est absolument nécessaire. Le droit financier US et de l'UE, que beaucoup considèrent comme des "produits du libéralisme", sont les deux plus élaborés au monde (même s'ils n'ont pas pu prévenir les effets des subprimes, conséquences d'une politique...interventionniste de l'Administration Clinton)

En gros, il est facile de faire porter au libéralisme des faits imputables à des individus qui ont évité les (nombreuses) règles établies (si Lippens a vendu ses actions, c'est sans doute parce qu'il connaissait l'état réel des finances de Fortis...de là à dire qu'il aurait pu se rendre coupable d'un délit d'initié...)

Enfin, les militants gauchistes jouissent, au sein de démocraties libérales, de libertés et de droits dont ils n'auraient jamais pu jouir à l'époque des tristement célèbres "démocraties populaires" (sic).

Derridder

Et aussi :

L'ex-directeur de Fortis a gagné 3,7 millions d'euros en 2008 :
L'ancien directeur exécutif du bancassureur Fortis, dont les activités néerlandaises ont été nationalisées aux Pays-Bas, a gagné 3,7 millions d'euros en 2008, selon le rapport annuel du groupe publié jeudi.

Selon ce rapport, Herman Verwilst, qui avait été nommé directeur exécutif le 11 juillet 2008 alors que Fortis faisait face à une forte grogne des actionnaires, a gagné 800.000 euros de "rémunération de base", une "indemnité de préavis" de 800.000 euros et 2,1 millions d'euros de "coûts de pension".

"Ce montant comprend un coût de pension de 2,076 millions d'euros, représentant le financement dû à la fin prématurée de la carrière" de M. Verwilst, qui a définitivement quitté le groupe le 2 décembre 2008, précise le rapport.

"M. Verwilst a expressément renoncé à une indemnité de préavis de 4,76 millions d'euros à laquelle il avait droit selon son contrat avec Fortis", rappelle le groupe, qui a en outre octroyé des options et des actions à son ancien administrateur exécutif.

M. Verwilst avait été relevé de ses fonctions le 26 septembre 2008 alors que le groupe belgo-néerlandais s'enfonçait dans la crise et venait de perdre 20% en une journée à la Bourse d'Amsterdam. Quelques jours plus tard, il était démantelé.

Son prédécesseur Jean-Paul Votron, qui avait quitté le poste de directeur exécutif le 11 juillet 2008, a reçu en 2008 2,5 millions d'euros et 1,88 millions d'euros de "droits d'appréciation" de l'évolution de l'action Fortis entre septembre 2004 et avril 2008.

Les Pays-Bas ont nationalisé les activités de banque et d'assurance néerlandaises du groupe le 3 octobre 2008.

La Belgique a ensuite nationalisé la filiale bancaire belge de Fortis avec l'intention d'en céder le contrôle majoritaire au groupe français BNP Paribas.

Cette dernière opération, à laquelle la Commission européenne a déjà donné son feu vert, est toujours en suspens en raison de contestations par les actionnaires.

Pierre-Yves

Allons Sénateur, il faut respecter la libre entreprise et les libertés individuelles (surtt celle des hommes d'affaires, plutôt que celle des militants gauchistes), c'est ça le libéralisme. Faut pas être timoré comme ça voyons!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan