Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Socles de compétences : d'accord avec la Setca-FGTB | Accueil | "Si le législatif ne peut plus contrôler le judiciaire"... »

03 février 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

E. G.

Quelques marsiens verts tentent de laver plus blanc que blanc en matière énergétique.
A coup de législations contraignantes et d'experts (.õ.) en réchauffement climatique, ils imposent à toute l'U.E. des coûts faramineux, anti-économiques. Ouche les emplois durablement perdus dans tous les secteurs hors celui bien sûr de la bio-éo-climaxtologie. Des pertes cumulées à celles de la crise financière ambiante!

Pendant ce temps, il suffit d'observer le jeu de nos "amis" asiatiques: capter rapidement tout le know-how occidental en matière nucléaire! Par l'espionnage industriel de tradition ou partenariats (joint ventures) avec les constructeurs de centrales, nos gentils yeux écarlates accumulent de quoi occuper le temps productif de leurs millions d'ingénieurs et mathématiciens. Deux formations qui nous font de plus en plus défaut dans les formations universitaires où l'Europe adore par contre former ses jeunes en psychologie et fabriquer des spécialistes en sciences sociales pour chômeurs désoeuvrés et jeunes casseurs déboussolés et appauvris.
Le monde d'une logique à l'envers. Remarquez, amis verts : mon propos ne signifie pas qu'il faut abandonner la R&D sur ces technologies avancées. Restons ingénieurs et innovateurs dans l'âme.
Message à nos ministrions Antoine et consorts, déverseurs de subsides à la pelle électorale. :)

op

L’Allemagne de Angela vient de le comprendre, les Savonarole de l’écologie avaient privilégié les centrales aux charbons avec des conséquences atmosphériques digne de la RDA, aujourd’hui retour à la plate réalité.
Nous sommes dépendants du nucléaire pour éviter d’autres dépendances ce qui veut dire que sans recherches et développements et bien sur financements adéquats nous serons dépassés et adieux notre douillette civilisation.
Retour à un « Koh Lanta » sans caméras et téléspectateurs gavés de chips.
La bonne nouvelle c’est que nous aurons moins de cholestérol et de diabète isn’t ?

Les éoliennes et leurs rendements insignifiants pour une économie modernes représentent bel et bien la « doxa » de certains écologistes et technocrates.

Notre avenir énergétique ne se passera pas exclusivement avec la Russie non plus et son gaz discount, voyons l’usage que vlad poutine en fait sur ces anciennes colonies et protectorats.
Petite vengeance russe sur ceux que l’Europe bien pensante avait abandonnés aux sorts des communistes et des nazis de mémoire de grands parents. Et encore une petite vengeance russe sur ceux qui se sentent en sécurité sous le parapluie OTAN et non celui de l’Europe partit en torche depuis cette Yougoslavie éclatée et bien avant à …Munich.

Notre petite Belgique prouva que la compétence n’est pas l’apanage des grands pays et pourtant depuis 1960 et le détricotage du royaume nous descendons lentement mais surement les paliers de la médiocrité.
Médiocrité de l’onéreuse particratie et de sa clientèle d’affidés, noyautages des facultés désintérêt pour le long terme.
Une Belgique belgicaine repliée sur elle-même sans horizon que le clocher .
Ce n’est pourtant pas faute de talent mais si souvent étouffé par l’école du nivelage et du conformisme.

Jean-Philippe

Par contre, peut-on en dire autant à propos de l'énergie éolienne ? Ne serait-il pas temps de faire une véritable étude objective au lieu de multiplier les parcs de moulin à vent. En plus, il paraît (source Euronews) qu'il faudrait changer les pales de toutes les éoliennes afin qu'elles soient plus efficaces. Laissez-moi rire...

Jean-Philippe

Par contre, peut-on en dire autant à propos de l'énergie éolienne ? Ne serait-il pas temps de faire une véritable étude objective au lieu de multiplier les parcs de moulin à vent. En plus, il paraît (source Euronews) qu'il faudrait changer les pales de toutes les éoliennes afin qu'elles soient plus efficaces. Laissez-moi rire...

Simon

Le 29-01 s'est tenu à l'IJG du MR un colloque-débat sur le thème GREEN BUSINESS en U.E.
Accès libre pour les contradicteurs qui l'auraient vraiment désiré.
Remarquable panel de 4 experts avec présentation des + et - pour chacune des technologies présentes et à venir, avec les promesses qu'offrent certaines et les déceptions à venir pour d'autres.
Les pires environnementalistes eurent été même ravis d'entendre ces gens parler en idées, chiffres, expériences et les Q/R de l'audience. Le nucléaire y était une des technologies, indispensables au développement de nos populations. A côtés bien sûr des mesures d'économie d'énergie(s) sur lesquelles personne ne rechignera. Leur application tient plus à un respect comportemental individuel qu'à des lois, idéologies ou subsides qui creusent le déficit public.
Avis aux grincheux habituels et angoissés d'une extinction prochaine d'étoile solaire. :o)

Andfon

Tout cela montre si c'était encore nécessaire (mais autant précher dans le désert) l'importance d'une stratégie économique à long terme et de conserver des leviers décisionnels chez nous, pour que les investissements profitent à la Belgique ou à ses régions, et assurer le rayonnement international (pas l'aplatissement international, comme aujourd'hui). Pas un seul (sauf peut-être AD) de nos politiciens pour dire un mot sur une telle stratégie, dans aucun domaine que ce soit (exception, tout arrive, mais toujours suspect, le Plan Marshall), et n'oublions pas l'attitude suicidaire dans l'affaire Fortis, qui confine à la folie (sans oublier la bêtise et la malhonnêteté).
Tout ce qui sauve encore la Belgique, c'est d'être un carrefour, autrement dit sa rente de situation géographique, la densité de sa population, la facilité des communications et un niveau de qualification globalement élevé (en dépit de tout le reste) ainsi qu'un reste d'éthique de travail et de volonté de la part des gens de s'en sortir. Le pouvoir de confiscation/destruction/abêtissement de la classe politique décourage les initiatives ( dans parler de la culture mafieuse qu'il nourrit); s'il faisait mieux avec les moyens pompés à la communauté, en bref si le sens de l'Etat existait en Belgique nous aurions le plus beau pays du monde. Voyez ce que nous avons, il y a de quoi pleurer...
Sans vouloir avoir l'air ringard, il n'y en a jamais qu'un seul qui ait eu une vision à long terme pour ce pays, c'est Léopold II, roi ( qu'il avait raison) d'une nation " de petites gens" ( et de politiciens de quartier), qui ait su pousser des hommes capables dans des projets d'envergure, en DEPIT ( à l'époque déjà) de ses concitoyens.

Einstein Jr

Naguère la compétence en matière de physique nucléaire appliquée était fort développée chez Westinghouse(US), en Russie (première génération archaïque années'50s =Tchernobyl), France, G-B. Et chez nous (le Centre R&D de Mol, etc.) avec des moyens budgétaires pourtant plus limités. Nous disposions ainsi d'un corps professoral de haut niveau, de chercheurs renommés, de constructeurs de matériels et d'infrastructures. Leaders nous fûmes donc.

Actuellement, les leaders subsistent aux USA, France (Areva), Allemagne (Siemens), Russie, Chine, au Japon. Plus de 400 centrales fonctionnent W.W., plus de 250 sont en projet/construction avancés.

Dans le même temps, ces "rogge states" Iran et Corée du Nord utilisent un savoir-faire importé par espionnage d'Occident ou vendu par le Pakistan(!). Malgrés les efforts internationaux et A.I.E., ceux-là veulent confondre politique militariste et usage du nucléaire à des fins de développement d'électricité!

Tandis que des groupuscules d'activistes occidentaux -inconscients- s'emploient à bloquer et à casser politiquement ce qui existe. Suffit de suivre l'actualité et de connaître leurs commanditaires idéologiques.

Que nos populations se ressaisissent: sans énergie électrique, pas de survie, retour garanti vers le moyen-âge. Et l'alternative? Ben plaçons 12.000 éoliennes pour couvrir la Belgique: elles tourneront 1/4 du temps et le reste? Ou déboisons l'entièreté du territoire français (20.000.000 ha) pour l'alimenter en biomasse (le CO2 libéré recyclé vers la forêt, 30 à 40 ans après)?
L'incrédulité fut et reste la meilleure arme des extrémistes anti-tout.

Alexis

Monsieur Mestralet parle la langue de la raison. Hélas, force est de constater que nous vivons dans l’obscurantisme vert et qu’il convient de diaboliser tout ce qui n’est pas directement lié à Mère Nature. C’est la vengeance des sorcières et autres chamanes sur le siècle des Lumières.

Ready Kilowatt

Iter et la recherche pour réaliser la fusion nucléaire est un objectif.
Voir le Soir du 2 février 2009.Il faut chercher dans toutes les directions.
LE PIB d'un pays est fonction de sa puissance énergétique. Depuis le rejet de la N8,le pays roule en marche arrière.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan