Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Chat de la Libre avec Hutchinson (un peu de pub gratuite) | Accueil | Bruxelles coûte trop cher »

20 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dante

spécifiquement @ d'Orazio,

je ne sais si c'est de l'humour, de la provoc ou si c'est réellement pensé mais désolé, je ne puis vous suivre.
1) Autant je comprends que Spartacus ait utilisé la violence dans sa révolte contre l'esclavage, autant la situation dans nos pays ne la justifie en rien dans l'état actuel des choses.
malgré tous les défauts du monde actuel, je constate que je peux venir discuter sur un blog libéral sans me faire éjecter qd je ne suis pas d'accord, que je peux être représentant syndical sans me faire insulter par ma direction, et que dans quelques mois je pourrai voter pour le parti de mon choix.
Même si je perds mon emploi, la société ne m'imposera pas la pauvreté définitive, j'aurai droit au chômage, puis au minimex. je serai libre de monter ma société si le coeur m'en dit.
2) second argument, se défendre contre des excès ne justifie la défense de tout non plus. Qu'on le veuille ou non, le monde évolue. Il y aura toujours des crises, des entreprises fermeront, des reconversions industrielles s'opèreront.
Peut-on reprocher à Mittal de fermer le haut-fourneau 6 de Seraing 8 mois après l'avoir redémarré alors que la consommation d'acier a chuté de 30%?
D'ailleurs, les syndicats ont eu une réaction très modérée.
Ce n'est pas gai d'être licencié pour raisons économiques, cela m'est arrivé une fois dans ma vie. Mais les entreprises doivent aussi pouvoir respirer et les syndicats doivent essayer de comprendre aussi un minimum d'économie.
Frapper ne peut mener qu'au discrédit de l'action syndicale et à la crispation de points de vue déjà opposés alors que nous avons plus que jamais besoin d'une grande solidarité. Nous sommes, pour rappel 7.000.000.000 d'individus sur une planète trop petite et nous serons 14.000.000.000 en 2050.
3) et enfin, mais c'est personnel, mon éducation m'a dit qu'il fallait aimer son prochain. Je m'y applique. -)

ludus pro patria

>Liégeois

"Lassé de devoir sans cesse soutenir financièrement les compagnies privées et dans un souci de rationalisation, l'Etat entreprend à partir de 1870 un lent processus de rachat et d'unification qui ne se terminera enfin qu'au 1/2/1948 par la reprise de la Compagnie de Chimay"


Comme quoi ce n'est pas nouveau de voir des société privée aller mendier de l'argent auprès des pouvoir publics pour couvrir leur erreurs de gestion....

Dante

@jean-Philippe.
Non je ne défends pas l'illétrisme. Du tout même.
Mais je dis simplement qu'il y aura toujours des gens à la traîne, quels que soient le niveau de l'enseignement et la qualité des hommes politiques.
je ne vois d'ailleurs pas qui ramasserait les poubelles dans un monde composé uniquement de candidats aux différents prix Nobel. Et je respecte les éboueurs.
Donc un guichet bien organisé sera toujours bien utile.
Nous souffrons tous du manque de mixité sociale et professionnelle. beaucoup de bloggeurs ici comprennent des choses très sophistiquées mais connaissent peu le monde ouvrier ou des petites gens. C'est palpable. Je méconnais les agriculteurs et les petits indépendants, Besancenot et les gauches ultra méconnaissent le monde des affaires, les riches méconnaissent les modestes, etc, etc...
Ces manques orientent nos points de vue et les rendent étriqués. c'est valable pour moi aussi je précise.

Dante

C'est navrant pour un passionné de chemins de fer comme moi d'entendre cela. Je suis irrité aussi qd ça m'arrive.
mais...
il est contre-productif de se faire des ennemis en blessant tout le monde gratuitement.
Une réforme nécessite une adhésion et l'adhésion s'obtient par une approche positive, didactique et PATIENTE.
.
je suis d'accord avec Paul sur la présence des syndicats au CA.
Cela ne me paraît pas sain.
Je ne crois pas à la co-gestion et je ne pense pas que le rôle d'un syndicat soit d'orienter la stratégie d'une entreprise, ne serait-ce que pour un problème très basique de compétence.

Liégeois

=> ludus pro patria [à l'origine les chemins de fer étaient des sociétés privées qui ont du être rachetées par l'Etat pour être sauvées de la faillite!]

Rectifions voulez-vous? Dès le milieu du 19e, diverses sociétés d'investissement (privées; sociétés par actions) eurent l'heureuse initiative de remplacer la carriole du messager de nos campagnes ou ces dernières diligences 19e circulant encore sur des routes caillouteuses ou boueuses par un foisonnement de lignes régionales. Avec pour résultat une explosion économique considérable, un fait oublié aujourd'hui. A la même époque, les grands industriels belges firent la conquête du monde (Nagelmaekers , Empain, etc ) en construisant des projets rentables partout dans le monde. Le sillon mosan explosait sous la création d'emplois manufacturiers, Charleroi participait à la grande fête.
Pas convaincu? Amusez-vous donc à visiter ces sites Internet consacrés à l'histoire des transports ou à imaginer ce remarquable ouvrage de 1934 que je possède "Histoire des transports à travers les âges, avec 1000 illustrations".

La CONSOLIDATION des lignes régionales en un réseau maillé belge eut lieu vers 1925-26 (post WW I). Ce fut une heureuse initiative nationale, nécessaire pour réparer les immenses dommages économiques dont le pays avait subi les conséquences après la guerre-boucherie qui précéda. Pertes en vie humaines (nos travailleurs), écroulement industriel (ce fut la début de la déglingue d'une richesse liégeoise constituée avant 1914), puis cette fin des grands travaux d'infrastructures ...du temps de Léopold II !
Doit-on accuser l'Etat belge ensuite d'avoir attendu 40 ans pour réaliser la jonction ferroviaire Nord-Midi?

La "corporation des cheminots" d'alors était enviable. Travailleurs de la vapeur et du charbon, volontiers de courageux résistants en WW II. Puis après vint encore la récupération de ces gens par une FGTB ravageuse d'économie. D'elle nous pouvons mesurer les effets chaque jour: au guichet sinon dans les sites de travail. Situation enviable?

Ne faites donc pas de raccourcis faciles pour jouer au petit malin sur ce thème?

Fred

Ici sur ce blog le 21 novembre 2010 un commentaire de Plennevaux, le contraire d'une tête pressée....

John

@ Alexandre Plennevaux | 20 novembre 2008 at 23:25

Hé, ça vous plairait mieux de vivre de ces ronrons lénifiants auxquels d'"autres" acteurs du théâtre politicien vous ont habitué?
Les blogs ne sont pas des outils à faire ronron, cher MOOOOOnsieur. Si votre propre blog apparaissait en hyperlien dans votre commentaire, ce serait pour nous débiter quelles fadaises?

En matière d'illusoires espérances et cette quête de l'obamania encore en une difficile gestation sans aucune preuve donnée de son effectivité, adressez-vous donc aux Témoins de Jéhovah ou à ces collectifs qui tentent de faire rêver tous les abrutis et les niais.
Moi je préfère savoir de quels abus et manipulations nous sommes l'objet avec comme contrepartie le droit de payer et de nous taire!
A dans deux ans, Plennevaux (ou plutôt demain).

Jean-Philippe

[Nous sommes tous ici instruits, équipés d'un ordi, capables d'affronter le monde moderne. Vous croyez vraiment que tout le monde peut en faire autant?]

Ceci n'est pas un argument. Défendez-vous l'illétrisme ? Justement, la situation décrite (et commentée en sens divers) montre un manque d'éducation et d'instruction. Le décalage entre les jeunes qui sortent des écoles et les besoins du marché sont criants, mais nos ministres ont mieux à faire avec des décrets à propos des inscriptions plutôt que de s'occuper de ce qui est essentiel: Ce qui se raconte en classe. Si rien n'est fait très rapidement, nos écoles (autrefois vantées pour la qualité de leur enseignement) ne seront que des fabriques à chômeurs. Il est grand temps d'ouvrir les yeux et ne pas croire que le passé est toujours vivant. Un exemple pour illustrer ce propos: En Wallonie, les profs utilisent toujours la craie et le tableau noir, là où les anglo-saxons (même dans les écoles publiques) utilisent (et depuis lontemps) des smart-board.

[Je passe des dizaines d'heures dans les trains chaque semaine et honnêtement je ne trouve pas que le personnel soit particulièrement désagréable ou incompétent]

Entièrement d'accord avec vous. Mais comme à chaque fois, un mauvais bougre fait basculer la vision qu'on a des choses. Notez cependant que le chaos et l'indiscipline vient des personnes dans la file qui n'ont aucun savoir vivre.

ludus pro patria

Je passe des dizaines d'heures dans les trains chaque semaine et honnêtement je ne trouve pas que le personnel soit particulièrement désagréable ou incompétent.
Biensur j'ai aussi des anecdotes négatives mais je ne pense pas que faire la file derrière le guichet d'un service public soit très différent de faire la file derrière le guichet d'une société privée...

ludus pro patria

C'est amusant de prendre les chemins de fer comme exemple d'un service public qui gagnerait à être privatisé puisqu'à l'origine les chemins de fer étaient des sociétés privées qui ont du être rachetées par l'Etat pour être sauvées de la faillite!

paul

Le fait est que l'argument de Dante tient la route: la SNCB n'offre pas de service "orienté clientèle" non seulement parce qu'une partie de son personnel s'en moque, mais aussi parce que le management n'est pas à la hauteur.

Mais je voudrais tout de même ajouter que le management de la
SNCB est également nommé politiquement, et que les syndicats SNCB siègent au CA, et sont donc une partie du problème: je les vois mal soutenir une telle orientation clientèle.

Vincent

"Et si vous publiiez votre auto-critique"
heu, on vous a pas dit? Le communisme, y a plus en rayon!

Sinon argumentation intéréssante d' écolo-socialo en mal de visiteurs sur son blog (rongé par les pubs capitalisto googlienne)..

J' aime bcp le "Pas que ce soit forcément injustifié" précédé par un bon "donneur de leçons"...
Donc si je comprends bien vous lui donnez raison, mais il peut pas le dire?

Me fait un peu penser à ce qui se disait sur le fil de la DH, en Wallonie, on ne peut pas dire la vérité...
Une nation de maso silencieux quoi...

Alexandre Plennevaux

Eh bien, pour un représentant du peuple, c'est décevant: on dirait que vous découvrez la SNCB!

Et sinon, les autres jours, vous vous déplacez comment? Et si vous publiiez votre auto-critique plutot que d'utiliser votre blog pour critiquer constamment, en bon donneur de leçon que vous êtes? Pas que ce soit forcément injustifié, mais on voudrait quelque chose d'un peu plus constructif, d'un peu moins confortable.
Je n'étais pas passé par votre blog depuis longtemps, et franchement c'est un peu désolant: on dirait une secte. Le moindre commentaire un peu critique se fait fusiller par des "Alexandrette Plennevette" comme si toute la vie se résumait à une dichotomie gauche-droite. Eh les gars, la nuance, vous connaissez?

Bien le bonsoir, je repasserai dans deux ans, on verra si cela a évolué. En attendant, je poursuis ma quête de l'Obama belge. Ce ne sera pas vous, visiblement... No, you can't.

op

@dante
ce qui vous avez vécu c'est le résultat de la mondialisation et de la délocalisation!
un gros débat(protectionnisme)pour la "star" obama,qui est un type réaliste et patriote envers son pays!
nous européens anti-américains primaire pour beaucoup nous suivrons une fois de plus la grande Amérique.
pourtant les puissances émergentes,les nouveaux pays de l'union profitent a fond de cette vague(et bien sur les multi-nationales)
et à ma connaissance la wallonie ne s'insère pas dans la nouvelle économie du savoir,malgré ses talents individuels.
pour les fonctionnaires c'est vrai c'est facile de leur taper dessus mais si le management genre "Étienne Schouppe" vous savez ce mec qui a crée une firme privée avec l'argent public;et les reformes Copernic de mes deux sœurs aussi(qui n'arrange rien sur le fond,tradition belge oblige)
alors faut-il leur taper dessus chaque fois ou prendre le taureau par les cornes et attaquer le dessus de pyramide?

Roberto D' Orazio

"Que faut-il faire pour avoir droit à être syndicaliste?"

Très simple, menacer, menacer et menacer, aussi bien les patrons que ses 'collègues'. Et si menacer ne suffit pas, on passe aux actes... et on frappe! Mais jamais seul hein! Toujours en groupe, seule la victime est seule...

Je peux vous dire qu' il y a plus de démocratie à Harare qu' à Seraing!

Un peu choquant

http://www.lameuse.be/la_une/details/une/Une/2008/11/18/article_une_future_maman_demunie_de.shtml#ipbwrapper

Christian Bossuroy

Au fonds, pourquoi débattre encore des fonctionnaires?
Le Sénateur a 1.000 fois raison; ce ne sont rien que des empêcheurs de vous laisser prendre le train après 18 heures.
D'ailleurs, je sais de quoi je parle: je suis moi-même fonctionnaire. Suis aussi socialiste, pistonné et fainéant. Il ne manquerait plus que d'être syndicaliste pour être la bête parfaite que le chasseur MR chasse en campagne électorale.

Alors, scusez-moi. Mais je retourne me planquer (la planque= aussi une vieille habitude de fonctionnaire).

Après tout un peu de dérision pourrait peut-être apaiser le courroux sénatorial de ne point avoir au son billet.

Mais cela ,suspense, on ne sait pas si en définitive, le Sénateur eut son billet...

Bon début de scénario pour un futur James Bond ;-

Dante

@Pierre-yves
sur qui on casse du sucre et avec qui je ne suis pas toujours d'accord loin de là:
"Et que ce soit le secteur public via l'impôt ou le privé via "le prix de vente", je paie dans les 2 cas pour un service qui débouche sur des files..."
c'est le low cost dont je parlais: qui a déjà acheté une webcam ou un modem l'a installé sans succès puis a essayé de contacter via Internet un support inexistant? Pourquoi y-a-t-il à votre avis tant de forums informatiques de types qui rament avec des produits de merde développés à la va-vite, 1 tiers en malaysie, un autre en Slovaquie et le troisième au brésil, le software architect étant dans unb quatrième pays, types qui ne reçoivent aucune réponse concrète à leurs problèmes?
ouvrez les yeux svp

Dante

@Lombard
un syndicaliste n'est pas mère theresa.
Que faut-il faire pour avoir droit à être syndicaliste? Une Lada ou pas de voiture et pieds nus?
je prône la raison pour tous, les financiers comme les syndicalistes. Donc, on pourrait ergoter que Damilo en avait une trop belle ou trop chère ou qu'il nen avait pas besoin.
Pensez-vous que depuis que j'ai été élu, j'ai remis ma voiture de société à ma boite? Non et elle ne me l'a pas retirée non plus. Parce qu'elle est liée à ma fonction et que c'est la direction qui décide qui a quoi. Il y a des syndicalistes sans voiture parce qu'ils sont sédentaires. mais il s n'essaient pas d'en avoir une par le biais de leur fonction syndicale.

Dante

@Jean-Philippe
le retour de cours de savoir-vivre dans les écoles ne serait pas du luxe.
Tout à fait d'accord.
j'ajouterais, pour les futurs traders et banquiers un cours de "cupidité modérée"

Dante

@Guillaume
"Suffisait d'aller à un guichet automatique ou acheter son billet sur Internet"
Vous devriez venir avec moi faire un tour à Seraing et parler avec des gens modestes. Nous sommes tous ici instruits, équipés d'un ordi, capables d'affronter le monde moderne. Vous croyez vraiment que tout le monde peut en faire autant?
Donc, comme toujours, deux solutions: marche ou crêve ou on essaie d'aider et de faire en sorte que la génération suivante ne rate pas le train de la modernité

Dante

Et non brogno...
ce genre de sujet part d'un postulat faux: si on bosse pour l'état, on est systématiquement malhonnête et incompétent.
Et si on a choisi ou accepté de bosser pour l'état, c'est qu'on était déjà avant fainéant et malhonnête. Et Donc qu'avant d'accepter, on était socialiste, fils de socialiste, de syndicaliste, de chômeur, d'italien, d'arabe ou de nègre etc, etc...
Je me rappelle entendre Destexhe dire à la tele récemment qu'il ne jetait pas la pierre à de nombreux fonctionnaires qui souhaiteraient travailler mieux.
Fort bien mais est-ce un effet de camera?
Ou le pense-t-il réellement? Dans ce cas, il faut mieux choisir son sujet.
je crois aussi que l'occasion fait le larron.
On devient ce que le contexte "impose" en quelque sorte.
Un mauvais management donnera une mauvaise exécution. Dans le public comme dans le privé.
Si non, comment expliquer par exemple que des constructeurs automobiles aient fait des progrès énormes en matière de qualité avec la même main d'oeuvre? C'est que le management ne soignait pas la qualité auparavant.
je n'ai jamais nié depuis que je suis sur ce blog le besoin d'améliorer l'efficacité du secteur public. Relisez mes textes.
Mais extraire un fait divers pour stigmatiser des milliers de personnes est très contestable.
Destexhe a parlé de son problème Ryanair? A-t-il dit que tous les employés du secteur (privé) des compagnies d'aviation étaient des pourris?
je pense aussi qu'il relève du management d'organiser efficacement le travail. S'il n'y a pas de système de tickets, ni de report efficace d'une file à l'autre, ni surtout une troisième ou quatrième file, ce n'est pas du ressort du guichetier qui, entre nous, se plaint peut-être de la chose depuis 3 ans et est découragé.
ce à quoi la direction répondra sans doute qu'il est plus urgent de remplacer des rames, voitures et locomotives de 30, 40 ou 50 ans faute d'investissements. parce que les choix politiques ont été vers la voiture à sens unique, c'est la raison principale.
Donc, tous les politiciens sont des pourris et des inefficaces?
Enfin, vous n'avez jamais rencontré des disfonctionnements dans le privé vous?
Moi si. On se donne rdv dans un café et je vous en parle pendant des heures. Et de plus en plus. Parce que tout devient low cost.
En bref, vous suivez une idée fixe, qui mérite toute notre attention mais qui relève de l'obsessionnel chez certains.

Lombard

A la POSTE, installatrice de boites-tirelires rouges où vous ne gagnerez jamais RIEN ( même pas le plan Géoroute 3 ), aussi, voir le sketch de Dany Boon, c'est idem.

Dans mon journal ce matin, 1/2 page des impressions du " relifté Daerden " concernant le gout du Beaujolais Nouveau 2008!
Une question m'interpelle suivant les définitions du Dico:
La potomanie se caractérise par un besoin irrépressible de boire constamment. Le potomane boit tout liquide à sa portée et principalement de l'eau.Les conséquences peuvent être dramatiques : lorsque la consommation journalière dépasse une dizaine de litres d'eau, le corps humain ne peut pas tout absorber. De nombreux décès sont liés à une intoxication par l'eau (en), notamment lors d'absorption de grandes quantités d'eau en un court intervalle de temps.

Ne pas confondre avec la dipsomanie, qui est aussi une habitude de boire excessivement mais dans ce cas il ne s'agit que de produits « toxiques », généralement de l'alcool.
Papa, il est quoi finalement... Dipsomaniaque OU Alcoolique ?
Ne pas confondre non plus avec Joseph Pujol qui ne buvait que des potions africaines aidant à ...

Brogno

"Erreur de planning et de management non?"

Ce qui prouve que non seulement le personnel est "systématiquement abject fainéant et irresponsable" mais son management tout autant!

Merci pour la belle démonstration Dante!

Dante

présentation partiellement malhonnête.
Certes le personnel n'est pas "customer oriented" comme on dit chez les ricains qui savent tout mieux que les autres...Il devrait l'être.
Mais...
le sujet présente encore une fois l'employé comme étant systématiquement abject fainéant et irresponsable.
Question à Destexhe qui ne travaille plus dans les entreprises depuis fort longtemps.
S'il n'y a que deux guichets ouverts à 18:00 et encore 20 personnes à servir à 18:25 et qu'on ferme un guichet à 30, c'est qu'il fallait p'têt en ouvrir 3 ou 4 à 18:00.
Erreur de planning et de management non?

Jean-Philippe

Excusez-moi Sénateur, mais faire la file au guichet pour acheter (ou retirer) un ticket est d'un archaïsme du sciècle dernier. Aujourd'hui, vous pouvez acheter 'on line' et retirer votre ticket à une borne automatique. Pourquoi faire la file ? Les anglo-saxons font même mieux (comme d'habitude), vu qu'il est même possible d'imprimer sa carte d'embarquement chez soi (pour un ticket British Airways) Ce qui m'a permis d'attraper un avion en arrivant un peu juste a Heathrow la semaine dernière.

Cela dit, rien n'excuse la grossièreté de l'employé de la SNCB. Dire qu'il faut s'en prendre au PS, pas sûr qu'il soit responsable de ce genre de maux. Faut-il s'en prendre à la mère de cet employé et souligner le manque d'éducation de son fils ? Trop tard nous diront certains. Par contre, le retour de cours de savoir-vivre dans les écoles ne serait pas du luxe.

Capcha

PY, nous avons tous compris. Je crois que ça ne sert à rien d'épiloguer. Le service public belge (wallon en particulier) offre une qualité de service incomparable.

Guillaume

Suffisait d'aller à un guichet automatique ou acheter son billet sur Internet. Quand la SNCB sera privatisé, les guichets vont être réduits drastiquement comme c'est le cas de plusieurs banques et de la Poste. Faut vivre avec son temps.

Lombard

La SNCB ( nous ) paie déjà presque 8 millions d'Euros aux Syndiacts pour avoir une " Paix " sociale, même Damilot à une époque avait une grosse voiture de fonction aux frais de la SNCB, c'est un peu comme Caméra Café, le syndicaliste ( Bruno Solo ) est hypocrite en la jouant belle-belle avec le boss et les employés !

Pierre-Yves

Vincent, c'est pareil à la banque d'en face, donc votre théorie me semble en partie foireuse...
Plus globalement, je pourrais aussi citer les grandes surfaces privées.
Et que ce soit le secteur public via l'impôt ou le privé via "le prix de vente", je paie dans les 2 cas pour un service qui débouche sur des files...

Vincent

"Que ce soit un fonctionnaire ou un employé n'y change rien..."

ah bon?

Faudra aller plus souvent à la Poste...

La différence, cher ignorant, est que si vous trouvez que la file à votre banque est trop longue, ou que l' employé(e) trop aigri(e), il vous suffit de voter avec vos pieds (as they say) et ouvrir un compte à la banque en face (c' est pas les agences qui manquent).
Plus difficile à la Poste ou la SNCB... quoique, la voiture reste une chouetter alternative au train!


Pierre-Yves

Le sens de mon propos est visiblement mal perçu: je n'excuse en rien les files ni l'attitude grossière du préposé.
Mais hélas des files on en trouve "partout" et particulièrement dans des services comme les banques, la SNCB ou la poste.
Que ce soit un fonctionnaire ou un employé n'y change rien...

Blue

Tsss, Pierrette-Yvette, pas de généralité...
Vous parlez visiblement de ce que vous ne connaissez pas ou peu.
Le sentiment de révolte (surtout du personnel roulant) est plus qu'existant à la SNCB et eux aussi ne vous y trompez pas aimeraient une gestion autre.

Pierrette-Yvette

Pierre-Yves (tiens, le voici de retour?): vous feriez très bien en guichetier SNCB.
Votre profil correspond en effet assez finement à se que la FGTB préfère: des affidés lobotisés.
Persévérez donc, ya de la promotion dans l'air pour les zélés camarades.

Vive les technologies du tout-automatisé, sans convention d'horaires. Au moins avec celles-là on est presque sûr d'obtenir un billet à tout moment! Fonctionnaires étroits à la trappe (et surtout qu'on y fasse passer le P-Y en même temps: d'une pierre deux coups).

Pierre-Yves

Cela me fait pensée aux banques privées...

Vincent

Un des plaisirs de la vie Anglaise est justement le respect du 1er arrivé, 1er servi. N' ont-ils pas été les 1ers a appliquer la file 'commnue', tellement plus logique et 'fair'?

La célèbre 'queue' Anglaise (no punt!) reste d' actualité et une situation comme celle que vous avez vécu aurait peu de chance de se produire.
Quand cela arrive, on remarque qu' il s' agit le plus souvent du fait d' étrangers. Quand je dis étranger, n' y voyez aucun racisme, cela peut être un Français!
Les Français qui justement sont les 1ers à dérider le 'chacun pour soi', sont en fait, comme les Belges, les 1ers à l' appliquer...

Ici par contre, on a encore quelques valeurs, dont le respect de l' autre, dans une certaine mesure.

La chose qui étonne le plus le visiteur étranger est par exemple, la courtoisie au volant!

Félicitations pour votre '1ère de couv.' sur dhnet!

Fred

Voici la solution Sénateur
http://www.belrail.be/F/actua/infotrain.php

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan