Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Petite scène de la vie fonctionnarisée quotidienne à la SNCB | Accueil | Séminaire avec la Banque mondiale et le FMI à Paris »

20 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

op

@Christian Bossuroy

si j'étais patron d'une grosse boite je n'engagerais certainement pas mon fils dégénéré comme "sale manager"
mais je le marierais a une brave fille et je l'enverrais aux tris du courrier c'est moins stressant,et surtout moins cher pour mois(en conséquence!


@Bon belge

frustration cela résume bien les flamingants.
un problème avec le stade annal sans doute pour eux?


@dante

je me rappelle d'un audit dans une boite ou j'ai travaillé c'était plus au moins les mêmes problèmes que la Belgique,un mauvais management,du copinage beaucoup de blabla sur la rentabilité qui devait être appliqué par des responsables qui n'en avait jamais entendus parler
en conclusion d'après l'audit:

il y a effectivement des problèmes de priorité mais le personnelle n'est pas asse motivé!
hé oui avec des salaires belges,une fiscalité écrasante,des objectifs pipeaux et des syndicalistes qui se protégeaient en discutant eux aussi dans le vide!!
"c'était mal barre"

Christian Bossuroy

@ Dante,

En tous cas si on aligne les pensions sur la dotation de Fabiola, les "petits" pensionnés de ce pays ne doivent pas désespérer ;-)

Dante

sorry...se déconnectent ou pluyôt sont déconnectés

Dante

@Christian,
oui oui la famille royale c'était de l'humour. fabiola a de toute façon dépassé l'âge raisonnable du travail même en tenant compte de l'allongement des "carrières" -)

@bon belge
je le lirai avec grand intérêt...
inversément, avouez que si les francophones de la périphérie étaient un peu plus coopérants en matière linguistique, les politiciens récupéreraient un temps sécrément précieux.

Plus généralement, ce que je voulais dire c'est que les regards extérieurs ont de l'importance. dans le privé, il y a les audits internes ou externes; Ca fait c.... mais ils peuvent remettre en question des pratiques routinères, dépassées etc...
Le danger potentiel des regards trop extérieurs, c'est qu'ils déconnectent de certaines réalités que l'on appréhende que du dedans. L'inertie humaine est une dimension à ne pas sous-estimer. Elle est moindre dans le privé parce la rentabilité n'est jamais loin. Le public se fout bcp trop de la rentabilité.
A contrario, le privé, dans sa course au centime d'économie supplémentaire remettra tout à plat sans arrêt. Et si un audit s'intéressait au coût de des changements permanents, on verrait que la balance n'est pa idéale non plus.
Penseur, c'est bien mais...

Bon belge

à Dante 11:45
((avec 10 ou 15% de flamands à Bruxelles, j'ai plutôt le sentiment que c'est eux qui se sentent dépossédés. Et ça les frustre.))

Nuancez peut-être cette perception?
Lisez plutôt l'article d'un Vif/L'Express récent qui dévoile ce que pensent les (max) 10% flamands de Brussel par contraste avec leurs compatriotes de Flandre. Suffit de 10% de frustrés qui font grand bruit pour brouiller les images.
Notez (vous en conviendrez aussi) qu'il suffit de 2-4% de FN en Wallonie ou de 1/3 de socialos wallons pour brouiller l'avenir d'une région qui mérite mieux! (:-))

Christian Bossuroy

@ Dante,
L'exemple de la famille royale n'est pas bien choisi. Seul le Roi exerce des prérogatives prévues par la Constitution. Les autres membres de la famille font de la "représentation' par ailleurs pas trop mal rémunérée ;-)

Sans rejoindre Alain Destexhe en tous points, je pense que si tous les hommes politiques s'accordaient au moins pour supprimer l'échelon provincial, l'efficacité de la gouvernance n'en souffrirait pas trop ;-)

op

@avis à la divine comédie(humour)

votre scolarité française s'arrête a 1789,et au modèle napoléonien,la France n'est plus ce modèle centralisateur qui avait ses raisons même sous l'absolutisme!
la France est un pays avec des conseils régionaux et des régions qui ont obtenue une forme d'autonomie qui correspond a l'idée d'un état nation!
quant a la vision d'une grande ville phagocytant toute la richesse c'est touchant,mais faux!
a moins de revenir a une économie strictement rurale ,artisannale,et de grosse industries d'état,ce qui me semble une vision pétainiste(puisque anti-cosmopolite,rurale,catholique,traditionaliste,etc..)
ce dont je ne vous accuserais pas, rassurez-vous!!

Bruxelles une ville de 1 millions d'habitants,petite pour les standards mondiaux,et européens,mais néanmoins grande pour des villageois nostalgiques:

bruxelles reste un centre d'échange et une porte sur le monde que vous semblez fuir dans les replis campagnards de la très belle Wallonie; ce qui n'est pas le cas des flamingants qui eux ont compris les enjeux d'une grande ville comme porte sur le monde(avec anvers)
en bref la richesse d'une ville et c'est un fait historique et urbanistique influe toujours sur son environnement puisque la ville moderne se développes du centre vers l'extérieur(quand on n'a pas de flamoutch's de mauvaise fois autour) avec ses infrastructures pour continuer a drainer des travailleurs(navetteurs,marchandises)
elle sert de pôle de rassemblement pour les institutions internationales,ambassades ,siège de sociétés privées,administrations nombreuse,etc....

bref le complexe du campagnard alors qu'il n'y a aucune raison de l'être(les villes wallonnes sont plus que accueillantes) et la haine du brusseler et de son copain bourgeois de la périph. cela commence a m énervé et dénote un esprit étroit de provincialiste qui ne se verra jamais dans état même réduit à Bruxelles et à la wallonie
pas de vision d'avenir,pas d'horizon sauf des térils les wallons valent mieux que ça!!

je commence à comprendre le pauvre "joseph 2 d'autriche"

Dante

Je rebondis sur ce qu'a dit Fred au début.
je ne conteste pas les chiffres en eux-mêmes, je ne suis pas apte. je suis convaincu comme vous tous que la structure du pays n'est pas optimum disons.
Mais le dada de Destexhe est la réduction des étages de décisions et l'allègement des structures restantes.
Fort bien.
Encore faut-il que ceux qui restent en place soient capables d'effectuer un travail efficace en vue de décisions efficaces.
Sur le principe général, on peut comparer les décideurs politiques au management d'une société.
Trop de managers débouche sur des recouvrements de compétences entre eux et une vision étriquée des problèmes de l'entreprise (vision qui est souvent celle de la base, non pas par principe mais parce que nous avons tendance à nous focaliser sur notre parcelle de problèmes).
Trop peu d'étages débouche sur un management qui n'a plus aucune vision des différents métiers, ni le temps nécessaire pour s'y intéresser.
la proximité et temps disponible sont très importants.
Ajoutons à cela (mais je le lui ai déjà dit, l'ai déjà illustré par des exemples) que la taille débouche inévitablement sur des lourdeurs. Que les multinationales ont sans doute par rapport à des PMEs des avantages (notamment en termes de capacité à l'investissement, d'économies d'échelles...) mais que ce sont TOUTES des monstres par rapport aux PME. Et les pays sont de grosses entreprises.
Il ne faut donc pas rêver.
la structure d'un pays et d'une admin sera toujours complexe.
Il y a un équilibre à maintenir et s'avancer sur des chiffres arbitraires me paraît dangereux surtout si l'on n'a pas pratiqué.
3 petites questions à Destexhe:
pourquoi les armées maintiennent-elles autant de grades? je propose de maintenir un général (pour terre, mer et aviation), une quinzaine de lieutenants et le reste de soldats. Reste à chiffrer l'économie pour le pays.
Idem pour ma boîte.
1 patron au states qui s'occupe autant des finances que du développement stratégique, 1 patron par filiale nationale, lequel a sous ses ordres 1 manager pour 200 personnes disons. le reste des soldats. Fameuse économie, je vous le garantis. Mais bordel assuré aussi.
Ou la famille royale au pouvoir: roi = politique, Philippe = économie, commerce extérieur, Laurent = défense des animaux donc justice, la princesse je ne sais plus qui = affaires sociales (elle est à la croix rouge) et son mari ambassadeur dans tous les pays (il est déjà luxembourgeois), Mathilde = enseignement, crêches, Fabioloa = troisième âge.
Laurent, Philippe et la princesse sont déjà sénateurs. Ca suffit, pas besoin de plus de monde.
Et enfin sur un autre registre, comment expliquer que Paris ait scindé la mairie en mairies d'arrondissements, sinon pour des raisons de proximité?
Donc oui, ce sont des pistes. la démarche de destexhe est utile dans le sens où elle amène à des débats et prises de conscience et peut-être déjà progrès.
Mais les chiffres avancés doivent être vérifiés, confrontés, analysés....
par combien de personnes?

Dante

@bon belge
Il y avait de l'humour!
Mais je pense que bruxelles absorbe la richesse du voisinage sur le modèle centralisateur français. A Paris, il y a tout, en province, rien.
Et bien en belgique c'est la même chose.
Sauf que Paris c'est en France française tandis que bruxelles est entre les frustrations identitaires des flamands et l'arrogance linguistique des francophones. Pas étonnant qu'il faille autant d'argent pour maintenir un équilibre politique précaire et que rien n'avance.
Moi je rêve d'un modèle allemand ou italien où la richesse est distribuée équitablement (plus ou moins) sur tout le territoire. Et où les entreprises restent où elles sont et ne déménagent pas à Berlin ou Rome pour faire bien.
Pas du modèle français.
Je pense qu'il faut défendre la francophonie à Bruxelles si elle est réellement attaquée. Mais avec 10 ou 15% de flamands à Bruxelles, j'ai plutôt le sentiment que c'est eux qui se sentent dépossédés. Et ça le frustre. Et il serait temps qu'ils dépassent ce stade improductif.
Mais c'est d'autant plus difficile que les francophones tentent de coloniser la banlieue au mépris de la langue néerlandaise, donc de la culture flamande.
Moi je veux bien défendre la francophonie mais pas le mépris à l'égard des autres.

op

voici l'exemple d'un petit pays(qui n'était qu'un marigot infesté de moustiques et un port mal famé)....de 4 millions d'habitants(la francophonie-Belge),peuplé de plusieurs groupe de populations(indiens,malais,chinois,..),de religions,de langues et qui nous dépassent dans l'ensemble des tableaux de classement internationaux,économie enseignement,savoir,etc..
ce n'est pas la démocratie parfaite mais en devenir avant que l'on me traite de fasciste.
la version officielle:
http://fr.youtube.com/watch?v=piF_2PQSkBM
la version critique comme dans toute démocratie
http://fr.youtube.com/watch?v=ch-z5s2JabY&feature=related

la première vidéo est boy scout?c'est peut-vrai pour nous,mais sans "spirit"une nation(si nous en sommes encore une?)ne décolle pas et n'a plus de projet d'avenir ,est-ce cela notre problème?
en voyageant pour de vrai dans tous ces pays nous pouvons comprendre nos faiblesses mais aussi nos points forts!
si on ne reste pas bloqué dans sa vision villageoise étriquée!

Dante

@bon belge
j'oubliais donc de résumer ma pensée.
Oui à la Belgique, oui à Bruxelles, non au modèle centralisateur type français (j'en ai marre de passer 2 X 1:45 qd je vais à Evere! (Du côté bon côté de bruxelles pour moi pourtant!), non à la communauté française, Bruxelles doit organiser les matières sur base du bilinguisme et surtout...que les francophones des communes à facilité aillent se faire foutre (excusez mon côté brutal).
Et enfin et surtout, un effort conjoint des trois régions pour comprendre l'autre, càd apprendre la langue de l'autre et pratiquer les échanges scolaires. Pour que les Belges sortent enfin des poncifs du style ("sès t au flamin" que j'ai entendu 1.000.000 de fois ou les wallons sont de fainéants (Dedecker)

Dante

@bon belge
Il y avait de l'humour!
Mais je pense que bruxelles absorbe la richesse du voisinage sur le modèle centralisateur français. A Paris, il y a tout, en province, rien.
Et bien en belgique c'est la même chose.
Sauf que Paris c'est en France française tandis que bruxelles est entre les frustrations identitaires des flamands et l'arrogance linguistique des francophones. Pas étonnant qu'il faille autant d'argent pour maintenir un équilibre politique précaire et que rien n'avance.
Moi je rêve d'un modèle allemand ou italien où la richesse est distribuée équitablement (plus ou moins) sur tout le territoire. Et où les entreprises restent où elles sont et ne déménagent pas à Berlin ou Rome pour faire bien.
Pas du modèle français.
Je pense qu'il faut défendre la francophonie à Bruxelles si elle est réellement attaquée. Mais avec 10 ou 15% de flamands à Bruxelles, j'ai plutôt le sentiment que c'est eux qui se sentent dépossédés. Et ça le frustre. Et il serait temps qu'ils dépassent ce stade improductif.
Mais c'est d'autant plus difficile que les francophones tentent de coloniser la banlieue au mépris de la langue néerlandaise, donc de la culture flamande.
Moi je veux bien défendre la francophonie mais pas le mépris à l'égard des autres.

op

@ Christian Bossuroy

bruxelles est distincte,encombrante et au centre de l'enjeu flamingant,plus que d'accord

aux régionalistes du clocher de votre village:

il est vraiment "lamentable" et je pèse mes mots de voir les petits francophones(4 millions,6 millions de flamands)se diviser entre clochers,villages,provinces et régions.
lâcher bruxelles cela me fait penser a mon scénario débile de james bond une mauvaise fiction:mais qui semble trotter dans la tête des adeptes du sur-repliement régionaliste, et quoi "wat's next"?:
le retour des wallons dans les grottes de hans,bravo quelle vision de l'avenir digne de neerdanthal
avec la gestion actuelle de la wallonie vous irez pleurer a la france(demander le rattachement par référendum alors,cela aura plus de classe) ou pire vous serez prêt a vous prostituer pour boucler les budgets chez qui les flamingants,l'europe en voie d'éclatement?

Christian Bossuroy

lire "que Bruxelles produit"...

Christian Bossuroy

La Wallonie est DEJA une région distincte de Bruxelles; elle y reste simplement liée pour les matières liées aux compétence de la Communaute Wallonie-Bruxelles.

Bruxelles est un partenaire "idéologiqument" encombrant pour la Wallonie. C'est oublier que Bruxelles prodiot le plus de richesses du pays (même la Flandre oublie cette donnée).

Par ailleurs, si la Wallonie lâche Bruxelles, les Flamands auront ce qu'ils veulent depuis longtemps et je ne donne alors pas cher de l'avenir du pays.

Bon belge

@ AdeT : le Sénat etc.?
Vous devriez lire les deux pages de confessions de la sénatrice CdH Anne Delvaux,
sortie de sa cloche (à fromages) RTBF pour aborder la dure carrière politique,
puis devoir se rendre compte alors d'un aspect contrasté entre jouer à "l'interview dans les couloirs de la rue de la LOI" et passer de l'autre côté de ce métier. PUis devoir jouer les grandes modestes désireuses de goûter à la vie strabourgeoise et ses succulentes choucroutes.
Je vais pas transcrire ce que j'ai lu dans LLB W-E pages10-11. A vous de méditer avec nuance.

@ Dante : rien ne vous empêche de retourner dans votre berceau (liégeois si je ne m'abuse).
Prêchant la séparation entre régions, vous abondez dans le genre "chacun pour soi". Or que j'avais cru vous lire agissant comme rassembleur socialo-libéral? (:-))

@ Simon Gendebien ,vous devez être bien jeune encore pour défendre vos thèses, avec une légère absence de discernement? Rassurez-vous avec le temps l'opinion peut évoluer de on-dit à une plus juste perception des réalités.

Dante

je vous ai déjà dit l'autre jour que la Wallonnie ferait bien de se débarasser de Bruxelles et vite!

Fred

La guerre des chiffres n'apporte rien. La situation est préoccupante. Depuis 1929 il y en a eu des crises.
Les formations politiques quii annoncent des créations d'emplois et les 150 piternelles mesures mentent tout simplement.
Attendons le retour des beaux jours, entretemps on se sert la ceinture.

Stitch

Qu'il n'a pas envie d'entendre ses confrères s'entendre parler ni devoir débattre avec des ministres ? Vous croyez que ceux qui se lèvent à 5h du matin pour 900 euros par mois, peuvent se permettre ce genre de largesse pour éluder le travail ? Les mêmes qui payent des impôts pour payer les élus ?

Célestin

@ Simon Gendebien : avez-vous lu la réponse d'Alain Destexhe il n'y a pas si longtemps sur les mêmes critiques qui lui ont été faites par d'autres que vous ? Elle se trouve encore, je crois, sur le présent blog. Cette réponse était coanvaincante.

Simon Gendebien

@Célestin,
Vous ne voulez comprendre que ce qui vous arrange ? Je posais la question de la cohérence des propos, entre ce que l'on dénonce et ce que l'on pratique. Je suis d'accord qu'il faut dégraisser les institutions mais je peux quand même exprimer mon étonnement qu'un élu soit payé à ne jamais assister aux débats pour lesquels il a été élu. Il y a 20% de chômeurs à Bruxelles, on manque de crèches, la pauvreté explose. Excusez moi mais ce n'est pas avec une prise de parole tous les six mois ni avec un article dans un blog, que l'on va vraiment sortir du merdier. Je trouve cela un peu navrant.

op

@A. de Tocqueville

vous êtes la sagesse même!
mais je crains que cela n'intéresse pas les apparatchiks de tous partis confondus!!

Tchantché

C'est quand même gonflé ! Le type qui propose de réduire le chômage parce que les gens ne cherchent pas de boulot, lui, il pourrait continuer à toucher son traitement sans même exercer le minima minimorum du mandat pour lequel il a été élu ? Vous allez quand même pas nous faire croire qu'il n'y a jamais eu de textes de lois à amender/discuter et donc débattre à l'oral. C'est pas la remarque de Simon qui est petite, ce sont vos excuses.

Pas d'intervention sur le budget de la région, pas une seule ligne dans le décompte alors qu'il est le premier à venir crier sur les dépenses énormes et injustifiées. C'est pas bizarre ?

On paye les élus pour écrire sur un blog ou pour aussi défendre les idées dans l'endroit où on vote les décisions ? Allez, allez !

Célestin

Ouh là, Simon Gendebien, que c'est petit, votre remarque. Comme si il fallait "monter au perchoir" pour être un parlementaire de qualité. Alain Destexhe a d'ailleurs déjà répondu aux persifleurs dans votre genre : voyez par ailleurs sur ce blog.

Simon Gendebien

En parlant de vision d'avenir pour Bruxelles, dites, monsieur Destexhe, votre bilan en ligne mentionne que la dernière fois que vous êtes monté au perchoir au parlement régional, c'était il y a plus de 6 mois. A ce rythme, je commence à comprendre pourquoi vous écrivez que cela sert à rien d'avoir trop de parlementaires, vous parlez en connaissance de cause.

A. de Tocqueville

Aernoudt propose de supprimer le Sénat. 150 sénateurs à un million, cela fait 150 millions. Il a raison.
A Brême, ville hanséatique de même taille que Bruxelles, il y a un Parlement mais pas de communes.
La Région bruxelloise doit être maintenue mais les communes doivent devenir de simples arrondissements administratifs. Les deux sont redondants.
Sur le manque de vision à Bruxelles, cela fait 20 ans que ça dure. Et le MR est co-responsable.
Il faut faire émerger des fils d'immigrés "de droite" pour remettre cette ville sur pied.
Message aux Maghrébins bruxellois : devenez entrepreneurs et enrichissez-vous!

PapaVinõ Demottéo Magnetto

Attendez voir ce que la RW fera de mieux en matière de coûteux endettements à venir :

http://www.lepan.be/?p=3501
Explication pour citoyen obtus :
*** Kyoto oblige, le gouvernement wallon vient de mettre en place un prêt à taux zéro, cumulable avec les primes « Energie » déjà octroyées, permettant d’investir dans les économiseurs d’énergie (isolation des toitures, doubles vitrages, etc.). Le hic : à en croire le site Internet du Gouvernement wallon, le prêt s’adresse aux ménages « dont le revenu mensuel brut ne dépasse pas le montant de »… « 45 200 € » !

Où vont-ils conduire la barque RW sur les eaux boueuses et tumultueuses du confluent Sambre-Meuse?
Y a de quoi comprendre l'irritation des flamands!

Claude Morville

1900 euros/mois, vous croyez cela anecdotique ? demandez à votre héros combien touche un fonctionnaire A au parlement fédéral.

Au passage, qu'est ce qu'on s'en moque du parlement européen ? je pourrais aussi vous parler du sénat du Niger et vous dire qu'à Bruxelles, par comparaison, c'est forcément une grosse pompe à fric scandaleuse.

Bon, il en pense quoi le chevalier blanc (cassé) du coût par an des Sénateurs, près de 2 milliards d'ancien francs belges pour une majorité d'élus qui ne siègent pas en permanence ? n'y a-t-il pas moyen de faire des économies substantielles ? pourquoi ne pas en parler ?

Un peu choqué de "fort choquant"

A FORT CHOQUANT C'est pas un assisté/pistonné à 1900euros NET(vu dans la presse)celui là:" Dans cette commune huppée de la région bruxelloise, certains vivaient dans ces logements tout en ayant des revenus assez élevés. Parmi eux, le directeur adjoint de la société locale de logements sociaux. Il payait un loyer de moins de 74 euros pour un salaire de près de 1900 euros."
Apprenez vous même à lire ;elle veut bien quitter ses chiens mais pas aller dans un maison d'accueil ,pourquoi une femmes marié à charge de son mari(et du système surtout...) n'irait pas non plus accoucher dans un maison d'accueil????
Comment voulez vous qu'elle trouve un emploi(on ne lui a rien proposé??) dans son état,gros malin?????Pourquoi plus tôt ne pas lui permettre de reprendre des études et être prioritaire dans une crèche....?

Fort choquant...

Faudra apprendre à lire cher 'Un peu choquant'!

La demoiselle voit un appart qui lui plait, et elle demande qu' on le lui paye!
Puis quoi encore? Vue sur la vallée, garage 2 voitures, Whirlpool, ...??

On lui propose une place mais cela ne lui plaît pas..

Comme le dit bien l' article, oui on peut lui donner qq chose à Dinant, mais peut-être pas avec ses 3 chiens...

J' aurais bien voulu voir une photo des molosses en question...

Un peu choquant

A Dinant, c'est une maman seule, qui doit quasi accoucher dans sa caravane,sans eau ,ni élèctricité,le bourgemestre,REFUSE que le CPAS l'aide apparement....?Je suis sur que 74 euros de loyer cela lui aurait convenu....http://www.lameuse.be/la_une/details/une/Une/2008/11/18/article_une_future_maman_demunie_de.shtml#ipbwrapper

Cervantes

@ jeune Damien M. :
un directeur ,même adj., à 1900€/mois vous en connaissez beaucoup?
C'est le niveau de salaire d'un fonctionnaire B !
Faut pas cracher dans la soupe, Mertens!

op

Bruxelles me fait souvent pensé a ces math névrosé heu pardon rénové,avec la théorie des ensembles:
les bruxellois sont dans l'intersection entre l'ensemble flamant(qui aimerait bien le phagocyté) et l'ensemble wallon(qui n'en à rien a f...)
à l'intérieur de l'ensemble bruxellois:
1)un tous petits qui rejoint le flamand
2)un autre qui reste et se pense bruxellois
3)un autre qui se rattache a l'ensemble de la communauté franseuse
4)un autre ensemble communautaire qui représentera 49 a 50% de population et qui créera son propre petit cercle grâce a tous ce communautarisme

et puis pour reprendre la formule de vlad-poutine(le philosophe humaniste) a propos du Kosovo:"ça va leur péter à la g...!"

Cervantes

@ Celestin
[le personnel politique bruxellois coûte à une famille de 5 personnes, 1500 EUR/an]
Et la "solidarité" c'est quoi pour vous, dirait la bande à Elio? Ratissons et égalisons sont les deux verbes des jardiniers d'un avenir sans perspectives joyeuses.

@ Bong: il y a 10 ans déjà le coût d'un député européen (avec ses frais + attaché) se montait à l'équivalent de 270.000 €/an. Actualisez donc et surtout calculez le montant des à-côtés en bâtiments, entretiens, budgets de programmes et communication, budgets extraordinaires d'investissements...
pour quelle valeur ajoutée, au niveau du citoyen?

Quel est le budget de la Commission européenne, hors la manne des aides qu'ils sèment à tout vent, comme un gros Larousse?
Divisez ça par tête de citoyen en UE. Combien?

Une fois le calcul obtenu, corrigez-le par un gros facteur "X" pour estimer les coûts de la gestion publique dans les Etats-membres.
Ramenez ensuite la somme des diverses couches par tête de citoyen (dont il faut se rapprocher, dit leur slogan). Effarant, non?

Damien Mertens

Il faut que le bon sens prime dans les communes ? Je suis d'accord avec vous parce que le hasard veut qu'au moment où vous racontiez vos idées aux journalistes, on mettait au jour un scandale de logements sociaux à Woluwé Saint Pierre qui est dirigée par des gens du MR.

Dans cette commune huppée de la région bruxelloise, certains vivaient dans ces logements tout en ayant des revenus assez élevés. Parmi eux, le directeur adjoint de la société locale de logements sociaux. Il payait un loyer de moins de 74 euros pour un salaire de près de 1900 euros.

On espère que vous demanderez que la aussi il y ait du nettoyage, pas qu'à charleroi, c'est un peu (trop) facile.

Un peu choquant

http://www.lameuse.be/la_une/details/une/Une/2008/11/18/article_une_future_maman_demunie_de.shtml#ipbwrapper

Bong

La rentrée parlementaire a incité De Standaard à se pencher sur le prix de notre Parlement fédéral : la Chambre et le Sénat, qui occupent 1 000 membres de personnel, 300 collaborateurs politiques et 221 politiques élus, coûtent 212 364 760 € par an. Chaque année, un parlementaire nous coûte 862 800 € et un sénateur 1 080 817,16 €.

A la grosse louche, 70 sénateur, cela fait 70.000.000 euros, presque 2,5 milliards BEF par an....pour 70 personnes qui ne sont même pas obligés de venir en séance.

Alors monsieur le sénateur, pour ce que votre institution apporte vraiment au niveau législatif, c'est pas cher payé ?


Célestin

A DM, oups, oui, c'est bien 300 EUR/an/habitant. Mais c'est bien le chiffre que je visais dans mon post. C'est énorme, et inacceptable : le personnel politique bruxellois coûte à une famille de 5 personnes, 1500 EUR par an !? 60.000 de nos anciens francs, par an ?! 5.000 BEF par mois ?! Et presque personne n'a l'air de s'en scandaliser ? Je ne comprends pas. Ou alors il y a une erreur de chiffres ?

Fred

Une info glanée sur un blog
http://jorismichel.skynetblogs.be/

Jean-Philippe

Bruxelles coûte trop cher car trop petit. Il faut élargir Bruxelles afin de répartir les coûts sur un plus grand nombre d'habitants. Est-ce donc si compliqué à comprendre ?

PS: C'est qui Zidane ? :-)

Capcha

J'ajouterais Vincent Kompany dans le lot. Je crois que la comparaison utilisée ici est assez foireuse. Comme si Benzema et Zidane incarnaient une réussite d'intégration "à la française" qui a pourtant plus que montré ses limites.

Ca ne m'empêche pas d'adhérer au constat. Le PS et le MR ont mis Bruxelles dans un sale état.

Vincent

Célestin, n' y voyez aucune méchanceté, mais soit on s' intéresse au foot soit on en parle pas...
Notre ami Marouane, jh de 20 ans d' âge vient d' être transféré fin Août chez les Toffees d' Everton pour la modique somme de 20M d' €.
(Henry est allé au Barca pour la même somme!)

Comme quoi, il y a des joueurs Belges d' origine étrangère qui sortent du lot... (contrairement à ce que disait AD).

Mais bon ... Si l' on prend la Belgique Francophone à disons 4,5Mo, on a 13 fois moins de chance de sortir un bon joueur qu' en France...

Fred

Au sujet de votre forum. L'idée est bonne. Mais l'expérience d'autres forums démontre qu'un blog c'est plus convivial et efficace pour le dialogue.

Fred

Le problème ici abordé est extrêmement complexe. De prime abord on serait d'accord avec le Sénateur.
Mais confrontons les idées aux réalités.
La Générale de Banque, les Ag et la CGER, sont devenus FORTIS. Ce qui signifie rationalisations, moins de personnel, diminution du réseau d'agences...on pourrait en parler des heures durant.
Conclusion : la catastrophe que nous connaissons aujourd'hui.

Je crois Sénateur, qu'il faut manier les théories économiques avec plus de circonspection.

DM

Faut pas tout confondre Célestin. L'architecture politique de Bxl, c'est 300€/mois. Avec les services (?) rendus, c'est 6000. lol

Célestin

Euh, Vincent : je ne connais pas grand chose au foot, mais Zidane et Benzema, cela me dit quelque chose. Fellaini, veuillez m'en excuser (et lui aussi !) mais je ne connais pas.

Ceci dit, le constat sur les coûts "politiques" de Bruxelles posé par Alain Destexhe est à ce point effrayant que je me demande s'il n'y a pas une erreur de calcul. Je voudrais le croire.

Si vraiment, il n'y a aucune erreur, alors il est évident qu'il est urgent d'agir. Mais comment sans être taxé de poujadisme ? Je sais, c'est naîf (parce que les partis seront-là) , mais pourquoi ne pas faire signer un document à tous les mandataires bruxellois par lequel 1. ils reconnaissent connaître les coûts de l'architecture politique bruxelloise de 6000 EUR an/habitant 2. ils n'acceptent pas un tel coût. 3. ils ont proposé, au Parlement bruxellois, à leur commune, à leur CPAS, etc. telles et telles solutions pour réduire ces coûts 4. ils ont chiffré les économies induites par leurs propositions et qu'elles se montent à tel montant.

Vincent

"Enfin, qui peut m’expliquer pourquoi, à Bruxelles, on ne soit toujours pas parvenu à faire émerger un Zidane ou un Benzema?"

Faudra réviser votre football:
Marouane Fellaini, Etterbeekois de parents Marocains..

Pierre-Yves

Etonnant que cela coûte trop cher: visiblement, dans certaines communes MR, le logement social est quasiment gratuit pour les "copains"...What a good governance :o)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan