Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« In memoriam : Roger Clermont | Accueil | John McCain »

08 septembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Petit patron

@ wallagonie: Effectivement EDR, pour tenter décoller l'étiquette qui lui colle maintenant à la peau, prétend (LLB d'hier) ne pas exercer de paternité sur Marshall*. Il s'agirait d'un insert du journal L'ECHO...à qui il fait donc endosser le résultat de l'échafaudage devenu branlant.
Question à 5 cents: EDR se souvient-il encore du Xième plan fumeux qu'il relança en 1998 (pré-élections) à propos d'un Wallonie fortifiée demain grâce au PS? Parions qu'après-demain il va user du prétexte "législature arc-en-ciel 1999-2004" pour affirmer que les gens du MR avaient fait capoter son beeeeeeeeau projet.
Capote, peut-être, mais beeeeeeeeau, après N replica, va falloir changer de verbiage (et revoir les chiffres ex-ante).
Bien sûr en 2018 ... DiRupo sera à la retraite (tarif de ministre d'Etat); peut-être bourgmestre aux cheveux teints d'un Mons qui se relèvera alors d'un 30e festival du film d'amour ...des slogans.

wallagonie

Je voulais aussi prendre la défense de Didier R., caricaturé par le PS comme insultant les Wallons.
1. Je ne me sens pas insulté du tout ;
2. J'approuve
3. La Wallonie va BIEN (EDR) ?
La réponse structurelle et structurée figure en première page du journal Le Soir d'hier. pour une fois, j'ai fait un effort : J'ai acheté ce canard.
démonstration est faite que la Wallonie va très très mal tout en allant un tout tout petit peu mieux. CQFD

wallagonie

"Ce serait un beau geste symbolique que la Wallonie répare son erreur historique et déplace sa capitale à Bruxelles (seulement le siège du gouvernement, les ministères restant à Namur)"
Je suis 100 % d'accord avec vous, Sénateur.
Imaginez un seul instant la réaction des Flamands.
Je suis persuadé que cela forcerait le respect tout en les emmerdant (mais là n'est pas notre problème).

Liégeois

Sacré P-Y. Ô tourciveux, comme on dit à Lîdj.
[Nous finirons par nous entendre, j'en suis convaincu.]

Ah? soyez sûr qu'on ne vous achètera pas; invendable, coquin trop retors.
Après avoir enfoncé Alain Destexhe durant les mois écoulés, Ô en vient à lire un de ses bouquins, puis à ajuster la cible en tirant plus à droite sur le MR et sur quelques MCC? Demain aussi sur le FDF? Hein, coquin!

La BONNE GOUVERNANCE fait sens, dès que tous les acteurs coalisés adopteraient une transparence de conduite. Chose qu'on est loin de déceler entre les deux cartellisés de gauche et centre-droit du MR. Faut-il prendre Ecolo à témoin pour donner foi à ce constat?
La RIGUEUR, cette indispensable vertu, n'a jamais été présente dans les agissements des barons rouges que vous omettez de nous citer, coquin. L'intelligence redoutable d'un Reynders (Pierre-Yves, faut l'écouter les deux oreilles ouvertes, pas avec tympans troués) elle fait de l'ombre aux propos mille fois rabâchés d'un DiRupo en manque de créativité. Manque doublé d'une perte de crédibilité au sein même de son électorat.
Oui il faut parfois savoir être acerbe (avec finesse) au lieu de parler ce langage creux auquel l'électeur de base socialiste finit lui-même par ne plus croire. Les promesses valent, aussi longtemps où on sait les tenir, coquin. L'esbroufe du PS, nos foules de base en ont marre. Restent les irréductibles militants des causes floues. En ceci, Pierre-Yves, je vous perçois aussi retors qu'un Philippe Moureaux, dont nous conviendrons n'est-ce pas qu'il hait Reynders autant que vous. Sur ce point nous serons en phase; sur les autres ... on attend la prochaine de vos creuses diatribes. Cocorico.

Julien

Merci à Guillaume d'avoir corrigé la suggestion quant à la localisation légale d'une capitale REGIONALE. Mais en combinant d'emblée les entités COMMUNAUTE & REGIONS, les flamands ont eu la perspicacité de pouvoir s'installer à BXL, même lorsqu'on leur en fait reproche 30 ans plus tard.
= = = = = = = = = = = = =

Pierre-Yves

Alex,
Nous finirons par nous entendre, j'en suis convaincu.
Vu l'image caricaturale que les médias et le MR donne du PS, tu noteras que je ne défends pas particulièrement le PS sur ce plan (je pense avoir simplement dit il y a qqs mois d'ici que j'attendais les verdicts de la justice carolo).
Par contre, il me semble utile, sur ce blog dédié à la bonne gouvernance (cf l'ouvrage "particratie" du sénateur et d'Eraly) de souligner le double langage du MR... Qui nous annonce le besoin d'une gestion "rigoureuse" des affaires publiques, alors que la tête du parti fait tout le contraire...

alex

Oui, oh, Michel vaut en commissaire européen ce qu'il valait en ministre des affaires étrangères... (Note, le coup final à la crédibilité de ce département a été donné par le PS avec l'affaire de l'ambassade parisienne transformée en boite gay et supermarché à coke, mais passons...)

PY, faut-il vraiement revenirt sur l'idée de la gouvernance publique façon PS? Les prébendes, les amis, les magouilles, les fonctions transformées en un ensemble d'avantages en nature, caisses de vins fins, argent détourné, voyage somptuaires payés grâce à l'argent destiné à la promotion des handicapés...

Vous en êtes même à voler les sans logis et les handicapés. Sérieusement, PY, qui veux-tu convaincre?

Pierre-Yves

Alex,
Inutile de stigmatiser le PS, un autre exemple de la façon libérale d'envisager la "gouvernance publique": Louis MICHEL, pourtant Commissaire européen, va de nouveau prendre un petit congé (bel exemple pour les indépendants au passage), le temps de faire campagne aux européennes, histoire de fair ele plein de voix alors qu'il ne siègera pas...
Dans les 2 cas que je cite (REYNDERS et MICHEL), il s'agit quand même pas de petits "barons" (du style CARION ou FOURNAUX: 2 beaux cas réformateurs), mais bien du top du MR...
Quel exemple Alex...

Guillaume

La région wallonne qui déciderait d'avoir Bruxelles comme capitale ? C'est illégal car hors de son territoire. La région flamande a été condamnée pour ça dans le passé mais n'a jamais respecté la décision du conseil d'état. Et puis ce serait pris comme un casus belli par les flamands

Dante

belge, d'origine italienne et polonaise, une femme francophone de parents flamands fils à moitié flamand, j'adore ma bonne ville de Liège (c'est assez récent d'ailleurs), me sens européen, aime particulièrement l'Angleterre. Et puis la vie dans une multinationale m'a appris qu'il y avait des gens chouettes partout. j'espèrene jamais tirer sur personne sauf verbalement à boulets bleus sur le libéralisme. mais vous me renverrez des boulets rouges. c'est pour le sport.

Dante

d'accord avec Julien pour l'interdépendance. En fait, j'étais d'humeur un peu provoc. Mais je pense que si Bruxelles (et la Flandre) financent la Wallonnie, les deux pompent également de l'énergie. Et nous empêchent de prendre notre sort en main, comme l'a fait la Slovaquie par ex... ceci dit, je suis pour l'unité et éprouve une grande méfiance à l'égaird des séparatismes...

alex

""Sers ta patrie". Ce qui ne veut pas dire qu'il faut tout oublier de ses origines non plus"

Ok. Mais si on est en guerre contre l'italie, par exemple, on tire sur qui?

Julien

Qu'en pensez-vous? (Dante, 16:21)

Ben moi je partage une bonne part de vos premières opinions!
- Wallon heureux de vivre à BXL (pas à Evere, trop de trafic).
- Beaux-frères: entre autres un italien et un flamand, tous deux respectables (mais ni l'un ni l'autre n'accepteraient de voter pour un PS dévoyé). :o)
La multiculturalité en famille, on ne peut demander mieux.

Ceci étant, en dépit des différences de contexte entre Hoûte-si-Ploû et Sint-Joos-ten-Noode, avec leurs profils d'habitants si contrastés et des problèmes fort spécifiques, j'opte encore pour la SOLIDARITE et l'INTERDEPENDANCE à la belge. Un peu comme l'Italie du Nord et le Mezzogiorno?
Apprendre à comprendre, jouer l'empathie. Entendons-nous sur le terme solidarité: pas celle qui consiste à piquer du fric dans la poche d'autrui pour mieux me prélasser dans une malheureuse paresse. Non, bosser comme vous semblez le faire avec un e belle volonté, Monsieur Dante.
Etre responsable de soi et de ses actes n'est pas une tare, beaucoup l'ont dit auparavant; d'autres aimant par contre vivre de manière dépendante, ceux-ci refuseront une option de vie dure, tant pis pour eux.
Vive le dialogue des communautés, hors les trompeuses manip d'arrangeurs.

Dante

donc, proposition concrète: je suis pour un Bxls indépendant que la wallonnie laisserait tomber. Et on prend notre avenir en main.le yaourth est terminé

Dante

5 min de pause café yaourth, je suis d'humeur insolente...
Moi je vois un sérieux inconvénient à Bruxelles ville francophone. Elle monopolise tout, tout le monde déménage là-bas (quel est l'intérêt pour tout le monde d'être à 5 min de 16 rue de la Loi? ou à 15 de l'Otan?). C'est le bordel pour s'y rendre, on prévoit même un ring à je ne sais combien de bandes de circulation (6??? 12???) (lequel soulagera la circulation pendant 3 mois et puis c'est tout), la Wallonnie est dépouillée de tout un pan de secteur tertiaire et en plus les francophones de Bruxelles ne sont même pas fichus d'apprendre le néerlandais, ils vont s'installer en Flandre et prétendent avec insolence qu'on leur parle français, ne sont même pas fichus de s'intégrer (mais par contre s'insurgent devant des concentrations d'immigrés dans certaines communes qui minent l'identité belge) suscitent des frustrations chez les Flamands (lesquels ne sont pas plus malins et répliquent avec des mesures stupides du genre: inscription en néerlandais sur les vitrines des magasins d'Overijse: donc...pas de "take away") et donc font chier (pardonnez le vocabulaire) tout le monde, Flamands, Wallons et eux aussi. On perd son temps en mesquinneries débiles. certains Flamands sont pénibles lorsqu'ils posent des exigences unilatérales extrêmes mais les Wallons qui nous disent : nous on est prêt à discuter de tout mais en fait n'avancent sur rien et ne concèdent rien, c'est tout aussi pénible. La règle numéro 1 selon moi devrait être: je parle la langue du territoire où je m'installe. En tout cas, je fais l'effort. 2 je suis une minorité, je fais un effort d'intégration (moi ma famille m'a toujours dit que j'étais belge. Et mon père était content que je fasse comme lui mon service militaire et non un service civil. "Sers ta patrie". Ce qui ne veut pas dire qu'il faut tout oublier de ses origines non plus). Si les francophones ne se comportaient pas de manière colonialiste avec un reste de mépris qui remonte au temps où la Wallonnie était plus riche et où on traitait les pauvres Flamands de "flamin des gattes", on n'aurait probablement pas autant de problèmes à gérer. Qu'en pensez-vous? (Je sens que certains ne vont pas apprécier du tout). Bonne soirée.

Bon belge

Pierre-Yves (PYL, pour les intimes) ne se complait que dans le dénigrement,
sans jamais assortir ses commentaires (vides) de propositions qui tiendraient la route d'une quelconque mise en oeuvre réaliste. De caméléon, le voici maintenant converti au rôle d'autruche noire-jaune-rouge.
Pourtant l'homme-militantiste sévit à Bruxelles depuis des lustres.

Bon ***Bruxelles*** comme l'a dit et démontré Rudy Aernoudt: c'est la MARQUE internationale qui pèse davantage dans le conscient social des étrangers que les A.O.C. telles Walolo ou Vlaandrien.
Bruxelles seconde ville diplomatique au monde!
Bruxelles capitale européenne!
Et n'oublions pas, Bruxelles capitale de la Belgique de tous les pleurnicheurs rouges ou bruns ou noirs!
Attention: c'est un wallon qui l'écrit...

alex

"REYNDERS est payé de notre poche pour être Ministre des réformes institutionnelles, mais il déclare qu'il ne participera pas aux travaux car il veut s'occuper de la campagne régionale..."

Ouais, c'est un scandale. Il faut dénoncer didjé pour ça, et il faut dénoncer tout ceux qui agissent de la sorte.

Et là, en walolo, vu le nombre de mandataires PS dont l'action publique est uniquement et exclusivement dédiée au renouvellement de leur mandat (en plus de leur enrichissement personnel), ça risque d'être un carnage...

paul

La tendance que nous avons dans nos commentaires à taper sur le PS ne trouve son égale que dans la tendance de certains à taper sur Reynders.

Je ne peux que trouver cocasse les leçons de gouvernance données au MR par les électeurs PS.

Comme si le fait indiqué par PY pouvait aténuer le clientélisme et la corruption du PS.

Il fait l'objet de combien d'enquêtes, encore, Reynders?

Bon, revenons à Bruxelles...

Pierre-Yves

En tout cas, nous avons encore droit à un bel exemple de gouvernance libérale: REYNDERS est payé de notre poche pour être Ministre des réformes institutionnelles, mais il déclare qu'il ne participera pas aux travaux car il veut s'occuper de la campagne régionale...
C'est ça la bonne gouvernance? On s'occupe d'abord de ses propres intérêts plutôt que de l'avenir du pays.
Si c'est cela le changement en Wallonie, cela promet...

Célestin

Ce que la région bruxelloise peut (et doit) exiger s'il y a des propositions de régionalisation de l'impôt des sociétés ou de l'impôt des personnes physiques, c'est l'application du premier principe retenu par le droit fiscal international, à savoir la taxation des sociétés là où est situé le siège social et la taxation rémunérations des personnes physiques là où l'emploi est effectivement exercé. Bruxelles aura alors enfin toutes les ressources nécessaires à son développement. Elle pourra même diminuer drastiquement la pression fiscale, ce qui augmentera encore son attractivité. Le hic à cette revendication ? Picqué n'en veut pas : il l'a dit dans une interview. Les autres, parce qu'ils sont Wallons ou Flamands évitent soigneusement ce sujet et proposent des soustractionnels à l'impôt. La pire des solutions évidemment. Et pourquoi le font-ils ? Ils savent très bien (Reynders le Wallon ou Peeters le Flamand) que le principe de taxation dit ci-dessus aurait des conséquences désastreuses en termes budgétaires pour leur région. Donc, c'est non. Et comme il n'y a pas de parti politique spécifiquement bruxellois, c'est "silence dans les rangs". Voilà pourquoi Bruxelles ne revendique rien, et n'a aucun élément sérieux à faire valoir.

Lionel

Et bien citez-moi un moyen de pression sérieux que pourrait utiliser Bruxelles pour obtenir quelque chose... Elle dépend du bon vouloir des autres régions et tout ce qu'elle peut essayer de faire c'est les convaincre que l'aider c'est s'aider soi-même.

Rocourt

est-ce que quelqu'un ici pourrait m'expliquer pourquoi les bruxellois ne viennent pas avec un très sérieux cahier de revendications, pourquoi ils ne tapent pas du point sur la table pour obtenir ce qui leur revient ?

J'ai l'impression que les relations intrabelges seraient complètement différentes si Bruxelles assumait réellement sa position... Me trompe-je ? qu'en pensez-vous ? Quels sont les obstacles ?

Pierre-Yves

Et si la RBC prenait plutôt Namur comme siège de son gouvernement?

Lionel

Arrête de coller des étiquettes, tu ne seras plus bon qu'à çà au final, Dr Jekyl... Mais bon, c'est bientôt les élections, tu te mets sûrement en condition ;-)

Dr Jekyl

@ Lionel-le-militant de (?) affirmant
((pour régenter en petits tyrans une masse appauvrie et inculte.))

Depuis le temps où la majorité règnante sur BXL-RBC n'est pas composée de libéraux, mais d'une continuité sociolo-catho (avec quelques éclairs de libéralisme), il faudra que tu nous dises QUI a contribué à créer l'armée de ceux qui composent ((une masse appauvrie et inculte)). Soit 35% de bons belges qui ne jurent que par le travail et la sueur des pieds? Arrête ton char, Lionel.

Lionel

Qu'importe qu'il y ait moins de flamands dans bruxelles. D'ailleurs pourquoi fait-on la distinction :A Bruxelles, habitent des bruxellois point barre.

Il faut être sacrément naif pour croire qu'il faut être de l'intérieur pour mettre des batons dans les roues. D'un point de vue logistique: le Ring de Bruxelles est presque entièrement en Flandres, les autoroutes qui mènent à Bruxelles passent toutes un moment donné en Flandres, idem pour le canal. Sans compter les mesures pour isoler Bruxelles du point de vue économique ou culturel.

Alors oui, peut-être que les politiciens bruxellois garderont leurs supers compétences pour régenter en petits tyrans une masse appauvrie et inculte. Belle perspective. Là, je suis rassuré de la prévoyance de nos zélites.

Marollien de souche

A.D. dit :
[Donc j'ai tendance à ne pas prendre trop aux sérieux les "musculations" ... et pas davantage les réactions effarouchées...]

Je suis d'un même avis que le vôtre,Monsieur Destexhe.
Certains milieux (politiciens et journalistiques) ont un gros intérêt à fouetter la crême en sachant qu'elle prendra alors plus de volume. Traduisons: ça fait leur PUB pré-électorale de manière gratuite, ça fait acheter l'article. Mais une fois reposée, la crême fouettée retombe et finit par sûrir, d'où son pitoyable destin d'échouer à la poubelle.

Dommage qu'il y ait des deux côtés VL-RW des âmes assez influençables pour s'émouvoir des battements du fouet. Nous allons probablement en lire qq-unes, tenantes d'un wallingantisme comparable à l'esprit de quartier d'Outre-Meuse?
A propos, le Gordel s'est déroulé sans coups et blessures, hors des mollets fatigués.

Alexis de Tocqueville

Les Flamands développent autour de Bruxelles une véritable deuxième Bruxelles. Ils n’ont même plus besoin de la Région elle-même. Ils leur suffit de la cerner tout autour : Grand Zaventem, Grand Bigard, Drogenbos, Leuven et un super Ring en projet. Côté wallon, seul le Brabant wallon profite réellement de la manne bruxelloise.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan