Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Euthanasie | Accueil | Fiscalité et croissance économique »

11 juillet 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

bargeotman

BON ANNIVERSAIRE PPDA : YOUTUBE: bargeotman

berlosconu

personnellement je n'arrive pas a comprendre cet homme à cet age et il se prend pour un adolescent! surement il a quelque chose au fond de lui qui ne va pas

A. de Tocqueville

La main-mise supposée de Sarkozy sur France Télévision prouverait à souhait qu'il est bonapartiste et non libéral.
Mais de deux choses l'une : puisque Sarko est à 37% d'intentions favorables, soit les médias n'ont aucun pouvoir d'influence sur les masses (puisqu'il les contrôle tous) soit Sarko ne contrôle rien du tout. Je penche pour la seconde hypothèse : les médias sont largement contre lui.
Quant à PPDA, je trouve au contraire qu'il était un esprit bien plus libre que bien des présentateurs de JT, français ou belges. Mauvais écrivain, il me plaisait en tant que journaliste. Le problème est qu'il ne savait même plus suivre le prompteur.
Le petit écran N'APPARTIENT PAS aux stars du PAF. Sa déclaration en 2006 ("Je quitterai TF1 en 2012") était d'une prétention sidérante.
Enfin, TF1 lui a proposé un superbe strapontin (genre directeur de l'info).

Philomèneàtout

@ précédent, la Nième du scotché P.Y.X.
qui ne cesse de vomir sa détestation de la LIBERTE individuelle, tout en se l'autorisant
(sous un voile d'ignorance, comme diraient de bons penseurs; ou un blocage idéologique peut-on encore s'autoriser à penser; enfin pire, d'un problème intérieur jamais résolu).

Si vous aimez un zeste de libéralisme "social", relisez donc RAWLS?
Puis servez-nous une bonne fois un commentaire critique sur les abus et solutions que vous proposeriez pour débarrasser notre terre de tous les manipulateurs de crédules et enrichis par le prêche de l'assistanat socialo-communisant?

Moi je constate que partout en Europe il y a ceux qui se libèrent du joug "des masses anonymes", pour se responsabiliser personnellement (avec des + et des - tout à fait humains), tandis que d'autres ne se sentent heureux qu'en défilant dans le troupeau des "jamais contents", où ils ont l'illusion (éphémère) d'être heureux dès que la manne approvisionnée par "autrui" leur est versée dans l'escarcelle (privée, bien entendu). Salut, débiteur de conneries, comme soulignait avec justesse le commentateur Alex.

Wali

Le libéralisme dans les media! Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire comme conneries dans les commentaires de ce blog!
Le libéralisme dans les medias, c'est RIEN, NIKS, NADA, NOTHING! Il en est réduit, dans nos pays socialistes et soc-dems, à ne faire que de la figuration médiatique.
Le relier à Sarkozy ou à Berlusconi, c'est avouer son ignorance et/ou son conditionnement: je vous conseille vivement d'étudier un peu les grands auteurs libéraux pour comprendre cette philosophie politique.

alex

Pardon, mais il me semble que la mémoire est courte cher PY.

On gueule sur sarko parce qu'il veut nommer le président de france télévision. (Notez comme l'histoire est curieuse: la gauche privatise TF1 et ouvre la télé au privé, la droite veut nommer les hauts fonctionnaires et supprimer la pub...) En cocommunauté française, le patron de la rtbf télé ainsi que de toutes les radios publiques est désigné par le parti le plus important du cru (devinez lequel.) Tiens tiens, c'est mal là bas, et bien ici?

En france, le CSA est un organisme totalement indépendant du pouvoir politique. En cocommunauté française, ses membres sont désignés par le politique, avec le premier round au parti le plus important (toujours le même).

Le contrat de gestion de la rtbf prévoyait l'équilibre entre les partis et la pluralité d'opinions (et non la neutralité) dans l'info (modèle rtbf). Ces deux verrous ont sauté: le ca peut maintenant être déséquilibré, et la pluralité a été évacuée.

Enfin, la tutelle de la ministre de l'audiovisuel (qui peut retirer l'autorisation d'émettre à tout moment à une télé) est au mains du même parti. Soit dit en passant, on qualifie rtl de MRTV parfois, mais delusinne est étiquetté socialiste. Certes, sans doute de raison, mais cela n'empêche que dans l'univers belge francophone télévisuel, c'est souvent une nécessit, et bien des cadres sup' de la chaîne ont cette étiquette. D'ailleurs, rtl est certes plus populo, mais a-t-on déjà entendu rtl prendre des positions antisocialos voire clairement libérale? Jamais. D'ailleurs il est plus facile de faire du populo en suivant des thèmes et prenant des accents socialistes que libéraux.

Dernière différence cruciale avec la france: l'alternance. Entre les années 80 et maintenant, la france a changé de président et de gouvernement (cohabitations) dans le sens gauche droite une 10aines de fois, et avec cela la tutelle de l'audiovisuel. Alors on peut certes pointer les abus de la gauche et de la droite dans cette gestion, mais un équilibre existe tout de même. Dans le même temps, en walolo, le point commun a toujours été la primauté du PS, même si le ministère de l'audiovisuel a été brièvement aux mains de miller ou d'un ou l'autre parti (mais jamais le csa ou la rtbf en majorité!)

Enfin, la rtbf qui tape sur le ps, disons que la rtbf à l'image du soir, tape surtout sur les ps liégeois et carolos, et ce sont ces histoires qui sortent, jamais sur le boulevard de l'empereur, le ps bxlois ou montois. Elle représente simplement la voix des intérêts d'un ps contre d'autres.

Pierre-Yves

Alex,
Je ne dis pas des conneries, je constate simplement comment cela se passe en France sur la plus grande chaîne privée...
Je pourrais faire de même avec l'Italie ou encore avec l'empire médiatique de Rupert Murdoch...
Il est beau le libéralisme dans les médias...

alex

Pierre-Yves, renseignez-vous donc sur les modifications subies par le contrat de gestion de la rtbf entre les années 80 et maintenant avant de dire des conneries.

poil-à-gratter

à Wali :
Faut pas s'étonner des interventions hypocrites de notre P-Y, caméléon de service.
Il est payé pour tartiner en feignant d'exprimer l'opinion d'un honnête citoyen qui s'exprime la main sur le coeur (soit un organe rouge de plus, n'est-il pas?).

PPDA tient la corde depuis très longtemps, la jeunesse se pointe en remplacement.
En matière de caricature PPDA, je crois avoir vu certains Guignols de l'info qui le tournaient en ridicule. Voici que le camarade P-Y (L) s'efforce de jouer solidarnoch avec l'homme dont il se foutait de la gueule avant-hier? Consistent le PYL. Comme la stabilité de couleur du caméléon..

Bruce

to Wali:

un petit Xanax et ça repart !

Wali

Pierre-Yves,

Le journal de la RTBF est un immonde programme de conditionnement; le présentateur vedette se vante même de posséder la carte du parti le plus infréquentable de Belgique; juger l'ensemble objectif, ou même plus objectif que les journaux poubelles des chaînes privées, c'est avouer être totalement dénué d'esprit critique (ou avouer être une victime bien naïve du conditionnement susmentionné).

Pierre-Yves

En tout cas, l'indépendance de la RTBF me paraît mieux garantie que les grands médias privés, d'après ce que TF1 nous donne comme exemple...
Quand on compare: PPDA dégommé pour critiquer en "off" le président Sarko "ami de DJ" et la rtbf qui multiplie les reportages sur les "affaires" sans problème, tout cela me semble évident...

echocynique

Pierre-Yves, soyons sérieux.

Comment est nommé l'administrateur délégué de la retebe?

Croyez-vous vraiment à l'indépendance de la retebe?

Pierre-Yves

Cette éviction est un bel exemple de la presse libérale: on critique le président de droite de la république? Paf, on est éjecté!
Si le PS osait fait de même, je n'ose imaginer le déchaînement de critiques sur ce forum :o)

Lombard

Et s'il restait quand même ?
http://www.humour.com/images/AffichageImage.asp?VIDImage=13033&VIDThemeImage=2

Simon

Suffisamment de gens se sont plaints du "vedettariat" dans les médias pour ne considérer l'événement qu'à sa juste mesure: un fait d'actualité qui passe. L'homme en sortira fort bien nanti (€€€) et avec un bon carnet d'adresses. PPDA passera une fin de carrière mobile.

La méthode d'éviction pose néanmoins question d'éthique managériale.
Bon, les médias sont un monde de requins habiles en communication ouverte et souterraine (-o-); il y a des retours de flamme périodiques pour certaines idoles. Aussi des postes indéboulonnables dès qu'ils sont étiquettés du "bon côté". Voyons près de chez nous, à la RTBF?

Causes floues mais plausibles de tout randam-là?
Une évinction par jalousies accumulées? Un appât du gain? Un vieillissement de la méthode face à des TVconsommateurs-zappeurs? Un mouvement d'humeur politique en arrière-plan?
Un audimat qui demande un look mignon et pas bête? Voyons près de chez nous, à la RTBF, chez RTL? je ne parlerai pas des insignifiants de Télébruxelles ou de chaînettes commerciales.

Le grand public, c'est connu a besoin de pain, vin et jeux. D'autres que moi l'on déclaré antérieurement. L'homme, même dans une dite modernité ne se renouvelle que très peu dans ses tréfonds!
Salutations de week-end.

echocynique

Quand aurons-nous un journaliste qui décrypte l'actualité plutôt que de servir du fast news?

La RTBf, "service public" devrait remplir son rôle et informer vraiment les "masses".

Mais comme c'est l'Audimat qui lui importe, elle "essaye" de faire concurrence aux TV privées.

Dommage.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan