Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« RER : il n'est jamais trop tard... | Accueil | Gaspillages publics... »

20 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vincent

Coïncidence, je viens de recevoir le livre 'Blood River' de Tim Butcher:
http://www.bloodriver.co.uk/

Passionant de découvrir la RDC d' ajourd' hui par un journaliste Anglais qui n' a pas vraiment froid aux yeux!


'THE SUNDAY TIMES

Tim Butcher’s book is the latest in a long line, running through Joseph Conrad, Graham Greene, VS Nai-paul… his account of a hair-rising trip from east to west, against all advice, by motorbike and then river boat, is gripping and harshly informative…'

Bonne lecture!

Stef Pire

Tcheu, un vent de conservatisme dans ce topic.
Difficile de croire qu'on se trouve sur un blog liberal.

Christian

Hors sujet,peut être, mais "idée": j'aimerais de nouveau une grande coopération avec la RDC, comme dans les années 70.
Les diplômés pouvaient y travailler, dans le cadre de l'AGCD.
Tous les belges compétant devraient pouvoir y retourner, avec l'accord RDC évidemment.
L'armée belge, ne pourrait-elle pas stationner dans l'Est du Congo?
J'ai eu ce rêve : à Bukavu, fin septante, les écoles n'avaient rien à envier aux nôtres. (témoignage d'un ami, enseignant là bas, à l'époque).

Bien cordialement, Christian.

Bernard

Gizenga fait un commentaire anachronique. De nos jours, les transports sont tout de même un peu plus efficaces. Même s'il n'est pas certain qu'ils soient plus sûrs, surtout à l'est du Congo.

E. G.

Raisons ou prétextes:
- Doit-on citer le grand âge du Premier Gizenga, nommé comme une figure de conciliation, à la suite d'interminables palabres entre les "huiles" des factions ethno-tribales qui s'arrogent le pouvoir au Congo?
- Puis le fait que l'insécurité reste un fait de chaque jour, en ce compris pour les hommes au pouvoir?
- Ou que ceux qui lui reprocheraient de ne pas faire les popotes locales aspirent peut-être à ne pas l'y voir? Tsombe et Lumumba étaient d'ethnies antagonistes, etc. Idem de nos jours...

Dieu que ce grand pays reste mal gouverné! C'est loin d'être un cas singulier en Afrique. Pour le plus grand profit des exploiteurs, dont il faut relever ces chinois importés qui bénéficient de "contrats avantageux" pour y soustraire d'immenses ressources minières. Endroits d'où on avait chassé les belges. Résultat net = une déglingue complète des industries qui nourrissaient bien le Congo antérieur (et diront les inévitables critiqueurs, les coloniaux). Pour en avoir connu pas mal, faut noter ici que ces belges-ci étaient assez profondément attachés à leur pays d'adoption, parfois mieux que les indigènes ne le sont eux-mêmes par leur actes ou l'inaction du quotidien! Aujourd'hui les chinois ont pris la relève, via des convois entiers de simili-esclaves aux yeux bridés qui sont exploités ...et détestés par les indigènes... (lisons la presse et des enquêtes de terrain). Exploitants chinois qui restaurent les infrastructures congolaises (contre ces contrats de matières premières). Chinois qui vendent en mode de troc leurs surplus de fabrications Made in China. Quelle différence d'effets par rapport aux petits belges d'antan? Nous y avions installé d'excellentes écoles, dont il reste des traces.

Que Léopold II ne se soit jamais rendu en Afrique, sauf via les compte-rendus de missions envoyées là-bas se comprendra aisément: 19e siècle était fait pour les aventuriers de Stanley à Livingstone et autres. De prussiens à belges ou anglais, dans cette époque.

Reste que le musée de l'Afrique à Tervueren est magnifique, pour ceux qui désirent voir les traces intactes au 21e siècle de ce que les congolais n'auraient pu conserver par eux-mêmes... Qui s'en plaindrait parmi les gens cultivés, là ou ici?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan