Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Sans commentaire "Léopold II n'y avait jamais mis les pieds" | Accueil | George W Bush et le dollar »

20 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Roger

Peut-être l'ancienne émission de DEFOSSE sur les GTI a-t-elle des prolongements actuellement?
La Place Saint Lambert de Liège, l'ascenseur de Strepy, le Port de Zeebruges, etc.

Pierre-Yves

Alex,
Je ne connais pas l'origine des sources que vous citez.
Parlant de fonctionnaires grassement rémunérés pour émettre des banalités à tomber par terre, vous avez par contre totalement raison de citer l'OCDE...
Simon, il ne faut pas nier l'évidence, les secrétaires d'Etat, comme je l'ai déjà souligné, c'était une exigeance MR qui en voulait deux pour ses barons chastel et maingain via clerfayt, c'est évident...

alex

Pierre-Yves,

On cherche le réconfort là ou l'on eput, apparement.

Avec 30000 fonctionnaires rien qu'au niveau fédéral, la Belgique est le pays possédant le nombre proportionnel de fonctionnaires des finances le plus important d'europe.

29000 fonctionnaires suffisent à faire ce job aux USA. 20000 aux pays-bas. 3000 en Suède. Cela signifie-t-il que la fraude est massive dans ces pays? Essayez de frauder l'IRS pour voir, on en reparlera.

D'ailleurs, était-ce l'OCDE qui avait classé la proportion de contrôles et le taux de récupération de l'impôt par pays. Surprise, avec un nombre aussi important de fonctios, la belgique était dernière sur les deux tableaux, juste devant la grèce.

Hé oui, non seulement ils sont nombreux, mais en plus ils ne foutent rien et sont nuls. Faut se renseigner, Pierre-Yves...

Julien

faut lire les dernières égratignures de PAN à des élus communaux

http://www.lepan.be/?p=2613#more-2613

{ Les promesses des villes et communes }
Un an et demi se sont presque écoulés depuis les communales d’octobre 2006, et il est grand temps de confronter les promesses aux réalisations, et d’en livrer notre interprétation. Par souci d’objectivité et de représentativité, nous avons choisi une commune parmi d’autres…

Programme de majorité PS-MR à Huy pour la législature 2006-2012 ...

Simon

à "XY" : espérons qu'outre des libéraux attentifs on puisse trouver parmi des lecteurs de ce blog dérangeant quelques "honnêtes" affiliés aux cartes rouge et orange. Je ne cite pas les vertes, sachant que par nature, il doivent cultiver l'écologie politique aussi saine que des légumes bio. :>)

Ainsi, que les suggestions sous lesquelles ce blog risque de crouler suscitent quelques élans anti-abus chez ceux d'entre-eux actuellement aux commandes des rouages francophones!
(Sous-entendu): malgré leurs travers, il y a chez de nombreux flamands (ceux en tout cas que je connais) une rigueur et une volonté qui dépasse celle de nos apparatchiks de service.

Fallait entendre DiRupo faussement dire qu'il se serait bien contenté de rester à 14 ministres fédéraux.. mais que c'était d'autres (suivez son regard?)qui avaient voulu cette inflation de postes!
Déjà que l'Elio avait prétendu être le "sauveteur" de notre royaume, le verrait-on enfin en recherche de rationalité politicarde?
Bon, c'est le temps de Pâques et du salut au petit rédempteur, sans offence au Rédempteur historique.

Thierry Schollier

@ Blue

Je veux bien qu'il y ait une infrastructure et le personnel qui entrent en ligne de compte, mais je ne vois pas en quoi un surcoût serait lié au responsable qui en a la charge plutôt qu'aux compétences elles-mêmes.

Dès lors que les compétences existent, ce coût existe donc également et que les compétences en question relèvent directement du Ministre de tutelle ou du Secrétaire d'État qui lui est adjoint n'y change donc rien au-delà du traitement du Secrétaire.

Faudrait donc quelqu'un d'RTL pour expliquer le calcul et où se situerait le gaspillage.

A. de Tocqueville

Le Vif revient la semaine dernière sur les dépenses de cabinets ministériels pléthoriques et leurs conseillers (90 chez Arena MAIS dont 40% non rémunérés car fonctionnaires).
80 ministres et des centaines de parlementaires + tous les attachés. 3 ministres pour 70.000 habitants en région allemande. 90 députés bruxellois pour 1 million d’habitants. Doublons Région bruxelloise et 19 communes.
Gaspillage : communes/Provinces/Régions.
Banque nationale de Belgique (rappel : 2.000 fonctionnaires).
3 fonctionnaires à l'accueil du Parlement pour prendre une carte d'identité et vous donner un badge. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.
L’ensemble des ASBL subventionnés plus ou moins utiles > Audit nécessaire!
Le financement de la culture en général. Le Théâtre national reçoit l’essentiel au mépris de petits théâtres magnifiques.
Analyser l'organigramme de l'administration de l'Enseignement FR. 7 personnes pour "compter les élèves".
800 millions/an pour les frais d'administration des mutuelles (L'INAMI pourrait le faire).
150 millions pour le paiement du chômage par les syndicats (TB de Rudy Aernoudt : Banksys pourrait le faire gratuitement la nuit).
L'aide au développement qui atterrit dans les nomenclatures africaines ou pour l'achat d'armement et de jets privés ou de résidences sur la Riviera. Faut-il annuler la dette du Nigéria qui a une rente pétrolière de 13 miards de dollars ?
Les retards du projet RER.
L’efficacité globale de l’Etat estimée à 66%.
L’absentéisme dans la fonction publique et dans l’enseignement.

dante

je propose donc que tous les libéraux honnêtes luttent avec acharnement pour un juste prix de l'énergie, ce qui entraînera de facto une meilleure dépense des deniers publics et une chasse aux gaspillages qui profitent, ni aux utilisateurs des services publics, ni aux acteurs.

Dante

Cher Alain, on se connaît depuis longtemps et je ne suis pas ici pour conforter l'idée selon laquelle libéralisme et mondialisation sont les deux merveilles du monde: en plus de réfléchir au contrôle des chômeurs et au gaspillage public, choses fort utiles car il s'agit de notre argent à tous, j'aimerais l'opinion de tous les libéraux de ce blog sur le sujet suivant:
1° un peu d'histoire:

En 2000
nous avions 1 Dollar à 1.2 Euros et 1 Baril de Pétrole à 60 Dollars
soit le Baril à 72 Euros
et on payait 0,82 Euro / litre de gasoil

à la mi-mars 2008

Nous avons 1 Dollar à 0.65 centimes d'Euro et 1 Baril de pétrole qui a
explosé dernièrement à plus de 110 Dollars.
soit le Baril à 70,1 Euros et on paye 1.25 Euros / litre de gasoil....


On se pose la question suivante:
Si le Baril est moins cher pour nous en Europe qu'en 2000....
Pourquoi le gasoil est-il minimum 50% plus cher qu'en 2000 ??

Il y en a qui doivent solidement se remplir les poches.

Didier

@ Eric,

Vous avez tort. Je ne demande pas mieux que l'on rationalise complètement l'offre scolaire. Mais il faut être pragmatique et voir ce qui est réalisable à bref délai. Il serait idiot que sous prétexte que le libre n'ait pas à subir d'économie d'échelle, l'officiel puisse continuer à gaspiller.
Dans le meilleur des mondes, un seul réseau subsidié (et donc officiel)serait suffisant. Les écoles n'auraient pas besoin de se payer des pleines pages de publicité dans les toutes-boites, etc...

blue

Il ne faut pas que prendre en considération le salaire du secrétaire Thierry, il ne travaille pas seul et encore moins sans infrastructure...

Blue

@ Thierry

Je ne fais que relayer une information RTLienne...

Thierry Schollier

« Faute de frappe en effet, retirer un zéro »

Il reste donc 1 300 000 € !

Pourriez-vous nous expliquer par quel procédé vous arrivez à un coût annuel d'un million trois cent mille euros à partir d'un traitement annuel brut (déjà confortable, nonobstant le nombre d'heures prestées) de cent septante mille ?

eric

>Didier

Et en plus de ces trois réseaux il existe aussi l'enseignement libre subventionné.

"libre subventionné" ... comment appelle t'on déjà cette figure de style qui consiste à associer deux terme contradictoires ?

Mon petit doigt me dit que certains sur ce blog préfèreront écarter l'enseignement libre de toute idée de rationalisation de l'enseignement...

Didier

Un peu hors sujet, mais pour récupérer de l'argent, supprimons le financement publique des cultes et de la laïcité.
1. Cette somme sera certainement mieux utilisée dans un autre poste budgétaire du département de la justice dont il relève.
2. Cela nous épargnera le vaudeville de l'exécutif des musulmans de Belgique.
3. C'est une question d'équité. Ceux qui comme moi ne sont ni croyant ni militant laïc sont qd mm blousé. De mm que les adeptes d'autres croyances.

Qui osera lancer le débat?

Dans un autre registre, il y existe toujours 3 réseaux distincts d'enseignement officiel (communal, provincial et de communauté)

Blue

Faute de frappe en effet, retirer un zéro.

eric

hors sujet :

Un ami responsable des achats dans une cuisine de collectivité m'expliquait il y a peu qu'une journée de nourriture (dessert et boissons comprises) coutait à sa société à peu près 4 euros par personne.
(Ce prix comprend la main d'oeuvre du personnel de cuisine !)
Comment arrive t'on à un prix aussi minime ? tout simplement parce que les aliments ne coutent presque rien achetés chez le grossiste (moins de 20 cents pour 4 yaourts et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres).
Essayez d'aller acheter chez un grossiste (même en grande quantité) vous serez gentiment renvoyé vers la grande surface la plus proche où les prix sont 2 fois plus élevés (au moins).
Voila encore un exemple de ce libéralisme miroir aux alouettes dont les citoyens-consommateurs doivent subir les inconvénients afin de permettre aux actionnaires d'en récolter les avantages...

Thierry Schollier

@ Blue

13 millions ? Je veux bien croire que le sigle € soit une faute de frappe, mais je vous signale que le franc belge n'existe plus depuis un certain temps et que, de toute façon, 170 000 € de traitement brut annuel n'ont jamais fait 13 millions de francs belges, même si on y ajoute les frais de fonction.

@ Pierre-Yves

Votre logique purement arithmétique (et fausse, mais ce n'est qu'un détail) fait franchement peur.

Sur les 4 millions et demi de (prétendues) déclarations que vous évoquez, quel est, à votre avis, le pourcentage de contribuables susceptible de faire l'objet d'une recherche de fraude éventuelle ?

Parce qu'inclure le petit pensionné qui touche royalement 850 € par mois ou le couple de salariés au RMMI dans les contrôlables potentiels est, au mieux, d'une mauvaise foi hallucinante.

Pierre-Yves

Yvan,
A lire vos commentaires "nerveux", la journée d'hier ne fut pas bonne pour vous, j'espère que celle-ci sera sera meilleure...(NB: pour se calmer, il paraît qu'il existe une montre miracle testée par DJ!)
Plus fondamentalement, sur les 30.000 fonctionnaires cités par Alex, je me doute qu'une partie est à la TVA, au cadastre, etc... Et aussi qu'une partie est consistuée de "petites mains" (de type distribution du courrier en interne, chauffeurs,...).
Cela renforce donc mon propos, car dans les faits, chaque agent traite plus de 150 déclarations fiscales par an.
Et donc, ne pouvant faire un travail en profondeur, l'Etat est privé d'une partie de ses rentrées fiscales.
Bien à vous.

Blue

Alex, pour info : le coût d'un secrétaire d'état : 13000000 € annuel... (X7)

Yvan-le-terrible

REMARQUABLE CE Pierre-Yves!
comme toujours dans ses interventions, ça sonne l'incompétence.

Réduire le travail des effectifs SPF Finance à la seule mission de contrôle des déclarations fiscales annuelles des ménages démontre (à nouveau) votre hypocrisie de dessous les fagots. Par qui donc êtes-vous payé pour nous débiter de telles âneries?
NB:
je ne suis pas fonctionnaire; et je "paie" plus que vous ne devez le faire.
Evitez-nous vos habituelles salades? Ciao.

Pierre-Yves

Alex,
Juste pour préciser qu'il y a 4.500.000 ménages en Belgique.
Cela fait donc au total 150 dossiers à traiter par agent en 220 jours ouvrables, je ne pense pas, loin de là, que ce soit énorme pour réaliser des contrôles en PROFONDEUR (dans une logique de bonne gouvernance), merci de conforter ainsi mon précédent message...

alex

"Désinvestir dans le SPF Finances"

Avec 30000 clampins aux finances, pas vraiment de quoi parler de "désinvestissement".

Pierre-Yves

Désinvestir dans le SPF Finances, ce qui rend la fraude fiscale plus facile, c'est aussi une forme de gaspillage, non?
Mais qui gère les finances, je ne me souviens plus???

alex

7 secrétaires d'état pour que tout le monde soit content, c'est pas un gaspillage, ça?

Saint-Pierre

j'oubliai aussi qu'il faut pas payer le mormon depuis l'anné que jon duplicié le chose du généalogiste

Pierre-Yves

Exemple concret de gaspillage, la surenchère de DJ qui devait absolument récompenser ses barons chastel et maingain, entraînant une inflation scandaleuse des secrétaires d'etat...
Tout cela par la faute d'un seul parti, qui a de splus en plus les yeux plus gros que le ventre...

Saint-Pierre

à Celestin qu'aime pas la généalogie et nos AGR

faut se rappeler le coût faramineux des Mormons qui durant les années '60-70s ont microfilmé des milliers de registres paroissiaux, civils etc.
Alors, multiplier ou duplicier les milliers d'heures-homme par des travaux additionnels de fonctionnaires, quel beau gaspillage en perspective!
Laissons faire avec ce qui existe; des milliers de généalogistes amateurs font un travail de fourmi très intéressant, ils s'excitent à la tâche et redonnent un sens à notre histoire régionale que vous ne devinez apparemment pas encore. :-(

Plus près de chez nous

Comment vont fonctionner les nouveaux mécanismes du Fonds des communes wallonnes?
Daerden et Courard assemblés, ça fait la paire (de c.).

Les millions (€€€€€€€€) vont pleuvoir. Les demandeurs éviteront de porter un parapluie (sinon pour le retourner en forme de cuvette de réception). Va-t-on assister à un remake des projets subsidiés par l'Objectif I des régions d'Europe, version wallo-wallonne?

Lionel

Et n'oublions pas l'enseignement en Communauté française: tout cet argent pour avoir çà comme résultat...

J'ai bien peur que les gaspillages d'argent public soient institutionnalisés: on peut lister presque tout ce dont la politique s'occupe pour l'instant.

Lionel

Gaspillage public aussi en institutions:

- 19 communes pour bruxelles avec chaque fois bourgmestre, échevins, avantages, etc...

- un Etat fédéral, des communautés, des régions, des provinces, des communes, des brols pour faire le lien entre eux, des brols pour coordonner les brols.

- la gestion des voiries communales qui coûte plus cher avec chaque commune qui s'en occupe plutôt que si tout était centralisé et que les entretiens (évitant des dégradations trop importantes) se faisaient régulièrement. Et non pas au gré des budget et priorité communales.

- et j'en passe mais vous êtes mieux placé que moi

Simon

Sénateur, une CAUSE de gaspillage réside dans le mécanisme décrit ci-après.
En gestion publique, on pense DISTINCTEMENT:
- le "Budget ordinaire". Tel celui ordinaire de nos ménages. Sinon qu'en gestion publique, on est toujours trop court, au mieux sur le fil, voire en boni (de 0,01% clame t-on alors). Bref, analogie flagrante des fins de mois difficiles, comme dans ces 68.000 ménages belges "surendettés"!

- le Budget extraordinaire. Tel le budget d'investissement d'un ménage ou d'une entreprise.
Ah, voici les "grands travaux et projets", d'infrastructures ou ceux de prestige (donc souvent des choses à forte visibilité). Dernier exemple en cours: l'opulente Ville de Liège et sa fantastique gare TGV avec perspectives jusqu'à la Meuse. Grosse campagne de sensibilisation préalable (afin de motiver les citoyens). Grands concours d'architectes (pour faire rêver à des machins anti-réchauffement climatique)? Projets pas entièrement dépourvus de quelques visées électorales. Travaux qu'on inaugure à bonne date, avec effets médiatiques. Notons que ces "grands machins" profiteront souvent à d'autres que ceux qu'on taxe exagérément afin de pouvoir les financer! Faut bien avoir le sens de la collectivité. Mais bon, faut ce qu'il faut!

Projets exigeant TOUS des pirouettes financières grâce à des "montages et accords" copinés, donc assurés à coup de subsides reçus de N sources. Projets dont le TAUX DE SOUS-ESTIMATION d'enveloppe des coûts finaux frise la bêtise.
Commune, province, région, fédéral et Europe doivent donc faire preuve de la meilleure compréhension. Tant que la manne est remplie, puisons dedans! Olé!

Admettons une justification plausible pour tout ceci.
Où reste alors la FAILLE dans les manières de penser?
Simplement dans le fait que chaque GROS INVESTISSEMENT - public ou privé - occasionne des coûts récurrents (de fonctionnement et d'entretiens/réparations).
Le secteur privé intègre spontanément cette considération dans tous ses projets & budgets.
Dans le secteur public: NENNI! à chaque projet "extraordinaire" les gestionnaires de "l'ordinaire" ne sont guère consultés. Au pire, les décideurs qui sont TEMPORAIREMENT en place ne tiennent aucun compte de l'incidence de leur magnificence sur les postes d'exploitation qui devront en suivre l'impact.

Le chat se coure donc après la queue (budgétaire).
Le surendettement caractérise ainsi nombre d'organes publics. On y est toujours à court de moyens, matériels et (surtout) humains. Ouche, des postes sensibles à l'index, victimes de l'inflation (qui rend Mr Trichet si nerveux) et les revendications syndicales (qui inquiètent sans cesse les entrepreneurs).
Remède courageux? LIER les deux mécanismes de planification budgétaire. Exiger à chaque projet extraordinaire sa contrepartie précise, sans faux fuyants!

Lionel

Pour ce qui est du projet d'Alain Hubert: combien d'autres projets scientifique n'ont pu être financé à cause de ca? Tout cela parce que la Belgique veut à tout prix une couverture médiatique internationale. C'est la même chose en France, on sous-finance la recherche en générale mais on met une couverture médiatique énorme sur un projet porteur (projet ITER sur la fusion contrôlée). Et après, ca devient tabou de critiquer "ce qui fait la fierté de la nation"...

Jean-François

Cher Lombard,

Peut-être suggèreriez-vous de supprimer tous les budgets consacrés à la recherche scientifique, à la culture, au sport... voir à l'enseignement(?) tant qu'il n'y aura pas un cellule en prison pour chaque petit délinquant, et de "chambre" en centre fermé pour tous les noirs et les arabes...?

A part ça, je vous suis concernant la mauvaise gestion à Chaleroi. Ce n'est un secret pour personne... Mais j'aimerais vous voir en face à face avec Alain Hubert pour vous expliquer sur votre dernière phrase.

Bien à vous.

Lionel

L'autoroute CHB en projet près de Liège: le gouvernement wallon est prêt à claquer plus de 400 millions d'euros pour construire 5-6 km d'autoroute alors qu'il n'est pas capable d'entretenir son réseau actuel (dixit la Cour des Comptes).

Et il vaut mieux le dénoncer avant que ce soit trop tard...

Célestin

Un bel exemple de gaspillage, ou de très mauvaise allocation, des deniers publics vient de se produire. Certains lecteurs diront que c’est anecdotique, mais je ne le pense pas. Il me semble plutôt que c’est bien symptomatique de la manière qu’ont les Administrations de travailler en vase clos, en ne se préoccupant aucunement de ce qui se passe à l’extérieur. Je veux ici parler des Archives de l’Etat. Les plus grands « consommateurs » de ce service public sont les généalogistes : les salles de lecture sont fréquentées au trois-quarts, si pas plus, par des généalogistes amateurs, passionnés par la recherche de leurs racines, par l’histoire des familles, par leur passé. Ce sont donc des milliers de personnes qui sont concernées par le sujet. La matière première, pour eux, ce sont d’abord les registres d’état civil. Ensuite, pour étoffer leur ouvrage, ce sont les autres pièces d’archives. Or, les Mormons (et je ne suis pas Mormon, je le précise), pour des raisons religieuses, ont microfilmé ces si fragiles registres. Sans les Mormons, et face à la carence des Archives Générales du Royaume (AGR) en cette matière (« Nous n’avons pas le personnel, nous n’avons pas les moyens », antienne connue), des milliers d’actes auraient été dégradés ou perdus définitivement. Ensuite, question de préparer la régionalisation des Archives du pays, les microfilms reçus par les AGR ont été répartis dans le pays, avec interdiction de consulter les documents originaux. Ce qui a eu pour résultat de nuire aux recherches des généalogistes amateurs, qui sont depuis lors astreint à de longs déplacements. Pourtant, des microfilms, cela se duplique facilement et cela ne prend pas beaucoup de place. Mais non, la volonté de préparer l’éclatement du pays était-là. Les généalogistes n’avaient qu’à en payer le prix : tant pis si l’accessibilité des dépôts d’archive est difficile, tant pis si les horaires d’ouverture sont limités, tant pis si l’on doit fermer certains jours par manque de personnel… Des sociétés généalogiques ont voulu alors acquérir un double de ces microfilms auprès des Mormons. Les AGR ont exigé un fumeux droit de garde » sur chaque microfilm acheté par des particuliers en Belgique (60 EUR de « droit de garde » pour une bobine achetée 6 EUR chez les Mormons : excusez du peu !). Voilà le prologue. J’en viens maintenant au fait : les Mormons ont mis - il y a quinze jours – (en partie) les registres d’état civil (de décès) belge en ligne ! De chez soi, comme pour beaucoup de département français, on pouvait donc faire ses recherches. Emerveillement ! Ce ne fut pas du goût de l’archiviste en chez qui a fait fermer retirer les actes belges du site des Mormons. Mais bon Dieu ! pourquoi ? Les Archives ne sont pas capables d’assurer un service. D’autres (les Mormons) le font à sa place, gratuitement pour les usagers. Et alors, « ah non, cela ne va pas ! ». Pourtant, puisque cette tâche est opérée par d’autres, les Archives auraient pu réallouer leurs moyens à d’autres tâches, plus importantes que le simple accueil des généalogistes amateurs dans les salles de lecture telles que les inventaires des fonds et l’examen plus approfondi de ceux-ci, une meilleure manutention des documents, des prêts inter-dépôts, un meilleur accueil des historiens, etc, milles tâches nettement plus intéressantes. C’était trop difficile à imaginer pour l’Archiviste en chef, vraisemblablement. Un simple accord de coopération avec les Mormons aurait donc pu soulager le budget des Archives à la satisfaction de tous les usagers et aurait pu conduire à une nouvelle politique des Archives. Mais non, les AGR ont-elles déjà entendu les mots partenariat avec le privé ? Manifestement, la politique des AGR est de se servir des usagers comme otages pour obtenir plus de moyen, et cela seulement pour procurer un service que d’autres veulent fournir gratuitement. Ce gaspillage des deniers publics sera baptisé de noms pompeux tels que « vision stratégique » et autres mots ronflants. Très symptomatique de la vision des pouvoirs publics pour qui le privé est l’ennemi.

Lombard

Facile...le Mondial 2018 , les 75 millions d' Euros ( Daerden ) pour le sport de haut niveau , faire un nouveau stade de 40.000 places à Gosselies alors que le nombre de spectateurs n' atteint pas 10.000 , retaper le toit de l' Olympic et autres ( 2,5 M /€ ) alors que les camions du service Propreté sont TOUS en panne etc... Je ne cite que quelques " trucs " carolos mais il y en a des milliers et il manque de prisons, centres pour demandeurs d'asile, crèches, mais nous avons un igloo métallique en Antarctique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan