Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Régis Debray - Sans commentaire | Accueil | Bill et Chelsea »

23 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Yves

Vincent,
En englobant Flandre et Wallonie dans mon commentaire, je pense qu'il était évident que je ne voulais en rien cacher les bons résultats flamands.
Bien à vous!

Vincent

PY, je suis tombé par hasard sur l' article que vous mentionnez ci-dessus.

Vous 'omettez' de signaler que la Flandre se classe ... 2ème dans ce classement...

Plus près de chez nous

Rien à voir avec les States, mais bien avec notre C.F.!

Pendant que quelques vieux clowns amusent la galerie des wallinguisants à Namur (J. Gheude, l'inévitable Happart, Toudi, etc.),
L'instrumentiste ARENA (ravageuse PS de la qualité d'enseignement) est en train de nous concocter une resucée de son imbécile décret INSCRIPTIONS. Quand le dogme (et l'étroitesse mentale) supplantent le besoin de coller aux réalités et constats PISA, on va totalement forcer la déprime chez nous, enseignants, autant que les parents.
Y a donc pas moyen de la propulser sur une fusée vers Mars (avec calcul de trajectoire assuré par ces chers élèves qu'elle désire porter aux nues?).

Pierre-Yves

Pierrette,
Toujours aussi agressive? Ragnagnas douloureux sans doute... Soit...
Non,non, aucune distraction: je pense que si Flandre et Wallonie se classent bien, les intérêts notionnels n'y sont pas étrangers.Et donc je félicite le MR sur ce plan (même si je pense que si abus il y a, il est de bonne gestion d'y rester attentif. Mais surtout sans remettre en cause le principe).
Ceci étant, cela ne suffit pas à expliquer que la Wallonie se classe si bien. Et donc, on ne peut que constater que contrairement à ce que raconte avec mauvaise foi l'opposition MR au Parlement wallon, le "plan marshall" PS-CDH crée un climat favorable... Qui incite peut-être (et là je peux vous rejoindre) les industriels à se passer l'info sur les opportunités en Wallonie...

Pierrette-Yvette

de P-Y: [Et par honnêteté j'inclurai également l'effet bénéfique des intérêts notionnels du MR (via le fédéral).]

Auriez-vous eu un moment d'égarement en citant positivement ce damné MR?
Notez que ce qui attire le plus les INVESTISSEURS, ce ne sont pas les attrape-mouches de Philippe Suinen, mais plus directement les bonnes relations des INDUSTRIELS entre eux, mieux informés que les jargonnements de politicards qui s'attribuent vite les fleurs d'efforts menés par d'autres milieux!!!
Alors, vos louanges au duo PS-CdH, faudra tempérer vos jugements à l'emporte-couillons.

Pierre-Yves

Pour la bonne information de Vincent: il faut en tout cas reconnaître qu'une revue anglo-saxonne (pourtant peu suspect de sympathies socialtes) vient de classer 5ème la Région wallonne au niveau de l'attractivité pour les investisseurs...
La majorité PS-CDH ne fait donc pas que de mauvaises choses...
Et par honnêteté j'inclurai également l'effet bénéfique des intérêts notionnels du MR (via le fédéral).
Comme quoi, c'est le travail en commun, de façon intelligente, qui prime...

Vincent

"Vous allez droit dans le mur, mais vous ne VOULEZ pas le voir"

En parlant de mur, la Wallonie, elle, est un exemple de réussite socio-économique... envié par tous les Etats du monde.
Les impôts les plus bas de l' OCDE, des charges sociales inexistantes, une éducation qui caracolle en tête des tests PISA.
Vu la demande, un système de tickets a du être instauré pour calmer les ardeurs des investisseurs étrangers, un taux de chômage a faire pâlir d' envie un régime communiste, un GP peu coûteux qui fait vivre des centaines de milliers de personnes
Des politiciens plus clean que clean (l' ONU propose la fondation d' une Ecole Supérieure de Gouvernance à Charleroi).
Un système de santé enièrement gratuit.
Une paix sociale royale, les grèves sont inexistantes....

Pour en revenir au mur, le souci est qu' on ne trouve plus de maçons en Wallonie, étonnant non?

Jean-Philippe

@Juliette, Vincent, Paul et les autres,

Face à la qualité de vos arguments, il n'y plus rien à dire. Lorsqu'on propose des idées, on fait partie des YA-KA. Lorsqu'on soulève un problème qui fait la une de la presse internationale, il faut 'prouver ses dires'. Si l'on cite une enquête d'un autre état, c'est de la 'poudre aux yeux' et on est un ignare de l'économie.

Vous avez tous raison, inutile d'aller plus loin. Vous êtes tellement imbus de votre suffisance qu'il est inutile de vouloir éclairer sous un angle différent votre point de vue obtus. Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre. Il n'est de pire aveugle que celui qui ne veut entendre. Vous allez droit dans le mur, mais vous ne VOULEZ pas le voir. Voilà pourquoi je vous souhaite 'une bonne continuation'

paul

Mais que voilà un argument de qualité!

Bonne continuation aussi.

Jean-Philippe

Comme je vois, il suffit de ne pas ramer dans le sens de la pensée unique pour être traité d'ignare ou pire. Décidément, mieux vaut vous laisser mariner dans votre misérabilisme, vous vous y sentez si bien.

Bonne continuation.

paul

J'avoue être stupéfait également.

Pourquoi les Airbus sont payés en dollars? Tout simplement parce que les clients le demandent, et ils le demandent parce que (actuellement) c'est la monnaie de référence sur le plan international.

Vous pouvez peut-être vous plaindre du pois des E-U sur le commerce mondial, mais dire que l'Europe est inféodée, c'est autre chose.

Et les Américains pèsent si lourds en bonne partie parce que les Européens n'ont pas la volonté de peser de manière constructive sur le plan mondial, comme la situation en ex-Yougoslavie, et plus horriblement encore, au Rwanda, l'a démontré.

Vous pouvez trouver le nationalisme britannique dépassé, cela ne le rend pas illégitime. Ni même infondé.

Et pour la suppression des quotas des produits laitiers et autres, ce n'est pas moi qui m'y opposerais. Par contre si vous croyez que la France (pas seulement elle, bien sûr) va laisser tomber les subsides européens dont elle bénéficie parce que la Belgique déciderait de ne plus participer à la PAC, vous vous fourez le doigt dans l'oeil. Pour autant que la Belgique puisse encore en décider seule, d'ailleurs.

Juliette

Jean-Philippe, vous appartenez semble t-il à la classe des Y-A-KA.

Entre Y-A-KA et pouvoir le réaliser, il n'y a que ...les réalités...
Placez vous un instant dans la peau de Fillon et Sarkozy attaqués de toute part par ceux-là même qui furent incapables de gérer la France autrement durant X décennies.
Placez vous dans l'inconscient social des indiens (ou des musulmans) qui restent prisonniers de croyances oppressantes et contraires à toute saine logique.
Placez vous dans la peau des commerciaux d'Airbus qui vendent à des arabes vendant leur pétrole en dollars (cash-in, cash-out, sans risques de pertes de change pour les acheteurs!).
Libéral, oui; ça n'empêche pas d'avoir les pieds sur terre...

Vincent

Vous démontrez votre ignorance de l' économie de la plus belle manière qui soit!
Inutile donc d' aller plus loin...

Quant à l 'enquête 'poudre aux yeux', pouf pouf. Faut-il rapeller que tout commerçant est libre de fixer le prix qu' il désire?
A moins de prouver l' existence d' un cartel, cette enquète est mort-née.
Le RU a pratiqué de tels études 3 fois en 8 ans, et ce, sans aucun succès bien entendu:
http://www.guardian.co.uk/business/2008/feb/16/supermarkets.retail1

Finallement, pour éviter que les 'dérives ne deviennent dérapages', je vous propose 2 solutions:

- Vote with your feet. Si vous trouvez votre super trop cher, visitez les hard discounters.

- Achetez des actions de la grande distribution, avec de tels bénéfices, les dividendes doivent être mirobolant!

Jean-Philippe

@ Paul,
Si l'Europe n'est pas inféodée aux USA, pourquoi les Airbus sont-ils vendus en dollars US et pas en euros ? Et ça, c'est juste un exemple.

@Vincent,

Vous bondissez ? A quelle hauteur ? Parce que comment expliquez vous le refus de l'Angleterre de faire partie de la zone Euro, si ce n'est pour préserver des nationalismes dépassés ?

[Que voulez-vous que le gvt Belge puisse y faire?]
Supprimer les jachères, enlever les quotas laitiers. Déjà cela fera augmenter la production des produits de base et donc baisser les prix. Si la Belgique adopte cette position, tous les autres pays européens suivront... sauf s'ils sont contraints (comme actuellement) d'acheter du blé américain (selon certains accords signés il y a bien longtemps)

C'est justement contre le "Que voulez-vous qu'on y fasse ?" qu'il faut lutter. Prenons exemple sur Sarko et son premier Ministre qui n'ont pas hésité à diligenter une enquête sur la hausse des prix (et qui prendront des mesures s'il y a lieu). Il ne s'agit pas de lutter contre le libéralisme, mais éviter que certaines dérives se transforment en dérapages.

Maintenant à vous de m'expliquez: Pourquoi la Chine et l'Inde doivent-ils importer des céréales et des produits laitiers ? Parce qu'ils produisent des textiles pour inonder (à bas prix) nos marchés et supprimer des emplois chez nous ? Sont-ils incapables de cultiver et d'élever du bétail ? Les vaches sont-elles à ce point sacrées qu'on ne puisse les traire ?

Mike

Bonjour Messieurs et Mesdames les conservateurs/réformateurs... J'ose me tromper parfois ;-) Mais bon, converser avec l'ennemi est permis en démocratie... lol

Juste pour parler d'un sujet commun, Fonck la Ministre, www.catherinefonck.be, mon Destexhe à moi, a mis en ligne (homepage) une vidéo retravaillée par des artistes US d'un discours d'Obama. Difficile d'imaginer que nous serons un jour à ce niveau en Belgique... Que ceux qui doutent regarde cette vidéo : ENORME.

Vincent

Que de raccourcis et de méconnaissances de l' économie!

Lire que certains pays UE ne sont pas des pays EUR pour des prétextes 'fallacieux' me fait bondir.

Pourriez-vous expliquer ces 'prétextes fallacieux' en détail svp?

En entrant en zone EURO, un pays perd les leviers monétaires qui permettent de contrôler son économie (inflation, déflation, récession, surchauffe, etc...).
Si une économie est en surchauffe alors que le reste de la zone EUR est en crise, que reste-t-il à ce 1er pays pour contrôler cette surchauffe? RIEN!

A l' inverse, un pays comme l' Italie paye cher son appartenance à l' EUR!

Quant aux commentaires sur la hausse des prix, celle-ci est inéluctable et que l' on arrête de demander aux gvts d' y remédier que diable! Seuls les Belges et les Français agissent de la sorte.

La planète est de plus en plus en plus peuplée et les gens qui hier vivaient de peu ont vu leurs revenus grimper et peuvent donc consommer 'à l' occidentale', malheureusement, les ressources ne font que diminuer, d' où hausse des prix de toutes les commodities.
Que voulez-vous que le gvt Belge puisse y faire?
Lui demander de subventionner encore et toujours plus? Nous sommes officiellement déjà le pays où les taxes et les charges sociales sont les plus élevées en OCDE. Faudra-t-il encore presser le citron fiscal pour faire fuir encore plus de Belges à l' étranger (dont je fais partie)?


Ne perdons pas de vue surtout que la part de l' alimentation dans le budget familial a fondu comme neige au soleil.
Nous dépensons aujourd' hui 3 fois moins qu' il y a 40 ans pour nourrir...(45% vs 14% ).
Soit qqn ici trouve une solution pour réduire le nombre d' habitants sur la planète, soit nous allons devoir changer nos habitudes alimentaires.

C' est la vie, faut s' adapter.
Time for a reality check imho!


paul

Je m'interroge quand même, Jean-Philippe

Il n'est pas contestable qu'il y aie une hausse des prix, clairement plus importante que les dernières années. Mais est-elle plus importante chez nous que dans d'autres pays? Je n'entends rien de tel dans les journaux que je lis ou que j'écoute. Des chiffres seraient donc intéressants.

Quant à dire que l'UE est inféodée aux Etats-Unis: votre arguement est en fait que l'UE est impuissante à régler, ou même à avoir une influence lors de crises graves, y compris dans son voisinage immédiat. Mais cela ne signifie pas qu'elle soit inféodée: elle ne s'est pas alignée sur les E-U. Elle a au contraire délégué un sale boulot qu'elle n'avait pas la volonté de faire elle-même aux E-U, et à l'Otan. C'est tout à fait différent.

Enfin, je ne vois pas de quel droit nous aurions à imposer à des états l'entrée dans l'Euro. Si la population de ces pays estime que cette monnaie ne leur convient pas, c'est tout à fait légitime. Quoi qu'en disent certains, j'estime que l'Europe n'a pas à devenir un super-état. En tout cas pas à brève échéance: les tentations bureaucratiques et la rage règlementaire des institutions européennes pèsent déjà bien assez lourd ainsi.

Jean-Philippe

Juliette,

Pour le réglement du problème Yougoslave, l'Europe s'est révélée impuissante et l'intervention américaine a été plus que nécessaire.

Aujourd'hui, la zone monétaire Euro ne représente qu'une portion des états membres, car certains, tout à fait aptes à en faire partie, refusent d'y entrer sous des prétextes fallacieux. ça suffit pour les querelles internes, où il vous faut plus de linge sale ?

Pour les prix ? Même les JT de la RTBF, de RTL-TVi et de TF1 (pour la France) reconnaissent la situation. Le Président de la Banque Nationale reconnaît une inflation de 2%. Ce sont des chiffres officiels. Que vous faut-il de plus ?

C'est beau d'avoir un discours néo-libéral, mais il ne doit pas devenir un dogme figé. Je suis libéral, mais capable de reconnaître quand la situation dérape. Je suis convaincu que ce n'est pas le collectivisme qui va nous sauver, mais quand le libéralisme s'éloigne du bien-être qu'il est censé apporter aux gens, il est bon de le rappeler à l'ordre. Sinon, on fonce visière baissée et on offre le flan aux PS et à tous ses sbires. Désolé, si vous n'avez pas l'honnêteté intelectuelle de le reconnaître.

gribouille

@Juliette
Si vous faites vos courses, vous devez bien vous rendre compte que Jean-Philippe dit la vérité. Pas besoin de démonstration.
Il semblerait que la situation soit la même en France(hausse plus forte qu'ailleurs), d'où réaction du gouvernement Filion.

Juliette

@ Jean-Phil
""L'Europe est trop inféodée aux USA et trop occupée à régler ses querelles internes pour être de la moindre efficacité."" (?)
""alors qu'aujourd'hui, non seulement cette hausse est uen réalité, mais en plus, elle est plus importante chez nous qu'ailleurs."" (?)

Sur quels constats pratiques, chiffrés ET pondérés tenez-vous de telles affirmations, fort légères? Vous n'êtes pourtant pas imbibé d'esprit uniformisant à l'égal du rêve socialo-communisant! Un marché n'est pas l'autre dans notre UE 27, pensons-nous en entreprises. Alors, comparer des situations socio-économiques qui ne se valent pas, ni en terme de structures ni en PPA, c'est agir comme tel agent de ces associatifs Tests-Achats & consorts, emprunts plus de leurs dogmes que d'honnêteté intellectuelle.
Pouvez-vous expliciter ou corriger?

Jean-Philippe

Mieux comme débats ? Avec une Hillary qui vitupère comme une poissonnière parce qu'Obama a dit la vérité à propos de son support(à Clinton) sur le NAFTA. Arrêtez de rire. Les débats en Belgique (à la TV) sont nuls à pleurer, mais c'est pas une raison pour croire que tout ce qui vient d'ailleurs est meilleur. Le Maître de l'Amérique n'est plus le maître du monde comme par le passé. L'influence des USA décroit chaque jour au profit de la Chine et de l'Inde. L'Europe est trop inféodée aux USA et trop occupée à régler ses querelles internes pour être de la moindre efficacité.

Mais n'est-ce pas botter en touche que de parler de la politique d'autres pays plutôt que de parler des véritables problèmes de notre pays ? Je ne parle pas des problèmes communautaires, mais bien de la hausse des prix des denrées de base. Il y a quelques semaines, lorsque j'ai soulevé ce point, je me suis fait traiter de 'socialo', alors qu'aujourd'hui, non seulement cette hausse est uen réalité, mais en plus, elle est plus importante chez nous qu'ailleurs. Pourquoi ? Voilà une question à laquelle on aimerait avoir des réponses. En lieu et place, j'ai eu droit à des discours creux (voire nauséabond) sur l'achat de biens superflus ou 'griffés' A croire que c'est byzance pour tous. Aujourd'hui, ce qui fait la une des JT outre-quièvrain semble tabou ici. Comme quoi, les politiciens belges sont de plus en plus éoignés de ceux qu'ils sont censés représenter.

E. G.

Petite réflexion économique?
Beaucoup d'européens usent d'arguments négatifs quant aux déficits de la balance commerciale USA, soit-disant imputables à "GW Bush". Ceux d'entre les intervenants qui ont un minimum de compréhension des mécanismes économiques devront se rappeler que durant le second terme DEMOCRATE de Clinton (entre 1998-2000) le déficit s'était alors creusé de la moitié de ce qu'il représente aujourd'hui "à cause de Bush". Donc, désinformateurs juniors, retour à vos calculettes!
à des contradicteurs à venir, je n'ai pas écrit que ces déficits constituent une force US!

paul

Si je pense comprendre ce que vous voulez dire au sujet du duel électoral Bush/Gore d'il y a 8 ans, je ne vois par contre pas du tout pour l'élection Bush/Kerry. En quoi a-t-elle montré les limites de leur système démocratique?

Les lobbies ne m'offusquent que très peu, en tout cas s'il y a transparence. Je déteste par contre les dotations publiques aux partis: cela revient à me faire payer pour des partis que je n'approuve en rien.

Pierre-Yves

Ceci étant, on peut vanter la belle démocratie américaine, il n'empêche qu'elle a aussi ses limites. Je fais ici référence à l'élection de Bush face à Gore (et dans une moindre mesure Kerry).
Donc, si on peut trouver que les débats sont de qualité (ça change des insultes de Sarko, le copain de Didier qui s'en inspire pour mépriser les autres partis francophones:o), que les primaires fonctionnent, je serais plus mitigé sur le vote en tant que tel...
Par ailleurs, le financement des campagnes par les lobbies peut aussi paraître bizarre.
Bref, aucun système n'est parfait!

A. de Tocqueville

L'énorme différence c'est qu'aux USA, gauche et droite sont d'accord sur le fait qu'il n'y a pas de plan B à l'économie de marché.
Globalement, sauf les caucus, qui ne sont pas transparents, les primaires sont le système le plus démocratique qui soit. Bémol : chez les Républicains, les grands électeurs du parti doivent suivre la majorité exprimée par la base.
Côté démocrates aussi, les quelque 900 GE sont en train de virer pour Obama de peur d'affronter plus tard le futur patron du parti.
Mais bon : c'est quand même mieux que l'auto-désignation de Elio ou Didier.

Robin électoral

Presque rien à voir avec ce post, mais invoquer les USA ça me fait penser à nos expatriés belges à l'étranger (là-bas autant qu'ailleurs). Et à nos règles d'électorales d'ici, avant celles des USA.

Remarquons ainsi que les "gauches" belges insistent lourdement sur le fait d'accorder le droit de vote aux "étrangers non européens": v'savez compris leur petit calcul, pour Schaarbeek, à Saint-Josse et dans d'autres communes?

Alors, comme se fait-il que dans le même temps ces PS d'intégristes Elio et CdH de Milquet essaient d'empêcher dorénavant l'autorisation de vote pour nos belges résidant à l'étranger? Deux types de belges existeraient-ils donc pour eux, ces fort en calcul?
- ceux qui vivent à l'étranger: à exclure...
- des étrangers vivant en Belgique: admissible...
Deux logiques étranges à scruter; on y devinera la position de ces dits "progressistes"...

Pierre-Yvette

=> P-Y,
comme d'hab, on est venu étendre sa petite couche de fiel sur le blog?

Et si vous nous parliez plutôt des gauche/droite de notre C.F., pour faire dans un spectre connu de tous, plutôt que de spéculer sur les US que vous ne connaissez probablement guère?
Merci par avance (sans devoir rougir davantage pour ce manque).

Pierre-Yves

Etonnant comme vous, gens de droite présents sur ce forum, vous n'assumez pas la défense des idées républicaines, et de l'actuel Président Bush...
Il est pourtant clairement à droite...
Retour du "libéralisme social" de Miller???

Alain Destexhe

@Simon

Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec vous. Avez-vous déjà suivi à la télévision le meeting d'un candidat ou un débat en entier ? C'est autrement plus riche que les "soundbites", les quelques extraits que l'on en a en résumé aux JT. Et la qualité du débat vaut au moins celle des débats publics en France ou en Belgique avec des enjeux autrement importants.

Simon

A.D.: Pas prêt pour être "commandant en chef" ?

Sénateur, entre qualité des débats (showbizz à l'américaine) et capacité à devenir le "maître du monde"... acceptez SVP qu'il y a une large marge.
La portée de ces élections dépassera largement les frontières USA. Tant l'on dit en crachant sur Bush, tant l'adule en priant à l'inverse. Sera-ce pour un mieux?
Nombre de gens (et pas des plus respectueux d'une démocratie) souhaitent ardemment voir Obama dans ce rôle. Pourquoi? Pour affaiblir les USA. Au profit de qui? Obama leader en quête de revanche, plus que d'être un politique éclairé. Méthode B.O.? Il imite les travers dans lesquels nos démocraties européennes ont versé: un management populiste, soutenu par les électeurs qui ont souvent une perception fort étroite des enjeux du monde au 21e siècle. Façon comparable à celle du client PS-lambda qui assoit la suprématie de tous ces manipulateurs d'opinion publique, lorsque ce n'est pas la pratique d'une incompétence brutale.

Est-ce libéral que tout ceci? RE: dans la théorie, absolument.
Dans les pratiques, NON. Rien qu'un jeu politicien, où TOUS se vendent à coup de milliards de $ /€ , de show et cotillons pour esbaudrir les esprits peu critiques.
Vive l'esbroufe et la naïveté? Désolant!

A. de Tocqueville

Il dégage un charisme indéniable mais ses propos sonnent souvent creux. Il pourrait réconcilier l'Amérique avec le reste du monde mais il lui faudra bien terminer le travail en Irak et tenir compte du Hamas, du Hezbollah et d'Al Qaeda.
La plus compétent était Clinton mais sa personnalité coincée (et son sexe?) l'ont plombée.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan