Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Le débat Clinton - Obama | Accueil | Sarkozy et les taxis parisiens »

27 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Simon

""..grands justiciers super héros (pour caricaturer) mais dans leur intérêt..""

Lefèvre G., lorsque vos "croyances" seront étayées par une expérience en matière de géopolitique ...dans le monde actuel... plutôt que de vous nourrir de d'utopies ou dogmes, nous pourrons revoir ces aspects!
Tenez dès lors une réflexion parallèle sur les INTERETS des:
- chinois v-à-v du reste monde?
- islamistes (de quel bord?) v-à-v du reste monde?
- des russes v-à-v du reste monde?
- des post-castristes v-à-v du reste monde?
- ... (faites votre choix)
- des mafiosi (de tous bords) v-à-v du reste monde?
Entretemps, rêvez donc.

Lefèvre G.

Tant que les conseillers ont été au départ choisis sur base de leurs compétences, je ne vois pas de problème :) Il est en tout cas certain que le congrès et le Sénat ne le laisseront pas adopter des mesures insensées.

Il faut dire qu'il serait temps que les USA adoptent une attitude moins paternaliste vis-à-vis du reste du monde.
Ils jouent les grands justiciers super héros (pour caricaturer) mais dans leur intérêt et quand ça les arrange. Ils ont contribué (avec plusieurs de leurs alliés, en Europe notamment) à décrédibiliser l'organisme qu'il fut si difficile de construire que sont les Nations Unies. Je suis contre le fait qu'une grande puissance démocratique comme les USA impose sa vision au reste du monde en ayant recours à la force. Obama apporte pour cela un espoir. Certes, il ne pourra pas aller contre les puissants lobbys, mais il a quand même certaines marges de manoeuvres, et il faut espérer qu'il les utilise pour redorer le blason des Etats-Unis dans le monde.

Clinton, elle, joue le jeu de Bush en utilisant la peur. Est-ce un monde d'escalade de la violence que vous souhaitez, Simon ?

Simon (2e)

Tiens, en parlant des USA et des effets pervers du "subprime". Rappel: ces prêts hypothécaires vérolés pour emprunteurs finalement peu solvables. Faut se rappeler qu'il s'agissait d'une mesure édictée sous le piètre gouvernement démocrate de Jimmy Carter (fin des '70s, avant Reagan), mesure récupérée ensuite par de cupides prêteurs commerciaux. Dont le résultat mondial qu'on sait aujourd'hui!

""Avant de récolter, il faut semer"". C'est ce que disent tous les agriculteurs (gens que je respecte infiniment pour l'exercice de leur métier, difficile et fort malmené).
Mais regardant à Perwez et plus largement en notre R.W., j'observe là notre petit ANTOINE... Avez-vous remarqué la disposition en voie d'être imposée par le cartel PS-CdH en matière de logement social+ ?

Du subprime "à la wallonne"? Car les pouvoirs publics semblent vouloir se lancer dans les métiers bancaires avec des prêts hypothécaires à taux ultra-réduits. Sachant que l'argent ainsi prêtés (des milliards d'€) doit bien "s'acheter" auparavant sur le marché des capitaux libres, j'aimerais que notre André ANTOINE nous explique (sinon parmi vous un féru de capitaux bancaires?) COMMENT la R.W. va opérer pour fourguer ses projets dits sociaux jusqu'à 50.000€ de revenu annuel,... sans devoir creuser la dette future de la région. Triple AAA doit-il suffire à se lancer dans du n'importe quoi? A moins peut-être que la BEI de Maystadt ne vole au secours de ladite région sous forme de prêts au développement???

""Avant de récolter, il faut semer"".
Mais ici, ce n'est pas d'agriculteurs dont on parle, c'est de politiciens wallons qui restent en quête de nouvelles voix pour 2009. Plus bête que ça, tu meurs!

Simon

@ Lefèvre G. "il n'est de toute façon pas seul, il a tout un parti derrière lui .."

OUI, dans la théorie. Ce que vous semblez passer sous attention, c'est qu'aux USA la puissance de choix du Président pour constituer ceux qui l'entourent est fort différente de nos petites pratiques BE ou UE!
Ici les présidents de PARTIS font ou défont les nominés (d'où la course). Aux USA, le président élu coopte selon une grosse part de ses visées dans son réseau personnel de supports (et bien sûr d'équilibres géo), en ce compris des gens externes aux élus directs. Le rôle des conseillers y est infiniment plus important pour former les orientations stratégiques et prendre des décisions! Le reste pouvant être un bras de fer entre bureau présidentiel et Congrès/Sénat (observez-les).

Donc, ne minimisons pas les conséquences possibles de l'élection d'un "autocrate" éclairé à la B.O. La situation aux USA fait penser aux années '60s inversées...

Lefèvre G.

Simon > le président des USA n'est pas seul, même s'il a pas mal de pouvoir (le fameux veto présidentiel notamment), il dépend du bon vouloir du congrès qui vote le budget.
Je pense qu'il est important que le président soit élu avant tout sur base de sa manière de voir les choses, sur base de ses valeurs. Il doit représenter le citoyen en son âme et conscience, valider et prendre des décisions capitales sur le plan politique qui ont des conséquences internationales dans le cas des Etats-Unis.
Pour le reste, il n'est de toute façon pas seul, il a tout un parti derrière lui ..

Stephane

"Ce qui est effarent, c'est l'engouement de tant d'européens face à cette leçon d'esbroufe électoral."

Nos medias sont toujours attirés par ce qui pourrait diminuer les US. Pour la gauche, les US restent l'ennemi à abattre. Les medias sont de gauche et donc alliés aux islamistes contre leur ennemi commun.

Le rapport avec les islamistes ? Chercher de quelle église OB fait partie et qui la fréquente, qui s'exprime en son nom et pour dire quoi.

Simon

à Vincent:
""Aucun média ne 'creuse' un peu pour voir si il est capable de 'deliver'...""

Si nous nous relisons, admettons que les deux avis se rejoignent!
Ce qui est effarent, c'est l'engouement de tant d'européens face à cette leçon d'esbroufe électoral.

Vincent

Simon, je constate avec effarement un aveuglement total des lignes politiques de BO par des médias Francophones !
On ne parle que de ses succès, de son image 'jeune', sa couleur de peau etc... Aucun média ne 'creuse' un peu pour voir si il est capable de 'deliver'...

Comme dit l' Economist en fait:
'But there is a sense in which he has hitherto had to jump over a lower bar than his main rivals have. For America's sake (and the world's), that bar should now be raised—or all kinds of brutal disappointment could follow.'


dito

Rien à voir avec Obama, mais le commentaire 09:09 Mrs DePoint fait sens! ...quant à l'incompétence stratégico-historique d'un Etienne Schouppe, ex-baron NMBS (=SNCB) aujourd'hui recasé en tant que sénateur fédéral, président a.i. CD&V...
Faut préciser à Mrs DePoint qu'entretemps, ABX Logistics fut prise en main par le privé (CEO industriel, ex-CMI Liège) puis repositionnée avec l'appui financier de l'investisseur UK 3i. Le rôle normal de ce dernier est de valoriser la société reprise antérieurement dans un piteux état et remise sur pied. D'où la plus-value (brute) de 7,5 x sur 5 ans. Le net doit comptabiliser des pertes (write-off) antérieures!

Leçon de la chose? Pour espérer faire fructifier notre patrimoine public, mieux vaut en confier la (bonne) gestion stratégique à des gens qui savent plutôt qu'à des politiciens ...alchimistes en matière de gestion.

Simon

A.D.:
[Je me suis inscrit sur les "mailings lists" de Obama et Clinton.]
?? Avec quelle motivation d'analyse sociologique comparée ??

Heureusement qu'il ne s'agissait pas des listes de Onkedael! :-)

Mon regard à moi? Ceux qui semblent fascinés par la "méthode Obama" risquent de déchanter vite s'il est élu. Car l'analyse du discours et de ses comportements fait assez penser à la "méthode dirupienne", si prégnante sur l'électorat wallon et dont nous mesurons les effets pervers ici-bas!

Comme rien ne se mesurera avant loin en 2009, peut-être devrions-nous revenir à des considérations belgo-européennes? Car le 23 mars approche, le budget fédéral est social (sauf aux yeux des opposants des gauches), des chocs se mesureront ici avant ceux du (futur) maître du monde!

Mrs. DePoint

OT: De la bonne et saine gestion des société d' Etat.

"La société d'investissements britannique 3i prépare la vente d'ABX Logistics. Selon l'agence de presse Bloomberg, la banque d'affaires UBS a été chargée de trouver un candidat-repreneur pour l'ancienne filiale de la SNCB, annoncent mercredi De Tijd, De Standaard, Het Laatste Nieuws et De Morgen. ABX Logistics est l'un des 15 grands transporteurs par air et mer. L'entreprise emploie 8.000 personnes dans 100 pays et réalise un chiffre d'affaires d'environ 2 milliards d'euros. La société avait été vendue par la SNCB il y a à peine un an et demi à 3i, pour 80 millions d'euros. Cette fois-ci, elle pourrait être cédée pour au moins 600 millions d'euros. "

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan