Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« "Vlaanderen in actie" | Accueil | Un gouvernement pour Noël »

18 décembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

paul

Petite précision à l'attention de Wallagonie: cette mesure ne s'applique qu pour les gens qui souhaitent achter des terrains appartenant à la commune de Zaventem.

Ca ne rend pas la mesure plus sympathique, mais cela fait une nuance.

Et cette mesure a été prise à l'initiative de Eric Van Rompuy - le frère de l'autre, mais sans le talent.

paul

Petite précision à l'attention de Wallagonie: cette mesure ne s'applique qu pour les gens qui souhaitent achter des terrains appartenant à la commune de Zaventem.

Ca ne rend pas la mesure plus sympathique, mais cela fait une nuance.

Et cette mesure a été prise à l'initiative de Eric Van Rompuy - le frère de l'autre, mais sans le talent.

Sainte  "J"

Pas mal votre raisonnement, SHREU.
Dommage que de trop nombreux francophones n'aient eux rien compris du jeu couplé des deux rusés!

Si on prétend que facteur QI n'a aucune importance, je comprends la philosophie d'Arena et DiRupo.
Mais on comprendra moins bien celle de Milquet (pourtant formée dans des écoles "Libres"), là où la moyenne des QI est un peu plus musclée...
Déduisons-en que le QI est à géométrie variable?

wallagonie

Encore une anecdote : A Zaventhem, il faut faire la preuve de la connaissance du NDS pour pouvoir de l'immobilier (Je sais, c'est pas nouveau-nouveau). C'est anticonstitutionnel, illégal, antidémocratique. Qu'on me cite un pays dans l'U.E. (27) où cela se passe ainsi.
Mais, c'est vraiment un détail puisque nous avons un gouvernement pour Nowel. Merci Guy.

Shreu

Les derniers jours ont démontré très explicitement le lien qui unit milquet et di rupo. Je dis bien Milquet car je ne sais pas si tous les autres membres du Cdh cautionnent cette alliance dans leur esprit.

Tactiquement, Milquet et Di Rupo ont bien jouer le coup. Milquet a réussi à bloquer les négociations de l'orange bleue (la NVA aussi) tout en réussissant à obtenir l'oscar de la meilleure francophone dans la tête de bcp de wallons qui ont une lecture à court terme et avec très peu de recul de l'actualité, bien aidés de surcroît par la majorité de la presse francophone.

Elle a réussi à bloquer un gvmt de droite qu'elle et Elio ne voulaient pas. Quid d'autres mandataires Cdh? On n'a vu qu'elle! On a un peu vu Wathelet mais il ne s'est pas trop mouillé... Ca m'étonnerait très fort qu'il soit d'accord avec la politique de gauche de Milquet...

On a fustigé l'absence de gouvernement en disant que ça nous donnait une mauvaise image, que notre pouvoir d'achat était menacé etc etc. Prenons un peu de recul. Quand on veut un gouvernement et qu'on doit manifestement arriver à des accords institutionnels, quel est à votre sens l'attitude la plus responsable, la plus efficace, la plus intelligente et la moins électoraliste?

Celle de Milquet qui refuse de discuter (discuter ne veut pas dire accepter!), qui dit non à tout, qui passe pour la soit-disant plus grande "défenderesse" des francophones auprès des wallons et donc qui gagne des voix pour 2009, qui en plus de ça bloque un gvmt de centre-droit important pour le socio-économique et permet d'attendre son ami Elio.

Ou celle de Reynders qui a accepté de DISCUTER la réforme de l'Etat (et mtn que le PS est là, comme par hasard, tout le monde veut bien en discuter...), qui a tjs dit que discuter ne voulait pas dire accepter car on peut être fort dans une négociation, qui a toujours voulu garder un maximum de dialogue avec les flamands car on est belges avant tout mais ça lui a valu de passer pour le mauvais collabo, il n'a jamais changé de cap, il a tjs gardé le même discours.

Analysons plus intelligemment cette crise et il ne sera pas difficile d'identifier les stratégies et virages à 180° de certains.

Le plus triste dans toute cette histoire est que la situation aura (électoralement) profité à ceux qui avaient la meilleure communication et pas à ceux qui avaient le meilleur fond.

blue

Tiens, un socialiste égaré ?

thierry

Charles Michel ou Alain Destexhe. Peu importe la bêtise de l'un rivalise avec la médiocrité de l'autre!
C'est le problème du MR : avec leurs cadres, ils ne sont même pas fichus de trouver trois ministres convenables!

blue

Parce qu'au MR comme partout, le choix de l'élécteur n'est pas toujours en accord avec la stratégie des partis...


NL

Je viens de lire que Charles Michel est pressenti pour la Coopération au Développement. Prétexte, il avait aussi une expérience ministérielle et des "ministres socialistes".

Et vous, vous avez fait le plain de voix en CF, vous avez donc une large base de soutien, et vos expériences chez MSF vous placent idéalement comme spécialiste de la Coop.

Pourquoi pas vous alors?

A. de Tocqueville

Zean-Marie est un homme complexe. Ultra-libéral conservateur? Il est pour la taxe plate, la fonte de l'Etat, les baisses d'impôt massives mais est en même temps nationaliste et anti-immigrationniste.
Il cherche à mettre en place une LDD wallonne, à la droite du MR. Mais son image en Wallonie est particulièrement écornée, la presse locale l'ayant présenté comme le grand méchant loup.

@melodius : il y a au bas mot 100.000 Bruxellois dans le Brabant wallon, tous bleus. Je propose de faire un Etat Bruxelles+BW. Et laissons le reste au PS.

Roger

La messe n'est pas dite. Attendons le 26 mars. Calamity Yves pourrait bien marcher sur le château de cartes de Guy. Mais si Joëlle accepte tout ce qu'elle a refusé à l'Orange bleue, alors on saura que ses migaurées n'ont servi qu'à ramener son allié au pouvoir.
Toutefois le CDH, avec un ministre régionalisable, n''est-ce pas aussi le dindon?

Hube

Bin pour le coup, c'est loupé, Sénateur...

A quoi sert-il encore d'aller voter, dans ce pays de fous???
On flanque le PS à la porte, il revient par la fenêtre. Le MR gagne les élections? Il subit la loi du cartel PS/cdh.
C'est se foutre de la gueule des gens.
Il faut à tout prix réformer le mode de scrutin et abolir la particratie si les politiques, tous bords confondus, veulent encore bénéficier d'une once de crédibilité.
J'attends des signaux, je rêve à des propositions concrètes.
Mais comme d'habitude, je vais sans doute pouvoir encore rêver longtemps, et payer beaucoup.
J'en ai assez. Plus qu'assez.

NL

De Decker n'est pas libertatien, il est populiste. Si il était libertarien il ne serait pas hardcore sur l'immigration.

NL

Serez-vous ministre? Avez-vous reçu une proposition en la matière fort de vos 80.000 voix? Si non, pourquoi eêtes-vous condamné à jouer le second couteau malgré une popularité électorale certaine? Est-ce votre choix? Pourquoi le petit Michel est-il pressenti immédiatement?

Quelle est votre vision de carrière à terme?

melodius

A ce propos, je cherche des volontaires pour monter une NAB-NBA (Nouvelle Alliance Bruxelloise, Nieuwe Brusselse Alliantie). Si on n'a le choix qu'entre la Walbanie et l'état belgo-flamand avec son protectorat Walbanais sous le joug de nullités comme Leterme, je crois que l'indépendance est la seule solution raisonnable pour Bruxelles.

melodius

Reynders aurait du choisir l'opposition. Les socialistes ne sont nullement "affaiblis", bien au contraire.

Le PS et son annexe "humanîsse" perdent les élections en Belgique francophone et ce sont leurs soi-disant "ennemis" flamingants qui les remettent en selle. Voilà, à mes yeux en tout cas, une bonne raison de préférer la fin de l'état belgique à la nouvelle ronde de "défédéralisation" qu'on nous prépare et qui profitera comme d'habitude à l'état-PS.

pasmartou

A la réflexion, je suis moins catégorique sur la "défaite" du MR qui aurait été consommée par l'arrivée du PS. Je suis convaincu depuis le début qu'un des termes de l'équation de Reynders est de mouiller le PS dans l'inévitable réforme de l'état qui se prépare. Réalisant que ce soutien était impossible de l'extérieur, il était logique de faire monter des socialistes affaiblis qui seront plus aphones au pouvoir que dans l'opposition et qui, de plus, apporteront les voix indispensables à cette réforme.
La situation était partiellement bloquée du fait du jeu d'alliance au niveau régional et communautaire. Sachant qu'on votera invariablement en 2009 pour toutes les entités, je crois que Reynders n'a fait que postposer son projet de renvoyer les Socialistes dans l'opposition. Il lui reste 18 mois pour torpiller complètement Milquet et jouer sur son éventuel remplacement à la tête du CDH par un président moins docile ou du moins plus centriste. Avec la pitance que le CDH a récolté des négociations (un département ministériel qui va être complètement régionalisé dans les mois qui viennent confié à un has been aussi médiatique qu'une boîte de lentilles), ça ne saurait tarder.

Pasmartou

Babette M, même la Dernière Heure ne propage plus ce bobard qui est né de l'attitude un peu zélée d'une greffière.

Je veux pas défendre Onkelinx mais il y'a des disques un peu rayés qui sont lassants à entendre.

Babette M.

Une dernière qui me revient à propos de Laurette-la-grimacière?

Elle aurait formellement interdit le maintien de l'arbre de Noël traditionnel dans le hall du Palais de Justice à BXL, parce que cela pourrait déranger ou être interprété comme un acte délibérément agressif vis-à-vis des musulmans.
Je vais m'y rendre pour vérifier.
Messieurs Mesdames, avec une telle hétaïre, attendons-nous à de nouveaux ravages sur les matières où le PS voudra encore étendre son mal!

Alexis de T., j'espère pour mon pays mais le clash NVA/PS/CDH va se matérialiser avant la fin d'hiver. Et le cartel dont vous parlez mettra la responsabilité sur la droite! Faut-il préciser que la NV-A n'est pas libérale; ça aidera d'emblée à porter les yeux là où on doit.
Babette N.

A. de Tocqueville

Bémol à tout cela : ce gouvernement n'est pas parfait et même décevant. Mais il a les 2/3 (101/150). Il pourra donc théoriquement faire la réforme de l'Etat qui est indispensable d'ici l'an et demi qui reste avant 2009. SI TOUT VA BIEN, ce gouvernement devrait tenir jusque 2009.
En 2009, ce sera l'épreuve de vérité : les Régions auront reçu plus de prérogatives et on remettra les scrutins à zéro. On revotera pour les législatives ET on votera pour les régionales qui seront beaucoup plus importantes.
Version pessimiste : en mars, c'est le clash NVA/PS/CDH. Elections anticipées etc.

Lombard

Sortie de crise ... On parle déjà d' Onkelinx comme Ministre de la Santé. Après avoir saboté l' Enseignement et la Justice ? Pourquoi pas des Ministres dont c'est le métier ... notre Sénateur à la Santé.

Jean-Philippe

Cette fois, j'ai la franche impression que le MR s'est fait blousé. Autant de ministres que le PS, qui a perdu les élections. Devoir se farcir la Milquet en plus :-( Didier Reynders aurait-il perdu son bon sens. Depuis le début de la crise, il tenait fermement le cap. Il assumait ses responsabilités et refusait le poujadisme du CDh. Maintenant, il accepte de se mettre à table avec eux. Franchement, je suis déçu. Mieux auarit valu de rester dans l'opposition que de se lancer dans une aventure perdue d'avance. Un gouvernement pour combien de temps ? et pour que faire ? Oui, EDR a gagné, une fois de plus. Condamné à l'opposition, le voici de retour, triomphant, avec la modestie qu'on lui connaît. Tout ça grâce à Milquet et le cocu de l'affaire pourrait bien être le MR.

Aussi répondez à cette question: Pourquoi a-t-on été voter le 10 juin ? Car sans réponse, je n'irais plus. Vote obligatoire ou pas.

wallagonie

Juste pour l'anecdote :
Nous avons un gouvernement fédéral et surtout, un nouveau cartel : le PS-CdH.
Les francophones n'auront plus jamais le choix d'opter pour autre chose que la gauche.
Va falloir vivre avec cetteguetappe réalité.
Et un syndicaliste comme vice-premier ministre : Le message de l'électeur a bien été compris.
Didier R. sera critiqué mais je pense qu'il est tombé dans un piège inextricable. Une fois de plus, le PS aura sauvé notre si beau pays... pour quelques jours, le temps de souffler pendant les fêtes de fin d'année. La communication dirupienne me fascine encore plus que tout le reste : C'est du génie.
Et toujours pas de projet francophone à l'horizon.
Acharnement thérapeutique.

Jean-Louis Leroy

Julien: Dedecker n'est pas populiste, il est libertarien.

Julien

@ Jean-Louis Leroy

Dedecker est populiste, l'OPEN VLD est à droite

tamtam

à Ludovic D. 21:50, journaliste RTL-TVi de la part d'alias tamtam s/votre
((aux vociférations idéologiques que vous venez de proférer à l'encontre du reportage))

Faites votre métier, Monsieur, dignement, en contexte d'hyperconcurrence du "système" journalistique! VOUS n'êtes pas personnellement mis en cause. Votre long mot est porteur de signes qui méritent un décryptage fin. L'inédit? La force et la sincérité de l'interviewé?

1° curieusement, en quelques heures, l'événement "inédit" dirupien d'hier s'est retourné (cfr RTBF 07h00). Ce matin l'individu -rusé- récupère la situation dans son discours radio: "grâce à moi, à nous PS, le pays est sauvé!". Alleluia ?
Rassemblant tous les partis francophones: où reste donc Ecolos, sieur DiRupo?

2° tous les auditeurs ne sont pas des gens crédules. Mais beaucoup le resterons. Donc l'extrait micro-trottoir, de quelque chaîne qu'il vienne, est significatif d'un état d'esprit qui ne reflète guère la VERITE.

3°Le gouvernement est formé. Chic, un Noël plus détendu dans les foyers. Reste que chez les "acteurs politiques" et vous-mêmes journalistes et le citoyen pas crédule...,
les discours doivent s'écouter non pour ce Noël mais ce qui viendra dès le prochain printemps. Là sont les véritables enjeux. Vous le savez, Ludovic.
Bravo au team formateur de Guy VERHOFSTADT.
Mon blâme vers les "hypocrites du micro".

Bon métier journalistique et bonnes fêtes (détendues) pour quelques semaines.

Jean-Louis Leroy

Donc Reynders a finalement accepté d'aller au gouvernement et à la soupe en compagnie de Joëlle Di Rupo et Elio Milquet.

Pourquoi pas au fond? Le MR est un parti centriste, n'est-ce pas? C'est Reynders lui-même qui l'affirme.

Eh bien moi la prochaine fois je voterai à droite, pour Lijst Dedecker. Le MR, c'est fini.

Sénateur, si vous voulez continuer à recevoir mon vote, vous savez ce qui vous reste à faire.

Vincent

Slightly OT:

Jeremy Paxman (Newsnight BBC) interviewait ce soir Nick Clegg, nouveau leader LibDem élu ce matin.
Paxman challenge Clegg et conclut en lui disant que son programme, basé sur ce que Clegg vient de dire, c' est du vent! (This is all hot air)

Interview dispo dès demain ici:
http://news.bbc.co.uk/1/hi/programmes/newsnight/default.stm

C' est pas au Wallonistan que l' on risque de voir du journalisme comme ça...

Best of Paxman ici:
http://www.youtube.com/watch?v=sCo7qbzEX3c
et ici:
http://www.youtube.com/watch?v=tD5tunBGmDQ

Robert

@ tamtam
Pour être édifié sur les comparaisons RTBF - RTL, lire le dernier de Pan (Delusinne)!
Extrait:
Qu’est-ce que RTL a et que la RTBF n’a pas ?
La cohérence et l’humilité.

Qu’avez-vous de plus que Philippot ?
Quelques centimètres …

et ça continue...
http://www.lepan.be/?p=2237#comments

Ludovic

Permettez-moi, cher tamtam, de répondre aux vociférations idéologiques que vous venez de proférer à l'encontre du reportage dont je suis l'auteur (c'est bien le minimum).

Je voudrais vous faire remarquer qu'un journaliste n'a aucune vocation doctrinale : il ne répond à aucune attente, sinon celle de son public qui espère en contrepartie de sa "neutralité" une information correcte et, si possible, inédite. L'information diffusée sur RTL TVi ce soir, et que personne n'a obtenue, c'est l'interview d'Elio Di Rupo avant le Bureau du PS. Ce court entretien sera resté unique, le formateur Verhofstadt ayant réclamé, une minute auparavant, le silence média à tous ses interlocuteurs privilégiés.

Elio n'a donc parlé, ce soir-là, que sur RTL, pendant que son attachée de presse croulait sous les invitations des médias (et pas que des francophones). Je suis bien placé pour savoir qu'à 17h40, tous les journalistes présents Bd de l'Empereur ont plié bagage pour rallier vite fait l'avenue Georgin où le président du PS devait faire une longue déclaration... en direct dans le journal de 19 heures.

Le formateur Verhofstadt a préféré que tout le monde reste discret. Permettez-moi donc d'afficher une modeste et légitime fierté vis-à-vis du travail que j'ai été amené à accomplir ce mardi : la patience et la persévérance nous ont permis, à mon cameraman et moi, d'obtenir l'interview d'un des acteurs-clés de la journée.

Que cette interview ne vous ait pas plu, c'est votre droit. Permettez-moi de vous rappeler qu'il s'agissait, pour le journaliste que je suis, de remettre en contexte le contenu du communiqué que j'ai reçu, par SMS, à 15h40.

Vous pouvez penser ce que vous voulez (et c'est heureux) du traitement médiatique réservé, sur notre antenne, à la réaction du PS. Je n'ose cependant vous lancer le défi de "mettre en images", en une minute 50, un communiqué de vingt lignes publié en fin d'après-midi et au terme de négociations s'étant tenues essentiellement par GSM.

Le devoir du journaliste est d'éclairer son public sur les principaux enjeux d'une négociation politique ardue. Sans fard et sans parti-pris. De préférence, je vous l'accorde, sous une forme narrative.

C'est pour cette raison, cher tamtam, que je ne vous permets pas de placer mon travail sous votre prisme déformant. Le rôle d'un média grand public est d'informer le plus correctement possible sa vaste audience. Libre à elle de se créer, ensuite, sa propre opinion. C'est une règle essentielle en journalisme de séparer le fait du commentaire.

Que vous soyez heurté, choqué ou simplement interpellé par les propos d'Elio Di Rupo ne justifie en rien que vous critiquiez les médias qui ne font que les répercuter. Votre voisin téléspectateur n'a peut-être pas la même opinion que vous. En accusant les médias de légèreté, vous vous trompez donc de cible, et ce genre de sophisme non sequitur, trop répandu sur les blogs de ce genre, a le don de m'agacer.

tamtam

=>> A de T., observez les JT ce mardi. Et restons les pieds sur terre?
Mise en scène: RTL 19h, fort complaisant. Le rusé EDR y est 'traqué' par leurs cameramen; EDR ne demandant que ceci pour y placer son "NOUS devons sauver le pays". Ainsi, ce rusé entre tous ses pairs tente de passer pour le pompier du consensus. Après avoir entubé les écolos en 2004, avoir coopté un CdH affaibli en RW, pouvoir ainsi règner sur ses baronnies.
RTL-TVi jouant le jeu de l'événement sur le vif avec préparation digne d'une série TV. Excellent pour le spectateur calé entre la dernière pub et le prochain écho de chien écrasé qui maintiendront l'aiguille audimat sur un bon niveau.

Ajoutez-y Leterme jouant le jeu du PS+CdH car il les lui faut pour ses 2/3 de la réforme institutionnelle avant 2009. Le reste compte peu. Un élu écolo l'a confié à LLB: durant les négociations, le GSM de Milquet n'a cessé de bigophoner avec celui du noeud'pap, suzerain et vassal en ligne.

Sondage LLB sur échantillon de 2000 belges démontre...
72% flamands, 87% bruxellois, 88% wallons souhaitent une Belgique stable!
Que feront les 'sauveteurs' de CdH et PS devant le désir des flamands sondés: favorables pour 78% à régionaliser EMPLOI, 72% la SECU, 70% la FISCALITE?

Je laisse à chacun le soin de pronostiquer le comportement des Milquet+EDR avec leur MOC, CSC, PS et FGTB dans le dos.
TV imbéciles, pour téléspectateurs du même acabit.

Alexis de Tocqueville

On voit en tout cas que, même lorsque l'Institutionnel est mis de côté, un "simple" gouvernement intérimaire a toutes les peines d'être mis en place.
Preuve que la Belgique vit une crise plus large que la simple question communautaire: nous sommes dans un pays où, malgré les dénégations des intéressés, le PS ne peut pas être dans l'opposition.
Il est clair qu'il a tout fait, à travers le CdH, pour faire capoter une coalition qui se ferait sans lui.
Mais nous payons le machisme des barons MR à l'endroit de Milquet.
Aujourd'hui, CDH et PS sont quasi en Cartel. Alors qu'ils le fassent!
Et que les prochaines élections se fassent au scrutin majoritaire. On évitera à un parti (le CDH) de devoir "y aller" alors qu'il n'en a pas envie.

Jean-Philippe

@Pasmartou,

le VLD a perdu les 7 sièges que lui a volé Dedekker. Une belle idiotie de l'avoir viré, mais soit.

A chaque fois que Verhofstadt est venu au sud du pays, il a été plus acclamé que n'importe lequel des ténors du MR, (Big Loulou included) preuve que les gens ne se trompent pas sur ses qualités d'homme d'état. Qui peut en dire autant ? Leterme, Di Rupo, Milquet ?

A propos du CDh, faut aller lire les commentaires sur Skynet. Du gratiné! :o)

Lambert

Probablement prace que Reynders et Verhofstadt ont fait plus d'efforts que les autres pour maintenir (un peu) cette idée de famille politique au nord et au sud.

Pasmartou

Jean-Philippe, vous avez à moitié raison. S'il est incontestable que le MR est le vainqueur au sud, difficile d'admettre qu'en perdant 7 sièges et en représentant moins de 20% des électeurs, le VLD devrait être à la tête du pays. Ce qui vaut pour Di Rupo, vaut aussi pour Somers. Son parti a reçu la même raclée mais pourtant personne ne conteste sa présence autour de la table qui n'est justifiée que par la victoire du MR.

Jean-Philippe

1. Si on fait un gouvernement avec une majorité des 2/3, la Flandre voudra qu'on parle de l'institutionnel. Or, dans l'un des scénarii proposés par EDR, seul le député du FN aurait été dans l'opposition côté francophone.

2. Miquet a tout fait pour torpiller l'Orange Bleue. Allant même jusqu'à laisser son GSM ouvert (en communication avec EDR) pour que le PS soit au courant de tout. Son fantasme étant de réaliser l'Olivier plutôt que l'Orange Bleue.

3. EDR et Milquet se foutent complètement de la volonté de l'électeur. C'est le pouvoir qu'ils visent, rien d'autre. Ils n'ont aucune vision de l'état, ni de l'avenir. Tes des satrapes, ils ne pensent qu'à leur intérêt.

4. Pierre-Yves, ne faites pas dire aux chiffres ce qu'ils ne disent pas. Voyez le nombre d'électeurs pour chaque parti. Dans d'autres pays (France, USA,...) appliquant le scrutin majoritaire, le MR serait à la tête du pays au sud et le VLD au nord.

Jacques Delhaye

Pas d'accord avec l'article, je ne pense pas que la position de Didier Reynders soit cohérente. Ce gouvernement intérimaire ne sera pas formé pour mener une grande réforme socio-économique, mais seulement pour régler les questions urgentes. Les partis gagnants des élections - j'en parle à l'aise ayant voté pour le MR - ont eu près de 6 mois pour former un gouvernement apte à mener une autre politique, mais ils ont échoué avec pour seuls acquis la nécessité d'une grande réforme institutionnelle et d'une majorité des deux tiers. Cependant, les réformateurs libéraux peuvent encore espérer qu'une réforme des institutions allant vers la rationalisation du fonctionnement de l'état et la responsabilisation des régions aura un impact positif sur les performances économiques du pays. Au sein de la large majorité, ils devront peser de tout leur poids pour que la réforme de l'état s'oriente dans ce sens.

E. G.

Rebaptisons le CdH: CONFESSIONNAL des HYPOCRITES.
Telle est l'appellation qui lui sied le mieux.

Elio et Joëlle, Joëlle et Elio, cul et chemise, linge sale dans les deux cas.
Entendre ce matin sur RTBF Première le DiRupo oser dire que le PS seul amènerait du "social" dans le programme c'est entuber une seconde fois un électorat abêti par des années de ruse et de désinformation.

Le sondage de LaLibre lundi 17 confirme bien le désir large de la population à l'égard du style de gouvernance qu'elle souhaite. Rien n'y fait car dans les cénacles CD&V-NVA autant que l'association de la gauche CdH qualifiée "humaniste" avec celle des assistés en tous genres qui biberonnent aux baskets du PS conduit à toutes les compromissions futures.

Où reste la grandeur de la Politique (avec P majuscule) dans ceci?
Réponse dans le linge sale dont je parlais auparavant... Du mercantilisme ordinaire, sans distinction d'avec celui qu'on reproche de pratiquer chez ces sales "gens d'argent". La seule différence étant dans la couleur des fonds de poches. Misère des foules ordinaires!

pasmartou

Pierre-Yves, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit.
Le MR est le seul vrai vainqueur des élections, du moins en voix. Passer de 24% à 31% des suffrages, il est difficile de considérer cela comme une défaite.

Je crois cependant qu'il a eu une très mauvaise analyse de la situation en pensant que le CDH allait se vendre comme le vieux PSC et il a négligé le contentieux que lui et ses barons ont créé avec Milquet depuis des années.

Pasmartou

Lombard, je comprends au contraire très bien l'attitude de Di Rupo. Piéger Reynders et confirmer un axe fort avec le CDH en vue de 2009. On est dans le rapport de forces le plus pur.

Pierre-Yves

D'accord avec Pasmartou!
Si on regarde le résultat des élections, on voit que les vrais gagnants sont Ecolo +4 et CDH +2 à l'inverse des perdants PS-5 et MR -1.
La Wallonie est loin de voter libéral, tout comme la Flandre d'ailleurs Open VLD -7!!!!!!!!!!!
La position du MR n'est donc pas plus légitime que celle du CDH ou d'Ecolo, que du contraire!

paul

Non Lombard, je ne crois pas.

Si le PS revient au fédéral, le découragement risque de s'emparer de ceux qui ont voté contre lui aux fédérales.

A nouveau, il montrera qu'il est incontournable, et que rien ne se fera sans son aval.

Un sondage n'es pas un élection.

Pasmartou

Je comprends plus très bien les sens des vocables "changer le centre de gravité" et "rompre avec le socialisme", si c'est pour gouverner avec le PS.
Louis Michel avait déjà essayer de nous faire avaler en 1999 que la meilleure manière de juguler le PS était de gouverner avec lui, on a vu ce que ça a donné en 2004...

Lombard

Je ne le répèterai jamais assez, le grand gagnant des élections est le MR avec 23 sièges sur 40 % de la population Belge et seulement 30 ( avec 2 partis ) pour 60 % côté flamand, un simple calcul des proportions nous donne le MR vainqueur, alors pourquoi pas un 1 er Ministre francophone ?

Lombard

Milquet a réussi son objectif, ramener son pote Di Rupo au premier plan. On pouvait avoir une Orange-Bleue dernièrement, les Flamands ne parlaient pratiquement plus des 2/3 et Milquet a refusé, c'était télécommandé par le Montois. Donc, Didier, ne te laisse pas abuser, sans le MR les Flamands sont impuissants, ils devraient pratiquement prendre le VB pour avoir ce qu'ils désirent. Comme le dit , Didier, nous ne sommes demandeurs de RIEN.Je ne comprend pas l'attitude de Di Rupo, selon le dernier sondage, ils n'auront JAMAIS assez en Wallonie pour continuer un PS - CDH, donc le MR reviendra aux Régionales avec ...le PS. Autant commencer tout de suite au Gouvernement et ne pas se poser ENCORE la question en 2009.

paul

L'attitude de Milquet pendant les négociations pour une orange bleue s'explique très bien dans ce contexte.

J'ai été convaincu depuis le début de la campagne qu'elle avait l'intention de s'associer au PS. Une accord pré-électoral n'est d'ailleurs pas à exclure.

En tout cas, j'ai rarement vu un parti de majorité et un parti d'opposition aussi gentils l'un envers l'autre pendant une campagne.

Mais l'électeur a détricoté le scénario en sanctionnant la gestion du PS.

Et maintenant elle veut ramener le PS au gouvernement. Di Rupo doit en saliver: son parti reste encore et toujours incontournable.

Et Milquet s'est posée comme le grand défenseur des francophones.

Petite politique, faite par des petites personnes, pour de petits intérêts.

lucienfelisse

L'antipolitisme menace. MR et VLD ont tout fait pour essayer depuis 6 mois de mettre en place un gouvernement fédéral. Que la responsabilité de l'échec incombe à la NVA ou au Cdh m'importe peu pourvu qu'il soit encore possible de recoller les morceaux dans ce gouvernement transitoire qui n'abordera pas le communautaire si j'ai bien compris.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan