Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« BHV | Accueil | Dialogue Hainaut : 570.000 exemplaires »

08 novembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Manipulé ordinaire

à Pierre et lionel
Ce dont "tout le monde en parle" aujourd'hui, partout, c'est moins le contexte belge que les manoeuvres de déstabilisation du pouvoir que mènent l'internationale syndicale européenne ET en arrière-plan de celle-ci les divers variations du PS!
Des REACTs, à tout ce qui ressemblerait à un changement où leur emprise historique échapperait au futur, jusqu'à mener à une situation devenue malsaine.
En Allemagne: pagaille.
En France: pagaille.
En ...: pagaille(s).

Cherchez les véritables causes en filigrane. Analysez les discours.
Voyez les méthodes et moyens utilisés pour contester.
Identifiez les cibles que visent ces manipulateurs de foules.
Votre possible réponse? des gens vulnérables, intellectuellement, économiquement, psychologiquement.
Dans tous les cas une vaste imposture s'impose à nous. Imposture que des démocrates se doivent de dénoncer.
Marre d'attendre mon train en me faisant bassiner les oreilles par des messages "halte à la voiture". J'en ai pourtant une (belle) au garage. Mais suis condamné à l'attente inutile, dans les deux cas.

Lionel

Ca vole bas, très bas...
C'est comme dire: "Un refinancement de l'Enseignement... alors que des milliers d'Africains meurent de faim". On a dépassé le stade de la société ou une même personne pouvait être à la pointe en climatologie, politique, chimie, biologie, sociologie... Des processus se font en parallèle avec des experts de chaque côté, ce n'est quand même pas bien compliqué à comprendre!

Pierre (français)

Dans un genre aussi navrant que votre situation belgo-belge, en invoquant votre {{quelle déferlante médiatique! Ne faut-il y résister un peu?}}, ça me fait penser à la subjectivité humaine.

Notons ceci: cette semaine se tient la nième grand'messe du GIEC sur la "climat qui change" et ses projections dramatisées comme invoquait déjà un intervenant.

Dans le même temps ARTE-documents nous citait ce soir que 5.000.000 de gens au moins souffrent du paludisme => un pourcentage en meurt annuellement. Nul au GIEC ne s'en inquiète: l'indifférence reste manifeste! Seuls les °C et cm d'élévation des mers préoccupent. Quelle flagrante disproportion avec ces projections invérifiables des spécialistes "boule de cristal" climatique!

Intégrons nous

Journaliste turc atypique, Mehmet Koksal fut forcé au silence, mais se laisse longuement interviewer à coeur ouvert dans http://www.lepan.be/?p=2093#more-2093

Ce long dialogue nous force à quelques interrogations des pratiques folkloriques locales.

Mythologia

Mais quelle déferlante médiatique! Ne faut-il y résister un peu ? (A.D.)

Dans la semaine qui vient parions que le vent va se calmer un peu sur Belgium.

Viendra la déferlante médiatique du GIEC Circus à Valence. C'est déjà en cours suite à plusieurs tempêtes en mer. Faut se rappeler que la terre ne tourne plus rond mais qu'il y a encore des saisons. Après ça va y avoir des maux de mer terrestres.
Qu'est-ce qu'on prescrit dans ces cas?

Jean-Philippe

A dater de ce jour, tous les francophones sont tenus d'augmenter leur
thermostat pour atteindre la t° ambiante de 25° et ce jusqu'à nouvel ordre.
Il est temps que la fonte des glaces s'accélère...
Nom di dju

Pappy d'Ardenne

Elio Di Rupo démontre sur petit écran son âme de mafieux corse 'Vendetta!'.
Lavons l'affront subi par (mes) électeurs avant toute reprise de négociations.
Or le même ne cesse d'afficher ce sourire dents blanchies pour tenter de raccrocher son wagon de manichéens à un train à vapeur qui roule sur des rails chaotiques.
Peut-on proposer à notre Empereke à la toque rabattue par les pluies institutionnelles, électrifier d'abord les troupes CGSP-cheminots qui s'opposent à tout notion de modernisation des mentalités? Qu'il nous démontre ce talent en guise d'examen d'accès à un gouvernement à peine plus plausible. Ou mieux, qu'il fasse dresser un boxing-round sur la place Royale et nous prouve sa supériorité pigilistique face au fieleux Bart DeWever. L'affront serait ainsi lavé en directs aux yeux des offusqués francophones (à moins que ce ne soit le EDR ent..é par le Bart) :-((

VELGHE André

Je trouve scandaleux la position de Mr.Di Rupo à la TV.ce dimanche matin quant aux rumeurs d'un soit disant accord Leterme/Reynders pour laisser voter la commission sur BHV.
Il reconnait qu'il se réfère à la lecture des journaux.Quant on sait que ces mêmes journalistes sont à la solde du PS.c'est tristement comique

Un titi de Paris

Extrait de Riposte Laique n°13 (ma revue française)
L’EDITO DE CYRANO : 11 novembre 1940

[[Dans le sixième arrondissement de Paris, à l’angle du boulevard Raspail et de la rue du Cherche-Midi, on peut lire la plaque commémorative suivante :

« Les jours précédant le 11 novembre 1940, des tracts ont circulé dans les lycées parisiens, notamment à Janson de Sailly, Carnot, Condorcet, Buffon, Chaptal et Henri IV, ainsi qu’à la Corpo de Droit, dans le Quartier latin, appelant à manifester le jour de l’Armistice, à 17 h 30. Le 10 novembre 1940, plusieurs journaux parisiens publient un communiqué de la préfecture de police stipulant que : « Les administrations publiques et les entreprises privées travailleront normalement le 11 novembre à Paris et dans le département de la Seine. Les cérémonies commémoratives n’auront pas lieu. Aucune démonstration publique ne sera tolérée ». Des instructions très fermes ont été transmises aux inspecteurs d’Académie et aux chefs d’établissement : les cours ne doivent pas être interrompus et la traditionnelle commémoration devant le monument aux morts de chaque établissement devra se dérouler en présence des seuls professeurs. Le matin du 11, des inspecteurs de police visitent les lycées parisiens, ne constatant rien d’anormal. Mais à partir de 16 heures, à la sortie des cours, une majorité de jeunes, mais aussi des enseignants, des parents d’élèves, des anciens combattant, commencèrent à confluer vers les Champs Elysées. D’abord silencieuse, la manifestation laisse bientôt échapper des acclamations faisant référence au général de Gaulle, et quelques drapeaux tricolores feront aussi leur apparition. La répression par la Wehrmacht commencera à 18 h 00. Il y eut une centaine d’arrestations, dont 90 lycéens et quelques blessés. Au total, environ 2500 jeunes gens ont participé à ce qui fut l’une des premières manifestations collectives de résistance à l’occupant. »

Avant de revenir sur ce 11 novembre 1940, décrivons l’ambiance parisienne de l’époque pour que nos jeunes lecteurs (ceux de moins de 60 ans) se rendent compte que l’Internet n’existait pas et que cette manifestation n’était pas une promenade de santé. ]]

La suite, pour vous belges qui voudriez dresser certaines analogies, ça se lit sur http://www.ripostelaique.com

déposé en mémoire de ceux qui y laissèrent leur peau pour une vraie Liberté démocratique, pas celle qu'on pratique de nos jours.

Till Uylenspiegel

Kijk ! sur Kanal "Z" (TV):
débat samedi 13h, un face-to-face poli entre MR Charles Michel X Eric VanRompuijt (grande gueule CV&D d'un BE splitsing).

A voir l'Eric (pas notre ratta), je me demande si les durs flamands (néanmoins pas dépourvus d'une intelligence tactique)? ne réalisent pas tardivement, après-coup, que la population flamande ne réagit pas exactement comme ils (harde VL strijd) l'avaient prévu.
Le temps semble venu pour retrouver un Till Uylenspiegel, ce héros 16e-19e de Charles de Coster, réécrit face à des Philippe II et duc(s) d'Albe CV&D+NV-A modernistes. Si j'étais caricaturiste, je m'ingénierais à la tracer sur ce site. Uw Till U.,

Vive Mme Houard & belgicains

Sorry Sénateur de "squatter" votre blog. C'est pour une juste cause, face aux populistes et extrémistes que nous blâmons...

Voici les détails pratiques pour la Marche de l'Unité qui aura lieu à Bruxelles.
DATE: le dimanche 18 novembre
LIEU DE DEPART: gare du Nord à Bruxelles
HEURE: départ à 11h (rassemblement à partir de 10 heures)
PARCOURS: via la petite Ceinture de Bruxelles et la rue Belliard
LIEU D ARRIVEE: entrée du Parc du Cinquantenaire (côté Schuman)

Ce sera une marche tout à fait pacifique, pour l'unité du pays. Appel à tous les citoyens Belges.
NB: il y aura une fête et des saucisses à l'arrivée, après remise d'une PETITION forte de 125.000 signatures...

Simon

Confusion de genres?
Prenez un gros parti dirigé par un ancien syndicaliste, mélangez-y un groupuscule populiste manichéen, agitez énergiquement durant une période prolongée. Si les réactions mentalo-chimiques ne sont pas assez puissantes, ajoutez un peu de catalyseur populo d'extrême-droite qui stimulera puissamment les deux premiers. Servez ensuite le jus à une population en mal de compréhension, étalez enfin les effets sur un territoire assez vaste.

Résultat: "RUSIE" (in het Vlaams), confusion mentale à grande échelle, une paranoïa habilement entretenue par nombre de scribouilleurs en mal de rumeurs quotidiennes, le discrédit international assuré, des peaux de bananes garanties en contre-coups économiques (donc sociaux) des arborigènes qui s'en sont nourris.
Ajoutez des manoeuvres de tacticiens baignés dans le fonds de vieilles cuves wallonnes.
Nous voici placés en situation de "deadlock" comme on dit outre-Manche.
Et d'un Leterme qui va droit vers son Leterminus.

"Bon Dieu" ont raison de dire un Mark Eyskens ou un J-Cl. Juncker: Belges, ressaisissez-vous!!!

Alain

un peu de tout SVP ...

http://sauldreetsologne.hautetfort.com/media/00/00/1cc31a8c4db5b828a56b62ceb2afc556.jpg

Alain

Pour ceux qui n'ont pas participé:

http://www.lesoir.be/la_vie_du_net/actunet/leterme-en-vente-sur-ebay-2007-11-08-559938.shtml

Pierre-Yves

Cela va amuser les blogueurs de droite:o) : je trouve que les médias et le président du PS ont bien raison de s'étonner de cette gestion de "crise". De deux choses l'une:
- soit tout cela a été arrangé entre le "couple du standard" REYNDERS-LETERME et le cirque de mercredi n'est qu'une mise en scène. Ce serait grave.
- soit REYNDERS et le MR, obsédés par le pouvoir, se mettent à terre devant les flamands en retournant si vite aux négociations. Ce ne serait pas moins grave...

Triste image que celle donnée par le premier parti francophone...

E. G.

Le choc psychologique flamand est en train de se révéler
- par la mise en accusation de leurs éditorialistes flamands!
- par les chocs de la finance internationale qui décrébilise des politiciens à courte vue!
- par des sondages autres que ceux biaisés des micros-trottoir faits pour TVspectateur lambda!

Sûr que culturellement nous sommes différents, depuis longtemps.
Mais dans un contexte de l'U.E. et international où rien ne sert de se mirer le nombril, ce sont les 20% d'extrêmes-VL qui se sont révélés exactement comme ils sont: de purs imbéciles. Pour ne pas y ajouter les wallons obtus, dans la même proportion.

alex

"La population flamande reste majoritairement attachée à la Belgique"

Je ne sais pas qui vous a mis cette idée en tête, ni comment il est possible d'arriver à de telles conclusions sans outil fiable (et je ne vois aucun sondage quelque peut crédible sur la question.)

Personnellement, je pense que les flamands sont indifférents à la question belge. Et les wallons "immigrés", comme moi, en Flandre pour y travailler (simplement parce que mon job n'existe pas en Walolo, et un job similaire serait payé facilement 2500 € brut en moins par mois), comme les bruxellois en général, sauf les mères de famille CDh ou CDF et les retraités affichant le drapeau, sont assez indifférents à cette mascarade.

Je dois même avouer secrètement espérer que la situaiton envenime encore: la Flandre livrée à elle même me laisse espérer une fiscalité plus légère si elle est ponctionnée sur le lieu du travail comme le veulent les principes OCDE, et la wallonie sans le sous n'aura plus qu'à, enfin, se bouger pour s'en sortir. J'en viens à me dire que finalement, c'est la seule solution. Mais continuer à payer pour cette gabegie, sorry, ce n'est pas ce que j'appelle la solidarité.

eric

"La population flamande reste majoritairement attachée à la Belgique"

Biensur mais l'idée qu'ils ont de la Belgique n'est pas la notre!
D'ailleurs il suffit d'ecouter les micro-trottoirs avec lesquels les télés nous rabattent les oreilles pour constater que l'idée même de Belgique est différente au nord et au sud et qu'aucune de ces idées ne correspond à la réalité!
Les nationalismes (flamingants comme belgicains) sont des fantasmes pas des projets de sociétés.

eric (l'autre)

Robin le Rédact

D'accord gribouille pour dénoncer les abus médiatiques.
J'ai incidemment assisté ce soir à une réunion de journaleux agglutinés sur les derniers échos et "prédictions" des boules de cristal politiques. Pour me rendre compte de la sociologie de cette faune professionnelle, anxieuse de pouvoir filmer et scribouiller des pages en édition matinale, dont il ne sortira RIEN de vraiment transcendant.
Paranoïa, ça se dit comment en espéranto?

En ce qui concerne les votes/appuis à Bart DEW, faudrait relativer. Les raisons sont multiples pour nos concitoyens VL de s'irriter contre les obtus francophones, d'autres l'ont invoqué au long de la journée sur ce blog et ailleurs!

gribouille

L'ambiance est bizarre.
On dit : ce sont les politiciens qui créent le problème. La population flamande reste majoritairement attachée à la Belgique . Je veux bien mais cette population vote tout de même de plus en plus pour des extrémistes, style Bart DEW.
Je pense aussi que les médias ne font rien pour calmer les choses.
Il faudrait que les négociateurs se taisent un peu et que la presse se calme.
C'est à un tel point que moi qui suis plutôt Belgicain, je commence à faire une allergie à la Flandres

Josine

Bonjour Alain, bonjour à tous,

Je n'intervient pratiquement jamais sur ce blog bien que je le lise régulièrement. Aujourd'hui, je voudrais tout de même m'étonner du ras de marée que crée ce vote. D'une part rien n'est encore fait concrètement quant à cette scission, d'autre part il me semble que des problèmes nettement plus importants préoccupent la majorité de nos concitoyens tant francophones que néerlandophones.

Je pense qu'il faut essayer de remettre les choses à leur place. Les flamands par ce vote absurde se sont mis eux même un problème en plus sur le dos et il est beaucoup plus important de se préoccuper de la formation d'un prochain gouvernement. Ce ne sera pas une partie de plaisir c'est évident, mais pour ce faire, je ne pense pas que nous ayons d'autre choix que celui de nous entendre d'une manière ou d'une autre.

Simon

"Gérer la complexité" de notre monde devrait être un TALENT prérequis parmi nos élus, avant de songer à les positionner sur des listes électorales. Je ne parle évidemment pas ici de tous les CONS et APPARATCHIKS qui y figurent pour compter plus de % en voix.
Manque de talents, rigidités mentales diverses et nous voici devant une situation de blocage. Que l'on cesse d'accuser uniquement les flamands dans tout ceci. ça fait longtemps que des wallons devraient brosser devant leur porte. Donc les bornés se mesurent des deux côtés de la frontière linguistique.

Maintenant l'initiative reste aux imaginatifs.
Personnellement, je souhaiterais que ce ne soient pas laissé uniquement dans les mains de tous ces juristes et spécialistes de "procédures d'exception". Car elle ne sont qu'un bief, un pis-aller, une parade aux solutions de nos problèmes (bien réels), comme l'on dit tant de braves gens avant moi.

Pijean

@Jean Pier
"les études volumineuses déjà publiées..."

Oui, mais cette fois, il ne s'agit plus d'études faites "bien au chaud dans un bureau" mais de capacité politique de proposer cette décision, de l'appliquer et de la diriger.

Jean Pier

cher Pijean, si vous suivez l'actualité et les études volumineuses déjà publiées sur de votre question, vous devriez pouvoir conclure sans la reposer... On tourne en rond avec elle. Comme avec la situation globale.
V'avez entendu/vu le cinéma dirupien depuis hier soir?
Faudra t'il faire avec ce clown qui contribua à notre déglingue et se "pointe" maintenant en tant que notre sauveur? Pas fier ils étaient hier soir.

Pijean

Pourquoi serait-ce en trop parler de cette "agression"?

Un vrai homme d'état doit-il être seulement un homme d'état dans le cadre belge?
Pourquoi, fondamentalement, un état francophone ne pourrait-il pas fonctionner sans le cadre belge?

Ceci n'est pas un appel à la fin de la Belgique, mais une simple question, tout ce qu'il y a de plus pragmatique.

Mateusz Kukulka

Toutes les déclarations politiques et possibilité de donnez son avis sur le blog politique de la DH : www.lepolitiqueshow.be

Eric

La manifestation du 18 novembre sera celle du déshonneur et de l'abaissement, celle des esclaves qui chérissent leurs chaînes.

Eric, militant RWF-RBF

Jules L'absurde (2e)

Retour d'Eric E-majuscule qui se signale à nos pensées
Vive la ratta.

Les vautours planent déjà sur un cadavre présumé de la bête. Attention. Ne pas dépecer l'ours avant de l'avoir tué, dit un vieux dicton.

H.H.

Dimanche 18 novembre, par pluie ou soleil voilé,
il y aura un défilé à BXL, avec remise symbolique de la "pétition" Mme Houard (pas Happart)
Plus de 100.000 signataires pour une Belgique moins sotte que certains de ses politiciens.
Qu'on se le dise...

Eric

Vous me décevez beaucoup, Monsieur Destexhe ; je vous croyais plus lucide.

Plus généralement, je reste effaré par l'absence de culture politique des Wallons et des Bruxellois, qui semblent tout ignorer de leur histoire, même la plus récente, et qui n'ont aucune perspective d'avenir. Les gesticulations et autres incantations belgicaines deviennent franchement obscènes en ces circonstances.

Eric, militant RWF-RBF

Jules L'absurde

Soyons imaginatif.
"Vive la république" vont clamer quelques zozos emmenés par des nostagilques (les vieux: Perin et Gendebien, les jeunes: Geerts, Zorro)
Nommons donc un président en lieu et place de notre souverain?
Quoi, nommer une politicien? Et de quelle veine?
Faites votre choix, Mesdames Messieurs, du pire au passable, les candidats ne manqueraient pas. Tous aussi minables que la situation belge nous donne à voir aujourd'hui.

Roger

Arrêtons ces simagrées et DIVORçONS! On sera plus pauvres mais enfin libres!

Robin K.

6.000.000 de belges (flamands et wallons) suivent quotidiennement etdepuis 150 jours ce qui se passe "là, dans les cénacles politiques".

Ne fusse qu'à raison d'1/4h à 1/2h chaque jour, fois 150 jours.
Ceci fait combien de MILLIONS d'HEURES, gaspillées au plan socio-économique?
Plus que les heures maladie-invalidité de quelques-uns!
ET qui les paie, ces heures-là?
Pas ceux qui discutaillent et se disputent.
Non, les entreprises! Je comprends les patrons qui hurlent.
Puis -bien sûr- nos multiples employeurs "publics" qui paient leurs fonctionnaires avec NOTRE argent (enfin avec l'argent ponctionné chez les 50% des belges qui paient pour tous les autres, assistés et glandeurs réunis).
Démocratie constructive et productive que tout ceci?
Rigolons-en, vertement.
Et nettoyons au "K.....r" les abuseurs de la situation.

Alexis de Tocqueville

Trop de théâtralisation c'est vrai. Mais le choc psychologique est profond. Vandenberghe le rappelait hier soir : BHV n'est qu'une petite partie des revendications.
Les présidents francophones dans leurs petits souliers... ne répondant pas à LA question : la Wallonie est trop pauvre pour demander le divorce!!

E. G.

Il y a des butés (= des bornés) dans toutes les sphères politiques,
là comme ailleurs dans nos sociétés!
Mais on ne m'enlèvera pas de l'esprit le rôle IRRESPONSABLES de toutes les presses qui ont ameuté nos ignorants citoyens (VL et FR). C'est pour ces presses (l'écrite autant et pire encore les TVivores) une course insensée à l'AUDIMAT et au scoop éventé! Des merdeux, un peu partout!!!

Et ce matin RTBF Première JP Jacqmain, il fallait suivre le jeu tactique de cet habile fumiste DIRUPO, coupant sans cesse Herman De Croo lorsque celui-ci tentait d'expliquer les crispations des DEUX côtés de nos communautés! "En 2005, c'est moi EDR le président-dictateur rouge qui avait raison face aux flamands". Ah oui??? Faut-il qu'EDR disent à ses auditeurs ignares que les flamands n'ont cessé de se crisper sur les exagérations de quelques ROUGES WALLONS ?

Jean-Philippe

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Il y en a que tout ceci arrange très bien, même en Wallonie. Surtout en Wallonie.

Après le divorce de Sarko, le divorce à la Belge ? On pourrait en faire une pièce de mauvais théâtre, du genre du Mariage de Mlle Beulemans, mais à l'envers

Stef Pire

"Le tout fait quand même un mauvais feuilleton, triste mais bien réel."

J'ajouterai une finale de saison d'un feuilleton de serie B, dont tout le monde prevoyait l'issue, mais personne ne voulait l'admettre.

Serions-nous reellement capables reconstruire les ponts sans d'abord precipiter la finalisation de l'autonomie des regions?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan