Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Daniel Pennac et l'école | Accueil | Les 20 ans du PS au pouvoir... »

17 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Campion Steve

La Communauté germanophone pourrait être la prochaine entité à déclencher un conflit d’intérêts permettant de gagner du temps dans la résolution du dossier BHV…

S’ils ne le font pas, ce sera le clash entre Néerlandophones et Francophones …

Ce qui constitue une nation, ce n’est pas de parler la même langue ou d’appartenir au même groupe Ethnographique, c’est d’avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir encore en faire dans l’avenir.

La volonté de scission est aussi vieille que la frontière linguistique…Ainsi donc, voici le peuple Belge pris dans l’étau d’un incroyable paradoxe, celui qui veut que les pires décisions mondiales se prennent sur ses propres terres y compris la destruction programmée de l’État Belge !

http://unefois.be/b/

Francine

Si on lit Eric au 2e degré, il ne croit pas dans un royaume complexe, mais n'ose imaginer ce que les SOCIALISTES nous feraient d'une RW autonome. Perspective à double crainte (abus des flamands contre abus des rouges parvenus)? Est-ce vraiment ça?
Eric, je vous trouve finalement en compréhension raisonnable avec ces flamands pas idiots qui revendiquent surtout l'autonomie à cause du 1/3 de nos wallons étroits.

Ohé  équité!

Relisons la presse à propos des accords enfin atteints dans le domaine JUSTICE.
Notons le fiel que Sublime "O" y déverse sur les négociateurs. Elle est "O", eux seraient-ils "0" ? Faudra qu'un historien des sciences institutionnelles nous dresse un bilan comparé de son règne révolu et ceux de prédécesseurs, dont on nous dit qu'ils se trouvèrent bloqués à n reprises par la résistance du 4e Corps constitué?
Que faut-il comme dispositions originales pour débloquer nos lois en ces matières? Quels en sont les acteurs, apparents ou souterrains, constructifs ou leur contraire?

Lionel

Eric, si vous voulez à tout prix devenir francais: déménagez en France. A tout les Belges qui en ont marre de la malgouvernance: choisissez-vous votre pays en Europe et pour peu de connaitre l'anglais ou la langue du pays vous avez de grande chance de pouvoir vous y installer avec succès. Maintenant que l'Europe se construit, porter le poids d'une Belgique mal gérée est de moins en moins une fatalité.

Eric

Non, l'herbe n'est pas plus verte en France qu'en Wallonie ou à Bruxelles ! Extraordinaire, cette récurrence de formules toutes faites, éternellement ressassées !

Oui, la France est confrontée à des difficultés de taille ; non, la vie n'y est pas facile ! Mais à quoi bon aligner ces truismes ?

Toujours est-il que c'est actuellement l'existence de l'Etat belge, sa légitimité, qui est remise en question. (Il n'a pas besoin des réunionistes pour se déliter.)

Toujours est-il que les iniquités engendrées par l'Etat belge (notamment celle qui fait l'objet du présent thème de discussion) sont, on s'en serait douté, spécifiques à cet Etat : la Justice française est fort imparfaite, mais l'absurdité susvisée lui est inconnue, et pour cause...

Et je n'ose imaginer ce que serait le système judiciaire d'un Etat wallon "souverain" et hyperpolitisé...

Eric, militant réunioniste

E. G.

Quand il s'agirait de résoudre un problème fondamental, deux solutions parmi d'autres s'offrent à nous:
- trancher dans le vif, courageusement (attitude de BELGICAIN).

- fuir, car ailleurs l'herbe est plus verte que chez nous (attitude de RATTACHISTE).

Comme disent les vieux, faut de tout pour faire un monde.
Comme disent les Témoins de Jéhova, espérez dans la vise paradisiaque d'outre-tombe.
Comme disent les trafiquants d'immigrés, faites-nous confiance, je vous mènerai à l'Eldorado.

Eric

J'ai envie de répondre : "C'est bien fait !" Oui, bien fait pour tous les belgicains qui, par leurs gesticulations dévotes, tentent de faire perdurer des situations iniques ou absurdes (qu'ils appellent "surréalistes", cela fait chic) et d'entretenir d'incessants contentieux. Il faut bien se dire en effet que l'Etat belge est une matrice d'iniquités. Cependant, il y a lieu de le vénérer comme une idole, paraît-il...

Eric, militant réunioniste

Vincent

Pour AdT,

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/10/langlais-au-sec.html

:-)

Alexis de Tocqueville

Et si on passait à l'anglais? Est-ce si utopique?

Simon

Nouvelle dimension au vieux problème des disputes étroites?
Observez les registres des tribunaux et les articles de presse relatifs à la Justice, dans les diverses instances. Le nombre "d'affaires" traitées qui concerne des étrangers est en croissance régulière. Or la langue de ces prévenus n'étant souvent ni FR, ni VL, un recours à des interprètes est forcé et légal! Avez-vous affaire de -disons- un Est européen, un pourtour méditerranéen, ou venu d'ailleurs. Obligation pour l'Etat fédéral d'assumer les coûts exhorbitants de ces procédures multilingues!

Est-on indigène belge, du Nord ou du Sud, ça se complique (...). Car ici doivent s'appliquer les règles immuables des bornés? Quand apprendra t-on (à certains politicards et aux milieux de la magistrature ou d'administration) à faire preuve de FLEXIBILITE mentale, face à la déferlante des cas complexes qui sont posés dans notre société (inter)nationationale?

Jean-Philippe

Kafka disiez-vous.

Roger

Je promets du plaisir aux juges flamands (de paix ou de police par exemple) en cas de scission. Aujourd'hui, le justiciable peut demander d'être jugé dans sa langue. Demain, ils s'arracheront les cheveux avec des eentaligen FR ("Que dites-vous M. le juge?"). Excellent pour le secteur des traducteurs interprêtes.

himself

Ô Belgique! Ô Mère chérie! A toi nos coeurs,...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan