Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Risque de récidive criminelle | Accueil | Sénateur de communauté »

27 juin 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

E. G.

AdeT à 09:06,
Notez que parmi les civil servants qui font ces % d'accroissement, il y a un nombre significatif "d'enseignants et agents d'encadrement scolaire"! Ce ne sont donc (en principe) pas des scribouillards à manches de lustrine... Le tout n'empêchant pas d'observer les ratés de leurs écoles, d'une manière fort ressemblante à celle du continent. Séries T.V., cinoche-moche et auto-éduc entre copains, plus coups d'MP3 génère des résultats ravageurs, partout.

Opinions de presse(s). Il m'énerve particulièrement de lire nombre d'observateurs politiques et "correspondants à Londres" dont la lecture des événements et opinions semblent se limiter à éplucher la presse UK puis à nous servir une resucée de ce qu'en pensent là X ou Z, choisis selon leurs inclinations personnelles ou celles d'un comité de rédaction belge qui "polit" les dépêches. Il est ainsi irritant de mesurer l'influence des seuls communiqués initiaux AP, AFP, etc. pour déceler la touche rédactionnelle finale qui en fera 20 articles nuancés, à partir du seul communiqué initial! Notre LLB est aussi énervante que Le Soir par le fait que ses colonnes "Débats" sont essentiellement accaparées par des opposants (de gauche) à ce que fit Tony Blair. Déblatérer, sans avoir cependant proposé d'idées ad-hoc au moments les plus cruciaux, voilà ce dont beaucoup d'entre eux sont capables. Lâcheté ordinaire.
Brown n'aura pas la vie facile. Devoir se démarquer en jouant la seule rupture avec T.B. serait reconnaître que lui, Brown, "le penseur, l'intellectuel" du New Labor, avait tout vu et agi de travers, pour retourner casaque par opportunisme dirigeant. L'avenir nous dira.

à Jean Phil de 14:48,
"N'est-ce pas un peu tôt pour déjà parler de l'attribution des postes ministériels?"
Soyons pas naïfs. Tous les partis ont déjà leurs short-lists avec scénarios "à tiroirs".
Même les journalistes de l'écrit publient déjà les pronostics, avec raisons/mobiles.

Didier D

Dans la foulée de ces interventions sur Blair, je signale qu'un rapport intéressant sur les réformes à lancer sur notre marché du travail vient de paraître sur le site de l'Institut Itinera : www.itinerainstitute.org.

3 constats et 18 idées très rafraîchissantes, à mettre en oeuvre...vite !

Elles vont bien entendu à l'encontre de l'avis des esprits chagrins qui s'opposent à la fexibilité sur le marché du travail comme par exemple ceux qui signent une carte blanche consternante dans le SOIR d'aujourd'hui.

Jean-Philippe

AD comme Ministre. Je suis pour.

N'est-ce pas un peu tôt pour déjà parler de l'attribution des postes ministériels ?

paul

Oui, bon, d'un autre côté, il ne peut rester éternellement sur la touche et critiquer ce qui se passe sur le terrain.

La simplification administrative serait plutôt dans ses cordes, à priori.

Aristophane

Comme disait Chevenement "Un ministre, ca ferme sa gueule".
Pas sûr que ce soit le poste idéal pour Destexhe.

Roger

"Alain Destexhe pourrait aussi décliner son élection directe. Il resterait toutefois sénateur de Communauté. Cela permettrait à Marie-Hélène Crombé, ancienne présidente de la RTBF, de monter par la suppléance. Avec ce geste de bonne volonté, ajouté à un joli score électoral, Destexhe peut rêver d'un maroquin ministériel. Par exemple pour prolonger l'½uvre simplificatrice de son ami Van Quickenborne." (L'Echo)

Quentin Meunier

Il peut renoncer à son siège de Sénateur élu direct pour rester Sénateur de Communauté.

melodius

L'Echo de ce matin annonce qu'Alain pourrait renoncer au siège qu'il vient de conquérir et viserait un portefeuille ministériel. Qu'en est-il ?

Vincent

AdT, il y a 2 ou 3 ans, Brown a pourtant supprimé entre 100 et 200,000 emplois publics (licenciements secs!).
A peine une manif dans la rue btw!

Alexis de Tocqueville

A noter tout de même que Tony Blair a relevé le poids du secteur public dans la richesse nationale de 30 à 46% et créé 50% d'emplois publics. Mais il venait d'une décennie et demi de désétatisation ce qui n'est vraiment pas le cas de la Wallonie ou de la France.
Ni le PS wallon ni le PS français ne me paraissent à ce stade suivre cet exemple blairiste.
Frédéric Delcor, pupille de Di Rupo, hier sur la Première, acceptait du bout des lèvres l'économie de marché mais appelait à contrer la "société du marché". Traduction : oui à l'entreprise mais n'embrassons pas trop le goût d'entreprendre sinon on perd son âme de gauche. Comme si la croissance et le plein emploi étaient de droite!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan