Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Flahaut Lagaffe (2) | Accueil | Retour sur Immo Congo »

05 mars 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Alain Destexhe

De fait, comme plusieurs d'entre vous le suggèrent, j'essayerais de ne pas mélanger plusieurs sujets. Quant à l'avenir de la Belgique, nous aurons l'occasion d'y revenir...

Changer : oui ! comment? beuh

@ titeuf et Aline ?
A propos de Monsieur Gendebien.

Pour m'être longuement entretenu avec l'écrivain en question il y a 3 ans, en un tête à tête assez ardu, les idées ne percent pas le plafond du discours.
Tout livre se laisse écrire. Et on peut faire une analyse d'apparence pertinente en restant incapable de tracer la bonne solution pour résoudre la situation réelle (durablement ajouteront les écolos). Sorry.

Robin pas syndiqué

Pascal:
parce qu'à ce temps-là, les cheminots étaient un corps professionnel qui ne se serait jamais comparé à des fonctionnaires. Le service à l'usager avait encore un sens.
Depuis lors, les syndicats ont communiqué à tous leurs salariés ce virus du mal-être et de la revendication opportuniste, donc chacun est malade chronique. Sans vaccin disponible. C'est comme avec les rétrovirus: on cherche un bief.
Le syndicalisme constructif reste à inventer. On appellerait bien Damilot l'imaginatif (hihihi) pour en faire une loi correctrice! Problème: lui aussi est contaminé!

Pascal Sauveur

Pour l'anecdote , le chemin de fer à vapeur n'a JAMAIS connu de grève !!

Aline

à Titeuf
Dieu sait que je ne suis pas pour le rattachement à la France, mais M.Gendebien me paraît en effet d'une autre pointure que José Happart. J'ai lu des extraits de son livre et je pense que tout n'est pas à jeter mais vraiment
José Happart me semble lui à jeter.

titeuf

Monsieur EG Simon, le "titeuf", il voulait simplement apporter un peu de nuance pour que l’honnêteté intellectuelle du débat soit sauve. Pas que je défende Happart, mais il n'est pas juste de le réduire à un garde chasse de ses forêts wallonnes quand on connaît l'ambition qu'il souhaite donner au projet européen, une ambition bien délaissée par d'autres.
Par ailleurs, votre grand panier de bouffons aux soi disantes piètres "prestations sociales" ne me convainc guère. Et là encore, vous m'excuserez de vouloir apporter quelques nuances, en particulier concernant Gendebien. La lecture de son ouvrage "la Belgique, le dernier quart d'heure" suffit à démontrer qu'il est loin d'être idiot. Un peu fou, certes, car on le suit difficilement dans son délire rattachiste (moment du livre où l'homme est privé d'un coup de toute sa rationnalité) MAIS force est de constater que son bilan du fédéralisme belge ne manque pas de justesse ; et là est précisément réussie sa mission sociétale : ce Monsieur sait poser les cruels constats que d'autres contournent. Evitons donc svp les grandes généralités pamphlétaires …

pasmartou

Je dois dire aussi que le rapport entre Happart et les rapts parentaux me semblait vague. Mais ça m'a forcé à lire la note. Donc...

E. G.  Simon

à propos des promoteurs de la "centrifugation belge":
Plutôt que d'anoblir des gens avec titres de comte, baron, chevalier, ... j'aurais mieux aimer que notre roi créa le titre de "sous-baron".
Car de la sorte, au lieu de répartir savamment ses distinctions entre des personnages de nos trois communautés, le souverain aurait pu les concentrer entièrement sur les têtes de "décalés" wallons (le terme est volontairement modéré). Ainsi des Gendebien, Happart, Chapelle d'ici et de là-bas pourraient chacun se flatter d'obtenir une distinction pour n'avoir rien fait de bien malin dans leurs "prestations sociétales".
Dans chaque cour, il faut un bouffon. A défaut d'être porté au rang de sous-baron, Happart pourra toujours jouer au sénateur 2007-2011. Car ainsi le désigna le damoiseau DR sur son podium montois de dimanche écoulé. Notre Excellence dirupinienne a maintenant compris que ses chances d'être un jour Premier sont anéanties! Donc, nommant dans son équipe du P.S. des Happart, des MARTOU-ex-MOC, des Simons-ex-Ecolo-recyclé-PS, Damilot-ex-SNCB-en-retard plus quelques serviteurs rouges-d'hiver-économique, tous les ingrédients sont mêlés dans la soupe électorale pour que l'espoir nobiliaire d'une sous-baronnie puisse voir le jour au profit sous-sous-régional de l'un ou l'autre d'entre eux.

Sur le propos d'un "titeuf": "Happart, c'est un grand européen convaincu".
Voudriez-vous dire qu'ainsi il pourrait se faire inviter - sans payer d'écots - à des chasses à l'ours en Hongrie, au lieu de se contenter de celles au sanglier wallon où il a la réputation d'être un pique-assiette?

L'écartelé

C'est vrai que les deux "thèmes" eussent mérité des posts distincts, même concomitants.

Rapts parentaux: Sylvie met bien en évidence une blessure morale et/ou psychique qui affecte grand nombre de jeunes. Il faut noter que beaucoup d'organes associatifs et même des magistrats militent sur la résolution partielle de ces problèmes éducatifs et affectifs.
Père et mère restent deux 'animaux' biologiques parfois dotés d'une même âme...
En cas de conflits et de rupture - ou pire, ces rapt - c'est pas évident de raisonner simultanément l'un et l'autre dans cet appairage afin d'obtenir une solution dans l'intérêt premier de leur progéniture et sa vie future. Ça confirmerait aussi la difficulté accrue dans certains mariages inter-culturels. Mais demain, grâce aux formules juridiques qui font légalement des mariages 'de l'âne et du boeuf' ça va être encore moins simple à trancher!

Aline

Aurait mieux fallu appeler le poste "Mes activités du week-end".......
Entièrement d'accord avec Tanita. Le sujet des rapts parentaux est un sujet à lui tout seul.
Quant à José Happart, s'il n'y avait pas eu le problème des Fourons où il a souvent été un agitateur plus qu'un homme politique responsable, il n'aurait jamais du arriver à un poste de député. Il y a très longtemps qu'il a atteint son seuil d'incompétence. Pourquoi ne pas le renvoyer sur ses terres. Je n'aime pas dire du mal des gens mais c'est un imbécile.

Slavadore

Pas la joie votre week-end ...faut rire 7 min par jour, si non c'est pas bon pour le moral.

Philippe Tour

Chère Sylvie, vous avez raison d'évoquer le grand nombre de divorce qui a évidemment un impact direct sur les rapts parentaux et l'aliénation parentale. Pour être précis, en 2005, pour 43.182 mariages, la Belgique compte 30.844 divorces. A Bruxelles, le nombre de divorce est supérieur au nombre de mariage... (http://statbel.fgov.be/figures/d22_fr.asp#3 )

tanita

Ma pierre au débat, cher Pierre, c'est de briser les consensus. Je lis le poste, et je ne vois manifestement pas la même chose que tout le monde ici. Je regrette le mélange des sujets, car les deux méritent un débat, sans qu'ils soient entremêlés.

Je voudrais aussi bien savoir l'opinion de Monsieur Destexhe sur l'avenir de la Belgique (pas celle d'Happart à travers "les yeux de Destexhe").

Philippe Tour

Titeuf :

Personnellement, je n'ai pas lu le livre de Van Cau. Mais j'ai un peu suivi sa sortie presse. Et j'avoue que pour une fois, le brave homme n'a pas dit que des bêtises. Disons qu'il a eu des bons mots (son projet politique reste très wallonISTE). Je soulève une de ses phrases, qui illustre bien l'état de la communication entre les communautés de ce pays : "Nous vivons dans un pays où les opinions sont radicalement opposées parce que les médias et les politiques les ont façonnées différemment. Le Flamand se lève le matin en pensant qu'avec moins de Belgique, ça ira mieux pour lui et ses enfants. Le Francophone, lui, espère que l'on n'en parlera pas"

pierrerimont

@tanita :

et si vous apportiez une fois votre pierre au débat, plutôt que de persiffler ?

tanita

Aurait mieux fallu appeler le poste "Mes activités du week-end" ou un truc du genre, parce que là, pour le coup, on voit pas trop le rapport entre "SOS Rapts parentaux" et Happart...

sylvie

Bonjour, j'avoue que le débat sur l'avenir de la wallonie m'intéresse peu (et je n'ai lu ni Happart, ni Van Cau). Par contre, je trouve très intéressant cette question de l'aliénation parentale. Quand on pense au nombre de divorce qu'il y a en Belgique, le nombre d'enfant qui peuvent potentiellement subir ce genre de maltraitance psychologique est ENORME ! C'est très difficile à déceler en plus, car aucun mileu n'est à l'abri. Chaque parent blessé dans une séparation peut être à l'origine d'une sorte de chantage affectif avec son enfant. Ces mecanismes, les parents n'en ont souvent pas conscience. Ne faudrait-il pas des campagnes de prévention sur ce thème ? La santé mentale des enfants d'aujourd'hui, c'est l'équilibre des adultes de demain (et de leur enfant...etc.)

titeuf

Quelqu'un a-t-il lu le livre de Van Cau ? ça raconte quoi ?

pierrerimont

"la voie d'un repli sur soi comme celle sur laquelle s'égare les flamands." : a ce propos, avez-vous vu l'émission de DeFOSSE. Quand on pense que les flamands en viennent à dépenser un budget communal pour changer les plaques de nom de ville et commune en plaque unilingue !

Philippe Tour

Comment peut-on être un européen convaincu et sortir des annêries comme "en allant à Bruxelles, on renie la Walonie et on devient hégémoniques et méprisants" ? Grotesque.

titeuf

il faut pour être honnête ajouter que si Happart veut un repli sur la Wallonie ; il veut aussi une ouverture sur l'Europe. C'est un grand européen convaincu.

Philippe Tour

Il ne faut surtout pas répondre au communautaRISME flamand en cherchant un pendant wallon. C'est ridicule. Au contraire, affirmons notre ouverture; notre affranchissement de toutes bassaisses localistes : à terme, nous trouverons bien plus vite notre place dans la mondialisation que par la voie d'un repli sur soi comme celle sur laquelle s'égare les flamands.

pierrerimont

"Si l'on suit les régionalistes wallons comme Happart ou Van Cau, il nous faudrait toujours choisir une identité plus étroite. A quand la République de Charleroi et le retour à la Principauté de Liège ? "

Absolument d'accord avec vous monsieur destexhe ! mais je crois que certains hommes politiques en rêvent secrètement !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan