Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Leterme - Di Rupo sur la Wallonie | Accueil | Peut-on tout dire ? Débat ce 29 mars »

23 mars 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

alex

"Le syndicalisme dans la fonction publique est devenu obligatoire si nous voulons conserver un peu de dignité."

Heu, et essayer de bosser un peu, ça ne vous rendrait pas un peu de dignité, ça?

Je ne sais pas, le lien syndicalisation-dignité me semble obscur...

E. G.  Simon

@ Charly : "Qu'on commence par donner la personnalité juridique aux syndicats!"

C'est clairement dit. Mais ils en rejetterons la perspective, car ça impliquerait une RESPONSABILITE CIVILE qu'ils ne veulent surtout pas exercer... ni pour leurs dirigeants, ni pour certains de leurs affiliés aux comportements irresponsables.
Comment conçoivent-ils encore, ces syndicats vivant dans un démocratie libre (laissons le suffixe 'libérale' pour les seuls puristes)... tout en soutenant l'opacité sur leurs actes et en plus l'usage des moyens qui leurs sont alloués par l'Etat et leurs affiliés?
Deux poids deux mesures disait un intervenant.

En effet, ils exigent de la part des entreprises de se découvrir en matière d'information (ce qui ouvre la porte à des attaques de leurs concurrents!), mais les "organes de défense sociale" ont eux le droit de masquer ce que bon leur semble? Faudra expliquer ça dans la brochure B-à-Bas à nous, citoyens-payeurs, plus aux victimes de leurs agissements...

Alexis de Tocqueville

Si j'ai bien compris, les 80 euros proviennent d'une réponse parlementaire... Mon épouse travaille dans un hôpital public. La prime est également payée par l'employeur. Ne pas se syndiquer revient donc à être sot, dans ces conditions.
Ce système explique d'ailleurs l'attachement forcené des syndicats pour les services publics : ils leur assurent une rente de situation.

Robin des médisants

Décidément, Meurant, si vous n'êtes pas rouge...
vos procédés se nomment bêtement du dénigrement!

Ceci complètera la perception d'Alexandre à 18:56
Revenez donc au sujet, comme il le proposait?

Meurant Roger

Monsieur Demarenches,

Désolé mais il est impossible de vous contacter par courriel....dommage pour un donneur de leçon....
Heureusement que le ga(n)g Destexhe n'est plus fort représentatif du MR.

Alexandedemarenches

Dans mon entreprise les délégués syndicaux sont élus et je refuse de payer la prime syndicale (il ne manquerait plus que cela!) Donc pourquoi ne pas organiser des élections dans la fonction publique ?

Alexandedemarenches

Ce serait bien que les participants à ce blog, le seul où l'on peut librement déposer des commentaires, s'en tiennent au sujet du jour et ne profite pas de l'anonymat qui leur est accordé pour régler leurs comptes personnels. Ou alors qu'ils aient le courage de s'identifier

Meurant Roger

Mon Cher Simon,

Mais qu'est-ce qui vous permet de penser l'ombre d'un instant que je sois rouge ?

Encore une fois un texte vite fait, mal fait....vos grande expérience certainement.

En parlant de "rampant" j'ai vu Monsieur Alain Destexhe à Mons lors de la présentation des voeux du MR, pas de leçon à recevoir de quiconque, et que je tourner autour Didier, par devant, par.... !!!

Simon

Roger M., nous répond ainsi (présumons que) :
- je suis fonctionnaire... donc astreint à syndicalisation? Normal, politisation rampante.
Q.: Est-ce afin de combler une part infime des frustrations subies dans la fonction?
- sans expérience de l'entreprise... sinon des on-dit propagés au-dehors par des gens assez mal informés, qui n'y connaissent guère en matière de ce qu'est vivre en milieu "CONcurrentriel", car ici rien n'est subsides ou garantie d'existence. Pour info+, demandez à Tests-Achats/Ankoop, eux prétendent savoir mieux que tout autre!
- Roger, enfin, ambigu dans l'affirmation de ses préférences et leur saine justification?

Roger, faut savoir choisir dans la vie! Essayons:
Option a) : risqueriez-vous le dur-dur? Tentez alors l'entreprenariat innovant et la solitude de l'initiative personnelle (c-à-d pas seulement ouvrir une baraque à frites belges devant un quai de gare SNCB).
Option b) : vie cosy mais souvent frustrante? Persévérez dans la carrière de fonctionnaire (si possible pas frustré). Ou alors, défoncez-vous jusqu'au SELOR Top-managers avec la bonne carte de parti qui permet de se caser dans l'administration couverte par la bienveillance attention d'un ministre du bord rouge-orange? Ça fait 50 ans qu'ils pratiquent, avec les meilleurs résultats du nombril.
Option c) : restez-vous en désespérance malgré toutes ces voies? Le cas existe.
Faites-vous comme moi, artiste-prestidigitateur. J'y ai dans la profession un confrère renommé: une vedette dite DiRupo, un magicien de l'illusion. Ça aide à éblouir les esprits malléables et ductiles!

Meurant Roger

Pierre,
Les élections sont différentes que dans le secteur privé mais ON VOTE dans les fédérations comme Reynders a été élu Président pas les siens....je trouve cela démocratique.
Par contre le syndicat libre est un vrai "cancer" le prix de sa reconnaissance mais de cela AD préfère se taire et ses 80 € sont faux.
Une intervention comme la tienne, je ne répondais pas mais ici il s'agit d'erreurs voulues poue semer le trouble dans les esprits et nous faire passer pour des incapables, il a échoué avec les maladies (nos chiffres sont meilleurs que dans le privé) et il recommence avec le syndicat.

Pierre Lessines

Je suis fonctionnaire et c'est exact qu'il n'y a pas d'élections dans la fonction publique. Avant il n'y avait que deux syndicats représentatifs; depuis que les libéraux sont revenus au pouvoir, le syndicat libéral a aussi été reconnu. Je sais que dans d'autres pays il y a des élections pour élire les représentants syndicaux de la fonction publique et je ne comprends pas pourquoi ça ne se fait pas chez nous

Meurant Roger

Il est bien de critiquer et d'écrire n'importe quoi encore faudrait-il que les informations soient bonnes, vous confondez allégrement tous les syndicats politisés et non-politisés (apolitique).
Vous parlez ici des agents de l'état et vous confondez FGTB et CGSP....vous avez réellement le sens de l'approximation.
Vous oubliez le syndicat libéral pour une raison que j'ignore mais que je devine aisément.
Que je sache le privé est à la même enseigne que la fonction publique.
Quant à vos renseignements concernant les cotisations et les élections cela n'engage que vous.
Dans votre soucis d'impartialité je suppose que vous ferez aussi un article concernant les managers (top-manager) ainsi que sur coperfin, deux matières coûtant une fortune aux contribuables que nous sommes TOUS pour des résultats risibles.
Le syndicalisme dans la fonction publique est devenu obligatoire si nous voulons conserver un peu de dignité.
Monsieur Reynders a dit un jour....."J'ai une excellente mémoire" je crois comprendre son allusion.
Je ne compte pas vous répondre point par point mais ce que vous appelez des accusations gratuites sur A.D., il suffit d'écouter la télévision ou la radio....pour mémoire cette question a été posée par Monsieur Vrebos et Monsieur Alain Destexhe a bien été obligé d'admettre qu'il y avait plus assidu que lui !!!
Un petit mot pour terminer sur les PME de moins de 50 employés vous devriez peut-être analyser en profondeur le scandale des supermarchés travaillant sous une même enseigne mais qui sont en fait des petites entités autonomes....uniquement pour éviter le syndicalisme et favoriser l'exploitation du personnel souvent peu qualifié.

Simon

=> Roger M. : un affilié à quoi ???

Si vous lisez diverses presses (avec impartialité, j'en douterais fort Roger);
lisez ce qui se dit depuis 2005 à propos de la directive UE sur le droit à l'information et à la concertation...
vous accepteriez que certains détournent le sens des textes, visiblement pour en imposer une opération-récup!

Ceci, évidemment, en période électorale tendue, le procédé est bien rôdé.
C'est ce que la FGTB appelle "jouer en synergie" avec ses frères de sang, ceux du rouge-PS (vivant actuellement sur la défensive après que leurs abus nous soient révélés publiquement). Le P.S.: ce vaste réseau d'organes si fiers... d'avoir fait capoter les mentalités de nos travailleurs belges depuis les Debunne & dignes successeurs...

Je ne sais -Roger- de quel "talent ou expérience" vous pouvez vous flatter pour lancer des accusations gratuites à l'égard de A.D. Soit, l'instrument "blog" le permet à n'importe qui, sans preuves.
Mon expérience à moi est concrète en matière d'entreprises et de grandes institutions (des contacts profonds, avec plus de 100 d'entre elles au fil des ans!). Ceci en dehors du milieu patronal et des lobbies variés (dont ceux des syndicats avec leurs relais CSE au niveau du P.E.).
Observant les PME 20 à 49 personnes (celles que la FGTB râle tellement de ne pouvoir encore infiltrer), ces entreprises-là Roger constituent l'avenir économique de nos contrées et probablement leur seule capacité productive d'un sursaut face à un monde changeant très vite. A ces entreprises, vous opposeriez donc "le combat, la résistance"? Contre quoi, Roger? Peut-être combat contre la "performance" dont le commentateur (RTBFien de 8h15) nous tambourinait encore les méfaits ce matin?
Les TPME, c'est gentil... mais il leur faudra trimer encore longtemps avant de créer un fort volant de croissance et créer de l'emploi en suffisance pour soutenir notre bien-être socio-économique et celui des enfants en quête de futur!

Que vous râliez est votre droit légitime, car nous vivons en vraie démocratie. Heureusement pas encore dans la "dogmatocratie dirigiste" que vos rouges copains voudraient nous imposer tel un cancer... afin d'amener le pays ou ses régions dans un état mental similaire à celui que nous observons tous de la part des DiRupo & consorts: le "succès" grâce au mensonge!!!
Travaillons Roger, sans des syndicats agissant comme des verrues.

Meurant Roger

La démocratie Monsieur Destexhe commence par écouter les autres et à accepter d'autres opinions que la sienne....évidemment si vous ne souhaitez que des avis lénifiants, il suffit de le dire.
Néanmoins ce "post" est scandaleux, je persiste aussi à dire et écrire que vous n'êtes pas le sénateur le plus assidu.

Charly

Qu'on commence par donner la personnalité juridique aux syndicats! Ce serait déjà une bonne chose....

Simon

En France, il y a CINQ syndicats "agréés", ceux-ci faisant des pieds et des mains afin que la LOI ne puisse accepter un élargissement qui rendrait ces "institutions" plus véritablement représentatives d'autres courants de pensée chez les travailleurs.
QUI freine afin que ceci ne puisse advenir: les CGT, FO & Co, plus -bien sûr- les gauches plurielles! Démocratie qu'ils disent?
Liberté, Egalité, Fraternité en application?

En Belgique, les syndicats [ces grosses banques d'Affaires(s) brassant les € par dizaines de millions] restent des entités au fonctionnement assez occulte. Y a-t-il une comptabilité limpide, transparente, une charte de bonne gouvernance? Y a-t-il obligation de publier des comptes à la BNB, comme on l'exige de chaque entreprise ou PME? RE = non, transparence absente!
Y a-t-il obligation de contrôle des comptes par des Reviseurs indépendants. Que nenni! Puis, si ça devait être en plus un business à la Daerden, merci!

ET DIRE QUE CE SONT LES MÊMES QUI VEULENT FORCER UNE "REPRESENTATION" DE LEURS SBIRES DANS TOUTES NOS PME, jusqu'au seuil de 20 personnes occupées?

Attitudes de deux poids deux mesures:
Des syndicats intouchables, les entreprises rançonnables?
Vive la social-démocratie qu'ils disent?

Maintenant, qu'il en coûte à chaque famille belge (3,5 personnes) plus de 60 EUROS/an afin de subsidier les trop nombreux fonctionnaires, je trouve ceci indécent. Ne devrait-on pas leur compter un avantage en nature dans la déclaration de contribution?

Pascal Sauveur

Si,il y a des élections syndicales au sein des pompiers professionnels ( Charleroi ) et les documents à remplir pour la prime viennent et doivent être rentrés au syndicat !!

L'abbé Cédaire

Pourquoi n'envoie-t-on pas (en hélicoptère Agusta) notre cher ministre Fléhaut octroyer un titre Honoris Causa à tous les protagonistes ?

Pierre de marenge

Et on s'étonne que le taux de syndicalisation soit élévé.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Devenir Fan