Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« "SOS Rapts parentaux" et Happart | Accueil | Pourquoi faire simple ? »

06 mars 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Super-Béchamel

Tombé par hasard sur ce site, je vais le découvrir et, je penses, m'y intéresser de plus près ayant une expérience de sept années en Afrique dont quatre à Kin. D'autre part, il est quand-même bon d'avoir comme "garde-fou" une personne comme Alain qui ose dénoncer les manigances de nos responsables politiques. Sachant que nous, simples citoyens, sommes sommés derechef de nous acquittés de nos obligations, nos devoirs et nos impôts divers! Frustation quand tu nous tiens...
Courage Alain... Et merci.

Laurent

c'est une nouvelle fois la même chose, un scandale, ça pête de tous bords, on promet des choses, l'un sort l'idée du siècle: "une commission d'enquête" (enfin,on savait dès le départ la teneur de cette commission), tous le suivent, mais ils ressortent tous blancs comme neige au soleil.

Que peut-on faire pour cette Wallonie, république bananière?

C'est clair, le PS devrait suivre la politique de ses voisins socialistes flamands!

Mais moi j'y crois plus, regardez Charleroi, maintenant sur la liste pour la chambre, on retrouve la fille De Clercq!

Du pain et des jeux, voilà ce que veut la population et c'est ce que donne le PS (allocations, subsides, =assistanat x300%)

L'attentif

@ tanita, votre 'On va encore dire que je persiffle mais...'

L'exemple IMMOCONGO a double valeur :
*** il montre que le système P.S. déporte ses effets quasi mafieux au delà des frontières, particulièrement dans cette zone fort sensible pour l'histoire belge.
*** il met en lumière de subtiles manipulations de groupes parlementaires, à l'inverse de ce qu'on attend d'eux. La RTBS se chargeant de faire le reste en matière de désinformation du grand public!

Ayez donc la curiosité de suivre un jour s'il vous est permis les débats du Grognon.
Voyez ce Happart au perchoir, voyez la manière dont on N'ECOUTE PAS les interpellations de l'opposition régionale.
Telle attitude de mépris et d'arrogance que vous retrouvez chez Arena, lorsqu'elle perche à la présidence du parlement de la Communauté Française à Bruxelles!
Aimeriez-vous, tanita, faire une interpellation sans être même écoutée?
Auriez-vous les cheveux à la diable de la binchoise?

Pascal Sauveur

Finalement il a suffit que Daerden avec sa règle de 3 démontre que c'était une bonne idée de conclure ce marché OR la question était : Van Cau a t-il favorisé son ami Lebrun et la réponse est OUI , mais cela n'a plus intéressé personne! Il y a eu trafic d'influence , concussion et tous les synonymes pour ce mot en plus du faux en écriture sur un des documents où le nom de Lebrun n'apparait plus !

http://www.youtube.com/watch?v=agSYm3s3wkk

Alexandre Plennevaux

tanita, tu persiffles.

titeuf

mais si la commission n'a pas tiré de conclusions, qui l'a fait ?

tanita

On va encore dire que je persiffle mais...je m'étonne de voir que classée cette note dans les sujet internationaux car c'est vraiment de la tarte à la crème belgo-belge...

Salvadore

Je me promène de blog en blog et quand j'arrive sur le vôtre, j'avoue que je me force un peu à lire parce que c'est pas toujours marrant...mais bon, comme vous êtes un des rares hommes politique à ouvrir aux commentaires (et à pas censurer apparemment parce que je vois que vous laissez des commentaires pas toujours tendre), j'aime bien venir voir. Enfin bref, pour dire qu'aujourd'hui, le sujet m'inspire pas mais que çà flach une photo, c'est vachement plus sympa, çà attire l'oeil. Voilà. Ciao. PS : n'oubliez pas sénateur, faut rire au moins 7 min par jour !

pierrerimont

Je ne suis pas sûr qu'il ne s'agit que d'une question d'"emballement médiatique" comme quelqu'un parle plus haut...je soupçonne une absence de suivi délibéré, suite à des pressions excercées ou des chantages entre les forces politiques du Parlement wallonne. Ce qui devait arriver puisque la commission était juge et parti. C'est qui déjà la ministre qui a lancé l'affaire ? marie-dominique simonet ? Elle a eu, faut reconnaître, du courage cette dame.

Philippe Tour

J'aime bien cette expression du soufflé qui retombe. C'est tout a fait çà. Tant dans l'intérêt des médias, que dans celui des parlementaires même. A mon avis, le principe même de commission parlementaire n'est pas pertinent pour éluder ce genre d'affaire. Comme le souligne Simon, la question du rôle du parlement est posée. Il aurait dû sans doute jouer un contrôle a priori (questions parlementaires). Le rôle de juge à postiori n'est pas opportun. Pourtant, tout le monde l'a accepté sans sourciller. Pourquoi ? et Quelles seraient les voies plus appropriées pour une telle enquête ?

Simon

Après avoir suivi nombre de ces affaires, au gré des scoops "presse écrite sérieuse" et des "gesticulations télévisuelles" des VanCau et acolytes, quelques réflexions pour moulins tibétains?

1) une démocratie véritable - avec son parlementarisme REPRESENTATIF - exige de la transparence et de l'éthique, au quotidien autant que dans la gestion des crises. Ces deux vertus sont régulièrement ignorées, au profit du seul règne de potentats et de leurs "obligés-serviteurs" ravalés au rang d'imbéciles. Depuis 40 ans, un P.S. omnipotent maintient l'opacité la plus parfaite sur ses actions hypocrites. Des scandales nous lèvent heureusement le voile sur ces choses. Les P.S. wallon et/ou bruxellois se valent, même lorsqu'on doit reconnaître à Ch. Piqué une conduite d'un niveau au-dessus de ses congénères "à la Moureaux & Co". Le SP-A quant à lui semble avoir quelques leçons à donner aux camarades rouges du Sud. Comment vont les relations Van de Lanotte-Di Rupo dans ce contexte?
Enfin, question à 100 balles: QUAND les électeurs francophones ouvriront-ils les yeux et mettront-ils une baffe (électorale) à ces pratiques de ruffians? Combien leur faudra-t-il encore gaspiller d'argent public (c-à-d nos taxes) pour acheter leurs électeurs dociles?

2) La crédibilité du monde politique est tombée à un indice de +- 25 sur 100 (enquête 2005 dans 18 pays Européens, plus les USA et Turquie). Telle sanction devrait amener certains "politiciens" à se ressaisir! Pourquoi y en a-t-il qui agissent avec droiture, qui remplissent leur mission... mais ne seront pas d'évidence les plus populaires en "voix de préférence"? Suffit-il aux autres (quel % ?) de faire un cinéma "Les 30 secondes pour public crédule", aidés en ceci par des médias télévisuels au comportement plus que suspect? Car ceux-là semblent alors plébiscités par des voix lambda! Donc notre démocratie est dévoyée. Triste constat...diront aussi certains écolos.

3) Quelle justification y a-t-il à créer tant de ces "Commissions d'enquête"?
Car elles ne se justifient que comme un pis-aller, en mode purement réactif, a posteriori. Certaines d'entre elles biaiseraient même le rôle normal de la Justice: nos parlementaires jouent ainsi "Juge et Partie"!
Une saine gouvernance publique prescrit que le parlement exerce son rôle de "proposition et de contrôle" sur le fonctionnement de nos gouvernements et institutions. En principe au-delà de la particratie en vigueur de nos jours. Certains élus ont la "manie législative": au plus de textes, au mieux? Oui, diront les nombreux juristes qui en vivent... D'autres élus sont plus pragmatiques : moins de textes, mais rédigés selon des normes de qualité/clarté sera un mieux. Nous approuverons ces derniers! Surtout ensuite une observance scrupuleuse des textes...

Durant les '90s, la diva P.S. Onkelinx (en C.F.), un PSC Lebrun (en R.W.) ont été de ceux poussant à la propagation de l'Internet "jusqu'à dans chaque foyer francophone". Etait-ce donc pour mieux les endormir par des messages lénifiants?

Dominique

C'est tout le problème des emballements médiatiques et de l'absence de suivi. Une fois le soufflé médiatique retombé, la question disparaît. Merci de revenir sur cette affaire. Le drame de Nivelles pose aussi des questions sur la couverture médiatique

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=9&subid=82&art_id=335774

Louis Lemaitre

C'est tout le problème de ces commissions d'enquête au parlement wallon. Francorchamps, Awiph, Immo-Congo,logement social,etc. Aucune n'a rien donné.

Alexis

Je n'ai pas compris non plus pourquoi la montagne accouchait d'une telle souris. Ce dossier a été présenté comme celui qui pouvait faire tomber Van Cau, ... tout cela pour ne pas conclure. Il reste cependant une procédure judiciaire, une des quelques 50 ouvertes à Charleroi...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan