Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Le Point , numéro spécial | Accueil | Marshall : 18 mois - pas d'évaluation »

11 mars 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Lucaimelesfrites

Ah les Belgian fries? Mais à l'étranger, je n'ai jamais entendu parler des frites wallonnes, pas plus que des Flamish fries d'ailleurs. Il en est de mêmes des chocolats ou des gaufres (wafles)

Robin rural

"Agro-alimentaire; industries et R&D connexes", lit-on dans cette revue CF / RW :
c'est vrai que chacun doit garder une part du coeur tournée vers le rural d'ancêtres (3/4 de nos populations au XVIIIe, moins de 3,5% de nos jours... nourrissant 100% de leurs semblables). La différence tient des progrès des sciences & technologies, de leur productivité résultante; plus le fait d'avoir substitué l'énergie fossile à celle des "esclaves humains" d'alors.
Le travail fourni de tous temps par nos agriculteurs reste donc exemplaire, bien qu'il soit si mal considéré (sauf lors de la foire de Libramont et sur les tables de nos restos...)!

Quant au rédactionnel de la revue et ses accents thématiques:
Avec la perspective -même lointaine- d'un amenuisement des subsides de la P.A.C., notre monde rural est mis sur la sellette. Il est placé devant de profonds dilemmes/déchirements et doit se résoudre à des réformes en profondeur: pas évident car intensive en capital à investir pour gagner le succès! Mais faut-il 48 pages, six fois par an, pour nous répéter ce que l'on sait de leur travail de chaque jour? Est-ce afin de glisser que "Plan Marshall + DD (développement durable)" s'occupent particulièrement d'eux? Car ça me semble passer sous silence un travail persévérant accompli par la Fédération des agriculteurs et autres associations agricoles belges, oeuvrant sans avoir attendu que d'autres - des fonctionnaires CGRI - leur disent ce qu'il y a lieu de faire face au futur! Heureusement, on y fait aussi (brièvement) référence à cette cellule mise en place par l'UWE afin de stimuler les grappes/clusters économiques et leur rayonnement vers l'Exportation. Sans bien sûr omettre un laïus sur l'AWEX. Puis, chaque revue nourrit son staff: les permanents (C.F.), plus des exotiques, tels ainsi: Guy Lemaire (Mr Tourisme, curieusement RTBF), Marc Denval (le culturel?), oeuvrant bénévolement - j'ose l'espérer - pour voler au secours de la classe de tous les laborieux de la terre?

Vive la patate

Douce Belgique. Qui ne se souvient avec émotion de la "corvée patates" à l'armée? Pas de chance, le service militaire obligatoire ayant été supprimé, il ne nous reste que la seule corvée de devoir supporter les gaffes d'élus P.S., à longueur de législatures. Y avons-nous vraiment gagné?

Mais il y a de l'espoir. Un débouché nouveau à explorer par nos centres de recherche!
Jugez-en: un docu T.V. relatif à une région U.E. jadis productive à l'excès de p-de-t nous montre qu'un de ses dérivés - présenté sous forme de poudre - pourrait être utilisé par les pompiers afin de contenir ou même étouffer les incendies. Il y en aurait dit-on de quoi éteindre tous les incendies communautaires! Voici donc une idée à faire breveter par notre R.W. pour soutenir la faisabilité du pôle d'excellence n° 7 du plan Marshall...

Heureux que dans tout ceci nous n'ayons pas à vivre les mêmes affres que les pauvres paysans irlandais du 19e siècle, ruinés eux par l'épidémie de mildiou et/ou d'insectes divers puis acculés à l'exil.
Maintenant, face au réchauffement climatique prédit par ces éminences du IPCC-GIEC et opportunément récupéré par Al Gore pour sa campagne de 2008, va falloir se questionner quant à la pérennité de nos efforts ruraux. Pas d'OGM patatiformes (interdits par José Bové); une Mer du Nord qui submergera bientôt nos polders flamands, pendant que notre Hesbaye verra ses terres desséchées par d'extrême températures,... ça va conduire à devoir importer des patates chinoises avec accréditation par l'OMC! Donc, rien ne va décidément plus comme avant.

Plus sérieusement dit, elles sont excellentes nos patates. Vive monsieur Parmentier!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan