Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Des Bulgares néerlandophones! | Accueil | Sacrées soldes »

01 juillet 2006

Commentaires

EmigréParDégoût

20% au noir à temps plein... Peu compatible avec les chiffres officiels du chômage, ce qui montre la farce qu'ils représentent.

Ou encore, voilà qui met à mal la thèse selon laquelle la majorité des chômeurs cherche un travail.

Dans l'échantillon des chômeurs que j'ai croisé, aucun ne cherche du travail, parce qu'en trouver serait la tuile totale : perte des avantages liés au statut de chômeur, perte des allocations évidemment et job taxé moins intéressant que celui au noir.

Déglingue, déglingue...

alain

rectification pour E.P.D.: "20% de la population travaillerait au noir à temps plein, partiel ou de manière sporadique" et non "20% au noir à temps plein"

melodius

Ce que cela signifie surtout, c'est que l'économie de ce pays ne pourrait tenir le coup sans travail au noir.

A choisir entre un chômeur qui ne fout rien ou un qui bosse au noir, il convient de préférer celui qui bosse. Tout d'abord, l'oisiveté ne saurait être vertueuse et ensuite,au moins de cette manière, il contribue au bien-être de tous.

EmigréParDégoût

Je comprends l'idée de Melodius mais cela pose quand même le problème qu'un certain nombre de choses communes restent du ressort de l'Etat et qu'il est sain que chacun paye sa part.

On voit aussi ici que la fiscalité punitive ne fait qu'engendrer un grand nombre de parasites (et de départs).

Enfin, les maux et les solutions sont connus et à force de les répéter ici je crains qu'on n'arrive finalement qu'à démontrer les limites d'un blog.

Ce que le sénateur dénonce sans relâche est vrai et doit être clamé mais combien de lecteurs ici ? Mille ? De toutes façons insignifiant. Et sans représentation politique significative de ces idées, rien d'intéressant n'est faisable. A ce problème par contre, je ne vois aucune solution à court terme.

L'Angleterre n'a pu commencer son redressement qu'après avoir touché le fond, ce sera pareil en Belgique ou en Communauté Française si les Flamands les envoient au diable.

Ostrogods

@EmigréParDégoût: je me demande pareillement si une amiable séparation entre flamands et wallons ne serait pas en fin de compte la meilleure chose qui puisse arriver à ces derniers.

Jean-Philippe

"un certain nombre de choses communes restent du ressort de l'Etat et qu'il est sain que chacun paye sa part."

D'accord, mais allez expliquer à un chômeur travaillant au noir qu'il doit déclarer ses revenus pour payer sa "cote part" au bon fonctionnement de l'état. Il va vous répondre: "Pour engraisser Van Cau et sa bande ?" Et là, vous ne trouverez plus rien à lui dire.

Tant que l'état ne montrera pas l'exemple, il ne sert a rien de fustiger les citoyens. Ce qui est fait de nos impôts est honteux et scandaleux. Mais naturellement, il ne faut pas attendre de l'Empereur de boulevard qu'il rembourse le moindre cent de l'argent public que ces spadassins ont allégrement détournés.

On enlève vos enfants dans la rue, et on vole l'argent dans vos poches. Voilà la réalité à laquelle est confrontée chaque citoyen. Un travailleur au noir à qui vous dites qu'il détourne le bien de l'état vous dira qu'il a bien le droit, car avant lui, d'autres se sont servis et largement en plus.

20% de travailleurs au noir: Un autre héritage de bien-être socilaliste.

Foguenne

Emigrépardégoût, On répète effectivement les mêmes conclusions régulièrement sur ce blog et sur d'autres.
J'ose espérer que petit à petit le message passera. (je sais, je rêve :D )

E.G.   S.

Simple "copier-coller" entre deux sujets. Sera-ce en vain?


HYPERCONCURRENCE, quand tu nous tiens... jusqu'à la tête dans le mur.
Allez donc explorer Google avec ce mot-clé (ou "hypercompetition" qui en est encore plus peuplé). Comparez ensuite ce qu'il conveindrait de faire et ce qui se fait réellement.

Quand les politiques (et politiciens) comprendront (ça risque de prendre du temps!) que les effets pervers des "mesures" qu'ils prennent à tous niveaux induisent l'INVERSE de ce contre quoi ils tentent de lutter, alors on arrivera peut-être à redresser la barque!
Malheureusement, dès le niveau de l'U.E. c'est déjà une manière dogmatique et erronée qui guide les esprits, puis ça percole de niveau en niveau jusqu'à celui régional/local.
Les mêmes se vantent de faire de l'INNOVATION et de la CREATIVITE?
Faudra encore le prouver...

Je m'interroge

A tout intervenant sur ce blog:
De VOS observations personnelles, qu'est-ce qui vous semble motiver les UNS (vivotant d'aides et experts en glandouille au noir) et les AUTRES (des travailleurs normaux)?

Finalement, ces 20%, dans quels PROFILS et PROFESSIONS les rencontre-t-on le plus?

item

Monsieur le Sénateur Député et la star,

"...Ce que le sénateur dénonce sans relâche est vrai..."

Quand on sait que c'est un "copier/coller"... on peut dire que ce n'est pas vos commentateurs qui ont dû inventer la poudre à lessiver.

Bien à vous.

ps : avez-vous le droit de diffuser ce texte ?

EmigréParDégoût

Les UNS : une forme de naïveté, le conditionnement, de la vertu et de l'idéalisme pour certains et aussi qu'un bon job continue à assurer un meilleur niveau de vie que la combine chômage/avantage/travail noir moyenne.

Les AUTRES : la fainéantise, l'auto-complaisance, l'amoralité crasseuse, les excuses toutes faites, ...

Les autres sont suffisament nombreux que pour assurer le fond de commerce d'une classe politique à leur image.

Raymond Coemans

Tout en nuances, comme d'hab.

Pourquoi vous ne feriez pas pointer les chômeurs à Dachau?

C'est pas une bonne solution, ça, pointer à Dachau?

E. G.  Simon

A un imbécile dénommé ITEM:

le copier/coller de 10:23 est de MOI, repris de mon intervention sur le sujet "Bulgare".
Compris, toujours fielleux anonyme (vous êtes politiquement inscrit où T.?).

E.G. Simon

"L'ancêtre"

"pointer à Dachau?"

Coemans, vous faites tjs dans l'abject et le sordide.
C'est un genre qui vous convient apparemment à merveille. Savez pas avoir un minimum de respect pour la mémoire de ceux qui y ont souffert et laissé leur vie à Dachau et ailleurs?
Du haut de vos 36 ans, on vous imaginerait plus mûr, mais il y a des abonnés au V.B. et ailleurs chez qui ce souvenir n'émeut pas!

Raymond Coemans

L’abject cuvée XXIème, c’est dans vos délires gâteux et rétrogrades présentés comme des solutions que moi je le trouve, ma vieille Simone. C’est certes très très loin derrière les premières places du hit-parade trustées par Hitler et Staline -encore trop embryonnaire que pour étaler sa pestilence liberticide-, ça n’en pue pas moins grave. Appelez ça de la « pensée unique » si ça vous chante. Moi j’appelle ça de l’ « allergie aux cons ».

Walter

Comment en vouloir à quelqu'un qui travailler au noir dans un pays ou la fiscalité est totalement confiscatoire?

Raymond Coemans

Ce n’est pas tellement la fiscalité qui me semble pousser les gens à travailler au noir, plutôt l’amont de paperasse et de complications, notamment par rapport aux mutuelles, en cas de régularisation de ce même travail, généralement payé des clopinettes par des patrons se plaignant de la charge fiscale pour recourir au noir (c’est marrant parce que même sans charge fiscale, la salaire proposé sera tout de même généralement merdique ;-D)

Attention, je ne parle pas de vos fameux « profiteurs du système » : moi, je n’en connais pas. Aucun. Par contre des « co-habitants » qui reçoivent 300 euros par mois et y ajoutent 500€ non déclarés simplement pour pouvoir vivre un minimum, ça oui, j’en connais. Des tonnes.
C’est vraiment des méchants pas beaux dégoûtants, hein…

Minarch

"Ce n’est pas tellement la fiscalité "

Bien sûr que la fiscalité n' y est pour rien! La Belgique possède 2 records ou quasi records, celui de l' IPP le + élevé de l' OCDE et celui des charges sociales les + élevées!

Pas mal pour un pays dit "social(iss)" que de taxer le travail comme nul autre pays au monde...

Si 20% de la pop active touche au noir, un peu ou bcp, cela veut dire qu' il y a du travail existant. Si ces 20% préfèrent travailler au noir, c' est que le faire au clair n' est pas profitable assez!

Vous n' en connaissez aucun qui profite du système?
Allez dans une caserne de pompiers à Liège! Je ne connais AUCUN pompier qui n' a pas de 2nd travail au noir, menuisier, peintre, plombier...

Au DK, il n' y a quasi pas de travail au noir, il n' y a pas de charges patronales non plus, bel hasard, ne trouvez-vous pas?
Les charges sociales patronales sont de l' ordre de 12% au RU, idem, le travail au noir est très faible, coïncidence bien entendu!
Notez que ds les pays Scandi, le travail au noir est considéré comme mafieux. La fraude fiscale est une véritable honte nationale.

Quant à vos "cohabitants", ils peuvent dormir en paix, puisqu' il faut leur envoyer un recommandé leur annonçant une visite de domicile... La triche légalisée quoi! (on merci les syndicats btw).

Georgette M.

Avec le temps, y a des politiciens qui ont organisé une société dans laquelle on 'rançonne' un certains nombre de gens (classe dite moyenne?) pour s'acheter avec leur argent confisqué les grâces d'un grand nombre de profiteurs (dits cas sociaux). C'est vrai qu'il y en a. Mais combien en abusent?
C'est ça que l'on nous a fabriqué. Par qui? Et qui va mettre de l'ordre pour corriger les abus réels? Pas ceux qui aiment qu'on les considèrent comme 'esprits charitables, comme élus dévoués sociaux'.

Rudolf Menthol

@Coemans

"Attention, je ne parle pas de vos fameux « profiteurs du système » : moi, je n’en connais pas. Aucun."

Faut sortir, Coemans. Moi, j'en connais et beaucoup. Un type, philosophe de formation, chômeur depuis huit ans et exerçant (en non déclaré bien sûr), la profession de "psychothérapeute". Sa compagne, domiciliée fictivement ailleurs, psychologue de formation et ayant un cabinet où les gens la payent la plupart du temps de la main à la main sans laisser de traces. Un autre type, chômeur depuis bientôt 20 ans (!) qui multiplie les travaux en noir (bricolant à gauche à droite) et qui se fait payer 15 euros/heure. Des exemples comme ça, j'en ai facilement une 20aine autour de moi. Et franchement, ça me fait chier de payer des impôts pour eux. C'est mon droit ... et je vous dis merde.

Ray Brusseleir Coemans

@Menthol Light

Dur dur d'être wallon.

eric

Ce qui est frappant dans ce forum c'est l'attitude agressive d'une grande partie des intervenants : on prend un air tres supérieur pour défendre bruyament quelques idées toutes faites (et le plus souvent pas très originales), on ne doute jamais de ses opinions et on finit par s'insulter!
Malgré que certains d'entre vous aiment laisser entendre qu'ils ne sont pas tout à fait n'importe qui, je trouve que tout ça fait quand même un peu discussion de bistrot le côté convivial en moins...

gargamelo

Formidable SENATEUR,

Où est le "binz" ? c'est 20%
de moins d'occupation d'églises !!!

MR + CDH = moins de PS donc une bonne chose ...non ?

Bon, ok, le MR c'est pas le top mais le CDH...ça compense non ?

Gargamelo le sorcier wallon
le pote du samedi soir du HAS BEEN...

melodius

eric, nous n'avons rien à fiche de vos opinions et nous n'allons certainement pas laisser le premier socialaud venu nous imposer le formatage intellectuel indispensable pour ne plus pouvoir exprimer que les "idées" agréées au boulevard de l'Empereur, ou à la rue de Naples d'ailleurs.

Jean-Philippe

Outre les débordements (souvent aux relents d'alcool ou de mauvaise herbe) de certains olibrius (dont la lâcheté anonyme fini par être connue), je ne trouve pas "agressif" l'attitude des autres intervenants. Chacun défend son point de vue avec sobriété ou opiniâtreté selon le cas.

Par contre, ce qui me désole, ce sont les espèces de demi-sels qui au moindre mot se sentent "agressés", alors qu'on ne s'adresse même pas à eux.

Si l'on ne peut accepter le travail au noir, comment en vouloir à celui qui déclare "en avoir marre de payer trop d'impôts" pour des glandeurs. Comment, à l'instar des gosses sur les terrains de foot qui immitent leurs idôles, ne pas vouloir se prendre pour Van Cau. Elu, non pas président de l'USC, mais meilleur gardien de la coupe du monde. En effet, s'il n'arrête rien, il détourne tout.

Des idées originales sont souvent proposées et débattues. Ce que nous souhaitons tous, c'est la mise en application de ces idées. Pour cela, soit nos chers "élus" socialistes retrouvent un peu de bon sens, soit les électeurs ont la bonne idée de les mettre à la retraite.

Par contre, on ne peut accepter, que certains finissent par trouver normal de travailler au noir et de frauder le fisc. Les malversations des uns ne doit pas servir d'excuses aux incivilités des autres. La seule solution pour mettre fin à une telle situation est de bouter hors du pouvoir ceux qui sont à l'origine de cette situation.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.