Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Sans commentaire (17) | Accueil | Le quartier Saint-Léonard de Liège »

18 juin 2006

Commentaires

gargamelo

Formidable Sénateur ! Même le "grand" Charles contrairement à toi
ne travaillait pas la nuit... Ah ces "nègres"
si chers à ta "copine" Lizin, ils font du bon boulot....

Comme d'hab...tu connais la méthode MR pour censurer...
la méthode "coupe-coupe"...
Non ? Etonnant, puis-je t'inviter à venir sur le blog d'un "mal pensant"...

Gargamelo le sorcier wallon

wallagonie

Une attitude "munichoise". C'est rapidement rentré dans le dictionnaire. L'Europe d'aujourd'hui a t'elle tellement changé ? Voir par exemple, la crise des Balkans, magnifiquement résumée par le regretté REVEL dans L'obsession anti-américaine...

Alain Destexhe

Désolé de te décevoir Gargamelo, j'ai écrit cela moi-même en m'appuyant notamment sur les sources de Jean-François Deniau, un homme que je respecte énormément. Chacun appréciera le niveau de tes interventions sur ce blog.

Olivier Lamottes

D'accord avec Wallagonie, l'esprit munichois reste souvent à l'oeuvre, pas seulement en Bosnie ou au Rwanda, mais aussi face à l'islamisme radical, la Russie,...

E. G.  Simon

@ dit Gargamelo, troufion 3e classe du web

L'identité de "wallon" dont vous vous revendiquez n'est qu'une erreur de la nature lorsqu'un couple d'ignares vous fit malheureusement naître. Ça fait longtemps que je lis vos immondes interventions sur les pages de ce blog. Dans un face-à-face, je n'éprouverais qu'une envie: vous mettre une (sérieuse) baffe. Mais vous êtes certainement de ceux qui se cachent, minables de l'ombre.

VOUS représentez la partie infecte de ce que le monde s'efforce de combattre: les faux-fuyants, les délateurs ... ces "Judas" de tous les temps, les dénonciateurs réfugiés dans un anonymat que seule une démocratie pervertie tolère actuellement.

VOUS êtes de la même catégorie que ceux qui - bien avant un 18 juin 1940 - s'aplatirent devant la perspective de devoir faire face à un ennemi infect: les nazis. Bref un couillon, un adepte des "chemises brunes"! Un digne descendant des Léon Degrelle & apparentés.
Si votre métier devait s'assimiler à celui de 'rédacteur' de feuille de choux, ce que vous arrivez à 'produire' n'est que vulgarité, de la matière bonne à épandre sur un tas de fumier dans lequel vous vous complaisez.

Propos d'un 18 juin, 65 ans après.

Ludovic

La mémoire du Général de Gaulle reste heureusement préservée, en Belgique, grâce aux membres du Cercle d'Etudes Ch. de Gaulle (dont je fais partie), une asbl apolitique chargée d'entretenir la pensée du Général, grand stratège militaire mais aussi grand homme d'Etat, grand penseur et... grand écrivain. Notre revue intitulée "Grandeur" est la face visible de notre travail de réflexion. Chaque trimestre, en regard des événements d'actualité, nous y démontrons en quoi la pensée du Général est on ne peut plus actuelle et universelle.

Pour en savoir plus : https://www.charlesdegaulle.be

@Gargamelo : j'ai supprimé le message insultant et diffamatoire que tu as laissé sur mon blog en commentaire d'un sujet sur... le Front National de Le Pen.

Maître Cappellotracté

66 ans après, pas 65

E. G.  Simon

Lorsqu'on a entre 7 à 57 ans, il est difficile de se figurer la portée de cet "événement 18 juin", dans un contexte où aucun de nous n'était né alors pour apprécier la chose. Par contre, nos pères (de 77 ans ou au-delà) se souviennent eux parfaitement du contexte oppressant que faisait régner le "système nazi" d'alors.

Nos "vieux" ont gardé intact le souvenir d'une force morale et de l'immense espoir suscités par le message de Ch.de Gaulle vers les populations occupées. Message émis d'une B.B.C. écoutée comme une radio clandestine, avec la censure pesant sur des médias et une T.V. forcément inexistante.

Il est facile à certains "jeunes" de se moquer de ces choses (jugées "rétro" par eux seuls). Tout cela parce que les conflits d'aujourd'hui se déroulent à des centaines ou de milliers de km de leurs nids douillets. "ON" ne s'émeut donc plus guère devant les images que déversent chaque J.T. sur des atrocités portées ailleurs. On frémit par contre devant l'illusionniste du cinéma qui colporte ses propres modèles de violence et ses héros de pacotille, en substitut à ceux qui furent de véritables héros pour nous assurer la LIBERTE.

Coût humain 1940-45 d'environ 10.000.000 de morts en Occident? Bon, à côté des 20.000.000 de victimes du communisme stalinien et des 20 à 40.000.000 de chinois morts sous le régime de Mao, certains tendrait un peu vite à relativer, d'autres à oser jouer les négationnistes... En termes crus, ça restera d'incroyables boucheries du 20e.

Les mêmes qui se moquent de ces personnages historiques - jugés ringards - ont pris ensuite leurs modèles chez les Coehn-Bendit et autres frimeurs d'opérette.
Heureusement, un certains nombre de gens (jeunes et aînés) restent éduqués avec un sens civique intact. Sens civique que des autorités "progressistes" avaient jugé bon de gommer des programmes scolaires pour "alléger le fardeau" pesant sur les épaules des pauvres écoliers et étudiants.

Tient, ça me fait plaisir de voir que des libéraux (en BE, en FR) ont remis sur pied une forme de service civil volontaire pour des jeunes désireux de ce colleter avec d'autres réalités que celles cinématographiques!
Simple marque de respect envers ceux qui "sont partis" en 40-45.

Alexis de Tocqueville

L'attitude de l'Europe face à Achmadinejad par exemple n'est pas très différente de celle des Daladier et consorts. Idem face à Putin (Tchétchénie, Khodorkovski) ou à la Chine dans le dossier de Taïwan et du Dalaï Lama. Souvenons-nous également de la réception en grande pompe du terroriste reconverti Khadafi et sa tente dans les Jardins de Val Duchesse.
La lâcheté européenne est un mystère : traumatisme des Deux Guerres mondiales? Emasculation intellectuelle? Empathie obsessionnelle? Mépris de ses intérêts bien compris? Relativisme maladif?

mailman

^^ Put-être aussi un manque d'identité profond duquel dérive la nécessité de se définir en se démarquant de quelquechose, et la plupart du temps cet élément de référence est la politique extérieure des E.U. L'Europe essaie de se créer une image en affaires étrangères, mais malheureusement, au lieu de le faire de façon indépendante, elle le fait en fonction de celle des autres...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.