Ma Photo

Inscription

Blog powered by Typepad

« Manoeuvres sur le câble | Accueil | Tests standardisés à l'école »

15 juin 2006

Commentaires

Antoine

Autres idées de thème : "Libéralisme et poujadisme, la voie Destexhe"
"Peut-on être sénateur et ne rien connaître en politique?"
"Le socialisme, ce monstre que je déteste"
"Un BBQ peut-il être considéré comme un débat d'idées?"
"Moi et mon portefeuille, haro sur l'impôt"...

Pistache

Peu de sujets neufs dans ceux actuellement proposés sur l'agora de LLB, et nombre d'entre eux en semi-mort clinique... Je me demande s'il n'y a pas désaffection, en partie du fait du mince intérêt que présentent certains sujets (ou de leur "vieillesse") - et je sais qu'un certain nombre d'entre nous déplore la disparition, qui date déjà de plusieurs mois, du forum "l'actualité de la semaine", en partie du fait de l'arbitraire avec lequel les posts sont "modérés" (ou plutôt censurés).

Alex

Il fut un temps ou j'étais assez actif sur les forums de LLB, en particulier sur le forum de l'acutalité de la semaine.

Cependant, une censure croissante, une baisse généralisée des interventions (un peu du genre Antoine ci-dessus) et une espèce de biais pro-RWFiste sur les questions liées à la Belgique m'en ont détourné à la longue. Mais pour moi LLB reste un bon journal, indépendamment de ce forum. Définitivement au-dessus du "Psoir"

alex

Suis rarement censuré sur LLB, et pourtant, j'en dis des horreurs... :-)))

Ces forums sont cycliques: parfois ils sont efficacement coachés par la modération, parfois ils ne le sont pas du tout et la page forum est moribonde comme pour le moment. Franchement, 6 mois de débats sur les TOCS, il y a de quoi s'endormir.

Parfois, je me demande si ce n'est pas simplement une question de disponibilité des modérateurs, qui doivent avoir d'autres choses à faire.

Finalement, la disparition du forum sur l'actualité de la semaine est également regrettable.

(PS, si j'ose dire, Antoine = Algogol?)

Pistache

Ce n'est pas tant la question d'être peu ou beaucoup censuré qui me gêne, mais plutôt le fait de l'être sans raison apparente: il m'est arrivé à moi aussi de voir passer des messages sur lesquels je n'aurais pas parié, lorsque d'autres - tout ce qu'il y a de plus anodins, polis, purement informatifs et pertinents - sont rejetés. L'un dans l'autre, cette "lotterie" me donne l'impression de perdre mon temps!

Et il est vrai que depuis que La libre a découvert le filon "discutez de telle ou telle maladie plus ou moins rare"... pfff!

Jean-Philippe

Monsieur le Sénateur,

Je constate avec plaisir que la censure ne fait pas partie de ce blog et que chacun à la liberté de s'exprimer à loisir.

Naturellement, vous ne pouvez empêcher quelques délires issus tant de la frustration personnelle de ces intervenant que du téléguidage de leurs instances politiques. En effet, si le nombre d'intervenants sur ce blog est limité, vous êtes lus dans de nombreux cercles, pas seulement politiques, ni libéraux.

Qu'à travers ce blog vous soyez l'objet d'attaques ad nominem, dont la bassesse ne le doit qu'à la vulgarité, de la part de courageux anonymes prouve à quel point votre blog est utile et surtout à quel point vous avez raison.

Le silence inquiétant d'une partie de la classe politique (y compris au MR) concernant les "affaires" laisse les citoyens Belges dans une perplexité malsaine. Imaginer le même genre d'affaire en France ou en Angleterre, vous auriez droit à un déchaînement quotien tant de la presse que des hommes politiques à la radio et à la TV. Ici, on finirait par croire que les autres partis ont aussi des cadavres dans leurs poubelles.

Alors que vous réclamiez, vis-à-vis de nos "camarades" socialistes la plus élémentaire politesse, nous avons eu droit, de part de la très délicate future nouvelle habitante de Lasne, à un nom d'oiseau envers Monsieur Reynders. Peut-être qu'il faudrait, lors d'une prochaine réforme de l'enseignement, ajouter des cours de savoir-vivre au programme. Qu'en pense sainte-Marie ?

La Libre Belgique s'est toujours distinguée par son orientation politique de centre gauche exprimant un immobilisme conservateur du genre "tout va bien madame la marquise" Si une dictature venait à se faire jour dans notre pays, il y a fort à parier qu'on assisterait sans doute à la fermeture de ce blog tandis que LLB (Le Lèche Bottes), spadasin du pouvoir en place, se maintiendrait sans coup férir.

LLB sera toujours le dernier à présenter un scoop national impliquant un membre du pouvoir en place. Principalement si celui-ci est de gauche. Au pire, LLB saluera la nommination de Van Cau comme Président (ou Vice-Président) du dernier machin inventé par Di Rupo comme jadis la presse Nord-Coréenne a saluer l'avénement de Kim-Jong-Il ou la presse italienne celle de Berlusconni.

Fournir au citoyen un espace d'expression libre de toutes contraintes (en dehors de celles de la bienséance) ne peut que renforcer la démocratie mise à mal par des parvenus avides de pouvoir.

Alex

@JP:

Vous avez majoritairement raison. Parfois le MR m'énerve dans son ambivalence. Exemple: à Charleroi, opposition, Olivier Chastel et le MR y va à l'arme de guerre. A Namur, le MR est dans la majorité: aucune réaction par rapport à l'affaire Anselme. C'est énervant.

Sinon pour les amateurs de sport, Dider Reynders, alain Courtois et d'autres mandataires de haut vol seront demain soir à l'UCL pou un débat sur le sport en CF. Suivi d'un match contre les jeunes libéraux, j'en serai :-)

alex

On dit ad Hominem et non ad nominem. Erreur certes fréquente mais non moins épouvantablement horrible. Enfin, toutes proportions gardées.

Au sujet du MR: le MR au pouvoir ferait-il mieux que le PS? J'en doute. Le MR se place en parangon de la vertu dans l'opposition, mais il ne faut pas être dupe, un Kubla vaut un Van Cau, la différence est essentiellement l'échelle.

La réaction de Ducoffre, échevin namurois, était à ce propos comique. Interrogé sur le système Anselme, il s'esclame d'abord "Ah mais on n'a jamais su rien prouver!", avant de se reprendre "heu, je veux dire, rien n'indique qu'il y ait eu..." Je cite de mémoire. Ducoffre, n°2 à Namur; n'aurait pas mis les doigts dans le pot de confiture avec les camarades socialistes? Gimme a break.

Parlant du MR, je pense qu'il va au niveau fédéral nous entuber dans les grandes largeurs, si vous me passez l'expression. Après l'annonce de la réforem fiscale, le bureau du plan annonce un retard de croissance et le conseil des ministres sur la réforme est reporté sine die. Bref: on a eu l'effet d'annonce, mais il y a l'exercice du budget qui passe avant.

Comme on ne fera aucune économie parce qu'on ne peut plus en faire de politiquement acceptable (Virer des fonctios ou diminuer les allocs = pas politiquement acceptable. Reste quoi? A part le nombre de trombones et d'agraphes utilisées dans l'administration, et vendre ce qu'il reste d'ambassades, la marge est limitée), la réforme fiscale, vous pouvez vous brosser. On vous volera toujours autant de pognon. Quant à une réforme vraiment intelligente et audacieuse, genre supprimer la dernière tranche et élargir les autres, ne rêvons pas.

Bref, le MR, moi...

Et le CDH, ah ah ah... La savante tentative d'entortillage de Joëlle qui ressemble de plus en plus à une gitane diseuse de bonne aventure visant Elio est tellement visible qu'elle en est risible. N'oublions pas que le PSC par le biais notamment de Melchior Wathelet Sr fut un des grands pourvoyeurs de main d'oeuvre administrative par le biais de permanence sociales et autres parachutages. Cela aurait-il changé? Gimme a break.

Y en a pas un pour sauver l'autre. (Je sais, je sais, ça va encore gueuler au poujadisme...)

alex

Lire: il s'exclame. Erreur certes fréquente mais non moins épouvantablement horrible.

Rudolph Menthol

@alex

"Et le CDH, ah ah ah... La savante tentative d'entortillage de Joëlle qui ressemble de plus en plus à une gitane diseuse de bonne aventure visant Elio est tellement visible qu'elle en est risible."

Dans le genre faux-cultisme championissime, il faut lire le communiqué de Milquet sur le site du CdH:

"Très étonnée de découvrir dans la Libre Belgique du samedi 10 juin 2006 le titre donné à une interview consacrée essentiellement à expliquer la détermination et le travail de réformes du cdH depuis les affaires, la Présidente du cdH tient à préciser que les propos repris entre guillemets dans le titre « L’homme qu’il faut à la Wallonie » n’ont à aucun moment été tenus par elle-même. La rédaction de la Libre Belgique pourra le confirmer."

Jean-Philippe

@Alex,

"On dit ad Hominem et non ad nominem"

Promis, je n'écouterais plus Eminem lorsque je rédige mes posts.

Errare humanum est,perseverare diabolicum.

pauldebast

"Promis, je n'écouterais plus Eminem lorsque je rédige mes posts".
Il faut écrire : Je n'écouterai (futur simple) et non je n'écouterais (conditionnel).

Jean-Philippe

@Paul,

La seule condition pour que je n'écoute plus Eminem, c'est que je rédige un post. Alors, c'est quoi, futur ou conditionnel ?

Maintenant, si tu cherches la petite bête, des fautes, il y a en dans tous les posts ou presque. Bon amusement.

Alexis de Tocqueville

Il y aurait beaucoup à dire sur La Libre. Sa maquette d’abord, qui ressemble à une rubrique nécrologique. Et une densité de journaliste d’environ 50 contre 100 pour Le Soir. Sous-payés, les journalistes de La Libre sont découragés par intermittence. Michel Konen ne fait pas l’unanimité et a subi plusieurs votes de défiance : la « droite » de la LLB le trouve trop à gauche, et les gauchistes le trouvent trop droitier ou lui reprochent son ancienne étiquette PSC du temps de la RTBF. La rédaction est plutôt centre gauche mais La Libre, pour concurrencer Le Soir est obligée d’afficher une mine de centre-droit. Elle a viré les rubriques cléricales mais a encore un solide fond de commerce catholique. Elle rue contre le PS mais partage pas mal de ses options. Récemment, le philosophe libéral Corentin de Salle a été liquidé sous menace de grève de la Société des journalistes, dominée par des gauchistes. Une journaliste de gauche s’est exclamée : « Vous vous rendez compte, de Salle, c’est Destexhe à la puissance 100 ! ». La rubrique Débats, depuis lors, se trouve au milieu du carnet BIS du carnet TER, bien cachée car quelques libéraux y sont parfois tolérés. Tout cela sur fond de campagne de pub à la radio sur le thème : « La Libre, c’est le débat permanent ». Mon œil. La Tribune de Bruxelles par contre est rafraîchissante. A décharge, on peut dire que la LLB tente de garder un certain niveau intellectuel, ce qui la fait stagner en audimat car le niveau général baisse en Wallonie. Le Soir l'a bien compris, qui fait de la "DH de luxe". Remarquez comme les journalistes utilisent de plus en plus le langage ado (notamment les éditos faussement impertinents de Fiorilli ou Delfosse).

Cosette

@ Alexis de T.
"Récemment, le philosophe libéral Corentin de Salle a été liquidé sous menace de grève de la Société des journalistes, dominée par des gauchistes."
Il ne faut pas être gauchiste pour être énervé par le discours de Corentin de Salle....
Je lis assez régulièrement la LB que je trouve personnellement un journal bien fait et je lis les pages OPINIONS.
J'ai lu dans le journal des chroniques écrites par des membres de l'Institut Hayek (à la mort de Revel par exemple) ou par d'autres libéraux, mais j'ai toujours eu de l'urticaire à la lecture des billets de Corentin de Salle. Je trouve ce monsieur pédant, suffisant, sans aucune chaleur humaine. En résumé un intellectuel prétentieux. Aucune ressemblance avec Alain Destexhe,
Je vais encore me faire traiter de gaucho-socialo..je ne sais quoi...

Alain Destexhe

@ Cosette

"un intellectuel prétentieux. Aucune ressemblance avec AD".

Ouf!

Dan 3

@Cosette Vous êtes sûr que ce n'est pas son âge qui vous agace? Je dis ça parce vous vous êtes abstenue de citer quelqu'idées avec la(les)quelles vous seriez en désaccord...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.