Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Marché du livre en léger recul | Accueil | A dans dix jours »

01 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

gaetan

Papyl (gustatif?),

Soyez un tantinet plus attentif quand vous lisez le compte-rendu d'un arrêt du Conseil d'Etat, ou de n'importe qu'elle autre décision juridictionnelle d'ailleurs. Il n'y a pas que les titres, aussi accrocheurs soient-ils. Sur quoi s'est-il et s'est-il seulement exprimé???

Si vos opinions sont fondées à l'avenant, je comprends mieux votre petit côté "radical".

Papy Pyl

P'tit gaetan (ou plutôt celui qui se masque d'un voile Internet):

Faut lire la presse, gars! BELGA du 7 avril :
L'enseignante carolo déboutée. Arrêt rendu ce mercredi à propos du recours en extrême urgence introduit par l'avocat "X" CONTRE le nouveau règlement communal de la Ville de Charleroi (d'Ordre intérieur) interdisant à ses enseignants le port de tout signe convictionnel!!!

(Enfin à supposer que le voile en soit un : vas donc voir les filles libérées au Maroc, en Jordanie, aussi ailleurs et amène leur photo chez Mrat. Evidemment, si tes références mentales sont nichées chez les extrémistes wahhabites et ces mollahs chiites, tels talibans analphabètes d'on sait où, on peut comprendre ton acharnement sans bornes!

Rappel: nos élus/parlementaires sont seul habilités à fixer les règles de vie en société.
Coure vite dire à tes imams et mollahs qu'ici c'est ni Médine, ni LaMecque, ni Qom ou Téhéran, ni LaLune voilée par des obscurcis?

gaetan

Jours de classe avec voile? Ceux-là ont augmenté! Professeur de mathématique voilée à Charleroi.

Pour l'Auditeur du Conseil d'Etat, le décret de la Communauté française auquel a adhéré la ville de Charleroi n'interdit pas le port de signes convictionnels, mais bien le prosélytisme qui y serait attaché.

Affaire à suivre donc.

Dom...

Je m'usais le pantalon de 08h00 à 16h30 dans mes souvenirs (en primaires), aujourd'hui, mon fils fait du 08h30 à 15h15 et, certains jours, il part tout guilleret en me disant "qu'aujourd'hui on ne fait rrrrrien à l'école" :)))

Tout se perd...

La prochaine rentrée, en secondaire, il va fumer quand il va voir ses horaires, c'est étrangement un peu plus "complet"... (du moins, sur le papier...)

P'tit prof

@ La Gomme: tant M.Destexhe que le blog (français) du M.Lelièvre vers lequel pointe le lien ne mettent en cause le corps professoral. Par contre sous les pressions REVENDICATIVES (de qui venaient-elles donc celles-là?), le navrant constat d'action d'une France socialiste durant au moins deux termes PS Mitterrandiens, cette France-là a basculer dans une forme de rétrogradation.
OK, elle n'est pas le seul Etat à réaliser de la contre-progression: tous l'Occident sous obédience des gauches syndicales multicolores a vécu les mêmes affres! CGT et CFDT en France, FGTB en Belgique et tutti quanti... ont chacun voulu flatter certain$ membre$ au détriment de la qualité résultante dy système éducatif. Les parents syndicalisés eux aussi y ont peut-être applaudi?
Faire machine arrière correspondrait à abolir des "droits acquis".
Voyez ce que ça fait en termes de comportements syndicaux?
Bravo les grévistes tels de gros baudets à oeillères!

La Gomme

Les professeurs n'ont jamais demandé à ce que le nombre effectifs de jours de cours reculent !

Babette M.

Ouche Sénateur, en mentionnant un *Claude Lelièvre* j'ai failli croire à l'ancien délégué (PS) aux droits de l'enfance en C.F. , me disant "Aurait-il donc opéré un volte-face idéologique sur le tard"?
Rassurons-nous, il n'en est rien, homonymie ordinaire.

Le blog de ce Claude Lelièvre *version française* est d'une autre tenue. J'y relève:
««
Samedi dernier, le forum Enfant aujourd'hui, citoyen demain organisé à Montpellier par le Réseau des enseignants du primaire en résistance a réuni plus de 300 personnes au cours de cinq débats. Ses organisateurs «souhaitent maintenant que puisse se construire une véritable force collective de résistance à la déconstruction programmée de l'enseignement public, et que puissent émerger des propositions concrètes pour une école de qualité au service de tous les enfants afin qu'adviennent une société plus juste et plus équitable». Et, tout naturellement, l'un des cinq ateliers a été consacré à l'épineuse question des «rythmes scolaires».
»»
Effectivement, sous la double pression de certains politiques obtus et des "forces syndicales", cette déconstruction programmée de l'enseignement public trouve son symétrique en Belgique ..francophile..! Par singularité côté néerlandophone, ils semblent plus attentifs à des déviances, même si l'arrivée du SP-A Pascal Smet n'est pas un gage de sursaut garanti.

Bon. Nous attendrons de voir si le passage du relais de la désatreuse Arena vers Dupont puis M-Do.Simonet plus membrée est de nature à inverser l'inclinaison de la planche à savon sur laquelle des imbéciles renforcés de parents irresponsables ont progressistement basculé nos réseaux C.F. et leurs piètres résultats.

Bon W-E pascal aux BONS ENSEIGNANTS ; aux autres, qu'ils en profitent pour méditer à tête reposée les travers de notre système belge?
Babette M. (trois enfants)

Ptije

Je pense qu'une bon nombre de jours devrait se situer entre ses 2 valeurs. Il faut aussi voir le nombre d'heures par jour et la durée de ces heures (45', 50', 60'). Mais il n'y a pas que la quantité, il y a aussi la qualité, plus primordiale, et là, c'est certain que l'on est sur la pente descendante.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan