Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Quel avenir pour certains jeunes ? | Accueil | Le site du Cdh »

22 avril 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La force du symbolique

@ JP ,
permettez-moi de répondre en lieu et place, afin de clore le bec de l'oiseau de 13:54 ?

MARRAKECH vient d'élire sa première mairesse: Fatima Zahra Mansouri.
Devinez quoi, dans un pays de l'immence musulmane?
Hé, la superbe mairesse de 33 ans est bel et bien photographiée SANS VOILE!

Voici de quoi servir aux étroits et étroites (entre les tempes) qui peuplent certains quartiers voilés une leçon claire de la modernité marocaine de là-bas. Modernité qui n'empêche nullement de respecter les préceptes de la religion de là-bas, sachant que le Khoran ne prescrit pas du tout cette coercision mentale. A preuve, pour ceux qui savent pas, allez dans les pays et comparez deux époques à intervalle de quelques décennies.
Evidemment, si on est imam à Antwerpen, du haut des prêchi-prêcha de mosquées, on protestera contre le fait d'émanciper les filles et femmes émigrée du pays d'origine.
Paradoxales que ces pratiques archaïques, n'est-ils pas....

Pierre-Yves

En tt cas, je vois que JP est tjs aussi arrogant et donneur de leçons, c'est terrible ça de pas savoir se tenir, même dans la défaite... C'est la culture Reynders ça JP???

Bon belge

[Comme jadis les italiens, il faudra un peu de temps aux immigrés de religion islamique pour s'adapter à la Belgique.]

Ah ça, J-Ph , je vous le laisse émettre en forme de thèse non encore démontrée!
Parmi les voisins méditerranéens que je côtoie au quotidien ou dans nos transports publics, +- 1/3 sont effectivement corrects au sens des comportements, quel que soit leur accoutrement ou croyance. Pour le reste, leurs jeunes inéduqués en tête, votre thèse reste totalement invalide.

En tant que belge ayant deux beaux-frères italiens, je peux vous assurez de leur intégration SANS PROBLEMES, sinon d'une relative pauvreté dans leur jeunesse, en débarquant ici comme travailleurs en quête de pain quotidien.
Nous sommes d'ailleurs tous de civilisation "croisée" gaulois - romains/byzantins - grecs - barbares - etc. Mais profondément marqués par des valeurs de la morale chrétienne, que ceci plaise ou déplaise à d'autres. Morale et valeurs sur lesquelles des gauches mercantiles et sans âme crachent à qui mieux mieux.
Sorry de le redire aux lecteurs laïcards: ils n'ont transposé dans leur morale à eux que des versions "adaptées" de celles en vigueur jusqu'alors, avec un zeste de "agir en rebellion contre les conservatismes religieuso-bornés".

Conservatismes religieuso-bornés? Assez curieusement, ce sont les mêmes gauches laïcardes condamnant ces courants culturels profonds de chez nous ... qui acceptent les "cultures d'importation" nées près des déserts du moyen-Orient! En guise d'exotisme mental, ça fait variation sur un même thème, avec du laxisme dans un cas plutôt que dans l'autre.

Il est vrai qu'avec le réchauffement climatique dont on nous rabat les oreilles, vers la fin du XXIe nos régions seront devenues tellement arides, donc propices à ce que certains s'y sentent mieux que d'autres. :-)

Imaginez demain qu'on autorise enfin des religieuses en "cornette" à travailler au guichet de nos CPAS ou d'organes de l'entraide socialiste. Vous vous figurez la tête de ces imams barbus qui devraient s'adresser à ces intermédiaires, images de satans et d'apostats?

Jean-Philippe

Christian,

Combien de fois faudra-t-il vous le dire: On se fiche de savoir pour qui vous voter. Cessez de vous prendre pour le nombril du monde. Vous êtes un petit gauchiste qui n'a pas les tripes d'assumer ses convictions.

La fois passée, vous m'avez fait tout in binz parce que je soulignais le fait que des musulmans réclamaient, dans les écoles, des cours de gym séparés, la mise en place d'heure de piscine pour les filles, de la nourriture halal, etc... sous prétexte que mes propos étaient racistes et que j'avais "vexés" certains ressortissants de cette communauté. Quand ce n'est pas ça, vous nous parlez de vos "hautes études" mais vous êtes incapable de comprendre l'anglais élémentaire, comme Happart. Votre job au SPF Finances consiste à lire la presse. Faudra d'ailleurs que j'en parle à votre boss ;-) Il ne nous manque que votre salaire, car nous connaissons celui de Pierre-Yves. :-)

Vous avez un double discours que bien sur vous n'assumez pas. Comme jadis les italiens, il faudra un peu de temps aux immigrés de religion islamique pour s'adapter à la Belgique. Aujourd'hui, ils ne cherchent plus à s'adapter mais bien à nous imposer, par la force si nécessaire, leur vues et leurs opinions.

Pour justifier de votre lâcheté politique, à l'instar de vos amis de gauche, vous venez nous citer l'article 19 de la constitution belge. Pensez-vous vous en faire un gilet pare-balles lorsque la République Socialiste Islamique Alcoolique de Wallonie bannira la constitution Belge ?

Comme le souligne Sympathisant Français, nous en sommes arrivés à un stade où nos vies sont en jeu. Votre attitude me fait penser à celles de ces collabos (terme que vous n'avez hésité à utiliser à mon égard parce que je défendais le point de vue de l'occident laïque) qui n'hésitèrent pas à se jeter dans les bras des forces d'occupation. (Faites-moi un procès si vous voulez. je ne vous crains pas)

Si les musulmans veulent le respect, qu'ils commencent par respecter la Belgique. 53% des Marocains se déclarent d'abord musulmans et marocains avant de se sentir Belge, mais ils ont une carte d'identité Belge et qui profitent largement du système. "Le loup est entré dans la bergerie" et ce n'est pas avec un article de loi que nous pourrons nous défendre. Certains musulmans radicaux déclarent sans vergogne ne pas respecter la loi Belge et tentent d'imposer la charria en lieu et place.

Si nous voulons préserver les libertés qui font de notre pays une terre d'accueil et de bien-être, il nous faudra mener un combat âpre. Mais nous savons que nous ne pourrons pas compter sur vous. Vous n'en avez pas le courage.

Sympathisant français

Une lecture pour petits belges en mal d'utopies.
Extrait du dernier numéro de Riposte Laique: L’EDITO DE CYRANO lundi 22 juin 2009

Nous assumons les conséquences de notre engagement dans la Résistance contre l’offensive islamique

http://www.ripostelaique.com

Bien sûr, nous avons encore à l’esprit l’agression subie mardi dernier, pendant ses cours, par notre amie Rosa (1). Après les menaces proférées sur le blog de Christine en janvier, c’est la deuxième tentative d’intimidation dont une femme (hasard ?) de notre équipe est victime.

Nous sommes tous des êtres humains, nous avons notre sensibilité, et nous savons qu’on ne sort pas toujours indemne de situations aussi désagréables à vivre. Mais que faire ? Nous taire ? Nous cacher ? Ecrire sous des pseudonymes ? Céder à la menace ? En France, en 2009, quand les lois et les fondements de la République nous garantissent la liberté de pensée et d’expression ?

Si nous en étions là, cela signifierait que c’est vous tous, tous les laïques de ce pays, tous ceux qui n’acceptent pas qu’une femme soit considérée comme un objet impur, tous ceux qui n’acceptent pas de se voir imposer repas végétariens ou viande hallal dans les cantines, tous ceux qui n’acceptent pas de voir dilapider l’argent du contribuable dans le financement illicite de mosquées… qui seriez en danger de mort.

Bien sûr, nous ne nous voilons pas la face : le loup est entré dans la bergerie. Nous n’ignorons pas que nous vivons dans un pays où le professeur de philosophie Robert Redeker, lui aussi victime de menaces de mort, suite à un article paru dans « Le Figaro », ne peut plus exercer son métier en toute sécurité, et où Mohamed Sifaoui, condamné à mort par les islamistes, peut se faire agresser à tout moment.

Nous avons une pensée pour Taslima Nasreen, qui vit maintenant à Paris, et dont les services de police doivent assurer une sécurité permanente.

Nous savons qu’aux Pays-Bas, Théo Van Gogh a été assassiné, Ayaan Hirsi Ali a longtemps été menacée de mort, avant de s’exiler aux Etats-Unis. Nous n’ignorons pas que Geert Wilders, qui vient de faire une percée spectaculaire aux dernières européennes, et que la bien-pensance continue à salir, vit depuis plusieurs années sous haute protection policière.

Nous avons une pensée pour Mina Ahadi, qui a dénoncé les crimes d’honneur en Allemagne, pour Nasser Kader, qui s’oppose aux islamistes voulant interdire les caricatures, au Danemark, et pour tous ceux qui, parce qu’ils ont le courage de combattre ouvertement les fascistes islamistes, mettent leur vie en danger, et ne peuvent plus avoir une existence normale.

Alors, nous connaissons les risques que nous encourons. Nous savons que nos noms sont sur des listes que dressent des islamistes qui rêvent de nous imposer le modèle de Téhéran. Nous savons que des menaces ou des représailles physiques peuvent frapper chacun d’entre nous. Mais, en créant Riposte Laïque, et en menant le combat qui est le nôtre, nous ne faisions preuve d’aucune inconscience.
Avis aux petits belges rêveurs : lire la suite, pour publics préalablement avertis sur le site défini en tête d'extrait.

Christian

Sorry, le PS n'est pas un pari mais un parti.:-)

Christian

Faudra vous déclarer aussi l'ami Bééééééééééééh. En ce qui me concerne, pour Trabelsi et d'autres j'ai dit "tout le monde n'est pas le bienvenu...". Je n'ai rien à voir avec Pierre-Yves; je ne suis pas du tout sympathisant du PS, un pari qui mériterait d'aller dans l'opposition pour se ressourcer. Alors SVP, ne me faites pas de faux procès ;-) Allez, je lève le secret de mon vote: Ecolo pour la région, MR (Louis Michel) pour l'Europe. Et j'assume...

Bééééééééééééh

Le dénommé Christian affirme: ""Notre système électoral démocratique est un moyen d'intégration efficace des populations étrangères qui ont choisi la nationalité belge.""

Ouille! Notez - je vous le remémore - qu'un certain Trabelsi & des comparses de schémas mentaux analogues (...) furent épinglés par les justices de l'UE et celle des USA, or qu'ils avaient indûment acquis ce statut de citoyen (sic) belge! Donc ravalez vite vos déclarations parfaitement creuses. Quand bien même ils ne représenteraient qu'une fraction de no spopulations, les truands savent abuser de nos lois mal conçues ou mal appliquées....

Faudra vous déclarer plus explicitement, sieur Christian X .... car vous jouez d'un parfait mimétisme langagier avec un caméléon Pierre-Yves (v'savez, cet animal attrapant les insectes grâce à une langue gluante). Caméléon avec lequel vous balancez vos insinuations en une singulière alternance. (:-o(

Christian

Notre système électoral démocratique est un moyen d'intégration efficace des populations étrangères qui ont choisi la nationalité belge. Comme dit précédemment, tout le monde n'est pas le bienvenu sur les listes électorales. Je trouve cependant le MR beaucoup trop frileux de ce point de vue. Je pense par là rejoindre l'opinion de Louis Michel qui se montrerait plus accueillant aux Belges d'origine étrangère. Mais bon, tant que c'est "Monsieur Pas de Problème" qui gère le parti...(pour me faire pardonner, je réaffirme avec force qu'il a plutôt bien géré le SPF Finances;-) ...);

Bééééééééééééh

//Deux illustrations très actuelles des "bienfaits" d'une multiculturalité mal emmanchée//
De deux sources peu suspectes....

1) // .... Le régime théocratique vacille ......
http://www.courrierinternational.com/article/2009/06/24/le-regime-theocratique-vacille

Même si les autorités ont exclu l'annulation de la présidentielle contestée du 12 juin et annoncé que le président réélu Mahmoud Ahmadinejad et son gouvernement seraient investis entre le 26 juillet et 19 août, le pouvoir souffre désormais d'une crise de légitimité.
24.06.2009|Fareed Zakaria|Newsweek (extrait très partiel)
L'article original © Droits réservés
Le 15 juin à proximité de la place Azadi à Téhéran. Après les tirs de miliciens bassidji, ayant fait deux victimes parmi les manifestants. © Le photographe iranien a requis l'anonymat

Nous assistons à la chute de la théocratie islamique en Iran. Je ne veux pas dire par là que le régime est sur le point de s'effondrer. C'est possible, mais les régimes répressifs sont souvent là pour durer. Ce à quoi nous assistons, c'est à l'échec d'une idéologie qui est le fondement du régime iranien. Dans cette interprétation de l'islam chiite, les docteurs de la foi islamique sont censés être les gardiens de la société, les arbitres suprêmes en matière de moralité mais aussi de politique, et ce en vertu de pouvoirs de droit divin. Lorsque Ruhollah Khomeyni a instauré la république islamique d'Iran, cette doctrine, velayat-e faqih, ou gouvernement des doctes, était centrale. La semaine dernière, celle-ci a reçu un coup fatal.
Lorsque l'actuel guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a salué l'élection de Mahmoud Ahmadinejad comme un "miracle divin", il employait l'arme absolue du velayat-e faqih, la sanction divine. (......)

REFLEXION: en 1989, sur la Place T'sien à Pékin, les gauches européennes s'étaient déchaînées sur le sujet des droits de l'homme. Dans le cas actuel de l'IRAN, toutes les mêmes se taisent, hypocritement! Curieux que tout ça, vous trouvez pas?
...........................
2) Economie, religion: difficile intégration des Belgo-marocains (un site bi-culturel)
http://www.biladi.be/7330-economie-religion-difficile-integration-des-belgo-marocains
Soumis par toma le mer, 2009-06-24 09:43.

Plus de la moitié des Belgo-marocains vivent sous le seuil de pauvreté, tandis que près d'un tiers s'identifient d'abord comme musulmans, selon une étude publiée mercredi par le quotidien bruxellois Le Soir.
Près d'un sur trois (31,7%) seulement bénéficie d'un contrat de travail fixe et un sur cinq (21%) touche des allocations de chômage, d'après les réponses des 400 personnes interrogées par l'université de Rabat pour le compte d'un organisme privé, la Fondation Roi Baudouin. Une précarité socio-économique qui explique notamment que 53% de la population d'origine marocaine vivent sous le seuil de pauvreté.
Ces données illustrent également une tendance à l'isolationnisme religieux d'une des plus plus importantes communautés d'origine étrangère en Belgique : 36% se définissent d'abord comme des musulmans.
Le manque de respect à l'égard de leur religion et l'inadéquation des valeurs morales prévalant en Belgique avec les leurs sont souvent mises en avant par les personnes interrogées.
Ainsi, 52% considèrent que la liberté sexuelle en Belgique a atteint un degré d'immoralité. Près des trois quarts (73%) désapprouvent les relations sexuelles des filles avant mariage et 60,7% pensent de même pour les garçons. Si 54,5% sont contre les mariages forcés ou arrangés, une majorité désapprouvent aussi les unions avec des non-musulmans, qu'il s'agisse des femmes musulmanes (62%) ou des hommes (45%).
Sept pour cent seulement d'entre eux se voient d'abord comme des citoyens belges, bien que la majorité ait acquis la nationalité du pays d'accueil. Il y avait environ 100.000 Marocains vivant en Belgique en 2001. Depuis leur nombre a diminué, en raison des naturalisations.

Cette étude alimentera le débat actuel sur l'intégration des musulmans en Belgique. Une nouvelle député de la Région de Bruxelles, la Belge d'origine turque Mahinur Özdemir, a prêté serment mardi avec son foulard sur la tête, une première en Belgique qui a provoqué une vive polémique.
(s) MAP Categorie: Belgique * 625 lectures

REFLEXION : si 7% seulement se fixent d'être intégrés, pourquoi faut-il que nos gauches revendiquent 100% des droits et 50% de candidats sur leurs listes?

Que le monde politique agisse SVP hors d'idéologies bornées et calculatrices pour dialoguer AUTREMENT, avec ceux qui veulent véritablement cohabiter paisiblement au lieu de nous rejeter de leur terre d'accueil, finalement tolérante à l'excès!

dangeve

"On n'aurait jamais du inventer les religions....on aurait pu éviter pas mal de guerre dans l'histoire de l'humanité"

Jean-Philippe

Vu le nombre d'élus allochtones du PS a Bruxelles, c'est surprenant que le seul Cdh envoie une élue voilée.

Notons quand même qu’en cas d'islamisation de la Belgique:

- Il ne faudra pas 15 jours pour que l'article 19 de la constitution soit changé ou aboli.
- 'Papa' devra suivre une cure de désintox, car cela ne se fait pas de boire pour un fidèle
- Elio devra se trouver une femme, car il est bien connu que l'homosexualité n'est pas vraiment tolérée dans les pays musulmans.

Alors, si le PS avait plus de c**** que de tchatche, il y a longtemps qu'il aurait approuvé les modifications législatives nécessaire à la résolution de ce problème.

Quand on vous parle d'un problème réel de société, arrêtez de nous agiter vos textes de loi surannés comme autant d'interdits. Vous n'apportez aucune solution au problème, vous ne faites que démontrez votre incompétence politique et de pragmatisme. A moins que, à l'instar les russes blancs en 1917, vous ne défendiez les mulsulmans jusqu'au jour où ils vous trancheront le cou ?

NB: Le PS n'est pas plus devenu une obsession qu'Ecolo ou le CDh. Il se veut la champion toute catégorie du laisser faire général. Dès lors, qu'il assume.

Christian

Le PS est devenu une obsession pour le MR. Or, le PS n'a pas (encore?) d'élue voilée. Quant aux "arguties juridiques pédantes" il s'agit notamment de l'article 19 de la Constitution.

Jean-Philippe


Discours de Nicolas Sarkozy devant le parlement français.

Où en sommes-nous avec la laïcité ?
Je ne réemploierai pas le terme de laïcité positive pour ne pas alimenter une polémique inutile. Mais je reste ferme sur l’idée que la laïcité ce n’est pas le refus de toutes les religions, ce n’est pas le rejet du sentiment religieux. C’est un principe de neutralité et un principe de respect. La laïcité c’est le respect pour toutes les opinions et pour toutes les croyances. Quand Jules Ferry a écrit aux instituteurs, il leur
a dit :
« Au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve à votre connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire.
Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il nous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire. »
Qui peut oublier que la séparation de l’Eglise et de l’Etat s’est faite dans la douleur ? Mais sommes-nous obligés de continuer cette guerre qui n’a plus lieu d’être ? Nous ne sommes pas menacés par le cléricalisme. Nous le sommes davantage par une forme d’intolérance qui stigmatise toute appartenance religieuse. Je le dis en pensant en particulier aux Français de confession musulmane. Nous ne devons pas nous tromper de combat. Dans la République la religion musulmane doit être autant respectée que les autres religions.
Le problème de la burka n’est pas un problème religieux. C’est un problème de liberté et de dignité de la femme.
Ce n’est pas un signe religieux, c’est un signe d’asservissement, c’est un signe d’abaissement. Je veux le dire solennellement, la burka n’est pas la bienvenue en France. Nous ne pouvons pas accepter dans notre pays des femmes prisonnières derrière un grillage, coupées de toute vie sociale, privées de toute identité. Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons de la dignité de la femme. Le Parlement a souhaité se saisir de cette question. C’est la meilleure façon de procéder. Il faut qu’il y
ait un débat et que tous les points de vue s’expriment. Où ailleurs qu’au parlement pourrait-il mieuxs’exprimer ? Mais je vous le dis, nous ne devons pas avoir honte de nos valeurs. Nous ne devons pas avoir peur de les défendre.
Où en sommes-nous avec la liberté ? Qu’en avons-nous fait ?
La liberté ce n’est pas le droit pour chacun de faire ce qu’il veut. Etre libre ce n’est pas vivre sans contrainte et sans règle. Quand il n’y a pas de règles, quand tous les coups sont permis, ce n’est pas la liberté qui triomphe, c’est la loi de la jungle, la loi du plus fort ou celle du plus malin.
----------------------------

Même si cela ne s'applique pas à la Belgique, les idées demeurent les mêmes. Au lieu de perdre son temps en arguties juridiques pédantes, il serait bon de regarder les choses en face. Aujourd'hui, voile, demain burka et après-demain, 'papa' interdit de sièger pour avoir consommé de l'alcool (malgré son score) ? C'est ça que le PS défend ? Faudrait savoir où vous vous situez, camarades. :-D

Dagobert

#si le MR veut du changement, il faudra cesser de se disputer avec les chers collègues des autres partis et réviser notre belle Constitution.#

Haha ! Voici un nouveau diktat (en version sudiste).
Mais si nos compatriotes flamands exigent des dispositions analogues pour remettre l'église (pardon, la mosquée) au milieu du village Belgique, les mêmes gauches permissive$ s'empressent de faire front contre toute idée de réformer quoi que ce soit!

Comme quoi, chez les gauches francophones en voie de conversion charismatique (en version une sud-est, 3500km) on manifeste une intelligence à géométrie variable (par rapport à celle version nord-ouest, bien entendu).

Qui pensait encore que la CF n'est pas en train de changer, troquant ses pantalons et chapiats contre quelques accoutrements exotiques?

Christian

Oui je suis juriste et c'est d'ailleurs à ce titre que je signalais qu'en l'état actuel il est impossible d'interdire le port du voile. Même dans les administrations publiques: au SPF dans lequel je travaille, il y a des dames voilées et en dépit d'efforts en ce sens par la hiérarchie, elles ont pu garder leur voile. Donc, si le MR veut du changement, il faudra cesser de se disputer avec les chers collègues des autres partis et réviser notre belle Constitution.

Emmanuel

@ "Christian":
vous qui pourriez - de mon souvenir - être un juriste (à moins que "XYZ" n'utilise indûment un pseudo de confusion, comme on le vit antérieurement) ... vous connaissez comme nous tous ce que signifie l'acte du "fait accompli".

Lisant ici l'opinion de Jean-Philippe, ce témoignage exact d'histoire et d'actualité couplées, nous nous trouvons ici en RBC devant l'exacte réplique de l'histoire.
Avec chaque jour sous les yeux télévisuels une injure à la liberté: cette chape de plomb décrétée par les pratiques religieuses: celles d'islam chiite des mollahs et leur "Guide suprême". Celle exercée plus à l'est par les Talibans.
Années '30s: l'Allemagne nazifiée avait aussi porté au pinacle son "Guide suprême". Il fallut attendre 20 ans de régime et 20 millions de morts avant que l'éradication d'un mal (de source mentale, l'idéologie) parvienne à initier une tentative de mieux-être sociétal.

Mais le "Malin" (cette métaphore décrite par les textes de la religion d'Occident), ce Malin-là à chaque fois renaît de ses cendres. Seule la forme et le lieu y changent de forme. Avant d'exercer à nouveau le même mal sur la société des ignorants. Ignorants? Mais, Dieu, il s'en trouve statistiquement "treize à la douzaine", comme dit l'expression. Et ils sont logés partout: dans toutes les couches sociales, parmi toutes les populations, jusqu'à l'éternité de cette espèce homo sapiens qui refuse d'apprendre les réalités du pouvoir impérialiste et ses déviances.

Qu'aujourd'hui - par calcul purement électoraliste plus que par conviction moralisante - des partis (des gauches) osent se retrancher derrière des mots de la Constitution pour défendre leurs bas calculs est une pure injure faite à l'esprit des lois (ainsi déjà le notait Montesquieu). Injure qui se combine à celle de la LIBERTE laïcisée (la vraie, pas celle du PS ou du CdH).

Maintenant, il vous restera à deviner les mobiles profonds de ceux/celles qui ne veulent pas de la "libération", de "l'émancipation" et du "respect d'autrui" à manifester dans tous les actes de notre Fonction publique. Celle-ci aussi doit avoir quelquechose de "sacré", mais certains s'évertuent à cracher dessus. Telle est la vision des ignorants, ou plutôt l'absence de VISION.

Jean-Philippe

Christian,

Cessez donc les débats stériles en vous réfugiant derrière une classe politique avachie et assoupie. Au nom de la "liberté", vous asservissez des femmes sous le prétexte d'une religion.

Comme je le disais dans un post précédent, se revendiquer de la philosophie de John Norm et promener sa femme en laisse en rue n'est pas non plus anticonstitutionnel. Vous voyez l'absurde la situation, sans 'a priori'.

Vous êtes vigilant à quoi ? Il est déjà trop tard. On croirait entendre Grouchy mangeant des fraises à Wépion.

Christian

Fort bien, Jean-Philippe. Mais que suggérez-vous? Interdire le voile dans un lieu public est pour le moment contraire à notre Constitution qu'il faudrait donc réviser à vous entendre. Pour le reste, ne vaut-il pas mieux que notre démocratie tienne compte de toutes les opinions ou religions plutôt que de les exclure et les marginaliser? Cela ne dispense pas de rester attentifs et de ne pas être angéliques: la vigilance est meilleure conseillère que les "a priori".

Jean-Philippe

Au début des années vingt, un homme insignifiant (à l'époque) eu une idée machiavélique. Il écrit un livre. Quelques années plus tard, chemin faisant, son livre ayant été lu par tous ses adeptes, il parvint à occuper quelques sièges du parlement impérial de l'époque. Personne n'y vit à redire. C'était tellement insignifiant et marginal.

Au début des années trente, les 'quelques sièges' étaient devenus une confortable assise dans un parlement endormi où les vieilles ganaches le disputaient aux éléphants. Durant plusieurs années, cet homme redressa son pays, balaya les restes d'une démocratie éteinte, restaura la fierté nationale. Il créa les congés payés, la sécurité sociale,... Le peuple était si heureux qu'il ferma les yeux sur les "inévitables écarts" envers "des marginaux".

Au tout début des années 40, on s'écria: "Mon Dieu, si nous avions su" car en ce jour ensoleillé de mai 1940, les Stukas déversaient leurs bombes sur notre pays.

Depuis, on parle de peste brune, d'extrême-droite. Hier, un phénomène d'un genre nouveau à fait son apparition. Je ne le comparerais pas au nazisme. Ce serait trop grossier. Il s'agit de quelque chose de plus subtil, de plus fin.

Hier, j'ai vu une présidente de parti prendre position contre le port du voile....en Iran, en soutenant la révolution à l'encontre de mammhoud amadinedjad, symbolisée par une jeune fille, Neda, tuée par la police du régime et de l'autre, venir tenir le genre de propos relayés ici par Christian: "je ne vois pas en quoi cette jeune élue CDH empêche tout un chacun de se sentir de ses opinions et choix religieux."

Je ne nous donne pas 20 ans avant qu'à l'instar de nos aïeux nous ne poussions des "oh", des "ah" et des "Mon Dieu, si nous avions su" Car il sera trop tard. Dans 20 ans, nos femmes seront voilées ou violées, et nous seront "convertis" ou morts (ou emprisonnés).

Ce n'est pas du "blabla". Ne pas s'en rendre compte. Cautionner ce genre de politique. C'est lancer un train fou dans le noir sans connaître sa destination. Et les grands donneurs de leçons d'aujourd'hui pourraient bien être les rats de demain, car ils seront les premiers à quitter le navire.

Christian

Non justement, les juges ont leur propre "déguisment" (robe ou toge) qui leur permet d'être identifié par tout un chacun. Pour le reste, la Constitution est claire: liberté pour chacun d'afficher son choix religieux ou athée. Tout le reste est du blabla et je ne vois pas en quoi cette jeune élue CDH empêche tout un chacun de se sentir de ses opinions et choix religieux.

retour au moyen age

si les fonctionnaires de la justice peuvent porter un voile aujourd'hui .. demain ce sera les juges ...

on retourne au moyen age ...

P.Sauveur

Prenons exemple...
http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/642567/voile_integral_en_france_le_gouvernement_n_exclut_pas_une_loi.shtml

Jean-Philippe

Olivier,

Oui, biens sur. Et nous ne revenons pas sur cette liberté de principe. Où nous disons 'Stop', c'est lorsque le Cdh vient nous dire: "Toutes les écoles DOIVENT l'autoriser." Là, la liberté de principe est bafouée. Tant qu'il ne représente pas un symbole politique ou de prosélytisme religieux, il ne pose pas problème. ET si vous relisez attentivement le texte du Sénateur, vous verrez qu'il vise, dans son esprit, l'imposition qui est faite de porter des symboles religieux ou philosophiques. On y parle bien de liberté et d'égalité de conscience et d'agir en cas de "troubles de l'ordre public"

[Interdire le voile, ne serait-ce pas tous simplement anticonstitutionnel?]
Non, pas du tout. On ne peut forcer un musulmans à manger du porc, priver un juif de sa kippa, un chrétien de sa croix. Tant que cela reste du domaine religieux et n'empiète pas sur la liberté religieuses et philosophique d'autrui.

Aujourd'hui, nous assistons à l'utilisation d'une religion afin de satisfaire les ambitions politiques d'une communauté.

J'en reviens, comme je le citait dans un commentaire précédent, à mon exemple choquant de femme habillée de cuir avec un collier de chien. Puis-je me réfugier derrière une philosophie quelconque pour justifier cet acte barbare et dégradant ? Que fait-on si un jeune se prétend de philosophie nazie ? Aujourd'hui, avec l'intégrisme musulman, nous sommes face à la même dérive. En tant que libéral, la liberté de l'être prime sur les considérations politiques. Et comme le dit bien la constitution: Un enseignement qui est neutre et respectueux. La neutralité et le respect, ce n'est pas interdire la fête de Noël dans une école sous prétexte que la majorité des élèves est musulmane comme on me l'a rapporté récemment.

olivier

Jean-Philippe,
Le programme du MR aux élections 2007 proposait "une liberté de principe pour les élèves". Alors, oui ou non?

Ensuite, petit rappel de la constitution en son article 24 : "La communauté organise un enseignement qui est neutre. La neutralité implique notamment le respect des conceptions philosophiques, idéologiques ou religieuses des parents et des élèves."
Interdire le voile, ne serait-ce pas tous simplement anticonstitutionnel?

Lombard

Pas pour ce post, mais :
Les socialistes auraient du regarder l'excellent téléfilm diffusé hier soir sur la vie de Bérégovoy... avec le super Russo en VRAI socialiste LUI !

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1540/Television/article/detail/387513/2008/08/19/Un-telefilm-retrace-la-vie-de-Pierre-Beregovoy.dhtml

Jean-Philippe

Pierre-Yves,

Dommage que vous ayez passé votre 1er mai à un autre endroit que non. Lé réponse deu Président du MR sur la question a été on ne peu plus limpide. Et s'adressant à 'Mevrouw Neen': "Madame, il est des moments où il faut savoir dire 'non'" Je ne vois pas ce qu'il y a d'ambigu dans ce mot.

Pierre-Yves

Sénateur, à lire la presse, vle parti au nom duquel vous vous présentez est assez ambigü sur cette question...

Lombard

Ils vont devoir enlever leurs croix en Belgique ?

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/238932/--Les+Petits+chanteurs+%C3%A0+la+croix+de+bois+interdits+de+concert

mister hide

Un pas plus avant dans notre gent d'irresponsables publics?

Les politicards - curieusement tous à gauche - devraient lire ce qui se dit au procès français en cours: celui du “gang des barbares”.
Là où l’accusé principal (tiens, un africain islamiste) du nom Fofana va jusqu’à intimider le jury d’assises en lui promettant d’être photo-fichés sur Internet, ce qui rendrait la vie facile à ses islamo-amis pour faire subir à ces jurés un même sort que celui -atroce- qu’il(s) infligèrent à ce jeune juif martyrisé durant 23 jours avant d’être liquidé de façon sordide!

Faudra t’il que l’on impose aussi "le voile" à ces jurés pour espérer leur garder la vie sauve? Dommage qu’un irresponsable ministre français du nom de Badinter ait fait supprimer la peine de mort sur de tels cas, il y a quelques décennies.
Depuis, la prolifération des malfrats et des assassins a trouvé un terreau fertile pour rééditer leurs actes, dans la plus grande impunité!!!

jo moreau

Comme Jean-Philippe, je crois que le voile n'est pas seulement l'affirmation d'une foi, mais il est évident qu'il est également la marque d'adhésion -voulue ou imposée- à des valeurs qui ne sont pas les nôtres, et qui peu à peu nous sont imposées. Il y a déjà pas de porc à l'école (puis au bureau etc..), la disparition exigée des arbres de Noël dans certains endroits, l'interdiction dans certaines familles de fréquenter des belges (ou autres), les procès pour faire cesser les sonneries de cloches dans certains villages (sous prétexte de bruit, bien entendu), la tolérance de la polygamie ou de la répudiation, en attendant le prochain épisode.

Non, pas d'accord.

J'estime que le minimum minimurum quand on s'installe dans un pays d'accueil, pour quelque raison que ce soit, est d'accepter de se conformer à ses lois, et de respecter ses traditions et sa culture, qui doivent impérativement primer sur celles de l'immigrant.

Jean-Philippe

@Dante,

Vous êtes un homme de raison et je vous sais modéré dans vos discours. Il m'est cependant difficile de trouver de "l'apaisement" dans le discours du CDh. Il s'agit plutôt d'une capitulation en rase campagne. Comme le disait récemment Didier Reynders: "Madame, il est des moments où il faut savoir dire 'non'"

J'admets qu'il faut respecter l'autre dans ses croyances et ses pratiques, à conditions que ces croyances et ces pratiques n'entrent pas en contradition avec nos valeurs de justice, d'égalité et de fraternité.

Dans ses arguments, Stéphan Pire dit: "L'émigrant 1ere génération a préféré pour des raisons évidentes se cacher et se conformer au moule belge. Je ne pense pas que son attitude a été bénéfique à la Belgique." Pourquoi ? On ne lui a jamais demandé de se cacher, mais je refuse que sous prétexte que les musulmans sont aujourd'hui en nombre, ils doivent nous imposer leur point de vue dans notre manière de nous vêtir, de manger, etc... Nos valeurs sont tout aussi valables que les leurs. Nos traditions tout aussi respectables.

Où sont, dans l'islam radical ou dans son expression la plus abjecte, la charia, les respects des femmes, des non-musulmans ? Selon l'Afghanistant, le viol est légal (entre époux). En Iran, si une femme est non-voilée, elle peut être violée. Lorsque j'ai parlé de "traditions d'un autre âge", il m'a été répondu: Besoin d'identité. Pourquoi ? Puisqu'ils sont nés en Belgique, ils ne peuvent pas s'identifier à la société belge ? D'autres avant eux l'ont bien fait: Les Italiens, les Portugais, les Grecs, ... Et là, l'apport des uns et des autre a été bénfique à la Belgique. Oui, les Italiens, Grecs , Portugais, ... ont formé ce terraux exceptionnel qu'est notre culture cosmopolite, variée, colorée, bigarée,... Mais ce n'est pas en se retranchant derrière des dogmes religieux qu'ils ont réussi cela.

Oui, c'est à craindre. Il faudra mettre les points sir les i et les barres au T. En ce domaine, le texte du Sénateur est à la fois courageux et volontaire. Si certains y voient un affrontement inutile, c'est qu'ils ont peut-être l'innocence de croire qu'il est possible de dialoguer avec des radicaux.

Dante

@sympathisant français,

l’islam ...est le fer de lance particulièrement agressif d’une reconquête cléricale souhaitée par toutes les Eglises
.
Laïcité: Principe de séparation de la société civile et de la société religieuse".
.
C'est exact et cela devrait être la base de départ de toute action en la matière. Si l'on s'en tient à cette laïcité-là à laquelle j'adhère tout à fait, on ne peut chercher à éliminer les religions ou leurs manifestations modérées.
Par contre, en vertu de ce principe, on doit lutter contre toute reconquête cléricale agressive, plus généralement contre toute conquête d'ailleurs qui briserait le pluralisme.
.
Le discours est donc: nous avons tous des droits, dont celui de pratiquer une religion ou d'être athée et des obligations, celle de respecter l'autre et celle de respecter un modèle tolérant qui ménage la chèvre et le chou et dans lequel chacun doit mettre de l'eau dans son vin.
La voile relève selon moi du droit, le porc à l'école, l'homme médecin qui examine une patiente et les filles musulmanes à la piscine relèvent des devoirs.
je pense donc sincèrement que le projet CDH propose un appaisement, celui d'AD un choc frontal inutile.
Maintenant que des musulmans ne soient pas prêts à la raison...et qu'il faille mettre les points sur les i...
.
Il ne faut pas donner des armes et prétextes aux autres.

pourlebonsens

@Stephan Pire

"Et curé exclusivement mâle et célibataire qui donne des conseils matrimoniaux ? Ca représente quoi ?"

.. je suis d'accord avec vous ... c'est une absurdité !!! (je ne défend pas les curés ... loin de moi!!)


Nos grands mères se sont battues pour que les femmes aient les mêmes droits que les hommes et je trouve intolérable de faire marche arrière ... toutes les femmes de ce pays sont libres ! ce n'est malheureusement pas le cas dans certaines communautés

Sympathisant français

OP, vous invoquez la laïcité.
Il y a celle, véritable, dont parlent les dictionnaires: "Principe de séparation de la société civile et de la société religieuse". Principe actuellement respecté par l'Eglise, côté catholique. Avant d'en remettre une couche sur l'affaire construite par une clique de journalistes imbéciles sur quelques mots extraits d'un discours papal, ayez peut-être le sens de l'élémentaire nuance, surtout quand vous n'êtes plus un gamin?
Puis il y a la laïcité des déviants, fortement politisés à gauche.
Ajoutez l'absence de compréhension de la laïcité chez les musulmans chez lesquels la parole "divine" domine sur toute autre considération?

Je vous balance la dernière lettre de mes contacts au pays: http://www.ripostelaique.com
""Lettre électronique. Numero 86 : L’EDITO DE CYRANO lundi 27 avril 2009

Le "tout se vaut" et l’anti-occidentalisme primaire préparent la possible victoire de la charia

Le dialogue qu’Henri Pena Ruiz, en nous demandant un droit de réponse, a impulsé avec Riposte Laïque permet d’approfondir des questions incontournables quant au type de société dans laquelle nous avons envie d’évoluer. Ainsi, grâce à notre grande liberté de ton, les contributeurs de notre journal ne sont pas obligés de se tortiller nerveusement, et ont le courage de dire des évidences que toute une partie de la gauche et de la droite est incapable de prononcer sans se sentir mal à l’aise.

Anne Zelensky, dans sa réponse au philosophe (1), ose écrire : « Pour moi, toutes les cultures ne se valent pas et si les religions monothéistes, légitimation d’un système de domination des hommes sur les femmes, sont également sexistes, il y en a de moins pires. » Elle réaffirmera, et développera ces propos, dans l’émission de Radio Libertaire « La philantropie de l’ouvrier charpentier » où, avec Pierre Cassen, elle présentait notre ouvrage (2). Elle affirmera que c’est en Occident que des valeurs comme les Droits de l’Homme, la liberté d’expression, l’égalité hommes femmes, la séparation du religieux et du politique existent, se sont imposées, et que dans les pays musulmans, elles sont combattues.

Pascal Hilout, bien que musulman, se permet d’écrire que toutes les religions ne se valent pas (3), et n’a pas peur de subir les foudres de ceux qui vont le qualifier d’adepte du choc des civilisations, en écrivant que le message guerrier de Mahomet n’est pas le même que celui de Jésus.

Maurice Vidal, professeur de philosophie, comme Henri Pena Ruiz, appuyant Pascal Hilout, n’hésite pas à écrire que c’est à cause de nos concessions à l’islam que la laïcité recule dans notre pays (4).

Cette semaine, Brigitte Bré Bayle, Radu Stoenescu et Pascal Hilout, ainsi que quelques lecteurs, contestent également le « tout se vaut », développé par certains laïques, incapables d’admettre que l’islam a déclaré la guerre aux valeurs occidentales, que cette religion est le fer de lance particulièrement agressif d’une reconquête cléricale souhaitée par toutes les Eglises, et que la charia est incompatible avec les libertés que nous avons su imposer.

Il serait intéressant de chercher à comprendre pourquoi le mot « Occident » est-il imprononçable par toute une partie de la gauche ? Est-ce le souvenir des discours de l’extrême droite des années post-68, se réclamant des valeurs de l’Occident chrétien ? Est-ce parce que l’Occident est lié aussi à des guerres mondiales particulièrement féroces ? Est-ce cette fameuse haine de soi, et cette culpabilité de l’enfant du colonisateur ? Les psychanalystes auraient sans doute leur mot à dire.

Le test de Durban 2 était ainsi des plus intéressants. Quels étaient les enjeux ? Une coalition d’islamistes, appuyée, pour des raisons tactiques, par le trio Chavez-Castro-Poutine, voulait qu’on ne puisse plus critiquer l’islam, et qu’on nie tous les racismes de la planète… sauf celui de l’état d’Israël.""
(suite de l'EDITO sur leur site)

op

Effectivement le différent catho-laic ne fera pas avancer le débat sur le port du voile islamique, ainsi que l’intrusion chaque fois plus évidente des "tabous religieux" dans nos sociétés civiles européennes .En tous cas si je l’interprète bien, tant ce débat est passionnel voir irrationnel.

La laïcité fut un long combat en particulier dans des sociétés ou le profane n’avait guère sa place, question de contexte diront les historiens. Aujourd’hui l’église catholique est en net recul en Europe de l’ouest (voyez la difficulté de remplir la prêtrise et les églises). L’Amérique latine restant la plus catholique même si le protestantisme est en nette augmentation avec les sectes machines à sous.
N’étant pas catholique, ni agnostique, ni gnostique, bref un dinosaure "déiste" qui aurait pu être soumis à la question pour avouer son "hérésie", je ne puis que me réjouir de cette fragile laïcité, responsabilisant l’individu dans le tréfonds de son âme.
Quant aux propos du pape: ils me font bien rager en complet décalage de la pandémie sidatique qui risque de balayer l’Afrique, et certains inconscients sur notre continent.

Pour moi ce débat n’est pas religieux mais "social et politique" : en tolérant ce tissus dans la première phase nous permettrons d’inscrire cela dans le corpus de nos lois civiles.
Un brusque retour en arrière pour nos acquis laïcs et un symbole de "communautarisme" qui cache des "us et coutumes" qui eux aussi à force de nonchalance seront inscrits comme droits et devoirs.
Nous oublions souvent que dans le monde musulmans nombre de gens se battent becs et ongles pour des libertés fondamentales et le payent de leurs vies, chaque jours qui passe, dans nos vies confortables et futiles d’occidentaux gâtés par les sacrifices, désormais oubliés de nos aïeux.
En acceptant ce tissus nous ne montrerons certainement pas notre volonté moralisatrice à ces hommes et femmes mais aussi à ces gouvernants qui essayent de garder la laïcité au milieu du village, menant une lutte à mort avec l'obscurentisme.
Un exemple rétrograde le code de la famille algérienne.

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article535

Jean-Philippe

Je ne pense pas que reprendre les luttes catho-laïc va faire progresser le débat. Pour ma part, les curés n'ont rien à faire dans 'la chambre à coucher' et les dernières interventions du pape sont des modèles d'intolérance et de sectarisme.

Un scientifique prétend que si vous jetez une grenouille dans l'eau chaude, elle va bondir pour s'enfuir. Par contre, si vous la jettez dans l'eau froide et que vous l'a mettez à chauffer, elle se laisse cuire. C'est exactement ce qui se passe ici. Au nom de la tolérance, nous avons permis le voile en rue, puis dans certaines écoles, maintenant, ce sont les cours de gym séparés, les cours de boucherie (à cause du porc) qui sont supprimés, le sapin de noël enlevé au palais de justice, etc... A quand l'obligation du voile pour les femmes non-musulmannes ? Ou l'interdiction de vente d'alcool en Belgique ? Chaque jour, nos libertés laïc sont grignotées et personne ne dit rien.

A contrario, prenons un exemple choquant: Imaginez une femme habillée de cuir avec un collier de chien autour du cou. Il ne faudra pas 5 secondes (et c'est heureux) pour que les autorités interviennent (avec raison) pour faire cesser ce scandale. Alors pourquoi accepte-t-on qu'un homme impose, non plus seulement le voile, mais quasiment la bourka à sa femme ? Qu'il l'asservisse telle une esclave ? Qu'il puisse la répudier (vu la nouvelle loi sur le divorce) ? Et que de part sa pensée philosophique, lui donner moins de valeur qu'à un homme en tant qu'être humain ? A quand la polygamie et la constitution de harem ?

StephanPire

@op

pas vraiment laïc de sous-entendre que le catholique est clean et que le musulman est arrièré.

op

Curé exclusivement mâle célibataire qui donne des conseils matrimoniaux ne caillasse pas les femmes adultéres,ne tabasse pas un homme qui boit de l'alcool,ne jete pas de l'acide sur une femme qui n'a pas son voile,ne proclame pas de fatwa à l'encontre d'un écrivain,ne marie pas des fillettes avec des adultes
.....................
Ceci ne mettant pas de coté le lourd passé de l'église ni la pédophilie bien sur!
.........................
Et encore moins ternir la lumière des grands penseurs de l'islam et leur brillante civilisation.
..........................
Comparons ce qui est comparable même en bon laïc, au sens civil et non religieux du terme.Cela rendra service à tous le monde.
...........................
désolé de vexer quelqu'un éventuellement, ce n'est pas du tout le but, merci d'avance

une opinion parmi d'autres!

Stephan Pire

@pourlebonsens


Et curé exclusivement mâle et célibataire qui donne des conseils matrimoniaux ? Ca représente quoi ?

Stephan Pire

Je viens de détecter une erreur Marketing d'Alain sur son texte:

"Nous avons été, Anne Marie Lizin et moi, les premiers...". Il y a des noms avec lesquelles mieux ne vaut pas s'associer.

pourlebonsens

'port du voile' = symbole d'asservissement des femmes

voilà ce que cela représente !

Jean-Philippe

@Stephan,

Si je me suis permis l'expression "traditions d'un autre âge", c'est qu'elle me vient d'une connaissance Tunisienne qui me faisait remarquer que dans son pays, rares étaient les femmes qui portaient encore le voile. "Nous sommes un pays moderne avec des traditions modernes et nous en avons fini avec les traditions d'un autre âge" pour reprendre sa phrase.

Je n'ai jamais été dérangé par le port du voile, de la kippa, des tenues de nonnes, des turbans sikhs, ... en rue, tant qu'il s'agit d'une signification réelle et non de prosélitisme religieux ou philosophique.

Afficher ses convictions de cette manière est agressif. Se promener avec un t-shirt à la gloire de 'papa' l'est encore plus :-)

Comment pouvoir discuter ouvertement de tous les sujets avec une personne qui vous impose ses barrières philosophiques comme autant de tabous infranchissables. Cela peut également être perçus comme une provocation. S'il arrive à certains hommes de siffler les filles qui portent des mini-jupes en rue (n'en dépalisent aux féministes), d'autres pourraient se sentir agressées dans leur désir de "libérer la femme" des contraintes que leur imposent les hommes. Car, dans le cas de l'islam, force est de constater que les contraintes vestimentaires sont surtout féminines.

Je partage votre avis lorsque vous dites souhaitez laisser s'exprimer la personne sans frein. A son tour qu'elle n'en impose pas aux autres.

Stephan Pire

@Jean-Philippe

Je n'aime pas trop le "traditions d'un autre âge".

Pâques, Jésus, Te Deum, et bien d'autres peuvent être aussi qualifiée de traditions d'un autre âge.

Si les enfants d'immigrés, dans le même schéma que leur alter-ego italiens, sentent monter en eux un besoin de s'affirmer au niveau de leur identité, j'estime alors que c'est un point positif de la société dans laquelle nous vivons.

L'émigrant 1ere génération a préféré pour des raisons évidents se cacher et se conformer au moule belge. Je ne pense pas que son attitude a été bénéfique à la Belgique.

Ce qui est bénéfique à la Belgique, comme ça l'a été pour de grandes métropoles telles que Londres et New York, c'est que tout le monde puisse se sentir chez soi, sans jugement néfaste d'autrui et pouvant s'adonner à sa culture personnelle même si elle peut paraître désuette à celui qui ne la comprend pas.

La seule restriction valable est que la liberté de cet individu ne peut pas empiéter celle d'un autre. Pour le reste, autant exploiter le potentiel complet de la personne en le laissant s'exprimer sans frein.

Jean-Philippe

UNIQUE!!! Céline Fremault (CDH)Entendu ce matin sur RTL «Ce que je ne supporte pas, c’est l’hypocrisie de la question. Ca ne sert à rien de prendre position avant les élections. »

Je pensais avoir tout entendu en politique, mais ça c'est géant. Je propose de voter les yeux voilés, comme ça on ne saura pas pour qui on vote. Pourquoi pas tirer les élus au sort ?

Redevenons sérieux: Et c'est des partis comme ça qui prétendent détenir la situation pour nous sortir de la crise ? B'en mon colau, on n'est pas prêt de voir le bout du tunnel

Jean-Louis Leroy

Je suis libertarien et je considère que tant qu'il y a un enseignement financé en prélevant un impôt sur tous, il doit être un *service* et n'a pas vocation à imposer telle ou telle tenue ou conviction aux (parents des) élèves.

Par contre, j'ai été agacé de constater que la cantine de l'école primaire que mes enfants ont fréquentée il y a quelques années à Evere ne servait *jamais* de porc. L'Eurabia progresse, me dis-je alors.

Donc en résumé : oui au voile et au porc à l'école !

Jean

Ma soeur (haute militante environnementaliste) est une des adeptes du sinistre Ziegler. Gauche suisse ultra, député avec qui je me colletai fin '90s lorsqu'il vint débiter son fiel sur Bruxelles.

J'osai demander à ma soeur où elle avait acquis sa conviction sur les faits qu'elle me décrivait. Elle me sorti alors un des torchons à couverture rouge signé Ziegler en montrant du doigt "c'est écrit là, noir sur blanc".
La pauvre! Je comprends pourquoi au sein d'une famille on conçoit des gens assez brillants et de pauvres crétins. Hasard de génétique ou psychologie profondément ravagée? Réponse : la deuxième.

op

Après l’anti-religion voici la secte des jean ziegler devenir la religion au combien révélée de la haine de l’occident.
Ou comment survivre sur une planète que l’homme blanc n’a cessé de détruire, d’humilier, et de conquérir. Et bien tout simplement sabordons le navire qui nous porte depuis tant de siècle.
Comme disait Lénine faisons table rase du passé.
Oublions que les impérialismes aztèques, incas, otomans,arabes, bantous, et leurs cortèges de sacrifices, d’esclavages et de massacres en tous genre
Cela pourrait faire tache au musée de l’homme d’être en admiration devant de plus grands impérialistes que nous.
Et comme le disait les "monty pythons" dans "the life of brian": What have the romans done ?
C’est valable aussi pour les grecques et les pères de l'église !

Un laïc qui n'oublie oublie pas ses racines, bon week-end "maussad" à tous

alex

"ma grand-mère en pleurs après avoir débarqué un jour de novembre froid à Liège. Elle voulait reprendre le premier train pour l'Italie! Tant l'environnement lui semblait hostile à tous points de vue"

Mais Dante, ça, c'est une chose normale. 'Savez, ça vaut ce que ça vaut, mais je me suis installé à londres à un moment, dans un quartier pourri, et je me suis dit aussi un moment "qu'est ce que je fous ici?".

Puis en m'installant en France par la suite, même avec le soleil, même réaction: "est-ce que ce n'est pas une connerie?"

J'ai eu aussi envie de rentrer chez moi.

Ca, ce sont des réactions normales. Puis après, on s'adapte. Avec humilité, avec respect, on s'intègre. Ca prend du temps.

Votre grand mère est arrivée à une époque terrible ou les devanteures des cafés belges affichaient "ici, pas de macaronis". Et pourtant les italiens se sont intégrés, quelle leçon. Regardez ou vous êtes par rapport à vos ayeux qui sont arrivés en train vapeur. Imaginez-vous que cela aurait été le même si par arrogance les immigrés des générations précédentes avaient imposé leurs idées et crée le ressentiment de la population?

Mais non. Les italiens et les autres ont bossé. Ils se sont intégrés. On les a mal reçus, on les a envoyé à fond de mine, et ils n'ont rien demandé.

Votre grand mère n'a pas gueulé pour avoir des spaghettis halal à l'école de ses enfants, ni pour pouvoir les mettre à l'école avec la coiffe traditionnelles des Pouilles, si tant est que cela existe.

Je n'ai pas gueulé pour installer une friterie dans mon village de France, je n'ai pas demandé que mes enfants aillent à l'école avec un chapeau de gilles de bonche, je n'oblige pas ma femme a rester à la cuisine.

Et pire cela serait si, en plus, je revendiquais pour des valeurs contraires à celles de mon pays d'adoption. Mes enfants en uniforme SS à l'école. Bin quoi? C'est mon droit d'exression politique, non? Ma liberté d'opinion, non?

Je la ferme, et je m'intègre. Voilà la différence. Un peu d'humilité.

Philomèneàtout

Les gens de terrain (ceux pratiquant forcément... la sociologie appliquée) sont sujet à un profond dilemme. Ils s'opposent à ceux voulant enseigner "leur" sociologie sur des bases souvent dogmatiques, sinon après avoir vécu des expériences personnelles trop faussées que pour valoir en tant qu'échantillon représentatif.

Si vos lecteurs et intervenants sont intellectuellement honnêtes, peut-être peuvent-ils penser à des exemples identifiés parmi certaines personnalités-types en sociologie, philo et histoire de nos chères universités et Grandes Ecoles? J'en tais les noms, à chacun de réfléchir un peu sur l'imbibation mentale.

Les premiers cités perçoivent eux clairement le phénomène de repli identitaire, y compris chez les 2e-3e générations. Repli accompagné de secousses intérieures et dans les groupes "ethniques". D'autant que ceux qui y sont sujets ne figurent malheureusement pas parmi les plus cultivés ou les mieux alphabétisés (un euphémisme). Ils subissent facilement les pressions du milieu (menant à une vie en repli sur soi et entre eux, en bandes).
Ajoutez-y l'empreinte laissée dans l'inconscient social par des parents nostalgiques et/ou déracinés, plus la fréquentation vite forcée des mosquées et cercles du vendredi, deux milieux qui renforcent ce penchant jusqu'à l'exacerber. D'où les clivages accentués.

Ceux parmi nous issus de milieux occidentaux cathos (mais qui en ont perdu les références depuis longtemps) devraient accepter ce constat fondé sur l'observation neutre et pratique. Je doute toutefois qu'ils parviennent à transposer culturellement, sans céder à nouveau à leurs préjugés et dogmes...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan