Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« 29 législations pour la dernière séance du PCF ! | Accueil | Demain : un mouveau blog, un nouveau site »

30 avril 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vieux socialo repenti

@ Kaly Méraud, euh pardon, Pierre-Yves (;-) ;-) ;-)

Le vieux vinyl tourne et tourne toujours?
et @ Jean-Philippe: on est à la manivelle?

leçon de choses humaines: le vinyl s'use, et les redites n'alimentent que le goût des accros bloggeurs à se répéter. D'ac, Jean-Philippe?
Jouons (enfin) au plus fin?

Pierre-Yves

En effet, je repensais à ces subventions, pour me dire que c'est d'autant plus malheureux qu'elle (la cocof) est paraît-il desargentée...

Jean-Philippe

Nous voilà fort éloigné des subventions qui faisaient l'objet du post du Sénateur. J'y pensais hier en examinant les bons joints à mon ticket de caisse. On me file toujours ceux pour les produits que je n'utilise jamais. J'aurais préféré une ristourne linéaire sur mes achats.

[mais c'est ainsi...] Pourquoi, parce que vous le dites ? Puis-je reprendre un de vos adages du passé: Comme on ne peut pas prouver qu'il y a agissement frauduleux de la part du MR, c'est qu'il n'y en a pas. :o)

Enfin, les gens du MR qui ont raté le SELOR n'ont pas été engagé ensuite "par miracle" parce qu'ils avaient la bonne carte de parti en poche. Ils ont tout simplement tenté leur chance lors d'une autre session.

Georges Octors, alors qu'il était encore chef de l'orchestre national avait eu cette phrase célèbre: "J'avais demandé un clarinettiste et un violoncelliste et j'ai eu un socialiste"

Pierre-Yves

Vieux socialo et Jean-Philippe,
J'ai aussi lu que les gens du MR avaient ratés les assessment du SELOR faute de compétence, c'est quand même pas la faute du PS...
Pour le reste, à la différence de vous, je reconnais que cela se fait dans les partis, au PS, au CDH et sorry, au MR aussi...
Vous ne voulez pas l'admettre, je n'y puis rien, mais c'est ainsi...

Jean-Philippe

Pierre-Yves,

Vous avez raison. Je poserais la question au seul membre MR du cabinet Daerden qui sert d'alibi politique à 'papa'.

Quoi qu'il vous en déplaise, vous ne m'entrainerez pas dans la fange socialiste. Les quelques cas de nominations partisanes que vous soulignez de la part du MR ne sont que l'arbre qui cache la forêt des milliers de nominations du PS. J'irai même plus loin, si nomination il y a eu de la part du MR, c'est parce que la procédure en place (telle qu'inventée par le PS) nécessitait une telle nomination.

Oui, Monsieur, nous faisons de la politique autrement et nous avons la volonté de le faire. Si vous citez vos exemples, je me ferais un plaisir de publier les noms des nominations faites par: A-M Lizin, Laurette Onkendael, Van Cau, Happart brothers, Maria Arena, Daerden père et fils, Demotte, Di Rupo, ...

Oui, un seul diplôme suffit pour entrer au SPF Finances et y faire carrière... tant que Didier Reynders est ministre, après...

Vieux socialo repenti

Hé Pierre-Yves, pas lassé de nous rejouer ton vieux vinyle pour la 999e fois?

Parle-nous vite de la manière (peu déontologique) où fonctionne le SELOR quand il s'agit d'embaucher des encartés PS. Hors ces quelques MR, dont on sait - à en être usé ou lassé - que tu ne les portes pas dans ton coeur de militant des gauches interlopes, façon PTB & Co ou chez le cheik bruxellois.

Parle-nous autant de la manière (peu déontologique, c'est un euphémisme) selon laquelle on nomma récemment en R.W., suivant des examens et procédures bidons (relire la presse), cette grosse vingtaine de Niveaux 1 curieusement encartés à 98,9% au PS (ce qui en fait une promotion de style stalinien).

Enfin prétendre, comme tu ne cesses de le ressasser, qu'il suffit de s'adresser au Ministre en charge pour passer la barre au fédéral, c'est vite oublier qu'à ce niveau-là, on joue en multipartite!
Alors, mieux vaut raisonner sur base des cas statistiques. Ici on sait que l'effort à accomplir chez les rigidifiés mentaux (particulièrement ceux des gauches, car il en existe dans toute l'espèce homo sapiens sapiensis), ça relève du surhumain.
Dérouille donc tes synapses avec un peu de Décaltout?
Au besoin, si le vinyle est encrassé, nettoie avec un peu de bleu de méthylène. |:o

Pierre-Yves

Jean-Philippe,
En effet, pour entrer au SPF Finances, un diplôme suffit.
Pour espérer une prom, il faut par contre passer par le cabinet Reynders...
De nouveau, vous tombez dans le travers consistant à vouloir faire croire que le MR serait le seul à ne pas politiser les désignations. C'est faux: l'ensemble des partis (sauf Ecolo...pour l'instant?) le font. Autant l'avouer...
Vous n'allez pas m'obliger à revenir avec cette histoire de greffière du Brabant en plus du SPF FInances quand même? Ou l'ancien Chef cab Michel Jr à la Région?
Notez, moi à la limite, cela ne me dérange pas. Ce qui pose problème, c'est de vouloir faire croire que le MR serait le seul à ne pas "pratiquer la chose"... Or tant dans le passé (exemples "régionaux" que je cite) que dans le présent (Finances) tout prouve que le MR politise. Désolé...

gaulois

Intrigues, courtisanes et eunuques (mentaux), apparatchiks de palais, malversations en pagaille, hypocrisie d'un pouvoir absolu sur le bas peuple. Tels sont les signes d'un collapse annoncé.

En ayant suivi ce soir l'intéressant docu ARTE sur la déglingue des empereurs chinois entre les 15e et 20e siècle, j'ai eut le sentiment que l'Imperatore Elio-du-boulevard est en train de vivre son dernier règne.
Les empereurs chinois avaient mis la Chine par terre, en l'apauvrissant terriblement. Les communistes de Mao ont prolongé la chose en une variante, jusqu'à Deng Shiao Ping qui amorça un virage et des purges utiles.
Nos socialistes sont allé à l'école des deux pouvoirs entremêlés.
L'histoire se reproduit en variant simplement la forme.
Espérons une relève d'une autre culture que celle du poing levé et des mélopées de l'Internationale! €:o)

Séb

C'est incroyable! Alors qu'il y a tant à faire avec tout cet argent...: formation avec débouchés, infrastructures légères, amélioration du cadre de vie qui laisse par endroit fortement à désirer, dvlpt de la vie économique locale... Non, on préfère saupoudrer et se donner bonne conscience en arrosant ces terribles inventions socialistes que sont les ASBL au fonctionnement, financement et résultat parfois (souvent?) douteux.. Aucune évaluation en terme de résultat... Mais qu'est-ce que ce pays? On se croirait encore au XIXème siècle. Il est temps d'envoyer les conservateurs de la gauche populiste dans l'opposition!

Jean-Philippe

Pierre-Yves,

Connaissez-vous le greffier du parlement wallon ?Sans doute que non, et pour cause, il est MR. Comment est-il arrivé là ? Simple, pour une fois (je dois l'avouer à la surprise générale), la majorité PS-CDh a accepté de faire un concours ou seul la compétence serait prise en compte.

Faut-il en conclure que les plus compétents sont au MR ? Disons qu'ils n'ont pas besoin de 'coup de pouce' de camarades bien placés pour faire apprécier leur valeur. Naturellement, cela fâche. Mais, il n'est nulle besoin d'avoir une carte du MR pour travailler au SPF Finances. Un diplôme suffit. C'est ça la différence.

Je prends acte que vous admettez que Didier Reynders a fait beaucoup depuis 1998 (Oups pour mon erreur dans le message précédent)

Pierre-Yves

Jean-Philippe,
Je prends acte que vous partagez mon analyse du SPF Finances.
Il est quand même "géré" par Reynders depuis 11 ans ceci étant.
Et pq est-ce que je hurle au loup? Tout simplement, Jean-Philippe, car le MR et singulièrement son président tente de faire penser qu'avec lui "ce serait différent" (sous-entendu: par rapport au PS).
Or, on voit dans les pratiques aux Finances que c'est le même (si pas pire?)...
Sans doute pas aux mêmes endroits, mais bon 1er mai malgré tout, camarade :o)

Jean-Philippe

Pierre-Yves,

Félicitations sincères si aujourd'hui vous avez su tirer votre épingle du jeu et avoir un plantureux salaire. Est-ce que vos revenus actuels ne vous rangent pas dans la catégorie des 'nantis' tant décriée par EDR ? ;-) Puis-je vous faire encore remarquer qu'il n'est nullement indispensable d'avoir de "gros revenus" pour être libéral. Il suffit d'aimer la liberté, la démocratie, la justice, ... mais je ne vais pas vous redire ce que vous savez déjà.

Pourquoi le droit de tirage coince au niveau des cathos ? Je l'ignore. Sincèrement, je ne me sens pas concernés par ce genre de querelles de cloché.

Dites-moi pour savoir ce dont parle et ne parle pas le livre du Sénateur, vous devez l'avoir lu attentivement. ;-)

A propos de Didier Reynders, il est facile de critiquer une personne qui agit beaucoup (Par rapport à des ministres discrets dont on entend si peu perler qu'on en ignore même le nom), qui est parfois forcé de prendre des décisions dans l'urgence pour éviter à des milliers de travailleurs et des millions d'épargnants de tout perdre, même si cela égratigne quelques actionnaires bien 'nantis', bien 'capitalistes' et selon vos critères "Libéraux". J'attends le même courage d'EDR.

Si le SPF Finances a été la cible d'un feu croisé, tant de la part de nos petits collègues du PS que de ceux du Nord, c'est simplement parce que Yves Leterme et Jo Vandeurzen sont tombés sur l'affaire Fortis. Deux flamands, deux CD&V. Il fallait qu'un francophone tombe et libéral de surcroît. Naturellement, on peut toujours compter sur nos 'amis' socialistes pour en rajouter une couche dans ces cas-là.;-(

Politisation ? Le SPF Finances n'a pas attendu DR pour être politisé. Ses prédécesseurs, socialistes et sociaux-chrétiens n'ont pas de leçons à nous donner. Je parlerais plutôt de ré-équilibrage. Naturellement, dès qu'on ne nomme pas un socialiste, vous hurlez au loup. Vous voulez qu'on parle de la politisation des administrations Daerden, Happart, Dupont, Van Cau, Donfu, Demotte et consort ? Sans parler de Onkendael à la justice, qui a même réussi à faire engager son époux comme avocat de l'état.

Fraude fiscale: C'est un sport national! Vous le savez. Naturellement, celle-ci se pratique à une telle échelle qu'il est très facile de trouver des cas de fraudes avérées. Ceux qui les ont dénoncées sont souvent des fraudeurs qui ont été attrapés et qui disent: "Pourquoi moi et pas lui ?" en pleurnichant. La réponse est simple: Parce que le SPF Finances n'a pas, vu l'ampleur de la tâche, assez de personnel pour contrôler tout le monde. Et comme chaque fois qu'un fonctionnaire est engagé, vous criez "politisation", ça va encore prendre du temps. Naturellement, j'admets qui si on se met contrôler les cabinets d'audits de la région Wallone, au risque de trouver quelques cadavres bien juteux. D'où vos cris d'orfaie.

Désorganisation administrative: Lors de sa prise de fonction, il y a 10 ans, Didier Reynders a dit ne pas craindre le bug de l'an 2000 dans la plupart de ses services. Pourquoi ? Parce qu'il n'y avait pas d'ordinateurs!!! Alors, pour ce qui est de la désorganisation des services, disons plutôt qu'il a mis au travail des camardes syndiqués qui végétaient depuis des années et que cela ne leur plaît pas. Du coup, ils font TOUT pour casser l'outil, comme les tisserands face aux métiers à tisser de Jacquard?

J'aime aussi participer au 1er mai, mais sans doute pas au même endroit que vous. :-)

Pierre-Yves

Jean-Philippe,
En effet, cette idée de droit de tirage est intéressante...
On la promet d'ailleurs pour le finacement des cultes depuis des années, mais je pense que cela freine au niveau catholique, je me demande bien pourquoi???
Mais sinon, cette idée est vraiment intéressante, je vous rejoint.
Ex-chômeur, hé oui, avec 2.000 e il y a moyen de bien vivre, comme quoi, ces rêves de gros revenus, c'est vraiment un truc libéral!
Je n'ai pas participé au concours, car comme je l'ai déjà expliqué, le livre du Sénateur qui se veut "neutre/bonne gouvernance" ne dit pas un mot sur la gestion MRiènne du SPF Finances (or il y a ENORMEMENT à dire: politisations, fraude fiscale tolérée, désorganisation administrative - voyez l'image que Reynders donne de la Wallonie en Flandre). J'en conclu que pour le Sénateur, c'est de la bonne gouvernance.
Vous imaginez que lire ce genre de livre incomplet ne m'intéresse en effet pas, j'aime autant participer au 1er mai, en effet...

Ex-chômeur

Dante,
si vous bossiez à cette heure, un certain Pierre-yves devait par contre être en train de préparer les tribunes et/ou discours de circonstance.
Raison pour laquelle il rata le concours.
A moins bien sûr qu'il lui parut insupportable de devoir communiquer ses coordonnées pour recevoir un modeste cadeau, lui qui s'enrichit déjà à plus de 2.000 €/mois en net (c'est à dire à peine mieux que le minimum de pauvreté que le socialiste moyen ne se caricature dans les discours du PS). ;-)

Dante

très injuste le concours d'AD. A 16:00 je bossais avec un sens de l'abnégation rare pour de développement de la multinationale qui m'emploie généreusement et pour le capitalisme en général. Quand je vous dis que les libéraux sont inéquitables... -)

Christian

Allons restons positifs. Je souhaite un excellent 1er mai à tous les courageux travailleurs (mais aussi aux malheureux sans emploi..) qui viennent blogger sur le ste du Sénateur.

P.Sauveur

Oui, Jean-Phil est absent pour tout le WE... Il m'a dit de vous dire qu'il préfèrerait le jeu Farcry 2 ou COH Tales of Valor OU les 2 en DVD. Merci de me les envoyer chez moi, je les mettrai dans sa " boite ". Ah ah... Demain attention, les chômeurs et profiteurs de gauche fêtent leurs gouttes de sueurs ... qu'ils n'ont jamais versé au boulot ! Pour ça le coude travaille bien ( y a même des hommes rouges qui se rasent les aisselles pour ne pas sentir quand il font le salut bolchévitch...si si ) , alors comme dit Roumanoff: On ne nous dit pas tout et Santé !

Alain Destexhe

@jean philippe

Bravo,
merci de m'envoyer vos coordonnées at destexhe@senators.senate.be

Lombard

Daerden ? Comme je l'ai dit sur un autre site: Je suis revenu exprès en Belgique pour le début Mai, voir la famille et si Tarass Boulba n'a pas acheté une plus grosse voiture etc... Et SURTOUT, comme l'année passée, pour aller voir les affreux à la Maison des 8 Heures ( QG du PS ). Ils s'y étaient installés en terrasse Van Cau, Van Gompel, Declercq, Cariat et les autres pour narguer le Montois virulent et le huer ! Du bon Benny Hill. Un bon CTS avec fromage, c'est cela mon 1er Mai avec ces trous de b.... ! Veel plezier, on va encore parler du brave Wagner à mon avis !

Vincent

Je réitère ma question...

A-t-on une idée du budget annuel gloabl consacré à ces 'quelques' subsides?

Laurent Clarke

Je pensais voir plus de messages à 16h...
Si je n'étais pas en plein travail, j'aurais bien participé au concours.
Le livre du Sénateur est sympa.

Jean-Philippe

Benoît CEREXHE

Ministre-Président du Collège, chargé de la Fonction publique et de la Santé, est compétent pour :
le secrétariat et la chancellerie,
la coordination de la politique du Collège,
la saisine du Comité de concertation « Gouvernement fédéral - Gouvernement des communautés et des régions »,
les relations avec la Communauté française et la Région wallonne,
les relations internationales, en concertation avec Madame Françoise DUPUIS,
la fonction publique,
la politique de la santé, telle que prévue à l'article 5, § 1 er , I de la loi spéciale (1) et à l'article 3, 6° du décret (2).

Charles PICQUE

Ministre-Président du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, Membre du Collège, chargé de la Cohésion sociale est compétent pour :
la cohésion sociale, telle que visée à l'article 5, § 1 er , II, 3° de la loi spéciale (1) et dans les limites fixées par le décret (2) à l'article 3, 7°, et les infrastructures y relatives.

Evelyne HUYTEBROECK

Ministre, Membre du Collège, chargée du Budget, des Personnes handicapées et du Tourisme est compétente pour :
le budget,
la politique d'aide aux personnes handicapées, telle que prévue à l'article 5, § 1 er , II, 4° de la loi spéciale (1), en ce compris le service à gestion séparée, et les infrastructures y relatives,
le tourisme, tel que prévu à l'article 4, 10° de la loi spéciale (1)

Françoise DUPUIS

Ministre, Membre du Collège, chargée de la Formation professionnelle, de l'Enseignement, de la Culture et du Transport scolaire est compétente pour :
l'enseignement (3),
l'enseignement provincial (4),
la reconversion et le recyclage professionnels, tels que prévus à l'article 4, 16° de la loi spéciale (1), et la formation professionnelle et permanente des Classes moyennes, en ce compris la tutelle sur les établissements concernés,
la politique culturelle, telle que définie à l'article 4 de la loi spéciale (1), à l'exception des 9°,10° et 16° et dans les limites fixées aux articles 60 à 62 de la loi spéciale du 12 janvier 1989 (5)
la politique culturelle telle que visée à l'article 83quinquies de la loi spéciale du 12 janvier 1989 (5),
le transport scolaire tel que prévu à l'article 3, 5° du décret (2),
les relations internationales, en concertation avec Monsieur Benoît CEREXHE.

Emir KIR

Ministre, Membre du Collège, chargé de l'Action sociale, de la Famille et du Sport, est compétent pour :
les infrastructures sportives telles que visées à l'article 3, 1° du décret (2),
l'éducation physique, les sports et la vie en plein air tels que visés à l'article 4, 9° de la loi spéciale (1),
l'action sociale et la famille, en ce compris les infrastructures qui y sont liées.

wallagonie

La subsidiologie : J'adore ! (copyright ?)
Tout cet argent (combien ?) pour peut-être pas s'occuper des vrais problèmes des gens (copyright CDH-MILQUET-CDH) est désolant.
A Liège, bientôt un big subside pour créer un tram afin de croire à nouveau en l'avenir.
A moins qu'après les élections, on (qui ?) soit obligé de se serrer la ceinture pour remettre les comptes progressivement en ordre, mais..., pas un mot à personne !

Bééééééééééééh

1800 ASBL recevaient des subsides de la RBC. A la COCOF, c'est 3 400 entités (!)
Beuuuuh, c'est donc de là que vient le terme de asaupoudrage politicien?

Niveaux communal, provincial, autour des entités para-public, ce ne semble pas différent.
Un cousin m'a raconté que dans la commune d'Ixelles, au temps de l'ancien régime PS-CdH-Ecolo 2000-2006, la prolifération de ces mécanismes redistributifs s'était chiffrée par une inflation à 3 chiffres, hein Pierre-Yves? On ne vous a pourtant pas lu en train de blâmer la chose, si près de chez vous?

Ajoutez à la chose la création des "chèques cadeaux" du politique sur nombre d'aspects de vie en société. Imaginez le chèque-cadeau PS destiné aux camarades qui bèlent le mieux à longueur d'année.

De tout ceci, je comprends pourquoi j'apprécie davantage le secteur privé. :o)

Derridder

1000 balles ... en francs Suisses j'espère ? Matahari parlait en balles aussi, avant son exécution devant le peloton elle a lancé :" C'est bien la première fois que l'on aura mon corps pour 12 balles ! " , on ne sait pas si c'est en Français ou en Néerlandais, ils sont tous morts maintenant.

Un lecteur

En Wallonie, on fait encore mieux : 127 pages du Moniteur remplies de subventions publiques, dans le dernier budget.

http://saper-aude.net/2009/04/23/largent-des-wallons-et-linteret-general/

Jean-Philippe

Pierre-Yves,

La vérité serait-elle au milieu du chemin ? Pourquoi l'état doit-il subsidier des emprunts ? Ne peut-il laisser cela aux gens dont c'est le métier ? Naturellement, l'état veillera, au moyen d'une loi cadre, à organiser les conditions de ces prêts pour les différentes catégorie de citoyens. Le financement se fera par une réduction d'impôts en fonction du nombre de prêts réellement accordés. (Pas de réduction linéaire). Le contrôle des banques étant éprouvés (du moins en théorie), il n'est nul besoin de faire appel à des réviseurs bien connus pour ce faire. Tout est clair, transparent à la vue et au su de tous. Il en va de même pour les subside de toute sorte.

Un exemple, si je fais des travaux à une maison ancienne, la TVA est réduite. Une simple déclaration suffit. Pourquoi ne pas dire à chaque citoyen, en fonction de vos revenus déclarés l'année précédente, vous êtes éligible pour une prime ou un subside d'un montant spécifié pour les matières décrites. Via un site intrenet, il est très facile de fournir ce genre d'information à chaque citoyen. S'il entreprend des travaux par exemple, il pourra, soit les financer sur ses deniers propres et porter les factures en réduction de ses impôts, soit recevoir une réduction de l'entreprise qui effectue les travaux et celle-ci pourra la récupérer via sa propre déclaration fiscale, soit obtenir un prêt à 0% auprès d'une banque et le montant de ce dernier (et les intérêts réels) seront déduit des impôts de la banque. Je sais que cet exemple est imparfait et qu'il peut faire l'objet de nombreuses critiques. C'est une simple illustration d'une piste de réflexion pour redistribuer l'argent des impôts vers les citoyens.

Le 'matching ground' est également une possibilité, s'il est correctement mis en place.

Je reste favorable à une réduction de l'impôt. Tout dans la poche du citoyen contribuable, qu'ils soit électeur ou pas.

Laurent Clarke

En Région wallonne, c'est pareil. Son budget est rempli de subsides.

Vincent

Si je ocmprend bien, on donne des subsides à 5200 "ASBL" (1800+3400)?

Heu, on ose parler du montant total annuel ainsi distribué?

Ljuveaux

Les libéraux ne sont pas contre la suppression des subventions subventions mais avec audit, contrôle et par exemple mixage apport public et privé (matching ground) comme cela se faitd ans beaucoup de pays.

Pierre-Yves

Jean-Philippe,
Pour les subventions, je suis plus nuancé et je pense que toutes ne sont pas "utiles" en effet.
Par contre, je suis en effet plus circonspect sur "tout dans la poche des citoyens électeurs via la fiscalité" car je pense en effet que l'Etat doit moduler une certaine redistribution: exemple, je trouve normal que des prêts soient octroyés via des conditions de revenus (à ce propos, je suis fort critique du système d'Antoine qui accord un prêt jeune sans aucune condition de revenu).
Et en écrivant cela, je suis conscient qu'avec le mécanisme que je décris, la plupart des initiatives m'échappent, vu que j'appartiens à la classe moyenne aisée (2.000 € net pas mois)...

Jean-Philippe

Il existe, sur ce blog, des partisans de la subventions. A la lumière de ceci, j'espère qu'ils comprendront que les libéraux souhaitent la suppression de tout ce 'foutoir' et qu'ils préfèrent redistribuer l'argent de manière équitable à tous les citoyens via des réductions d'impôts. Cela assainira la situation. La transparence est garantie. Les richesses sont réparties de manière égale en fonction de la contribution de chacun aux recettes de l'état. La réduction de l'împôt n'est pas la suppression de l'impôt. L'Etat a pour mission d'assurer la financement des hôpitaux, de l'éducation, des CPAS, des forces de l'ordre, le maintien des routes et autoroutes, des communications,... Nous devrons toujours payer des impôts, mais moins et leur finalité sera facilement vérifiable.

Par contre, il en sera fini de la nébuleuse des ASBL et associations diverses aux projets flous, au budgets incertains, aux comptabilités foireuses, voire inexistantes, aux réalisations fantaisistes mais qui coûtent un max aux contribuables.

François

Pour un peu mieux comprendre de quoi il s'agit, il suffit de se rendre sur la FAQ du site web :
http://www.cocof.irisnet.be/site/fr/faq

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan