Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Annulation de la désignation des délégués Wallonie - Bruxelles | Accueil | 50 dates clés de l'Histoire de Belgique »

05 mars 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

A. de Tocqueville

Dommage toutefois que Rufin ait été nommé à Dakar après ralliement à Nicolas Sarkozy. De même que l’épée de l’Académie française qu’il convoite en disant du bien de son prix littéraire. Mais il reste un homme remarquable à dénoncer les errements du business de la charité.

op

Comme quoi il y a enfin un réveil francophone sur des sujets aussi sensible pour la pensée que l'écologie.
Il y aura néanmoins fallut du temps et des larmes quand les Luc Ferry et Claude Allègre sonnaient l'alarme de la critique scientifique et bien avant encore l'excellentissime et regretté "Revel Jean-Francois" bête noir du terrorisme intellectuel de la gauche dogmatique (La connaissance inutile,grasset,1988),sans doute un livre victime des autodafés des prof d'unif nostalgiques du pacte de Varsovie et porteur de valise du fln.

Pour l'Afrique malheureusement ce continent en retard sur tous les autres aiguise les appétits immenses des pays émergents.
la prochaine étape sera sans doute l'établissement de base militaire des pays émergents? L'Iran ayant un projet de base en Érythrée avec une raffinerie had hoc?
Rien de bon pour les populations africaines qui continueront à s'entasser dans des mégalopoles insalubres,insécurisée,et sans doute peu alimentée en eau potable.
En tant que européens les considérations humanitaires rejoindront les impératifs stratégiques afin de maitriser les flux migratoires et le contrôle des ressources naturelles terme qui fait bondir nos tiers mondistes lecteurs du monde diplomatique et de jeune afrique mais qui ne garantira pas la survie du vieux continent, en tout cas sans mouiller sa chemise autrement que par la méthode de papa michel et son cash flop power.
En clair notre avenir se joue aussi en Afrique dans le développement économique et social seule condition pour maitriser l'immigration et la déstabilisation politique et économique. Pour cela les européens devront s'impliquer militairement aux cotés de leurs allies africains en terme de sécurité et rendre enfin "efficiente" l'aide économique souvent détournée par des clans tribaux au pouvoir.
Oncle sam l'ayant compris bien avant nous!

op

Comme quoi il y a enfin un réveil francophone sur des sujets aussi sensible pour la pensée que l'écologie.
Il y aura néanmoins fallut du temps et des larmes quand les Luc Ferry et Claude Allègre sonnaient l'alarme de la critique scientifique et bien avant encore l'excellentissime et regretté "Revel Jean-Francois" bête noir du terrorisme intellectuel de la gauche dogmatique (La connaissance inutile,grasset,1988),sans doute un livre victime des autodafés des prof d'unif nostalgiques du pacte de Varsovie et porteur de valise du fln.

Pour l'Afrique malheureusement ce continent en retard sur tous les autres aiguise les appétits immenses des pays émergents.
la prochaine étape sera sans doute l'établissement de base militaire des pays émergents? L'Iran ayant un projet de base en Érythrée avec une raffinerie had hoc?
Rien de bon pour les populations africaines qui continueront à s'entasser dans des mégalopoles insalubres,insécurisée,et sans doute peu alimentée en eau potable.
En tant que européens les considérations humanitaires rejoindront les impératifs stratégiques afin de maitriser les flux migratoires et le contrôle des ressources naturelles terme qui fait bondir nos tiers mondistes lecteurs du monde diplomatique et de jeune afrique mais qui ne garantira pas la survie du vieux continent, en tout cas sans mouiller sa chemise autrement que par la méthode de papa michel et son cash flop power.
En clair notre avenir se joue aussi en Afrique dans le développement économique et social seule condition pour maitriser l'immigration et la déstabilisation politique et économique. Pour cela les européens devront s'impliquer militairement aux cotés de leurs allies africains en terme de sécurité et rendre enfin "efficiente" l'aide économique souvent détournée par des clans tribaux au pouvoir.
Oncle sam l'ayant compris bien avant nous!

E. G.

Et la suite , qui nous démontre à quel point les dictatures afro-sociales sont en fait des mystifications pour populations d'ignares manipulées par leur "maître":

Le Monde - L'ONU lance, vendredi 6 mars, un cri d'alarme pour le Soudan, après la décision de Khartoum d'expulser des organisations non gouvernementales.
"Avec le départ des ONG, et si le gouvernement ne revient pas sur sa position, 1,1 million de personnes ..."

la suite sur le site du journal. Cruauté ordinaire devant laquelle nos Etats régis par le droit ne savent que pleurer sans agir. Tout ça inspire quoi à notre monde d'avocats et certains politiques dits "pacifistes"?

Visiblement ce sujet n'incite pas votre Pierre-Yves et sa clique à s'émouvoir?

E. G.

Il y avait aussi une déclaration interpellante, d'autres origine intitulée
"l'Afrique qui se meurt".
Certains y font montre de procédés dictatoriaux, ainsi:
Le Monde (jeudi, via Internet): ‎
[ C'est une conséquence de la décision de la CPI de délivrer un mandat d'arrêt contre le président Omar Al-Bachir : les autorités soudanaises ont décidé, mercredi 4 mars, d'expulser une dizaine d'organisations non gouvernementales internationales. ...]

Reste donc encore beaucoup de boulot pour faire réussir là des thèses démocratiques.

José Pasbouvier

Quel acte de courage de la part de ce diplomate atypique! Notez que bien d'autres sources le dénonce.
Faut avoir vécu notamment en Afrique pour le comprendre. (*)
.................
Ecoterrorism also called ecological terrorism or environmental terrorism
= destruction, or the threat of destruction, of the environment by states, groups, or individuals in order to intimidate or to coerce governments or civilians. The term also has been applied to a variety of crimes committed against companies or government agencies and intended to prevent or to interfere with activities allegedly harmful to the environment.

http://www.britannica.com/EBchecked/topic/765758/ecoterrorism
..........................
(*) Une manifestation illustrative s'en trouve chez p.ex. les protecteurs de petits phoques qui ne font aucune allusion aux ravages humains d'origine politique au sein des pays d'Afrique. Il s'agit pourtant là de millions de vie huamines. Comme quoi on place souvent sa "sensiblerie" là où les médias incitent de nous guider, sans discernement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan