Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« La gauche et la crise du capitalisme | Accueil | Invitation le mardi 24 mars "50 dates-clés de l'Histoire de Belgique" »

12 mars 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Am

En parlant de racolage, Dupont vient d'offrir dans sa commune de Pont à Celles, un rouleau de sacs poubelle par ménage (ou plus selon la composition de votre ménage). Or, les taxes poubelles viennent d'être augmentées au premier janvier. Plutôt que de faire déplacer tous ses sujets-moutons vers les lieux où on distribuait ces sacs, il aurait pu simplement ne pas augmenter la taxe (mais l'effet de recevoir tous ces sacs auraient été moindre!).
Pas de réactions chez les moutons.
Qu'attendre des libéraux de notre commune? Rien puisque l'échevin qui a en charge les déchets est MR

https://www.pontacelles.be/Page_Generale.asp?DocID=8426&menu=405&thebtn=412&CMS_Template_ID=2

Jean-Philippe

@A de Tocqueville,
[A entendre le ministre « Nous atteindrons le niveau de la Finlande dans 20 ans », je suis pessimiste.]

Entièrement d'accord avec vous. Pour l'instant, nous sommes partis pour rejoindre celui du Zimbabwe dans 10 ans.

Débusqueur d'hypocrites

7sur7 mous rapporte - ‎Il y a 1 heure : ‎
La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) accuse le ministre de l'Enseignement obligatoire Christian Dupont d'ouvrir les portes des écoles à des organismes politiquement colorés, en autorisant les mutuelles à donner des cours théoriques pour le permis ...(voir leur site)

Comme quoi, tout est bon pour faire du "racolage sur la chaussée".
Si on en croit nos lois réfutant cette forme de prostitution - jusqu'alors pratiquée par de pauvres filles d'Europe de l'Est - on va conclure que le PS Dupont incite à pratiquer les mêmes actes via des organes mutuellistes. Or que les mêems sont chargés de prévenir toutes les maladies mentalement vénériennes (ici par le chancre rouge).
Ici les mutuelles, là les syndicats payeurs de chômeurs.
Bravo la racole, professeur Dupont!

Citoyen révolté

Je proposerai innocemment qu'on inscrive dorénavant tous les pôvres enfants de classes défavorisées à l'Ecole européenne. Elle qui nous coûte un MAX d'€ ! Ecole où ils auront toute opportunité de se faire recaler lors du tout premier examen de session.

Illustration extrême de la bêtise de ceux qui accueillent tout et n'importe qui dans des institutions chargées de façonner le futur de notre Europe qui se meurt sous les coups de buttoir d'idéologues de la bêtise à méga-échelle!

A. de Tocqueville

En tant que père de 4 élèves, je retiendrai ceci:
-la loi et les arrêtés sur l’enseignement sont beaucoup trop complexes. J’ai reçu dernièrement une lettre d’Arena sur les congés scolaires. Je n’ai rien compris.
-l’enseignement est moyen à médiocre, excepté dans quelques écoles élitistes pour lesquelles la demande dépasse largement l’offre.
-Conséquence : les cours privés et payants se multiplient pour remettre les élèves à niveau. Les années préparatoires payantes également. On assiste donc à une dualisation de l’enseignement : aux pauvres l’enseignement gratuit et assez mauvais, aux riches, les écoles prépas, les précepteurs à domicile voire un passage dans les écoles anglo-saxonnes pour « améliorer » le CV de nos chérubins et leur assurer l’emploi de demain. Rappelons que la très coûteuse Harvard offre 50% de bourses sans aucune subvention !!
- Les décrets inscription les plus insensés se succèdent. Comment a-t-on pu imaginer un tirage au sort ? On dirait la conscription en 14-18 !! Je n’ai pas de solution clés en mains mais le devoir d’un système entièrement subventionné et l’obligation scolaire impliquent que chaque élève trouve une place.
- A entendre le ministre « Nous atteindrons le niveau de la Finlande dans 20 ans », je suis pessimiste.

Am

Il ne faut pas compter sur les enseignants pour bouger contre le décret. Un matin, à la salle des profs, mes collègues ont loué Dupont. Pourquoi? Parce qu'ils viennent d'être nommés (avec effet rétroactif sur le salaire), parce que le pécule de vacances va être augmenté, parce que Dupont a dit que les enseignants seront payés selon leur diplôme (effet d'annonce, ce n'est pas vrai pour mon salaire!, mais l'effet d'annonce est plus fort que mon témoignage. Si DUPONT l'a dit, c'est que c'est vrai!)...

Et quand je leur ai parlé du décret DUPONT, ils étaient tous contre!!! Entre leur portefeuille et l'intérêt général, leur choix est fait.

Je parlerais d'un autre problème. C'est celui de la violence des élèves. Je pense que la population comprend assez bien les revendications des TEC quand des chauffeurs sont victimes de violence. Or, nous le vivons tous les jours. Ces jeunes avant ou après de monter dans le bus sont à l'école. Je pense que cette question est taboue auprès de nos syndicats. Y a-t-il eu un seul arrêt de travail pour dénoncer cette violence?

l'apparatchik

Bonjour,lorsque le décret mixité est revenu modifié pour la rentrée 2009, j'ai pris ma plume et addressé une missive à la communauté française.

Evidemment, jamais on ne m'a répondu.

Je leur prédisait que ce décret provoquerait une bulle d'inscription ingérable dans toutes les écoles de la communauté.

Il ne fallait pas avoir fait 5 ans d'univ pour le comprendre.

Je leur ai même suggéré dans l'urgence d'accompagner le document qui est envoyé à chaque parent concerné d'un document avec une simple feuille dans laquelle ils mentionneraient leur choix 'prioritaire' , bref une liste dans un ordre utile.

Par croisement cela aurait déjà permi aux directions des écoles de faire un tri ultérieur.

Ce qui est le plus fou dans ce système, outre la méthode contestée, c'est aussi le fait qu'en plus de cela, rien ne garanti au parent l'inscription dans l'école de son choix, ceci contrevient donc à l'esprit de la constitution.

Ici on ne parle plus de quelques élèves refusés dans des écoles dites 'élitistes', mais bien d'élèves qui seront certes inscrits mais la ou le sort l'aura décidé.

Nous, on a eu de la chance, mais un mois de stress inutile et surtout un énorme sentiment de bêtise et d'absurde.

En réponse à un courrier que j'avais adressé à Di Rupo, il me répondit qu'il comprenait ma colère, mais que son ministre avait réellement une intention louable, certes ! mais le louable ne doit pas tomber dans l'absurdité me semble t'il.

Cordialement

Séb

J'espère que le MR saura utiliser au mieux(en plus des casseroles à n'en plus finir) et en apportant surtout des pistes plus sérieuses , à cette stupidité bolchevisante qu'est le décret Dupont pour laminer l'organisation paupérisante qu'est devenu le PS Wallon!

Xavier

@Pierre-Yves

Si vous parlez de la réaction d'Aped, je ne comprends pas leurs critiques. En effet, j'ai pu voir la méthodologie et celle-ci est sans faille avec des comparaisons avec les chiffres du ministre pour valider les résultats.

Un peu facile de critiquer la méthodologie parce que l'on n'est pas d'accord avec les résultats.

D'autant plus que l'Aped affirme "ne pas vouloir défendre le décret tel qu'il a été appliqué"

Mes commentaires sur
https://www.economiques.eu/actualite/decret-mixite.htm

Jean-Philippe

@Christian,

Bien tapé! :-) Non, mais il se fait que l'enseignement public US est tellement sous-financé et de mauvaise qualité, que beaucoup de parents se saignent aux 4 veines pour payer les études de leurs enfants dans le privé. Si l'on pouvait éviter cela en Belgique (où l'enseignement public naguère de qualité se dégrade de jour en jour - et ce n'est pas la faute uniquement des enseignants), ce serait toujours cela d'épargné. Cela dit, le système scolaire US n'est en rien un modèle a suivre. Bien au contraire.

Christian

@ Jean-Philippe

Ah bon aux USA aussi ils ont connu des socialistes qui les ont menés à un système d'enseignement dual?
Vous me l'apprenez ;-)

Pierre-Yves

Cette enquête, menée par une partie à la cause (un parent dont l'enfant n'a pas été inscrit) ne fait pas l'unanimité sur sa méthodologie.

E. G.

C'est un peu comme de prêcher dans un désert.
Mille voix déjà (dont la vôtre) se sont élevées pour dénoncer les effets pervers des mesures Arena, puis celles promulguées par la bande à Dupont "bandades pour débiles mentaux ou caractériels".
Aucun des porte-voix, aucun enseignant (pourtant expérimentés), guère plus de ces émissions contradictoires sur le sujet n'ont vraiment servi à arrêter la machines à créer de l'imbécilité administrativo-politique.
Des dizaines d'années-homme ont été englouties dans l'élaboration, l'applaication des procédures, puis les tentatives de traitement administratif en forme de plat de spaghettis. Au bout de quoi, lors de la prochaine enquête PISA, on devra encore faire le constat d'un retard socio-économique en C.F. et de nos résultats peu enviables. Curieusement les petits flamands feront mieux.

Simple fatalité ou travers de l'idéologie du "tout à gauche"? Mais, réjouissez-vous camarades électeurs, le PS va nous redresser tous ces manquements en deux coups.. de discours lénifiant!
Vive la médiocrité institutionnalisée.

olivier

Pour un avis un peu différent sur l'enquête, voyez ici: https://www.skolo.org/spip.php?article1009

Jean-Philippe

Si Arena ne s'était mêlée de changer un système qui fonctionnait depuis des années et qui était parfaitement huilé, nous n'en serions pas. Elle aurait mieux fait de rester dans sa douche.

La 'mixité' scolaire est une illusion entrenue dans le but de récolter les voix des belges issus de l'immigration. Pourquoi ? Parce que le PS a fait un calcul simple: Dans 20 ans, la majorité des électeurs sera d'origine allochtone. C'est dans ce vivier que le PS espère puiser le maximum de suffrages, même si cela pourrait lui coûter le vote de quelques 'nantis' dont les rejetons fréquentent des écoles 'huppées'.

De cette manière, le tissus scolaire sera définitivement détruit. La pensée unique (de gauche) pourra s'imposer partout et brave gens, si vous voulez que vos enfants reçoivent un enseignement correct, vous devrez les inscrire dans des écoles privées hors de prix.(Comme aux USA) Vous serez alors taxé en conséquence, car l'argent que vous verserez pour l'éducation de vos enfants servira à inculquer la pensée unique aux élèves du secteur public.

Quand parents, élèves et enseignants vont-ils se mettre en grève et manifester leur ras-le-bol face à cette situation inique ?

Avant de parler de mixité sociale à l'école, il faudrait peut-être parler d'intégration. Mais le sujet est tabou ou bien comme le prétend l'immam de Molenbeek, c'est aux belges de s'intégrer.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan