Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« 624 voix font une députée au parlement bruxellois | Accueil | "Si la Wallonie devenait française..." »

05 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jean-Philippe

Dimitri Simon, vous êtes un âne! Losrque vous dites que les sepctacles de Villers-La-Ville sont financés par la RW et profitent à la commune, vous êtes foncièrement malhonnête, car ces spectacles sont dirigés par une asbl (proche de Valmy Féaux et d'André Flahaut) qui ne reverse pas un cent à la commune de V-L-V. Alors, si ces spectacles sont 'sponsorisés', c'est au profit d'un petit nombres de camarades, V-L-V ayant a gérer les problèmes de circulation et autres (ce qui entraîne de nombreuses heures de travail supplémentaires des forces de l'ordre) sur son budget. Renseignez-vous avant de sortir des idioties patentées. Pour les habitants de Villers, ces spectacles peuvent tout aussi bien disparaître. Ils ne s'en porteront pas plus mal.

Pour les autres événement que vosu décrivez, je seraus curieux de connaître le dessous des cartes, car je doute que la RW/CF ne finance sans quelques retombées pour des camarades bien placés. Alors oui, faisons le ménage des subventions

Simon

Dante dit (à raison) ...
# L'Etat collecte de l'argent et l'utilise pour la mise en oeuvre de certaines politiques.
# Opacité # qu'est-ce que "le point velo..."? Un projet?

Cher commentateur, vous mettez le doigt sur une interrogation qui partagent beaucoup!
L'ETAT : qui est-ce, sinon un enchevêtrement d'organes nombreux (+- opaques), à quoi s'ajoutent des gens agissant "pour compte de" et ceux agissant "pour leur petit compte propre". Ceci dit sans suspicion préconçue, bien à la suite d'années d'observation.

La seule contrepartie (nécessaire mais pas suffisante) à un sain exercice de la démocratie, c'est le contrôle, la rigueur, en plus de l'intégrité qui les précéderait dans les choix & opérations du quotidien.
Ici, nombre de vos prédécesseurs ont déjà souligné une certaine "non-efficacité" du gardien qu'est en principe la Cour des Comptes fédérale. Organe qui peut avoir un rôle large, +- neutre. Organe régulièrement dérangeant, donc négligé par trop d'élus parlementaires. Ceux-ci dédaignent souvent d'appliquer les observations & recommandations portées dans ses volumineux comptes rendus.

Le sénateur Destexhe autant que certaines presses nous en tiennent informés.
Par dessus vient la chape de la particratie. Motus, tabous, noyade sous d'habiles manoeuvres de diversion.
Qui, plus que d'autres , s'abstiennent de requérir l'intervention de ladite Cour?
Je vous le laisse deviner. Observons-les.

Dante

ne pas confondre la principe de la subvention et les structures éventuellement opaques et contestables dont on ne connaît ni les compétences, ni les objectifs ni les échéances qui les recoivent.
Subventionner ne me paraît pas choquant. L'Etat collecte de l'argent et l'utilise pour la mise en oeuvre de certaines politiques. L'enseignement est subventionné et cela ne choque personne. Mais tout un chacun peut appréhender la structure, la qualité de son fonctionnement et l'évaluation du résultat est possible.
Autre exemple la Monnaie. celui qui se fiche de l'opera peut trouver cela stupide et ringard.
D'un autre côté, il y a 150 emplois en jeu, la Monnaie peut-être évalué, son rayonnement mesuré.
Par contre, qu'est-ce que "le point velo..."? Un projet? Dans ce cas, on peut imaginer que de l'argent soit versé même à une société privée très riche pour sa mise en oeuvre(ex de projets pour les personnes à mobilité réduite).
Ou alors un quelconque département transport (de la ville ou le TEC ou STIB etc...)
Par qu'il soit versé on ne sait où dans des ASBL encore plus secrètes que les loges maçonniques et l'Opus Dei réunis, c'est effectivement très contestable.

Dante

ne pas confondre la principe de la subvention et les structures éventuellement opaques et contestables dont on ne connaît ni les compétences, ni les objectifs ni les échéances qui les recoivent.
Subventionner ne me paraît pas choquant. L'Etat collecte de l'argent et l'utilise pour la mise en oeuvre de certaines politiques. L'enseignement est subventionné et cela ne choque personne. Mais tout un chacun peut appréhender la structure, la qualité de son fonctionnement et l'évaluation du résultat est possible.
Autre exemple la Monnaie. celui qui se fiche de l'opera peut trouver cela stupide et ringard.
D'un autre côté, il y a 150 emplois en jeu, la Monnaie peut-être évalué, son rayonnement mesuré.
Par contre, qu'est-ce que "le point velo..."? Un projet? Dans ce cas, on peut imaginer que de l'argent soit versé même à une société privée très riche pour sa mise en oeuvre(ex de projets pour les personnes à mobilité réduite).
Ou alors un quelconque département transport (de la ville ou le TEC ou STIB etc...)
Par qu'il soit versé on ne sait où dans des ASBL encore plus secrètes que les loges maçonniques et l'Opus Dei réunis, c'est effectivement très contestable.

Pierre-Yves

et vous papillon, vous avez un profil idéal du parfait petite cabinettard MRou du CDI placé en détachement à ll'institut jean gol. Ou bien encore placé par Didid au SPF Finance? Expert-scruteur jouant les casseurs d'oeufs à omelettes libérales?

dirtyharry17

L'huile bleue a également un fort pouvoir lubrifiant: voir l'association "Expertise for Central Africa" du temps du Ministre De Decker, les consultants-bidons du cabinet Moermans ou, plus important en montant et plus proche, GROUP C de Noël Slangen, gourou du VLD et ses 6 millions d'euros (là ce ne sont plus des subsides mais des contrats sans...contrat).

Il ne faut pas jouer les vierges effarouchées, je connais bien la France pour y avoir travaillé, c'est exactement la même chose, seule la terminologie change. Je vois cela comme le prix à payer

PS : je ne travaille pas dans un cabinet, je ne suis pas du PS et je ne suis pas en faveur de la collectivisation de l'économie

Papillon

Semblerait qu'on ait trouvé avec vous - dimitri S. - un profil idéal du parfait petite cabinettard ou du CDI placé en détachement à l'IEV. Expert-scruteur jouant les casseurs d'oeufs à omelettes collectives?

Ouvrez vos lorgnettes puis réfléchissez (même lorsque ça semble dur à des gars comme vous).
Célestin d'hier 10:14 disait opportunément
{{ A voir le nombre de réactions négatives sur le "post" d'Alain Destexhe, je me dis que, franchement, il a tapé là où cela fait mal..(voir plus haut).. Cela ne résoudra pas encore tous les problèmes (style SOS-Sahel ou Village n°1) mais au moins, cela limitera les abus criants d'aujourd'hui. Rédigé par: Célestin }}

Vu dimitri S.? (au passage, dites-le à vot'camarade PYL). Merci :o)

dimitri Simon

On compte sur vous monsieur destexhe, faut faire le menage de la subventionnite:

Villers la ville (MR): spectacles concert très largement perfusés par la RW

Beloeil (MR) spectacles château très largement perfusés par la RW

Spa (MR): spectacles rock très largement perfusés par la RW/CF

Waterloo (MR): représentation de 1815 très largement perfusée par la RW/CF

Dinant (MR): festival saxophones très largement perfusé par la RW/CF

etc....

Vincent

Tourisme Wallon, pouf pouf!

Habitant Londres et lisant les journaux comme le Guardian, ou le Times, je m' apercçois que la Wallonie n' existe ni culturellement, ni touristiquement parlant!

Ces journaux proposent tous dans leurs éditions du Samedi et du Dimanche de solides suppléments 'Travel'.

Pas plus tard qu' aujourd' hui un article d' une page entière (broadsheet) sur ... Anvers et ses créateurs de mode (the Antwerp 6).
https://www.guardian.co.uk/travel/2008/dec/06/shopping-antwerp-belgium-sales


Fréquement, on trouve des articles sur Bruges, Anvers, parfois Bruxelles, Gand (il y a peu) etc...

En 11 ans de présence, jamais je n' ai lu la moindre ligne sur la Wallonie!

Etonnant non?


CQFD

Le PS wallon (et sa grande soeur bruxelloise) sont comme un masque à deux faces.

Suivez de quelle façon "pensent" les conseillers en développement économique wallon?
Constat est vite établi: nous perdons des industries? qu'à cela ne tienne on va faire à mac dans le TOURISME. Bravo, car nous disposons de fort jolis coins vides d'activité, mais paisibles et verdoyants, pleins de restos-cafés et cafétarias publiques qui ne demandent qu'à se remplir.

Problème de notre TOURISME: dans 90% des cas, ce ne sont qu'endroits pour tourisme d'UN JOUR, sans guère de SEJOURS durables et rentables! Car on y passe une fois de temps en temps, pour ne pas y revenir fréquemment. Vous en dressez une liste pour moi? Sinon je vous transmets les prospectus promotionnels pondus essentiellement par ...nos PROVINCES... (notez qu'à Liège il en faut DEUX: un par la Ville + un par la Province, chasses gardées respectives, comme leurs bibliothèques)!

Alors, dans tout ceci, la monoéconomie pour publics populaires, comment doit-on faire pour ne combler les trous d'exploitation? Bon, ya les subsides, en plus qu'à chaque cas, on se subordonne un peu l'échevin local et son collège, déjà qu'il faut pas trop faire d'efforts pour qu'ils pensent comme dicte le Boulevard.

Ah oui: nous perdons des industries? la chose donnera à réfléchir sans concession sur quelques imbéciles syndicaux. Qui ont vite la parade: perdant des affiliés dans l'industrie, on en retrouve vite parmi les fonctionnarisés du ...TOURISME.

Dimitri Simon

non à la subventionite, destexhe a raison:

Villers la ville (MR): spectacles concert très largement perfusés par la RW

Beloeil (MR) spectacles château très largement perfusés par la RW

Spa (MR): spectacles rock très largement perfusés par la RW/CF

Waterloo (MR): représentation de 1815 très largement perfusée par la RW/CF

Dinant (MR): festival saxophones très largement perfusé par la RW/CF

etc....


Pierre-Yves

Disons que s'il a visé juste,sa démarche aurait gagner en crédibilité avec qqs exemples issus de son parti... Marrolien: comme spa,votre exemple est pertinent...

Célestin

A voir le nombre de réactions négatives sur le "post" d'Alain Destexhe, je me dis que, franchement, il a tapé là où cela fait mal. Qu'on supprime une bonne fois pour toute ces subventions qui ne servent que le clientélisme politique. Comme on le sait, l'Etat a deux bras : un long et un court. Le long sert à prendre et va partout. Le court sert à donner mais seulement à ceux qui sont très proches de lui. Donc, supprimons. Que les fonds proviennent des donateurs et uniquement des donateurs VOLONTAIRES. Par mes impôts, je suis contributeur obligé au financement de tous ces bidules. Je ne le veux pas (Inutile de me sortir un couplet sur l'égoïsme, merci). Que ces dons soient fiscalement déductibles, c'est envisageable. Cela ne résoudra pas encore tous les problèmes (style SOS-Sahel ou Village n°1) mais au moins, cela limitera les abus criants d'aujourd'hui.

Amaury Gesdenne

sénateur, que pensez vous des associations membres du mouvement reformateur qui vivent des aides publiques et des primes pour mises à disposition de personnel ?

qu'allez vous plaider aupres de votre president de parti ? bon courage, nous sommes avec vous.

Jeannette Lapoule

L'aide au développement, tant qu'on y est, on la stoppe aussi Jean-le-marron?
Sous votre pseudo se cache une foi crasse.
Car vos gauches ne cessent de hurler sur le fait que 0,7% PIB dévolus à l'appui de 23 Etats "faibles" c'est pas assez.
Or qu'une enquête internationale très sérieuse (genre HRW) publiée en 2006 montrait que les dizaines de milliards ($$.$$$.$$$.$$$) déversés officiellement vers l'Afrique depusi 10 ans par les agences de l'ONU + Etats occidentaux avaient en grosse partie servi à engraisser leurs dirigeants qui planquaient le fric d'Etat dans les paradis fiscaux!!!!!!!!!

Le Zimbabwe avec son dictateur connait une inflation ahurissante, avec refus de regards étrangers. Maintenant ils hurlent à l'aide parce que l'épidémie de choléra semée par leurs "b.......es" les dépasse.

Alors Haro sur MSF et autres aides SERIEUSES?
Vous êtes simplement, Jean-le-marron, un petit bonhomme abject. Nous en connaissions déjà un autre, vous faites la paire.

jean marronnier

est ce que le senateur peut dire s'il etait critique sur les subsides quand il etait a msf ? c'est vrai quoi, pourquoi ses homologues liberaux de gucht, michel donnent des sous, faudrait seulement laisser la charite, la competition. on compte sur vous, senateur, pour les ong aussi, faut arreter la subventionite.

Vincent

Il y a effectivement un énorme problème de communication de la part des gvts...

Quan don lit 'l' état sauve les banques', les gens pensent malheureusement, qu' on leur donne des valises de pognon à l' oeil...

Heureusement, ce n' est pas vraiment le cas.

La probabilité est que les Etats, s' y retrouvent très bien à moyen terme.

Quant aux subsides, je préfère le système anglo-saxon, où l' on ne donne rien, ou si peu, aux 'charities' qui sont obligées de se démener pour lever des fonds et donc prouver que leur travail sur le terrain est effectif...
N' oublions pas que, les Anglais donnent énormément d' argent aux charities (de leur choix, nuance importante!) mais aussi de leur temps. Près des 2/3 des Anglais font du bénévolat chaque année...

Triste à dire, mais la compétition à aussi du bon dans les asbl et autres ong...
A coup de subsides d' argent facile, on y retrouve les exclus du fonctionariat... la crème de la crème quoi!

Chantal Roubier

Tout le monde sait bien que les centres culturels de Boitsfort, Uccle, Anderlecht, Woluwé SP, Woluwé SL, Etterbeek et Auderghem vivent sur fonds propres. Jamais leurs bourgmestres n'ont demandé des subventions de la communauté française, de la cocof, etc.

monsieur destexhe, si l'histoire avait été moins cruelle pour vous, que vous aviez eu un poste d'échevin de la culture, comment auriez vous fait ?

Marollien de souche

=>> Pierre-Yves au service des causes qui fleurent le dénigrement:
[subventions, allouées par le MR et le PS aux Francofolies à Spa...]

Je sors de mon travail chaque soir en passant par place SteCatherine à Bruxelles.
Actuellement, pour amuser ce bon peuple en quête d'une moindre désespérance, la Ville installe une patinoire à ciel ouvert, plus une immense construction bistro/resto pour public lambda juste en face des restos de ladite Place. Plus 40 baraques à vin chaud, à caracolles, à pittas, et ventes de brolls les plus divers.
Le tout à charge du budget public pour faire quoi?
Comme à Rome dans les temps ancestraux : des pitta-frites et des jeux, ça détourne l'attention sur le fait que le pouvoir d'achat serait en baisse.
Paradoxe: le gobelet de vin chaud (infâme piquette sucrée) est à 2-3 euros, les apéros/alcools à 5 euros. Caracolles à 4 ou 8 euros, etc, etc. Ticket d'entrée grande roue et patinoire à ...?
Voyons la foule présente? tout le BLX pas huppé déboule et dépense sans guère compter; le plaisir n'a pas de prix, y compris pour les démunis. Un carrousel des grandes illusions oubliées? Pouvoir d'achat en baisse disent nos syndicats et politiciens? Parlons-en ici. Alors, rien qu'à Spa, l'effet société du divertissement?

Petit StNicolas ou Papa Noël: ici c'est notre papa Grosbedon (avec nos petits cents d'€).

Raoul Saint Gobain

monsieur le sénateur, que dites vous des subsides qui sont versés aux associations du mouvement réformateur ? par exemple pour la mrtv. j'imagine que vous enverrez bientot un courrier a votre president de parti pour demander d'arreter de toucher les fonds. nous comptons sur vous.

Pierrre-Yves

Je pense que ce que M. Bossuroy veut dire, c'est qu'il est un peu "pitoyable" de stigmatiser une petite subvention de 820 €, qui est vraiment "peanuts" et permet à peine aux ASBL de vivre alors que pour les banques à la gouvernance libérale "douteuse" on donne sans compter (car en effet, dans ce cas les banques sont sauvées par "obligation" pour notre économie et donc,on accepte sans critiquer. A l'inverse, 820 € pour une ASBL qui ne fait de mal à personne, on critique...) Qqpart, je comprends son point de vue...

Batavia

@ Christian B.:
[Peut-on parler des "subventions" accordées ces derniers temps aux banques]

Fonctionnaire SPF finances je vous croyais plus versé dans les calculs "vases communicants"!

Raisonnons: l'Etat lance une souscription en Bons d'Etat. En 5 jours il collecte 500.000.000 €.

J'y souscris: avec intérêt brut +- 3,5% en m'engageant pour 5 ans (gel d'épargne).
Intérêt net? une fois le précompte enlevé ET l'actualisation calculée avec une inflation ralentie (variant entre du 3,50 et du 2,00% l'an) = zéro % (ZERO , NIHIL, NADA).

L'Etat belge reprête ces mêmes 500.000.000 € à des banques (contre garanties en assets...)
à un taux de 8,5% (!!!) à lui rembourser sur ces montants prêtés.
Moi, en bête comptable pas futé fonctionnaire aux Finances, j'en déduis que l'Etat fait un placement en OR : différentielle de + 5%, sans risques induits.
Faut-il être mal informé ou de mauvaise fois pour nous pondre de telles remarques, Ch.B.???

wallagonie

"Peut-on parler des "subventions" accordées ces derniers temps aux banques ou le terme est-il politiquement incorrect? ;-)" :
Je ne suis pas persuadé qu'il s'agisse de subventions mais plutôt d'une opération de sauvetage.
Auriez-vous préféré observer la faillite de Fortis, Dexia,... comme pour L.B. aux USA, avec la conséquence que l'on sait pour les épargnants et les effets en cascade ? Mon analyse est peut-être simpliste. Si tel est le cas, merci pour vos précisions.

Pierre-Yves

Je ne suis pas particulièrement attaché à ces subventions. Toutefois, sans elles certaines associations éprouveraient des difficultés à survivre et je trouve un peu dommage de les stigmatiser ainsi...sans dire un mots des GROSSES subventions, allouées par le MR et le PS aux Francofolies à Spa... Enfin bon, ce qui compte pour le Sénateur, c'est de ne surtout pas noircir la sphère du MR: Didi serait fâché...

demosthene

C'est vrai qu'on pourrait remettre de l'ordre dans l'attribution de subventions pour certaines associations d'inutilité publique de type antiraciste(mrax,ldh,sos machin,etc...) et les supprimer tout simplement.
Cela porterait un rude coup au politiquement correct.

A. de Tocqueville

Un audit des asbl ou autres recevant des subventions est indispensable. Certaines sont utiles (associations de patients), d'autres pas du tout.
Impossible de savoir ce que tout cela nous coûte.

alex

"Peut-on parler des "subventions" accordées ces derniers temps aux banques ou le terme est-il politiquement incorrect?"

Là, on touche à la raison d'être de l'état. L'état doit certainement être là afin de pallier les errances du privé, qui n'est pas absout de toute critique.

Mais chaque ministre ou secrétaire doit-il être là afin de saupoudrer de subsides à la petite semaine ASBL's ou sociétés diverses, y placer des copains, faire des coups médiatiques en période électorale?

On ne peut sans doute faire une économie totale de ce genre de pratiques, mais faut-il pour autant que cela prenne des dimensions quasi industrielles comme en wallonie?

Alexis

100.000 Eur. pour un point vélo? Il est en marbre incrusté de diamants je suppose...ou plutôt de rubis.

Lombard

Le VRAI problème est que tous ces gens qui accordent ces cadeaux-subsides n'en ont jamais cassé une ... ils ne savent ce qu'est la VRAIE sueur, et offrir sur notre compte, ne leur coutent rien ! De plus, ce sont des idées qui leur sont suggérées par d' autres profiteurs souvent plus intelligents. Allez leur parler de saisie-salaire s'ils font le con ?

Christian Bossuroy

Les exemples choisis par le Sénateur sont particulièrement "partisans" car tout le monde est susbsidié ou subventionné dans notre pays et pas seulement par des méchants PS ou CDH. Peut-on parler des "subventions" accordées ces derniers temps aux banques ou le terme est-il politiquement incorrect? ;-)

Julien

D'accord avec Blue, la faute n'incombe pas au travailleurs sociaux.
Le texte de Monsieur Destexhe ne les met nullement en cause.

Où donc se situent les failles et les trucs qui huilent la mécanique déversante?
Le travers me semble résider dans cette notion de budgets de "transfert" (de passage).
Puis comme relevait l'équipe journalistique LeVif-L'Express de la semaine dernière ... dans la fabrication de décrets ad-hoc, mais de surcroît imparfaits, qui permettent ensuite d'amorcer et entretenir la "pompe à fric" subsidiante. Et on sait que l'huile rouge graisse parfaitement les engrenages de la boîte de démultiplication comme dirait mon mécanicien.

L'exemple fut donné à Ixelles me dit un ami de Flagey: durant la législation 2000-2006 (PS-CdH-Ecolo) il y eut un foisonnement de (petits) transferts vers une myriade d'asbl. Tout était bon pour justifier d'offrir quelques centaines ou milliers d'€€€ à ces structures, par ailleurs incontrôlées!
Ma pâtissière appelle ça saupoudrer du sucre sur la tarte ou la farine sur le pain.
En résultat de quoi, quand on lit les comptes de fin de législature 2006 ... le taux de la dette communale atteint des creux abyssaux! D'où l'obligation de renverser la vapeur pour respecter l'équilibre devenu précaire! Manière de passer la patate chaude au suivant comme il semble se pratiquer dans le "milieu".

Je comprends mieux le désarroi qui anime les fonctionnaires pas clodos , obligés de constater en se taisant là où les mènent leurs "édiles"; la parade consistant à nommer là où il faut le camarade qui documentera habilement la motivation "sociale" qui accroit le débit de la pompe..

On traite l'économie chinoise d'opaque?
Nous aussi vivons un peu à la chinoise. Vive les triades rouges?

Blue

Travaillant dans une ASBL du type "organisme d'insertion socioprofessionnelle" il serait bien de parfois préciser que ce secteur n'est pas totalement colonisé par le pouvoir socialiste et que des personnes tentent d'y travailler correctement avec des conditions de travail parfois catastrophique (vu l'imposition de décrets totalement inadaptés à la réalité et des salaires ridiculement bas).
Merci de ne pas stigmatiser ce secteur.
Je suis le premier à reconnaître que les subsides sont attribués d'une manière qui pose question, je pourrai d'ailleur écrire aussi un livre sur comment le forem gaspille notre argent ;-)
la région W, c'est pire...

Enfin bref, à qui la faute, certainement pas le travailleur.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan