Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Bruxelles : le "centre de mobilité" | Accueil | Dupont et le fiasco du "décret inscriptions" »

09 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dante

@poil-à-gratter.
A partir du moment où l'on intègre une certaine donnée dans son vécu quotidien, à savoir que le monde est imparfait, moi compris, on peut parfaitement se sentir à l'aise dans une structure forcément imparfaite aussi et s'y sentir très bien.
.
De plus, critiquer n'est pas râler. Ma boite n'est pas une dictature et le dialogue, la critique positive et les suggestions font l'objet de discussions. c'est un point très positif.
Malheureusement, je compare souvent les multinationales aux armées. L'avis du soldat est souvent bien compris du caporal. Moins du sergent qui a déjà d'autres soucis. le lieutenant n'en n'a cure. Quant au général, il fait la guerre sur base de cartes, pas le fusil à la main. Cette hiérarchie lourde mais sans doute inévitable, reposant pourtant sur un intérêt commun,débouche sur des décisions qui vues de la base semblent parfois absurdes et inefficaces et surtout compromettent à long terme la force d'une entreprise.
Je suppose qu'il y a sur ce site des gens qui travaillent dans des multinationales et je pense qu'ils comprennent tout à fait.
La critique n'est pas de la haine.

poil-à-gratter

Pourquoi nous répéter ce dire que l'on n'est pas fully happy là où on travaille?

Face à ceci, il y a la solution de la mobilité X-Y pour aller chez X-X ou Y-Y.

Si aucun des deux ne convient, reste évidemment le PS. Là ils ont un recruteur P-Y qui ne demande qu'à engager tous les râleurs à l'encontre d'un libéralisme bien compris (et appliqué, comme il se devrait).

Dante

hmmmm....la déontologie m'interdit de parler de la gestion des ressources humaines dans les multinationales X ou Y admirées de Wall Street, du Figaro ou d'Euronext...
d'autant que stigmatiser ma société X serait injuste pour elle car elle fonctionne selon les mêmes concepts que Y.
Mais je pourrais en parler longuement et pas toujours en bien.
Ceci dit, les PS ne sont pas les meilleurs gestionnaires, je vous l'accorde. Et les syndicats n'ont pas toujours eu un rôle intelligent d'anticipation, je vous l'accorde.
Mais comme pour un certain libéralisme,c'est travailler plus pour moins, il est normal que la collaboration au libéralisme soit très moyenne. -)

Dante

hmmmm....la déontologie m'interdit de parler de la gestion des ressources humaines dans les multinationales X ou Y admirées de Wall Street, du Figaro ou d'Euronext...
d'autant que stigmatiser ma société X serait injuste pour elle car elle fonctionne selon les mêmes concepts que Y.
Mais je pourrais en parler longuement et pas toujours en bien.
Ceci dit, les PS ne sont pas les meilleurs gestionnaires, je vous l'accorde. Et les syndicats n'ont pas toujours eu un rôle intelligent d'anticipation, je vous l'accorde.
Mais comme pour un certain libéralisme,c'est travailler plus pour moins, il est normal que la collaboration au libéralisme soit très moyenne. -)

Simon

Dante, pour vous qui devez en avoir entendu parler chez X,
adopter une bonne gestion des ressources humaines, un SKills Management System ça aide drôlement à un come-back, un turnaround, comme on dit loin de chez nous.
Encore faut-il évidemment que ces concepts (clairs) et efforts-là (longs et laborieux) ne soient pas entravés par des manoeuvres obtues de caractère syndical ,en plus de celles de politiciens penseurs au-ras-des-pâquerettes que la région wallonne connut encore entre 1970 et 1990.

Ce sont les entreprises internationales qui ont heureusement importé et propagé ces concepts-là, idées et méthodes adoptées plus largement depuis lors par ceux qui savent penser haut et donc plus loin que leur arcade sourcillière. (:o)

Dante

@navetteur qui dit:
"Car dans une Europe qui se traîne (des preuves?)"
.
J'ai entendu cela lors de l'essort du Japon. Puis l'arbre a cessé de grandir. Nous allions cesser d'exister rapidement. Puis j'ai entendu cela avec les USA dans les années 90...jusqu'il y a quelques mois.
Maintenant, tout le monde va parler de la Chine et de l'Inde...et la même peur refera surface.
Tout n'est pas parfait mais la peur est exagérée à mon sens.

Dante

@AD
D'accord pour les langues.
Vraie problème du monde francophone en général.
L'aéroport est,rétrospectivement une bonne idée même s'il a déplû aux allemands et néerlandais.
Des opportunités manquées. Sûrement.
mais existe-t-il des comparaisons entre villes comparables? Càd des villes ou régions ayant connu une industrie lourde gourmande en main-d'oeuvre, disparaîssant dans un laps de temps court?
Quelle est la situation de: Sheffield, Pittsburg, Valenciennes, Metz, la Ruhr?
Une telle étude serait vraiment utile.
Comparer Liège à Toulouse par exemple n'a pas de sens.
il n'y a pas que la gare qd-même. Au niveau des industries, il y a aussi des spin-off de l'univ.
Mais qu'il y ait 3 ou 100 sociétés jeunes et prometteuses, cela ne change rien au problème fondamental de reclassement de cette main-d'oeuvre. On ne recase pas un mineur chez Eurogentec.

Alain Destexhe

@lenavetteur

Oui comme Liégeois, je partage très largement votre avis (le côté nombriliste est parfois vraiment casse pied. Liège est un carrefour (mais pas plus que beaucoup d'autres régions d'Europe). Et ça me fait mal de voir comment la ville passe à côté de vraies opportunités. Je crains que la gare (je l'ai déjà dit sur ce blog) comme Bierset, ce soient finalement de faux semblant. Il y aurait de aussi de vraies synergies à jouer avec Aix et Maastricht, mais souvent dans ce cas aussi beaucoup de discours creux; par exemple pourquoi n'a-t-on pas fait un seul aéroport régionale ? Et combien de responsables politiques liégeois parlent le Néerlandais, l'Allemand ou l'Anglais, par exemple ?

Jean-Philippe

@Le Navetteur,

En quoi est-il nombriliste de dire que Liège est au centre d'un important noeud routier en Europe ? Si vous passez par Liège, vous avez des autoroutes pour l'Allemagne, la Hollande, le Luxembourg, Anvers, Namur,... qui se rejoignent en cet endroit.

Pour l'édification de VOTRE ignorance des réalités externes, bloquez tout le trafic du bas de la tranchée de Cheratte à l'aéroport de Bierset et vous verrez vite le b... sur des kilomètres et dans plusieurs pays.

Je n'ai jamais dit que c'était LE noeud le plus important d'Europe, mais reconnaissez qu'il s'agit simplement d'un croisement plus conséquent que le ring de Charleroi. De la à venir me traiter d'ignare, même superbe, il n'y a que vous pour confondre la lecture d'un fait avec vos propres fantasmes d'auto-flagellation.

Liège comme toutes les régions de Wallonie porte les stigmates d'un socialisme aux abois. Je ne suis pas Liègeois, j'y ai travaillé de nombreuses années et je m'y rends encore très fréquemment, car contrairement à d'autres, c'est une région qui a du coeur et du caractère. Tout n'y pas parfait, certes. La région souffre des maux qui minent la Wallonie, c'est évident. Il serait idiot de le nier. Est-ce une raison pour lui refuser une infrastructure ferroviaire de premier plan ? Cet outil, avec beaucoup d'autres, sera, peut-être, l'un des facteurs de sa réussite à venir. Je préfère sincèrement ma vision de Liège à la vôtre. Vous vous dites Liégeois, j'en doute. Jamais un vrai lidjeu ne baisserait les bras comme vous le faites.

Vincent

à moins que Liège n' inaugure le 1er métro sous-terrain naviguable du monde en mettant les vaporetti sur la Légia..

Le navetteur

à Jean-Philippe
Liège ... centre d'un noeud autoroutier important en Europe.

Vous lisez comme moi les multiples déclarations de tout politique de statut régional:
"MA région, est au COEUR de l'Europe, une promesse potentielle d'expansion, nana.."
Nombriliste, le même, dans sa superbe ignorance de réalités externes, va jusqu'à croire que l'édification d'un splendide bâtiment ferroviaire suffirait à renverser la tendance à un relatif déclin?
Venant de Liège, j'aspire à lui voir recouvrer une santé économique dans un monde développé, à forte concurrence extérieure entre régions.

Vous tombez ,Jean-Philippe, dans la même trappe que le régionaliste!
Car dans une Europe qui se traîne (des preuves?) nous misons sur la Société de la CONNAISSANCE et du SAVOIR. C-à-d sur la population et ses schémas mentaux, bien plus que sur ses bâtiments publics. Or, en cet aspect, faut jouer d'un peu de sociologie régionale et se poser les bonnes questions non résolues de nos défis posés et LOIN d'être résolus!
Allé Lîdge , manie-toi le train, plus fort, autrement!

Jean-Philippe

Il est plaisant de s'extasier sur les richesses architecturales du passé. Mais tout ce qui est vieux n'est pas nécessairement beau. Liège avait besoin d'une infrastructure ferroviaire digne de ce nom. Elle est déjà au centre d'un noeud autoroutier important en Europe. La nouvelle gare de Guillemins est fort jolie. Espérons qu'elle sera aussi pratique et efficace qu'esthétique et cessson de pleurnicher sur les ruines du passé.

Dante

ce projet me semble un peu stupide.
Les rues de Venise sont les canaux. Les vaporetti sont donc insérés dans le tissus urbain.
ce n'est pas le cas de la meuse à Liège. mais bon, des projets, il en fleurit chaque année partout. Il y a eu il y a 30 ans des projets de metro Safège suspendus (genre Wuppertal) au-dessus de la dérivation...

CQFD

les vaporet' ti!?

Rions un coup; ça fait dans le genre #annonce percutante par l'Office du Tourisme provincial# qui tenait son dernier brainstorming sur la manière de valoriser les berges de Meuse envahies par les buildings.
Un peu à la manière d'une sortie en Mer du Nord pour admirer les barricades de buildings à front de mer!
Et solution inopérable les jours de hauts eaux mosanes pour sortir la barquette!
Fichtre, quand le repli sur soi wallon deviendrait effectif, mieux vaudra promener les badaux sur Meuse plutôt que de les entasser au littoral flamand alors devenu infréquentable. C'est le hérisson Happart qui en serait ravi; il pourrait prolonger la liaison jusqu'au Grognon namurois!
Bref, restons sérieux.

Christian Bossuroy

Dante,
J'ai vu un reportage la dessus sur je ne sais plus quelle chaine de télé (RTC?) et comme on n'est pas le 1er avril ;-)
Il parait que le projet pourrait être 100% financé par le privé (donc le MR serait content), ce serait moins couteux que le métro, les bateaux seraient made in Belgium...Problème quand même à mes yeux non experts: à part près de la "Passerelle", je ne vois pas bien quel lieu stratégique de Liège serait désservi car la Meuse est située loin de la gare, des grands boulevards commerciaux, etc...

Dante

@Christian
sérieux les vaporet' ti!?

Dante

@Christian
sérieux les vaporet' ti!?

Dante

merci pour la rectif!

Liégeois

Janvier 1926, Dante!
Faut connaître le passé sérésien. :)

AIDE : assoc intercom de démergement. A l'époque il n'y avait pas inondations catastrophiques par le PS,
seulement celles des fontes de neiges en amont. Depuis, avec le réchauffement climatique paranoïde des Ecolos écrasés par le flot de sang rouge de l'électorat "aging" de Mathot-fils, le seul risque des pompes de refoulement est d'encore refouler les eaux boueuses de l'amont liégeois par le sang PS d'entre-deux. :<(

Dante

Exact pour le sol. Mais pas partout. Surtout là où il y avait des galeries de mines. Le niveau du centre de Seraing a baissé de 11 mètres en 2 siècles et se trouve sous le niveau de la Meuse.
les innondations de 1925 (ou 20?) (un étage par endroit) ont abouti à la création de l'intercommunale de démergement et d'épuration (AIDE) pour 1) endiguer les rives 2) pomper l'eau de ruissellement et la rejeter dans la Meuse qui se trouve à un niveau plus élevé. D'où la présence de stations de pompage un peu partout le long de la Meuse.
Ne me demandez pas si l'intercommunale est efficace ou non, socialiste ou non. Tout ce que l'on sait, c'est qu'en 1995 et 1996, malgré les s inondations catastrophiques un peu partout, Liège a été épargnée.

Liégeois

Liège : une 2e Venise du Nord belge.
Le sol s'y enfoncerait comme à Venice, mais pour raisons de gruyère minier ancestral plutôt que par les fondations sur pieux bouffées par les vers de la lagune... L'histoire ne dit pas si la nouvelle gare est bâtie sur pilotis.

Par contre les actuels bouffeurs de fondations sont identifiés comme étant de petits vers rouges, bouffeurs de saine gouvernance. :<(

Christian Bossuroy

Selon un autre projet, on pourrait même voir des vaporetto (vaporetti?) à Liège.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan