Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Pascal Smet et la mobilité à Bruxelles | Accueil | Ecole : tirage au sort ou désobéissance civile ? »

30 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Anne-Marie L.

"alain destexhe demande"

est ce que le conseil de securite de l'onu a tenu une reunion pour examiner l'appel du 30 novembre entre dans toutes les memoires ?

Simon

Semblerait qu'un consensus international va se dégager après de longs jeux diplomatiques?

Le monde civilisé(sic) ne peut rester inactif devant ces exactions commises tour à tour par des milices et/ou des militaires. La masse des populations déplacées y vit déjà dans l'extrême dénuement, ce serait un acte de lâcheté, comme trop longtemps et actuellement encore au Darfour (duquel la presse a détourné ses regards)!

Je m'étonne toutefois de la posture d'un père Michel qui - en digne représentant de l'UE "Aide au développement" - prétend dans ses dernières interviews que la manière douce "Soft power européenne" va mieux réussir que d'entrer en force via une MONUC internationale et structurée. Prétendre que l'interposition entre ces hordes sauvages actives dans une guerre civile "organisée" conduirait à un pis aller, c'est autant compter sur une intervention divine pour faire comprendre à des bornés ce qu'est une culture humaniste et le mirage de la paix. Laissons ça au caporal Flahaut, maître-ès-gesticulations.

A.D. : votre référence passée aux vains efforts du Dalaï-Lama face à une Chine impérialiste est confirmée par ses derniers propos tenus dans la presse (LLB pp.2-5, jeudi 4/12). Là aussi, molesse obligée et pleutrerie publique juxtaposées, plutôt que des positions affirmées avec force. L'Europe avait connu le même jeu en 1938-39 face à la déferlante nazie.

Pas de St Nicolas festive dans ces contrées-là... mais beaucoup de Pères fouettards, avec machettes et fusils. Monde de tarés, comme je m'en exprimais avant.

Papillon

Qu'est-ce donc qui fait un BON élu dans chaque parlement ou groupe?
(hors son intégrité, supposée à l'abri de toutes déviances)

Ben, dirait un quidam: être en ligne avec la résolution des vrais besoins + problèmes des citoyens,
Agir avec un souci de la qualité totale dans ses prestations et celles des administrations concernées,
Garantir un prix/performance des produits qu'ils diffusent.

Au fait, de quelles prestations et produits parle-t-on en gestion politique et publique?

Lisez donc l'article du dernier Vif-Express p.34à38, dont intitulé
"Ces lois belges inapplicables... La machine à pondre des lois fabrique trop de textes mal torchés et inapplicables. Sitôt contestés, ils sont aussitôt remaniés...
Auteurs de l'article = P.Havaux, O.Rogeau et Pascale Gruber.

Une bonne illustration du dicton "faire et défaire, c'est toujours travailler". :<(

Franz

=> alex ...
au lieu de militaires que vous considérez comme pas assez aguerris (?),
ya ka envoyer ce 1/3 de profs indûment rémunérés par la CF sans qu'ils enseignent! Un effectif surabondant dont vous parlez dans le post sur l'enseignement: à recycler autre part que dans des cabinets ou en congé sans explications claires.
Ils n'auront qu'à y donner leur "leçon de choses" à des sauvages dignes de l'avant colonisation?

NB: C'est un rien déformé que de réduire nos professionnels ABL à des fonctionnaires inefficaces; vous devez les avoir confondu avec l'ancien Mini-ministre de la gueguerre des micros!

alex

C'est une excellente idée. Mais envoyer quoi, au fait? 3 soldats trop gros et trop vieux, les blindés prêtés au Bénin (voilà une amrée qui pourrait tailler des croupières à la nôtre), 4 fusils d'assaut en pool entre les unités, plus de munitions, des types traumatisés par la dernière ops en afrique... Vous imaginez que l'ABL est en état d'être déployée dans toute ops militaire qui pourrait se révéler plus dure qu'un match de rugby dans un stade communal?

Robin

RTL TV nous montra à 13h la bouille de ces carabiniers d'Offenbach:
- Flahaut qui se questionne
(raisonnons: la pleutrerie n'a jamais tué les fourbes ni dégonflé les baudruches)
- Dallemagne qui requiert une commission (d'encommissionnement?)
en un moment actuel où le consensus belgo-communautaire converge avec la position européenne sur une intervention EuroCorps ou plus large!
Moralement, nous ne pouvons laisser des irresponsables décimer leurs populations comme ce fut le cas en 1994!

benjamin

Enfin une réaction nuancée et juste quant à l'envoi de troupes.

Simon (2e)

CORRECTION : je ne sais ce qui survient à votre site (Opération OVERLOAD?).
Effaçez SVP l'envoi tronqué qui précède.
= = =
Sénateur, votre communiqué fait sens, pour une part seulement?
Difficile en effet d'être au four et au moulin (traduisons : d'être actifs en diplomatie belgo-européenne avec les deux parties ET, simultanément, sur un pied de guerre d'interposition entre des groupes tribo-ethniques aux comportements imprédictibles, de part et d'autres des affrontements). Au-delà il y des constats que Mr Destexhe ex-MSF ne commente PAS, tels que :

- les mandats d'intervention conférés par l'ONU en résultat d'éternelles palabres et tergiversations restent ambigus, chèvre-choutistes. Ils sont déresponsabilisants pour la communauté internationale; les risques étant alors laissés sur le dos du Commandement OPS et nos forces sur le terrain.

- les forces d'opérettes interafricaines sont absolument inopérantes sur le terrain.
- les européens ont un rôle difficile à jouer, car ils restent historiquement impliqués dans cette géographie.

Mais singulièrement aussi :
- pourquoi s'engage t-on à l'armée si c'est pour vivre peinards, sans devoir affronter des risques. Messieurs les militaires & familles: il faut parfois choisir!

- pourquoi envoyer des forces d'interpositions "la fleur au fusil": c'est un langage que des tarés locaux ne comprennent pas, de part et d'autres! Au pire, demandons à Mister Flahaut d'aller s'interposer là, au feu, lui qui opéra tellement dans ce schéma irréaliste!

- pourquoi les chinois, si prompts à commercer et envahir l'Afrique pour y faire du pognon ne se lanceraient-ils pas dans la bagarre à côté de l'OTAN, au lieu de gesticuler face à Taïwan?

- pourquoi enfin gesticuler sans cesse à l'ONU, bureaucratiquement, pendant que les populations locales se font démolir par ces para-militaires tarés (ou des militaires) selon le cas?
Bref pourquoi faut-il ouvrir les portes toutes grandes aux seuls médias (qui affolent le monde par leurs images "croustillantes"), dans un même temps où les pays en paix jouent lâchement leur jeu de NIMBY ? On aime tant la repentance et l'auto-culpabilisation, en se défilant devant les réalités?

op

bravo sénateur,

par rapport à votre communiqué tout à fait d'accord sur les 4 points + le rôle délicat de la Belgique ancienne puissance coloniale dans cette région sensible.
cette opération doit-elle(malgré la demande de l'onu) être placé sous le mandat :

1)-du conseil de l'Europe?
2)-de l'otan?
3)-onu mais avec des contingents fiables et règles d'engagements souples.

la règle des opex même pour les américains étant la mutualisation des moyens etc.. en particulier dans cette région enclavée(pas d'accès immédiat maritime)donc dépendance d'un pont aérien.
nos allies européens ne sont pas chauds,allemands et surtout français(à bout de souffle),britanniques(de même) travaillent déjà en flux tendus vers l'Afghanistan.
les principaux problèmes seront de trouver les effectifs suffisants,des moyens logistiques(avions de grande capacité,loués ou faisant partie d'une alliance).
sur place il faudra disposé d'un appui aérien dissuasif,d'hélicoptère qui manque déjà en Afghanistan,de véhicules adaptés aux dimensions des pistes et aux intempéries de la saison des pluies,etc..
autre point noir,la réaction des protagonistes surtout ceux de l'Ouganda et du Rwanda,et bien sur de la rdc de kabila.la sécurisation de la zone passe par un règlement à long terme des litiges entres ces différents acteurs(pas toujours de bonne foi,c'est valable pour tous).
donc plus que d'accord sur l'intervention pour sauver les gens,mais aussi réglé une bonne fois pour toute ces querelles d'états nations en devenir; malgré l'inefficacité de l'OUA c'est un des mécanisme en aval exploitable.

Célestin

Monsieur Destexhe, je vous remercie également pour cette prise de position, que j'approuve en totalité.

Arobath

Merci de cette prise de position.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan