Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Rue Staline (Frameries) | Accueil | Sans commentaires - sports et JO »

12 septembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

PaSpieryve

=> Zébu : ..n'est pas plus libéral que je ne suis curé.

La différence réside dans le fait que vous eussiez fait un mauvais curé, :o)
tandis que Reynders et SPF Finance ne se tirent pas trop mal d'affaire!
Bon, il est plus à droite que ne le fut un PSC-DC Maystadt, critiqué en son temps.
Et nulle part on ne s'est hasardé à y jeter un PS (bien que le comptable Daerden connaisse les ficelles d'arrangeur de budget public et en ponctionnement dans nos poches wallonnes).
Ne dit-on pas également que de tous les fonctionnaires, ils se situent parmi les mieux formés. Ceci dans un temps où on cherche des bonnes compétences dans le secteur public.

Zébulon

@ Pierre-Yves

Ce qu'il dit m'importe moins que ce qu'il fait. Or Reynders est un tenant de l'Etat fort, se classant lui-même parmi les centristes, et claironant devant les caméras d'une chaine privée qu'il est (sic) "fier de payer 50% d'impôts". Depuis qu'il est responsable des finances, les fonctionnaires s'y sont multipliés au point que ce département utilise à lui seul pas loin de 30.000 fonctionnaires (plus que l'IRS pour l'ensemble des Etats-Unis !). Avec à leur actif les immenses bourdes que l'on sait.

Le parti dont il est le président s'est vu classé parmi les partis de centre-gauche dans une étude internationale comparant les programmes de tous les partis en Europe.

Didier Reynders n'est pas plus libéral que je ne suis curé. Il ne le sera jamais.

Pierre-Yves

En effet, il n'est pas libéral, il l'a encore dit à la rtbf ce dimanche...

Zébulon

@Pierre-Yves

Toujours cette argumentation digne d'une cour d'école gardienne.

Les éventuelles turpitudes des uns n'excusent en rien les certaines turpitudes des autres. Le népotisme, le clientélisme, la corruption active ou passive, les jeux d'influence malsains, les copinages ... sont condamnables d'où qu'ils viennent. Reynders tente de jouer des coudes pour caser sa soeurette ? C'est un con ! Mais il n'est pas libéral, ce qui me rassure.

Laardeere

Le PS colonise l'Etat en Wallonie et CF; en Wallonie 80% des postes, le MR n'a que des miettes. Destexhe n'a pas été ministre, donc il n'a pas pu nommer grand monde à mon snes.
Renvoyer MR et PS dos à dos me parait malhonnête; mais certains se foutent de la vérité.

Pierre-Yves

Bin prouvez moi que ce que je dis est faux, à savoir:
- le MR politise là où il peut;
- le PS aussi
- le CDH encore plus...
Mais la différence entre le MR et les autres partis, c'est que des Reynders et Destexhe tentent de se faire passer pour des oies blanches qu'ils ne sont pas...
Je ne fias donc que dénoncer des mensonges...
En rien je ne dénigre (j'aurais plutôt tendance à penser, Simon, que vous dénigrez, mais bon...).

Simon

à ce dénigreur devant l'éternel, Monsieur Pierre-Yves, pour ceux qui le méconnaîtraient
""les candidats PS se présentent massivement, s'ils ne sont pas plus cons que les autres, il me semble logique qu'au final, la proportion soit plus élevée.""

Parle-t-on , Monsieur , des seules nominations indues? Sinon de ce taux de dysfonctionnements, d'une stupéfiante proportion de malversations publiques (avérées), chacun d'eux/d'elles faisant soit l'objet de vaines protestations aux Parlements R.W. du Grognon ou à celui C.F. du coin rue de la Loi. Au pire, d'une montagne de cas traités par la Justice (qu'on tente vainement de museler)? Lisez les bonnes presses, Monsieur , avant de pointer un doigt accusateur sur "un" arbre qui masque la "forêt" du voisin concerné!

J'observe depuis longtemps qu'à chaque fois où une situation délictueuse est débattue sur des blogs, dont celui-ci A.D., il y a toujours un porte-drapeau rouge actif pour tenter de minimiser ces abus, d'affirmer qu'il doit y en avoir d'autres (ailleurs).
Bref, selon une technique motus et bouche cousue, bien rôdée dans certains milieux: "c'est pas moi ce doit être d'autres; c'est pure coïncidence".

Arrêtez donc de nous la faire, Monsieur. Votre attitude fait penser à ces enfants punis qui n'hésitent pas à pleurnicher pour masquer leurs petits faits innocents. Or que l'écart est considérable entre des "enfants de coeur" de 8-12 ans et des acteurs manoeuvriers tels que vous semblez l'être, rôdés depuis leurs 17ans et jusqu'à 67. La situation ne doit pas s'apprécier d'égale façon. A moins, c'est certain, que vous ne persistiez dans une évidente mauvaise foi.

Pierre-Yves

Simon,
Pour cette histoire de nominations, vous reporter un peu "simplement" ce que dit le MR.
Si les candidats PS se présentent massivement, s'ils ne sont pas plus cons que les autres, il me semble logique qu'au final, la proportion soit plus élevée.
COURARD dit souvent, à juste titre: allez voir dans la magistrature ou la diplomation quelles sont les sensibilités.
Et de nouveau, des cas comme Koekelberg, ou bien ce Bourgmetre MR (Carion je pense) nommé au Forem, payé par le Forem et qui n'est jamais allé au bureau, ces cas prouvent que le MR lui aussi nomme dès qu'il le peut...
Et au vu des 2 cas ici, c'est pas toujours de la qualité...

Toldeo

@Simon: 79%, oui c'est consternant.
Mais cela doit être mis en perspective avec le taux d'échec en 1ère année d'enseignement supérieur; suivant les facultés on varie de 30% (Polytech avec examen entrée) à +80%..
De ces 79%, combien ont finalement pu passer en 2ème année ?

Simon

du même site RTL que celui de "Wallagonie", 20/09. Clap repetita :

""Plan Marshall bis pour la Wallonie...et Bruxelles""
Rudy Demotte veut mettre en place un second plan Marshall en Wallonie, et le socialiste souhaite d’étendre l’expérience à la Région Bruxelles-Capitale. ET 2.0 » associant les deux Régions, intégrant l’enseignement.
Le ministre-président expose ses plans dans une interview accordée au quotidien « Le Soir » de ce samedi. "Nous devons avoir l'ambition d'être parmi les meilleurs. Un plan Marshall 2.0 y contribuera", explique Rudy Demotte qui évoque aussi dans cette édition les attaques et critiques politiques relevées cette semaine contre son gouvernement et la gestion de la Région.
Il faut du respect
« Le gouvernement, les partenaires sociaux – dans le contexte actuel, on me comprendra… –, les citoyens. Je veux un discours positif. Pas d’autosatisfaction, pas de mépris.""
= = = = = = = = = = = =
Reconnaissant que Mr Demotte est un des rares socialistes envers qui j'éprouve du respect et où je note sa compétence professionnelle, mon commentaire ne s'adressera pas à l'homme et l'élu.
Très spécifiquement je pointerai la politique de l'aéropage qui se meut du Bd de L'Imperatore à l'Elysette et en chaque organe hyper-politisé de nos institutions publiques.

Les socialistes ont peur de 2009. Les indices d'opinion, la somme de leurs "cadavres de gestion prévariquée" ont fait glissé une part significative de la population vers un début de prise de conscience. Aïe! Rien n'est plus exactement comme avant, l'usure use même les usuriers du slogan invoquant les solidarités (déviées de leur but profond).
L'animal qui se sent attaqué devient féroce, sinon reste sournois comme il l'est depuis longtemps. L'animal PS prend les devants en ancrant ses fidèles apparatchiks dans toutes les sphères d'influence et de blocages post-élections.
Exemples entre mille autres:
- nominations massives dans les rangs d'administrations en RW
- Delcor en SG de la CF? On ne sait jamais, ça pourra servir!
- nominations avec mandat de 6 ans des cadres-clés à la tête des services RTBF, au cas où l'inversion de majorité surviendrait au C.A. dès sept'09
- placement à des postes d'observation internationaux de qq camarades du clan dirupien
- cadenassage de sphères formation: celles de nos enfants (CF) et des adultes (Forem)
- ....

Sphère de la presse? sur laquelle l'influence PS est fort notable (pas tous les médias ou journalistes, mais beaucoup d'affidés quand même), faut veiller à ne diffuser que la "sainte parole" (avec l'agrément de Joëlle et du MOC). Tous les procédés sont donc bons et utilisés pour placer des métastases là où elle véroleront un futur risqué, d'autant plus dirons les pessimistes si la Belgique de papa devait se fragmenter "à la flamande de BDW"!
= = = = = = = = = = = =
Enfin, Marshall bis-bis-bis? C'est un peu comme avec l'Orbem bruxellois une fois repeint en ActIris: on change l'appellation d'origine fort contrôlée, mais intérieurement ni les têtes ni les schémas mentaux n'ont varié malgré de fumeux "Contrat de service". Pauvre de nous.

Enseignement? Le brave ex-ministre de CF Hazette rentre de 4 ans au Sénégal? Son constat: rien de ses propositions - pourtant pertinentes - n'ont été mises en application par le clan Arénien & Co.
Pour paraphraser un autre intervenant récent: Claude Javaux, sociologue de gauche (y en aurait-il de droite?) dénonce dans sa chronique LLB le fait que 79% des futurs instituteurs liégeois (dans l'Officiel) ont raté le test d'examen en français! "Madre mia" dirait le commentateur Dante : que réserve t-on comme formation à nos jeunes écoliers?
Bon j'arrête, le soleil luit mieux que ne le font nos structures d'enseignement et le placement concret de nos trop nombreux chômeurs!

tilapia

Eric Domb, cité en substance dans La Libre :

"Il y a des problèmes qui sont communs à tous les pays comme la formation des enseignants, les rémunérations et l'évaluation. Mais pourquoi ces pays s'en sortent et pas la Wallonie. Parce qu'on y considère l'effort comme de l'élitisme et qu'on estime qu'évaluer les performances est une injustice. Par ailleurs, le monde de l'école est déconnecté du monde réel et les pouvoirs publics n'ont pas encore compris qu'au lieu de construire des digues, il faut apprendre aux jeunes à nager"

http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/446992/la-wallonie-a-tout-pour-reussir.html

wallagonie

Lu sur le site de RTL ce 18 septembre 2008 :

Le Mouvement Réformateur (MR) constate que le gouvernement wallon PS/cdH ne maîtrise pas l'avenir de la Wallonie. Il propose plusieurs améliorations en matière d'emploi, d'économie d'entreprises, de gouvernance du secteur public, de la sécurité routière et de sport, a déclaré jeudi Véronique Cornet, député MR au Parlement wallon à l'occasion d'une conférence de presse à Charleroi.

En matière d'emploi, le MR ambitionne de mettre au travail 136.000 chômeurs indemnisés et de réduire ainsi de moitié le taux de chômage de 18,2 à 9 pc. Pour ce faire, il veut transformer les "demandeurs d'emploi" en "chercheurs d'emploi", mettre en place un "coaching" actif des chômeurs, quel que soit leur âge, et réformer en profondeur le Forem après audit.

"En 2008, près d'1 euro sur 6,4 du budget de la Région wallonne est consacré au Forem. Ce budget a quasi été multiplié par 2 en seulement 10 ans alors que le taux de chômage stagne. Sans compter que le personnel du Forem a augmenté de 32 pc en 3 ans alors que les résultats ne sont pas là. Il est temps de réaliser un audit du Forem car nous ne pouvons qu'établir un constat de carence", a-t-elle ajouté.

En matière d'économie, le groupe MR s'inquiète du peu de croissance observée. D'après les réformateurs, le Plan Marshall n'a pas eu les effets positifs escomptés et la Région wallonne est incapable de recoller au niveau de croissance de la Flandre. Le MR veut donc mettre en place une évaluation objective du Plan Marshall et ainsi favoriser des entreprises qui seraient en adéquation avec les caractéristiques des demandeurs d'emploi.

Observant que la part du service public par rapport à l'emploi salarié est de 38,60 pc en Wallonie, contre 28,90 pc en Flandre, les réformateurs proposent une administration moins politisée et plus efficace qui emploierait moins de fonctionnaires.

"Si 1 départ sur 4 de la fonction publique n'était pas remplacé, ceci permettrait de diminuer les effectifs d'un quart et permettrait que les fonctionnaires soient mieux payés", a encore ajouté Véronique Cornet.

En matière de sport, les réformateurs proposent d'augmenter le soutien aux fédérations sportives, de mieux coordonner les actions des différents niveaux de pouvoir et d'instaurer une "Tax Shelter" afin d'encourager les entreprises à financer les clubs et les athlètes et ainsi augmenter les performances des sportifs belges.

hikari

Laurent> Dommage qu'aucun parti dans ce pays n'est capable de même seulement imaginer de telles réformes..
Pcq même au MR, AD est bien le seul a oser dire qu'il faut réformer en profondeur. C'est d'ailleurs bien le problème du MR : il critique la majorité PS/CDH mais ne propose pas de réelle alternative claire et tranchée.

Guillaume

La Wallonie va mal, c'est une réalité. Et elle ira encore plus mal et aucun parti politique ne pourra faire une quelconque promesse lorsque les robinets seront coupés d'ici un an par la Flandre.

Faites des économies. Sans doute la seule chose à faire. C'est pas nos politiques avec leurs salaires plantureux et leurs mandats en tout genre qui vont voir changer leur niveau de vie contrairement au simple citoyen.

Laurent

En définissant comme mission de l'Etat qu'il soit compétitif.

Ils ont réalisé cela en créant des agences, entités autonomes, en rationalisant les politiques publiques, en ouvrant les politiques publiques à certains marchés, favorisant les partenariats publics/privés, en externalisant certains services, en appliquant une vraie politique de gestion des ressources humaines et des compétences mais surtout en mettant le citoyen au centre des préoccupations de l'administration.

On n'en est pas là en Wallonie !
Pourtant les propositions d'Alain Destexhe vont toutes dans ce sens il me semble, mais les partis au pouvoir préfèrent tenter de le discréditer et garder le bon vieux fonctionnement fait de corruption, de clientélisme et de copinage plutôt que d'analyser ce qu'il propose dans le but d'améliorer le quotidien du citoyen.

Ah s'il seulement il y avait plus d'hommes politiques intéressés par l'intérêt public plutôt que par leur propre intérêt.

poil-à-gratter

? en privatisant sous forme d'agences:
une pour la pêche, une pour le pétrole, une pour recaser leur trop-plein de gauches?

Zébulon

La Suède et la Norvège ont réussi à dépolitiser leurs administrations de façon radicale en moins de cinq ans. Devinez comment ils s'y sont pris ?

Laurent

Il n'est pas ici question de squatter les postes de l'administration qu'on soit MR ou PS.

Je pense sincèrement que tout le monde, de manière personnelle est politisé et qu'on n'y changera rien. Il est donc indéniable que ça ressorte sur le professionnel.

Mais quand on met en place des examens pour des postes à responsabilités dans l'administration et qu'on constate, chiffres à l'appui, que les personnes y participant ne sont issus que du PS et un peu du Cdh et que les seuls qui réussissent sont PS (les nominations sont là pour le prouver, ce ne sont pas des paroles en l'air - il y a même des postes attribués sans réussite des examens) on ne peut pas nier que ce qu'il faut c'est une ouverture plus grande et surtout une indépendance des instances qui font passer les examens ainsi que des critères de participation réalistes.

Cheers (2e)

@ BonJovi (à ne pas confondre avec un Bon Jovial)

allez donc lire ce que je finis de déposer à propos des PSY-con-thérapies? :-)

lilouverhongen

Il y a quand même une grande différence entre le PS et le MR, le premier occupe tout l'Etat alors que le seconds n'y a que des miettes, mais le meixu seraiy une vraie dépolitisation.

BonJovi

Qu'est-ce que vous êtes naïf. Vous croyez que le "centre droit" ne placera pas ses pions quand il reviendra au pouvoir ? Qu'il ne s'arrogera pas les mandats et favorisera pas les fonctionnaires proches ? Même votre gourou de la pensée politique le sait bien et je ne serais pas étonné d'apprendre qu'il en a déjà un peu joué. Alors si vous voulez continuez à vivre vos chimères, tant mieux.

Julien

@ BonJovi :
est-il subtil de suggérer l'installation de la zizanie dans le centre-droit? Visez-vous à diviser ce qui existe encore entre partis de Belgique Nd-Sd ou à recréer le foutoir à l'image des gauches en France?

Réflexion sur la MAL GOUVERNANCE DURABLE:
- stade n°1: elle obéit à une idéologie d'antan; elle s'appuie sur des slogans éculés
- stade n°2: elle installe ses incompétences dans toute la sphère de la société civile
- stade n°3: elle gonfle sa COMMUNICATION à base de mensonges forts agissants sur des masses incrédules

- stade n°4: une fois dénoncée et acculée, l'idéologie s'agite dans un qui-vive qui lui fait dire n'importe quoi dans les médias et à médire sur des blogs ouverts.
Salutations peu distinguées à tous ces maniganciers.

BonJovi

Destexhe dénonce toujours la politisation des organes par le carte PS-CDH, à raison même, mais pourquoi ne se penche-t-il pas sur le cas de son propre parti ? Est-ce parce que le MR fait moins bien, quantitativement, qu'il faut se taire ? En Brabant wallon, l'administration est bien verroullée, par exemple. Bien sûr, l'important n'est pas de dire la vérité, toute la vérité, mais juste de se faire mousser auprès des grincheux et obtenir des voix. Ne dites pas au peuple ce qu'il faut faire, dites au peuple ce qu'il veut entendre, surtout les populismes bien putassiers. S'il était persuadé par son discours et avait vraiment envie de changer les choses, il aurait déjà quitté le MR et créé son propre parti.

leila chahid

@wallagonie

Pour juger du progrès d'une région,il y a que deux ou trois indicateurs pertinents PIB et chômage surtout. Aucun progrès, hélas, de ces côtés. Si un Irlandais ou un Espagnol avait regardé le débat il aurait bien rigolé , eux qui ont eu longtemps de staux de croissance de 5 à 10% par an et dont le chômage a été divisé par 2 ou 3.

JF. Debrigade

Sondages obligent. (So what?) Remarquez que:

1) la marge d'erreur est de 4% (ça coute fort cher d'atteindre un 2 % plus sérieux)
2) sondage de remotviation des parvenus, à 10 mois d'élections
3) sondage d'origine RTBF & rusé compère LeSoir, faut rester compétitif face à LaLibre?

C'est toujours bon devant un électorat versatile, qui ne limite sa compréhension qu'à des slogans relatifs au pouvoir d'achat + aux aides futiles que certains promettent sans tenir leurs engagements?
Faudrait pas croire que les 'sondages' sont raison pour infléchir des politiques vraiment stratégiques (qui sont d'effets moyen-long terme) au lieu de 'coups tactiques' (qui éblouissent le regard sans durer).

wallagonie

VREBOS avait tout simplement oublié d'inviter des économistes réputés et les plus objectifs.
Mais, c'est vrai, encore faut-il en trouver qui acceptent de venir sur le plateau. Beaucoup d'entre-eux ont des contrats avec la Région W. et n'ont pas intérêt à conforter les thèses du sénateur.
Encore un mot pour Rudy A. sur le plateau et pour les journalistes flamands modérés (Je veux dire, polis). Très convaincants tous les trois.

wallagonie

- Marc Robert : Connais pas cette personne.
- Débat pénible où CDH et PS, pour moi s'en sortent bien. Alain Destexhe finit par apparaitre comme le rabat-joie de service et c'est vraiment ce que je craignais depuis longtemps.
Ainsi, vos opposants ont eu tout le loisir d'avancer des statistiques et des journaux en citant valablement leurs sources.
Par contre, quand vous prétendez que la Wallonie connait des avancées microscopiques, je vous ai trouvé peu crédible bien que vous disiez vrai. J'ai un peu eu l'impression que vous aviez du mal à démontrer. Et comme les gens préfèrent y croire...
Sur le fond, j'approuve toujours votre démarche mais vous allez avoir du mal à court terme à convaincre d'autres personnes que les Flamands (qui sont déjà bien convaincus). La communication dirupenne est, il faut bien le dire, extraordinaire. Elle apparait comme sympathique, généreuse et positive face à l'arrogance de Didier R. et les pessimistes que vous n'êtes pourtant pas.
Le MR et vous-même vont devoir réévaluer leur stratégie. Sondages obligent.

Zébulon

@ Un démocrate

Oui, puissiez-vous être entendu et que le MR donne enfin un grand coup de barre à droite.

Un démocrate

Ben voilà, les chiffres implacables des intentions de vote sont tombés : le MR se ramasse à nouveau dans les sondages en Wallonie. Et en tant que citoyen attaché à la démocratie, je m'en réjouis bien sûr ! Le MR tombe de 31,2 à 24,6 soit une perte de 6,6 % contre un recul de 0,7 % pour le PS. Certes ce n’est jamais qu’un sondage mais on remarque que malgré les affaires carolos et malgré les manière agressives du MR, celui-ci est le grand perdant de ce sondage ! Le Cdh tant décrié continue à grignoter son retard sur les libéraux et Ecolo continue sont ascension. Espérons juste que ce sondage fera réfléchir le MR sur la façon de faire de la politique, sur l’éthique et la morale ainsi que sur ce qu’est un véritable programme politique avec des mesures concrètes pour la majorité des gens et non pas pour quelques privilégiés.

Laurent

D'un point de vue forme, ce qui est triste dans un tel type de débat, c'est la frustration de tenter d'exposer des choses complexes et argumentées dans un temps imparti très court. D'où les "prises de bec" car tout le monde veut réagir directement sans laisser l'autre terminer.

D'un point de vue fond, en effet, c'est triste de ne pas avoir pu aborder plus profondément certains sujets qui, selon PV "n'intéressent pas le spectateur"...
Pourquoi ne pas poser une seule question et aller au fond des choses. Comme pour la nomination des hauts fonctionnaires par exemple ou une analyse plus profonde et détaillée des chiffres du chômage.

John

je trouve dommage que les questions sur les nominations de Sarlet entre autres, aient été balayées lors du débat dimanche. Ce n'est pas avec ce genre de nomination basée sur tout sauf le mérite qu'on avancera.

Pierre-Yves

Ah Zébulon, dans d'anciens post j'ai déjà reconnu également que les intérêts notionnels avaient certainement des mérites.
Disons que je suis simplement plus réservé sur DJ qui estime que tout est parfait dans la mesure alors que je trouve dommage que la BNB les utilise (par exemple).
Mais il est certain que la mesure doit avoir de l'intérêt :o)

Zébulon

Marrant, au même moment sur le débat de la RTBF, qui était celui qui n'avait que l'expression "intérêts notionnels à la bouche" en défendant la mesure "qui amène la fiscalité en Wallonie au même niveau que celui de ses voisins" ?

Le représentant FGTB! Comme quoi, on peut être syndicaliste et réaliste en reconnaissant le mérite d'une mesure sans laquelle la Wallonie serait plus bas encore qu'elle ne l'est aujourd'hui.

Maurice Robert

@ Pierre-Yves.
Fernand Koekelberg qui essaie de faire passer une niveau 4 pour une 1 mais n'oublions pas le brillant Jean-Claude LAES (Ex-SPF des Finances)qui loupe un examen quand il n'a pas reçu les questions...et il l'avoue...!!!

Pierre-Yves

En parlant de nominations politiques, voici encore un bel exemple prouvant que le MR n'est pas en reste: Fernand Koekelberg...
Voyez la presse pour son bilan.
Et dites bien à Reynders que cela aussi renforce les revendications flamandes d'autonomie...
(je trouve dommage de devoir ainsi stigmatiser cette personne, mais je ne fais qu'utiliser les méthodes du président du MR)

Albert Belge

A deux reprises, l'horripilant faux-naïf Vrébos "ça n'intéresse pas les gens, passons". Une première fois concernant les mandats de révisorat de la société de Daerden, conflit d'intérêt et captation d'argent plublic qui ferait hurler partout aileurs et se terminerait en correctionnelle. Une seconde fois concernant la nomination politique des hauts-fonctionnaires wallons. Rappelons sur ce point le malaise de Pasquale Vraie bosse : le MR a tenté en vain et à plusieurs reprises de le nommer en tant que directeur général de la culture à la Communauté française. Le blocage fut dû au refus du porcelet d'abandonner ses activités télévisuelles prétendument journalistiques. Déjà qu'il ne voit pas de problème à être un ami intime des pontes du MR et membre du parti lorsqu'il soutient être à-même de tenir des débats politiques en toute objectivité...Belgique : espace de vomissures.

Patron de PME

à compter le nombre d'affidés du PS qui tartinèrent ce dimanche sur ce thème A.D.,
on se dira que certains y restent là de vrais stakhanovistes dès qu'il s'agit de dénigrer pour tenter de neutraliser des vérités gênantes sous une couche de peinture rouge.

Faut-il leur rappeler rappeler que pour mieux enfoncer la Wallonie qui peine - et pour longtemps encore - la FGTB revendique maintenant la semaine des " 4 " jours de travail, ajouter à diverses mesures de non-pénibilité pour les cerveaux déjà fragilisés ou des affidés atteints de fatigue chronique?

Big Mc by Mc D

à voisin ,
« Que coûte par ailleurs en subsides à la RW la venue d'entreprises comme..»

Quand la Cour des Comptes, sinon nos parlementaires wallons oseraient l'avouer, au total ça devra faire 2/3 des coûts d'implantation, sous la forme de subsides directs et indirects, plus des effets récurrents de ces "damnés INTERETS NOTIONNELS"?
dont NoeudPap fait répéter à tous ses sbires et à sa femelle FGTB qu'ils appauvrissent la Belgique
... dans le même temps où un PS Philippe Suinen vend le même concept pour attirer les mouches capitalistes!
Hohonnnnnn!

Rassurons-nous: les staffs de «hautement qualifiés» qui vont peupler les emplois de ces centres seront pour une bonne part des navetteurs d'autres contrées que ceux formés à la con dans certaines écoles qui figurent à la traîne du classement PISA!
Ceci se désigne sous le terme de création d'emplois par délocalisation indigène! Ouchlala....

Maurice Robert (MR pour les intimes)

Un peu d'indulgence pour le Sénateur au salaire trop confortable pour le travail fourni.

Il n'a plus demandé aux Wallons d'apprendre le Chinois, j'en ai été fort surpris.

Les chiffres sont bons pour le MR, continuez....

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/416026/2008/09/14/Le-PS-reprend-la-main-en-Wallonie-le-MR-s-effondre.dhtml

Julien

L'intervention de notre compatriote flamand (Mauritz de 17:10) reflète une vérité que les apparatchiks PS en service commandé ce dimanche auront tenté de noyer sous leurs interventions démo(hypocrites) ou creuses à la P-Y.
Je me permets, Mauritz, de vous la reprendre en un copié-collé:
«Nederlandstaligen kunnen de franc parler en de standpunten van senator Destexhe best smaken. Partijsoldaten die vooral de basisslogans herhalen of in het groepsdenken vervallen brengen het publieke debat niets nieuws aan.»
Mauritz: en tant que francophone (qui ouvre plus les yeux que ces aveuglés au mental limité), moi je vous ai bien compris, comme disait Charles DeGaulle.

voisin

Je pense que les Wallons valent mieux que le sort que le gouvernement PS-CDH leur réserve en leur "vendant" une Wallonie "qui ne s'est jamais si bien portée" dit-il mais dont on peut objectivement penser qu'elle évolue bien trop lentement. Comment expliquer par exemple qu'en matière de gouvernance publique la Wallonie paie davantage de cotisations sur les mandats publics que la Flandre, malgré les fusions d'intercommunales déjà opérées? (6,94 contre 4,41 millions d'euros. Que coûte par ailleurs en subsides à la RW la venue d'entreprises comme Google, Microsoft... Pourquoi Di Rupo n'a-t-il pas répondu à cette question ce matin dans l'émission de la RTBF? Une question posée par un "mauvais Wallon?

Ø

Le sénateur peut continuer à relever sempiternellement la mal gouvernance wallonne (que je ne nie pas), c'est son fond de commerce finalement.
Domicilié à Bruxelles, il se garde bien de mettre les mains le cambouis et la boue wallons.
La crédibilité de son discours en serait relevée s'il revenait par exemple à Liège et se faisait élire au parlement Wallon.
On peut toujours rêver...

Louis Lemaitre

Bister est encartée CDh, vous l'ignoriez ?

lavaux

L'écolo et le sénateur Destexhe ont avancé de façon modérée les problèmes de malgouvernance : la politisation effrénée , le cas Daerden mais on n'a entendu aucune réponse des deux ministres à ce sujet ....

Quant au démocrate qui est intervenu à 10 reprises sur ce blog : encore un de ces grand démocrates anonymes ....

John Loque

Lorsque vous critiquez - à juste titre les subventions versées aux entreprises (Microsoft, Google, H&M, etc.), il serait bien de donner des cas concrets. Très bonnes interventions sinon, mais il faut penser à amener du neuf et à approfondir les dossiers.

hikari

Un peu de lecture pour Patrick Henriotte : http://destexhe.blogs.com/wallonie/
Si le discours d'AD est le même depuis plusieurs années, c'est justement pcq pas grand chose ne change, et encore moins les racines des problèmes de la wallonie.

Un anti bling bling

Patrick, c'est ce qu'on appelle un "client" en fait ! ... :-)

Patrick Henriotte

Destexhe devait être bien content d'avoir eu sa place sur le plateau. Dès qu'il faut parler de l'état de la Wallonie et lancer un débat d'invectives plutôt que d'idées, forcément, on est chez Vebros, on sort le Sénateur de son placard (du MR). C'est que le "chevalier blanc" n'a pas fini de réchauffer les vieux plats, pas qu'il a tout à fait tort, pas qu'il a tout à fait raison non plus. C'est pas ce qu'il pointe de sa voix fort bégayante qui pose problème, c'est qu'il ne propose rien mais alors strictement rien comme solution de fond: il répète toujours la même chose. Mais qu'importe au fond puisqu'il sait bien qu'il ne devra jamais en mettre en oeuvre ses bouts d'idées, son parti l'ayant déjà banni de tout siège ministériel, qu'il suffit toujours de caresser le ventre des électeurs pour gagner leurs voix. C'est cela le système Destexhe, dénoncer sans rien proposer. Parce qu'il lui tenait à coeur de vraiment changer les choses, il n'accepterait pas que son parti soutient le dixième de ses positions et il aurait déjà créé sa propre boutique. Mais bon voilà, il c'est que c'est pas un bon choix tactique alors il travaille bien son core business.

xavier

M'énervent les arguments spécieux d'Elio et de ses sbires.
Le chômage. 15% et on saute de joie? http://www.economiques.eu/reflexions/chiffres-trompeurs/pourcentages-trompeurs-le-chomage-en-wallonie.htm

L'enseignement de qualité? Pisa, c'est de la fumisterie alors? 1.000 enseignants en plus? La belle affaire, c'est 1% de plus, soit moins que le nombre de profs malades. A beau mentir qui vient de loin...ou qui reste loin des réalités!

Moi

Ne pas laisser le MR prendre la main en Région Wallonne, finalement, on pourrait dire que c'est une action de salubrité démocratique tant on ne se rend pas tjs compte des dangers que représentent la formation libérale en terme de droits individuels, d'équité sociale, ...
En fait, le MR voudrait imposer ce qu'il reproche à d'autres : prendre le pouvoir pour le pouvoir. Le pouvoir absolu !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan