Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Test de 6ème primaire : rieu et épinoche | Accueil | Euthanasie »

08 juillet 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Thierry Legros

Bonjour,

Voici une question que se posent de nombreux navetteurs.

Va-t'on faire une vraie gare des bus devant la nouvelle gare des Guillemins et surtout sera-t'elle plus proche que l'actuelle ?

Je pense aux gens qui ont beaucoup de bagages est qui actuellement doivent faire entre 200 et 500 mètres, parfois sous la pluie pour accéder à leur bus !

Namur a bien fait les choses, pourquoi pas liège !

Bonne journée.
Thierry Legross

Thierry Legros

Bonjour,

Voici une question que se posent de nombreux navetteurs.

Va-t'on faire une vraie gare des bus devant la nouvelle gare des Guillemins et surtout sera-t'elle plus proche que l'actuelle ?

Je pense aux gens qui ont beaucoup de bagages est qui actuellement doivent faire entre 200 et 500 mètres, parfois sous la pluie pour accéder à leur bus !

Namur a bien fait les choses, pourquoi pas liège !

Bonne journée.
Thierry Legross

Thierry Legros

Bonjour,

Voici une question que se posent de nombreux navetteurs.

Va-t'on faire une vraie gare des bus devant la nouvelle gare des Guillemins et surtout sera-t'elle plus proche que l'actuelle ?

Je pense aux gens qui ont beaucoup de bagages est qui actuellement doivent faire entre 200 et 500 mètres, parfois sous la pluie pour accéder à leur bus !

Namur a bien fait les choses, pourquoi pas liège !

Bonne journée.
Thierry Legross

zwanze

:) Pourquoi une telle gare dans une ville qui n'est même pas foutue de créer "sérieusement" de l'emploi :). Jolie ville fort heureusement, mais pourrie dans les hautes sphères.

Zébulon

https://www.zoomin.tv/videoplayer/index.cfm?id=294660&mode=normal&quality=2&pid=lalibre

Zébulon

> Liège a perdu en 20 ans les charbonnages et une grande partie de la sidérurgie.

Par pitié, arrêtez d'invoquer des excuses qui pouvaient (peut-être) être bonnes il y a 40 ans, mais qui aujourd'hui sonnent aussi creux qu'un discours d'Elio Di Rupo.

Les charbonnages, l'acier, l'industrie lourde ... il ne fallait pas être clerc de notaire pour comprendre, dès la fin des années '60, que ces activités étaient condamnées à terme. Il fallait juste être socialiste pour les défendre à n'importe quel prix, y compris celui d'un enterrement de première classe pour la région wallone si cela permettait de garder sa "clientèle".

En refusant de trancher dans le vif au moment où l'opération aurait permis de sauver le malade, on l'a juste amené à l'état de semi-comateux dans lequel il végète depuis 30 ans. Il n'y a pas de quoi en être fier.

Dante

En tant que liégeois, je voudrais qd-même donner mon sentiment sur certains commentaires. La gare est réussie (mais ce n'est que mon avis, de gustibus...)mais effectivement très disproportionnée. Peut-être cela changera-t-il lorsque l'avenue qui partira de la gare vers la Meuse aura pris corps. On verra. l'ancienne gare était franchement inadaptée, ceux qui l'ont fréquentée seront je pense d'accord. La salle des pas perdus était minuscule. Liège et sa région ont souffert énormément. N'oubliez pas qu'au début des années 60 Cockerill employait près de 30.000 personnes. Il en reste 2000. La FN est à 1400 ou 1600, je ne sais plus. Il y en avait 6000. Il y avait des emplois de type clientèlistes certes. Mais la modernisation des méthodes de production ont joué leur rôle. Liège a souffert comme les villes des Midlands, comme Pittsburgh (j'y suis allé et cela ressemble assez à Liège, tant par le site naturel que par les problèmes qui s'y posent depuis la disparition d'US Steel). La gestion a été désastreuse. On a détruit énormément. La ville est devenur misarable. Je suis resté 15 ans sans m'y rendre. CEla me dégoûtait passablement. Par contre, depuis 15 ans à peu près, il y a une phase de reconstruction positive. Ceux qui y vivent sont unanimes. Et le bourgmestre discret et son équipe que reynders a voulu déloger sans succès sont plutôt efficaces.
N'oublions pas que Liège avait une tradition libérale contrairement à la banlieue rouge. Il ne s'agit donc pas d'un manque d'imagination des électeurs habituées au PS comme à Charleroi.
J'ai parlé ici dernièrement avec l'échevin des travaux publics, un ancien copain qu'Alain Destexhe a connu par le passé aussi et ce type me semble correct dans sa démarche et désireux d'apporter du positif à la ville. Il y a aussi du développement économique. Des spin-off de l'université. parfois encore petites. Un réel développement de la logistique à l'aéroport. c'est intéressant parce que cela génére de l'emploi pour des moins qualifiés. Mais réfléchissez un peu. Quand on plante une unif comme LLN dans le désert mais bien placée par rapport à Bxls, laquelle attire naturellement des entreprises et centres de recherche, c'est clair que c'est plus facile de faire du Brabant wallon une régione riche et de vanter son dynamisme par rapport à l'apathie liégeoise. Liège a perdu en 20 ans les charbonnages et une grande partie de la sidérurgie. Moins facile dans ces conditions.

Liégeois

@ Guillaume,
pour m'y être rendu une Nième fois ce dimanche, en touriste, ce qui manque à cette ville n'est pas une gare prestigieuse mais un IMAGE GLOBALE de prestige assortie d'une sensation de dynamique qui complèterait son sens du bien vivre. Soyons un rien réaliste. Même les liégeois de longue date le pensent! A côté de dépenses faramineuses (pour ce seul site) et d'indéniables travaux urbains d'embellissement, l'environnement y reste mal entretenu ou est vite terni par une certaine population peu respectueuse de ces efforts, plus par quelques clodos fort imbibés qui harcèlent les passants. IMAGE?
Alors jurer qu'une gare va révolutionner les mentalités, faudra le vendre à d'autres. En 1889, Liège avait un caractère de richesse qu'elle perd depuis quasi un siècle. Ce ne sont pas les murs qu'il faut changer, peut être l'état d'esprit de ceux qui les habitent? ici on peut sourire, car ce n'est pas le souci des dirigeants publics de l'endroit. Suivez mon regard....

Guillaume

Toutes les réactions reflètent le manque d'ambition et de projet des belges en général. Comment croyez vous que des villes comme Barcelone, Valence (avec la magnifique cité des arts et des sciences de Calatrava),Bilbao, Manchester, Dublin, Lille, Marseille,... sont devenues les pôles d'attraction qu'elles sont aujourd'hui? Ces avec des projets d'envergure, peut être couteux mais certainement rentabilisés à long terme... Tous les grands projets urbanistiques susceptibles d'enfin poser Liège sur la carte de l'Europe sont décriés. Construire des abris pour toxicos, aider les personnes en difficultés, favoriser l'esprit d'entreprise,... sont évidemment à privilégier mais seules des projets d'envergure sont capables de transformer l'image de Liège et de lui rendre la place qu'elle mérite en Europe. Allez en Allemagne, à Aix et vous verrez que peu de gens connaissent Liège, ville de 500000 habitants! Liège a besoin d'un coup de neuf et la gare des Guillemins est une occasion inespérée. Quand a son cout exorbitant, à long terme, si les politiciens gère mieux (ce qui n'est pas gagné) le développement de la ville, il sera clairement rentabilisé. Souvenez vous que les parisiens n'aimaient pas la tour eiffel lors de sa construction, il la trouvait moche et chère. Liège a besoin d'une nouvelle image

Phil

Gare du midi: beurk et rebeurk en effet. Dans la zone de restauration ce matin, odeurs d'urine de partout: awwww!

Gare centrale: des travaux et des retravaux, pas mieux.

Vive le téléworking !

Florian Lavoux

je constat non sans plaisir que je ne suis pas la seule àperdre du temps sur tonv billet ;-)

CapCulture2015

à Blue, 110m c'est ce que le PS désigne comme saupoudrage à la GROSSE louche.
Qui a dit que le Hainaut va se redresser définivement grâce au phase-out des fonds UE?

Suffit de se balader dans le quartier de la gare pour mesurer que l'activité en consommation de bière y est plus intense que celle de production industrielle à Chatelet ou à Quaregnon.
Bien, dira noeud Pap «avec ça les visiteurs Mons 2015 vont en avoir plein la gueule de notre gare». Oui, avant de voir la saleté des clodos qui peuplent le quartier?

Blue

«Le drame des dictatures, c'est qu'elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d'aller jusqu'au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté, de leur malhonnêteté.» Henri Amouroux.

110 millions d’euros pour la nouvelle gare de Mons.

echocynique

Communiqué de presse de la SNCB:

"La SNCB veut améliorer son service aux voyageurs dans l’année à venir. De nouveaux trains seront mis en service. Il y aura 15.000 places assises en plus. Les voyageurs recevront une compensation plus importante en cas de retard et en seront informés par SMS. Les trains seront mieux entretenus et la capacité du transport de marchandises sera accrue."

Il est temps!

N'est-il pas aussi temps que la SNCB fasse une étude de marché pour adapter son offre. Des dizaines de lignes ont été supprimées lors de l'époque du pétrole tellement bon marché qu'il était intéressant de prendre sa voiture plutôt que de subir les retards des trains, les trains surbondés, les gares d'une saleté répugnante.

Plutôt que d'augmenter le taux d'intérêt, une meilleure offre de transport alternative pourrait diminuer la demande de pétrole et donc son prix.

Papillon

il ne fait guère de doutes que les moyens sont disponibles, puisqu'on va chambouler le quartier. D'où viennent alors ces gros sous et qui supervise leur dépense? La Sofico (tunnel de Cointe)? Les fonds européens qui ravivent tout et n'importe quoi dans les 27 Etats?
Qui va faire -de manière rigoureuse- les évaluations ex-ante comme ce ne fut pas le cas du PASS Framerie il y à 10-12 ans? à qui a-t-on confié l'audit de construction de ce monumental ensemble urbanistique? j'aimerais savoir, avec des chiffres et des sources. merci.

Tchantchèt

Parlant de gares, celle Longdoz-Liège (rasée années '60s) va revivre grâce à un hyper-centre d'image pour que notre RTBS Liège puisse accroître son emprise et y convertir ses archives en numérique.
C'est pas du bon développement d'emplois pour fonctionnaires que tout ça?
Les cheminots n'en seront pas, mais comme dit Lombard, ils ont leur syndicat. ;-)

Lombard

Quel est l'intérêt d'avoir de superbes gares quand on est pas foutu d' obliger un service minimum. Sarkosy, lui, l'a fait et comme il l'a si bien dit " on ne voit même plus quand il y a grève ".Les syndicats belges sont trop puissants.

Franz

s'interroger sur l'effet dynamisant que peut avoir la nouvelle gare de Calatrava?

J'ai lu que Liège est -politiquement- la capitale économique de la Wallonie.
Quels buts sont donc visés?
1? émerveiller le touriste d'un jour qui mange son sachet de frites attendant son train/bus.
2? sinon justifier d'un tas de bistros-terrasses entassés comme dans tout abord de gare.

Alors je suis perplexe car nous ne trouvons dans aucune presse sérieuse la trace d'un "plan d'affaire liégeois 2010" relatif à cette gare. Quels investissements massifs assortis d'endettement? Avec quelle justification connexe pour une attraction renforcée de la Ville? Grâce à quoi de dynamisant (au plan économique, svp)? Dès que le voyageur ou l'homme d'affaire s'aventure vers le Centre, la situation ressemble (peut-être en moins mal entretenu) à ce que je vis dans les années '90s. Et toutes les activités économiques qui assurent un futur porteur pour la région sont à 10 km en dehors de la ville, par accès....en voiture.
Alors: pas de liégeois bien informé ici pour nous décrire des plans concrets?

Le navetteur (autre que 13h10)

Ces éléments chiffrés soulignent l'éternel dilemme auquel doivent faire face les travailleurs à LONGUE distance ayant de surcroît des HORAIRES irréguliers! Cas réel pour de nombreux personnes du secteur privé exerçant des responsabilités, par contraste avec les horaires fixes et assouplis pour 95% des fonctionnaires.

Nul Ecolo dogmatique, ni guère nos "4" ministres de la Mobilité, n'admettront de reconnaître ce problème sans solution simple. Tous ces gens raisonnent selon le schéma tronqué du lambda qui fait ses 35-39h de point-à-point, avec des commutations on ne peut plus évidentes. Aux autres, handicapés par les horaires et communications difficiles sont donc poussés à des centaines d'heures voiture, les pouvoirs en place ne leur imposant pour cela que des contraintes accrues. Au point de décourager les plus laborieux. Télétravail? réponse illusoire, sauf de combiner avec sa voiture (et des coûts/taxes à l'envi).
En résultat de quoi: lever à 05h45, départ 06h30, retour entre 20h00 et 21h00. C'est le régime qui stresserait nombre de syndicalistes...que je ne serai jamais! Bon, je me couches.

Vincent

"Evidemment, les fonctionnaires voyagent "gratuitement" (autrement dit aux frais des contribuables) eux."

Mais de quel droit que diable??
Les non-fonctionnaires seraient-ils des citoyens de seconde classe???

Et le premier qui ose me dire qu' un fonctionnaire paye aussi des impôts....

alain destexhe

@simon

Bruxelles Nord 40.713

Le petit navetteur

Au lieu de construire cette gare pharaonique, moche (déjà des coulées de rouilles apparaissent sur les super-structures et les tags fleurissent sur les armatures blanches (good move !)), n'aurait-il pas mieux valu améliorer les conditions pour les centaines de navetteurs Liège-Bruxelles ?

Tous les matins, ils doivent voyager dans des voitures bondées, sâles, bruyantes, puantes ... supporter les innombrables retards, changements de quai, arrêts imprévus, suppression de voitures, etc. Le tout pour un abonnement qui n'est pas loin de friser les 3000 euros par an. Evidemment, les fonctionnaires voyagent "gratuitement" (autrement dit aux frais des contribuables) eux.

Pierre-Yves

Moi aussi, je reste perplexe devant cette énorme gare et les difficultés (à mon sens prévisibles) pour l'entretenir...
Enfin, vu le prix de l'essence, les chiffres de fréquentation finiront par monter...

Simon

Surprise: où donc est passée notre Bxl-Noord dans tous ces chiffres?
A examiner les autres que j'ignorais jusqu'ici:
Ottignies (20.825), Namur (17.632) et Liège (13.463),
on devrait se questionner sur les comportements des clients potentiels SNCB/NMBS! Car Ottignies/LLN et le proche Brabant wallon ne sont guère peuplés au point où l'est encore Liège (cette riche et si jolie métropole ...d'avant 1914).
Pour l'avenir liégeois, va falloir beaucoup user du conditionnel et de probabilités. En tant que H/F politique "éclairé" (ça se trouve) il s'agit d'affecter les ressources publiques et de proportionner les infrastructures aux "besoins + ambitions" de moyen/long terme. Un MUST, pour ceux qui visent la réussite plutôt que l'endettement accru. Alors, ces plans d'expansion industrielle et services susceptibles de drainer les foules de navetteurs/visiteurs, où (et à combien) les voit-on à hauteur des éclairés de la Place du Perron et de sa Violette 18e? Car ce n'est pas la Daerden-O-mania qui doit les avoir guidé. Peut-être avaient-ils retoruvé dans un fond d'archives les somptueux projets de l'expo universelle 1905 dans ce même quartier Guillemins-Fragnée-Dérivation?

Réflexion saugrenue peut-être: pourquoi l'avoir conçue en blanc, cette nouvelle infrastructure? Car enfin, partout ailleurs c'est le rouge qui paraît sympathique à tous les ignares qui élisent les H/F manquant de cette vision correcte et si proportionnée aux réalités de demain.

alain destexhe

détruit sans s !

Alain Destexhe

Oui l'ancienne gare était très belle sur les photos, hélas je n'ai connu que les Guillemins et son style moderniste annnés 60, bien dans la ligne des moches buildings qui ont détruits la beauté de Liège

Francois T

D'un côté, impossible de s'empêcher de penser que les autorités communales - et leurs soutiens financiers, notamment européens - ont mis la charrue avant les bœufs. L'argument de dire "une belle gare va générer de l'activité économique" me semble fallacieux. N'est-il pas préférable de donner une impulsion et une dynamique à la ville préalablement à la construction de ce genre d'édifices? Une sorte de cerise sur le gâteau...

D'un autre côté, en tant que Liégeois je ne peux pas jouer les esprits chagrins. Après avoir démoli la jolie gare des Guillemins, ancienne du nom, pour la remplacer par un tas de béton communiste et après avoir laissé un trou béant en lieu et place de la ravissante gare du palais, il était temps d'avoir un projet ferroviaire d'envergure.

Finalement, malgré d'évidentes interrogations relatives à l'échelle et au coût de ce projet, difficile de faire la fine bouche. C'est bien la première fois que les autorités communales construisent autre chose qu'un immonde immeuble depuis les années '70...

Ø

Oui, vous avez bien raison.
Qu'en a-t-on à faire de cette gare mégalomaniaque qui a couté de cents et des milles (et tout le reste qu'on ne nous dira jamais).
Les décideurs n'auraient-ils pas pu penser à conserver l'ancienne gare et sa rue du Paradis qui portait si bien son nom avec ses anges en vitrine qui suffisait amplement et qui finalement n'était pas si moche que ça.
L'argent économisé aurait ainsi été bien mieux employé à soulager toutes les misères qu'on croise tous les jours dans Liège : mendiants, sans abris, toxicomanes, jeunes et pensionnés désoeuvrés tuant leur ennui dans les centres commerciaux et générant ainsi un sentiment d'insécurité pour la population normale qui paie ses impôts et qui aurait voulu qu'ils servent à autre chose qu'à la construction de ce batiment.
Finalement, peut être qu'ils l'ont fait exprès et que la verrière, en fait, servira à fournir du travail à tous ces désoeuvrés dont je parlais plus haut, main d'oeuvre nécessaire pour le nettoyage régulier de ces milliers de mètres carrés de verre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan