Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« Le non Irlandais à Lisbonne - sans commentaire | Accueil | Invitation le mercredi 25 juin à 18H30 »

16 juin 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Aurélie

Vous devriez avoir honte de parler comme ça. C'est a cause de gens comme vous qui au lieu de trouver des solutions ne font que se plaindre et pleurnicher.

Parler ça ne sert a rien, c'est agir qu'il faut faire.

On dirait Destrée lorsqu'il disait qu'il n'y avait pas de Belges, il n'y a que des wallons et flamands.

Bon sent mais de quoi on a l'air vis-à-vis des autres pays?

La question linguistique est la principale préoccupation mais où est le problème? Français ou flamand du moment qu'on se comprend!

A quoi ça rime de resasser le passé en parlant des taxes?
Dois-je vous rappeler que il n'y a pas que les flamands qui ont du en payer, rappelez vous les taxes supplémentaires que les wallons devaient pays sous Guillaume 1er , y a prescription maintenant!

Bref, quand on regarde notre gouvernement, les ministres francophones se comptent sur 3 doigts.

Alors merci.Ou on parle d'égalité ou on ne parle pas!

jb

il est temps que les flamands grandissent un peu, ok on'a peut ignoré les revendications flamandes pendand de nombreuses années, mais normal les activiste, les minimalistes et les maximalistes n'ont pas toujours agit d emanière loyal durant les deux guerre.Maintemand les flamands ont une identité, une culture reconnue. DE PLUS JE NE PENSE PAS QU4UNE FLANDRE indépendance serait à leur avantage, elle serait isolée de tout traité international vu de la discrimination qui font à l'égard des communes a facilité, de ne pas reconnaître la nomination de sbourgemestres francophones. EST_CE QUE L4UNION EUROP2ENNE ACCEPTERA T-il un état qui n'est pas en conformité avec la convention des droit d el'homme

Didier

Je viens de terminer la lecture de ce livre et je dois dire qu'elle est particulièrement édifiante. Cessons de tergiverser, les objectifs du mouvement flamand sont on ne peut plus clair : un état indépendant. Et ils y arriveront sans problème car ils sont déterminés.
Ils travaillent sans relâche à ces projets, calmement, puis avec plus de véhémence mais ils avancent... Le vote à l'unanimité du gouvernement flamand en 1999 d'un "road book" de l'indépendance annonce que la Belgique n'existe plus.... Je comprends mieux pourquoi l'un d'entre eux m'a dit dernièrement à De Panne "Qu'ici j'étais tout petit et que je n'avais qu'a retourner dans mon pays".. Il considère déjà que la Flandre est indépendante.

Vincent

Bien reçu le livre qui se lit sans problème d' une seule traite en qq heures.

A priori très juste dans son historique du 'mouvement', il laisse toutefois un goût de trop peu sur plusieurs périodes, particulièrement les 20-25 dernières années (pense-je).
Ce qui laisse une impression de livre finit un peu trop rapidement pour, sans doute, être publié à temps pour les vancances.
Quoi qu' il en soit, un 'manuel d' instruction' obligatoire pour tout Francophone un tant soi peu intéréssé par la politique Belge.

Admin

@oui oui alex si la poste veut bien !

alex

Est til possible de commander ce livre depuis l'étranger ( france, paris)?

Simon

L'historien U.I.A. H.VanGoethem est cité par Chr.Laporte (LLB 24/06, p.8) suite à la sortie d'un ouvrage chez Lannoo :
De monarchie en "het einde van Belië". Een communautaire geschiedenis.
HVG "fin connaisseur de l'évolution politique en BE", ajoute Laporte.

HVG y montre que la BE est condamnée à se disloquer sous la pression communautaire mais qu'il est impossible de la scinder..... que la monarchie ne sera pas abolie mais sera de plus en plus protocolaire...... Que l'Europe servira à enrayer les crises majeures.....
HVG montre que Léopold Iier soutint à fond le Mouvement flamand, comme le fit Albert Iier etc....

Projetons plus largement? Lorsqu'on observe au travers de l'U.E. et/ou du monde la multiplicité des "crises" de quelconque nature, on se questionnera sur leurs causes profondes, allant du linguistique belge à l'identitaire de toutes les sociétés dites "multiculturelles". Couplons simplement le fait avec des luttes pour l'exercice du pouvoir (Démocratie = dictature du plus grand nombre). Ajoutons les enjeux économiques parmi les clans, castes, "classes" de nos sociétés.
Partout un mélange détonant, avec des mêches à retardement que quelques politiciens s'efforcent de rallumer à chaque extinction! Des flamands, des francophones, des Verts ou Rouges, des blancs ou jaunes ou noirs (haro sur les fort actuels Zimbabwe - Soudan & Co).

J'apprécie en finale le commentaire du journaliste Laporte:
"HVG met toutefois les Belges du nord et du sud en garde: les hommes politiques doivent d'urgence s'abstenir d'abuser des émotions dans le dossier communautaire si on veut éviter le clash. Cela s'appelle avoir le sens de l'Etat."

L'éternel combat du chaud et du froid, des ténèbres et de la Lumière.
Certains êtres - en voie de raréfaction - portent encore le sens de l'Etat en question. D'autres cherchent la fuite en avant sous des slogans de la "gouvernance mondiale", de "Europe des Régions" (283+), etc. Tous de beaux paravents pour masquer leur incapacité à maîtriser (ou leur avidité personnelle)!

Hendrik de Bruxelles | Brussel | Brussels | Bruselas

L'intro à la présentation du livre sur ce blog contient une erreur dans la phrase suivante : "(...)le mouvement flamand est né à Bruxelles, Gand et Anvers, en réaction aux revendications flamandes." Il s'agit évidamment du "mouvement WALLON" et non du "mouvement flamand" qui est né en réaction aux revendications flamandes.

william

Bruxelles capitale de la Flandre . Cela m'a toujours fait rire car comment une région peut-elle être la capitale d'une autre région ? Que diraient les flamands si demain la région Bruxelloise faisait d'Anvers sa capitale . Quant au sol flamand et Bruxelles ville flamande c'est historiquement faux .
La frontière entre le Comté de Flandre et le Duché de Brabant était l'Escaut et Bruxelles était la capitale de ce duché .A l'époque on parlait différents patois flamands et wallons ,les Ducs s'exprimaient en flamand ( de Gand ou de Bruges ) en françois et en italien.Le néerlandais ( ABN ) est une langue inventée pendant la Renaissance à partir de différents dialectes hollandais . Il était en effet important pour nos voisins battaves qui commerçaient dans le monde entier d'avoir une langue unifiée.Bruxelles ni ses communes n'ont donc jamais été néerlandophones et les Flamands utilisent aujourd'hui une langue étrangère .Il faut également savoir que ce sont les boches qui nous occupés à deux reprise qui ont stigmatisé le flamingantisme

no way

"ce sont les francophones qui se sont opposés au bilinguisme de la Belgique"

Dommage ! dire qu'on a raté l'occasion d'avoir une administration communale bilingue à Thy-le-Château et à Wanfercée-Baulet ça c'est une grosse boulette !

Thierry_France

ah ah ah !!!!! Moi de France est un connaisseur.
Il y a aussi le 2 eme REP (1200 hommes) basé à Calvi qui peut être parachuté sur zone en quelques heures ?

Robespierre

Que la France annexe la Wallonie et les Flandres comme du temps de la Ière République et de l'Empire et la question sera definitivement réglée.
Je pense que la majorité des Flamands doivent l'ignorer mais jusqu'au Cateau-Cambresis (1559) la Flandre était de jure partie intégrante du royaume de France (mais hors du domaine royal puisque possession de divers comtes, puis des Valois-Bourgogne, et enfin des Habsbourgs). Donc la France à des droits naturels sur la Flandre et entendra bien profiter de cette crise pour assouvir son vieux rêve de s'etablir définitivement dans ces frontières de la Gaule Romaine.
Les Flamands se plaignent que les Wallons ont tenté de les assimiler ? Ils vont comprendre à quel point fut timide cette entreprise par rapport au jacobinisme francais. Corses, Bretons, Basques, Alsaciens, Occitans,... Ils sont tous passés à la moulinette de l'assimilation de gré ou "de gré" pour créer une vraie NATION UNIE. Qu'importe que des cultures disparaissent tant que la pays est fort et stable. En France, l'Etat à fait la nation et c'est une réussite. Quel domage pour la royauté Belge de ne pas avoir atteint ce résultat. Elle en paye le prix aujourd'hui.

Moi de France.

Nous autres Français sommes attentifs à ce que les droits légitimes de nos frères Wallons & Bruxellois ne soient pas bafoués. Au besoin, et si nos frères francophones y consentent, quelques régiments - légion étrangère, troupes de marine - massés dans le BHV calmeront les prétentions des Flamingants. Il m'étonnerait fort que les Hollandais bougent.
Ils ont combien de chars, les Hollandais ? :)

Pierre-Yves

Poil-à-gratter,
Si je milite bien pour le PS, l me semble utile de préciser que je n'y travaille pas...
Bonne journée à vous!

E. G.

La provoc lancée par Phil-le-cheick-rouge en faveur d'un confédéralisme à deux régions est une insulte à une francophonie qui se voudrait enfin ouverte sur le monde changeant.
En échange d'une modération des flamands les plus revendicateurs (et croit-il pour les calmer), mais aussi d'un déversement de € Nord-Sud, faire gérer la BE de demain à partir des pouvoirs octroyés aux régions (bottom-up VERSUS top-down) signifierait quoi :
- laisser les extrêmes VL s'agiter entre eux chez eux (région n°1: 6.000.000)?
- exercer une mainmise supposée socialiste sur la RW en état moribond (région n°2: 3.500.000)?
- régler "à deux" le sort de BXL (un semblant de région n°3: 1.500.000), selon les opportunités du contexte d'alors?
sous la succession dirupinienne pour laquelle El Cheick joue le jocker Lolokedael?

Option culturelle à supporter telle quelle, en s'écrasant, vous les futés du sud?
Une fois de plus, un crachat sanglant lancé au visage du royaume:
- avoir usé de la dynamique nordique et ses richesses relatives dans l'époque contemporaine,
- avoir usé de BXL entre-deux comme instrument de négociation, puis jeter le partenariat quand l'assise PS est bien ancrée dans ce qui resterait de la CF.
Diabolique le Moureaux, toujours retors? oui, comme à son habitude.
Fallait suivre l'interview donné (in het Frans aub) à Canvas. Bouclant l'avenir "entre vieux renards".

Bon, je m'en vais travailler, faut nourrir les quémandeurs qui votent PS.

Guillaume

@wallagonie

suffit de voir la manière dont De Gucht traite le Congo. C'est assez révélateur ;) Qu'il dise des vérités que personne ne conteste n'est pas un problème sur le fond mais d'après une journaliste du Soir il a été bien plus loin, il a exigé de Kabila qu'il remanie son gouvernement et que De Gucht puisse l'approuver.

On peut donc imaginer que la fameuse solidarité interrégionale que la NVA veut poursuivre selon des critères transparents via une sorte de ministère flamand : ce sera donc la Flandre qui décidera seule de continuer à payer et plus le fédéral puisque dans le populisme nationaliste il n'y a QUE des transferts nord-sud et jamais dans l'autre sens évidemment.

Donc on peut très bien imaginer le gouvernement flamand exiger de la Wallonie certaines choses en échange de l'argent et donc pas seulement une vérification de la bonne utilisation de l'argent qui sera évidemment controlé également par le parlement flamand. C'est donc une sorte de tutelle.

paul

Je trouve que certaine prennent bien leurs aises pour parler de Bruxelles.

Comme si Bruxelles était peuplée de gens qui viennent d'un côté ou de l'autre.

Je crois que ceux qui voudraient "recevoir" (occuper?) Bruxelles sans l'assentiment de ses habitants pourraient être rudement surpris.

Je ne sais pas si il existe une identité wallonne, je sais qu'il existe une identité flamande (plusieurs, en fait), mais je puis vous assurer qu'il existe une identité bruxelloise. Et nous nous sommes battus assez longtemps pour obtenir nos institutions, pour ne pas les lâcher sans combattre.

Mais nous ne sommes pas dans une logique de combat, n'est-ce pas?

Personnellement, si scission il doit y avoir (ce que je ne souhaite pas), j'opterais pour une région bruxeloise indépendante (et pas gérée par l'Europe).

Nous ne pouvons pas avoir confiance en la Flandre, et une association avec la Wallonie serait dictée essentiellement par la crainte de cette même Flandre. Ce qui ne fait pas un projet commun.

Et sénateur, bravo pour ce livre. Je me souviens avoir en son temps lu l'ouvrage de Manu Ruys sur le mouvement flamand, dans sa traduction française.

Comme cet ouvrage, votre initiative devrait contribuer à clarifier les esprits du côté francophone sur les aspirations du nord du pays

PR Mélon

Les exigences flamandes sont parfaitement compréhensibles, dans leur position nous ferions de même.
Les exigences économiques sont les mêmes pour tous. La différence se situe au niveau de cette espèce de vanité collective qui agit sur les Flamands comme la muleta devant le taureau. Aveuglés par leurs obsessions identitaires combinées à la crampe du niveau riche, ils finiront par faire la grosse faute qui leur sera fatale.
Nous devons nous débarrasser d'eux le plus vite possible. J'ai honte de cohabiter avec ce peuple qui nous méprise, nous envie (notre civilisation) et nous exploite.

wallagonie

@ Guillaume,
- Moi j'aurais dit : La Flandre prendra Bruxelles en échange du maintien temporaire des transferts et le PS dira oui tout de suite. Vous me semblez plus pessimiste sur ce point mais vous n'avez peut-être pas tort.
On a bien vendu la démocratie à Bruxelles (sureprésentation flamande) contre du pognon pour l'enseignement qui en manquait cruellement suite à une loi spéciale de financement où les francophones s'étaient fait rouler)).
- Comment contrôler la Wallonie si celle-ci reste ancrée à gauche ? Pouvez-vous m'éclairer sur ce dernier point ?

Guillaume

A wallagonie,

La Flandre a raison sur ce point et elle prendra Bruxelles en échange des transferts versés dans le passé.

Après la solidarité interrégionale entre Flandre et Wallonie ne sera possible que si la Flandre controle la Wallonie.

wallagonie

@ P.R. Mélon
Je comprends votre souhait.
Mais la ménagère se fout de savoir si le jambon qu'elle achète est de Bayonne ou de Gand (Gent). D'abord, c'est pas forcément marqué dessus. La Commission européenne interdit l'obligation de noter la provenance des produits.
Le protectionnisme est devenu impossible et de toutes façons, tout le monde y perdrait.
Ce qui caractérise les ménagères, surtout maintenant, c'est le rapport qualité-prix, voire, le prix tout court.
A ce jeu-là, les Flamands jouissent déjà d'un avantage comparatif vu la proximité... D'autre part, le jambon de Bayonne peut très bien avoir été importé par une firme flamande. Enfin, pour que le France se précipite à nos portes, il faudrait se montrer attractif. Or, une Wallonie abandonnée à son insuffisance économique et ayant perdu ses transferts reculerait de 8 %, minimum, en terme de revenus, si ma mémoire est bonne (Selon M. Mignolet - FUNDP). Même la Flandre verra ses commandes baisser puisque nous sommes son premier client. C'est dire. Ce que les Flamands nous disent, c'est : Vous êtes priés de vivre à présent avec vos moyens et ne plus compter sur nous pour arrondir vos fin de mois. Nous avons assez donné. Sur la légitimité de cette exigence, j'aimerais vous lire.

wallagonie

Question pour Monsieur Elio (restée sans réponse) : La Belgique est la N°3 mondiale pour son niveau de taxation. La Wallonie taxe plus que la Flandre, donc, la Wallonie fait mieux que la Belgique en matière de taxation.
La Belgique et singulièrement la Wallonie, offrent-t-elles les troisièmes meilleurs services publics au monde ?

poil-à-gratter

En nous insérant (pour la 2e fois) l'adresse du site PS "onygagneraitous", Pierre-Yves (caméléon métaphorique, pour les habitués) nous repeint d'une couche de rouge prosélyte avec les arguments électoraux du parti pour lequel il milite (non, travaille).
Bon, c'est son droit individuel en faveur des thèses collectivistes.

L'alias Zébulon lui suggérait pourtant une variante intéressante (09:50 sur Quaden-Index)
@Pierre-Yves... La réponse est là:
http://porteentrouverte.canalblog.com/archives/2008/05/02/9034617.html

Moi j'ai lu cette analyse assez impertinente. En guise de simple rappel, il y a de quoi remettre les pendules à l'heure. Enfin, pour ceux qui sont pas borgnes de l'oeil droit.

PR Mélon

@Wallagonie : "les Flamands vont nous foutre la paix" sur le plan institutionnel, bien spur. Nous resterons voisins et clients réciproques, même si je souhaite que le marché intérieur français s'étende jusqu'à Bruxelles avant 2015 si possible...

Guillaume

Il y a un site qui s'est ouvert pour demander un référendum sur l'indépendance de la Flandre :

http://www.onafhankelijkheidsreferendum.be

jaco

Séparons-nous le plus tôt possible. La Flandre constitue déjà un Etat dans l'Etat Belgique.
Nous francophones, nous n'avons plus rien à y faire. Quant au livre en question, ce Représentant pourrait peut-être faire un livre sur tous les détournements de l'Etat belge (flamand) au profit uniquement de la Flandre.

wallagonie

@ PR Mélon
D'accord à vous. D'autant plus d'accord que vous êtes d'accord avec moi.
Dans l'esprit des Flamands, ce sont les francophones, ou, plutôt, les Wallons qui profitent des largesses de la Flandre via un "fédéralisme de consommation". Entendez : transferts se sécurité sociale,... Et encore, on parle peu des transferts fiscaux ! Bref, 6 milliards d'euros par an sont une estimation minimale. Mais nous ne sommes pas des mendiants, n'est-ce pas ? On s'en sortira tout seul. Ce sera dur mais les Wallons s'en sortiront disait, en son temps, G. SPITAELS (Voyez sur Wikipédia si vous êtes trop jeune).
Pour ce qui est de nous foutre la paix, c'est en partie faux car les Flamands resteront nos principaux fournisseurs d'un peu de tout puisque les consommateurs que nous sommes n'ont qu'une obsession appelée pouvoir d'achat et que nous ne savons pas identifier un produit "flamand" (à de très rares exceptions près). Cela dit, chacun devra se montrer responsable de ses choix sans toujours accuser l'autre, ce qui est déjà ça.

A. de Tocqueville

Retirer Bruxelles aux Flamands ou la retirer aux Francophones? Question : de combien de divisions de Panzers disposez-vous? Quel coût économique pour tout passage en force?
Même la crise feutrée que nous vivons est catastrophique.
La seule possibilité est la poursuite de la séparation par étapes.

Pierre-Yves

Heeeu Simon, je n'ai jamais parlé de rente perpétuelle que diable!
Juste un petit lien pour ouvrir votre esprit à de nouveaux horizons, en toute sympathie...
http://www.onygagnetous.be/

PR Mélon

Les Flamands ont raison de profiter de l'Etat belge tant qu'il existe : ils peuvent en abuser au maximum. Qu'ils en profitent avant leur indépendance.
Pourquoi ? Avant même d'être acceptés par la "communauté internationale", les Flamands devront se soumettre aux impératifs qu'ils refusent dans le cadre belge :
1.protection des minorités (les communautés francophones en Flandre obtiendront des droits refusés jusqu'ici : ouverture d'école, de bibliothèques, etc.!):
2. choisir une capitale sur leur territoire (Wallagonie a raison : aucun pays n'a sa capitale en dehors de ses frontières; il faut être en Belgique pour voir ça):
3. Nous foutre enfin la paix !!! Et basta.

Franz

50 années de coopération BENELUX, sans disputes, avec de grands projets réalisés.
Un Traité renouvelé, au-delà de nos petites frontières. Avec des discours en français, car au LUX c'est la langue et le ministre néerlandais n'hésita pas à employer la langue diplomatique des temps révolus. Singulier?

Simon

Malgré l'effort de "compréhension réciproque" tenté par A.Destexhe entre les tenants de noirLion, de rougeCoq ou de bleuIris, deux courants continuent de s'affronter verbalement sans avoir encore lu l'ouvrage! Il y en a décidément qui ne changent jamais, tant au NOORD qu'au SUD et entre-deux. Roquets tegen keffers?

Perçus d'un observatoire établi sur la station spatiale internationale, beaucoup de gens sur cette terre ne cessent de se taper dessus qu'en regardant vers l'autre au travers d'une lorgnette inversée. Pourriez-vous pas essayer une optique "grand angle" plus un modèle mental à "multi-variables"?

Si le Politique ne sait trancher, à cause d'intérêts très ciblés parmi la sous-espèce "politiciens" installés chez eux, peut-être qu'une intelligence "citoyenne" devrait aider à nous simplifier la donne?
Entre subjectivité, rancoeurs et intelligence, il y a comme qui dirait un "gap". De là l'éternel ping-pong entre ceux qui se croiront le plus malin, le finaud, le pire hypocrite.

Aucun Etat, aucune Région, ni forcément l'U.E. ne savent vivre sans des mécanismes d'interdépendances et d'échanges économiques au travers desquels les subsides tiennent une grosse place!
L'U.E. et ses 125 milliards d'€ annuels tiennent grâce à des ponctions TVA opérées dans 27 E.M.!
La SECU du noord et du sud tient encore grâce aux prélèvements opérés sur l'économie réelle (pas sur ces 38% du PIB belge affectés à des services publics... subsidiés, sans qu'ils assument nécessairement leur mission)!
La notion de SOLIDARITE tiendra aussi longtemps où certains n'y verront pas une "rente perpétuelle" (détestable philosophie PS qu'un alias Zébulon dénonce opportunément dans le post "Quaden/indexation" face à un certain Pierre-Yves visiblement orienté à gauche).
Rappelons-nous que le SP-A s'est fait enfoncer en 2007, contre toutes les prédictions des sondages; or qu'il y a un si profond écart conceptuel et managérial entre un J.Vande Lanotte et le comédien DiRupo.

Hors toutes les disputes fondées ou factices relatives aux subsides historiques N-S, l'équilibre n'existe que pour par l'économie REELLE (celle du secteur dit "marchand") si elle fonctionne correctement. Et qu'au nord comme au sud, ça marche bien s'il y a dans les têtes ce couple "intelligence" doublé d'une puissante "motivation à réussir" face aux défis et aux enjeux mondiaux que j'observe depuis là-haut!

Alors, discutants N-S et S-N, un sursaut d'intelligence et recours au grand-angle peut-être?

Zébulon

"Aux lieux d'aller pleurnicher à l'international...Faudrait d'abords utiliser le conseil d'Etat et la Court Constitutionelle pour résoudre les problèmes."

Des institutions flamandisées à mort. Vous, flamands, n'aimez pas les institutions internationales parce qu'elles sont neutres. Vous préférez "aller pleurnicher" chez des arbitres que vous avez pu acheter.

En ce qui me concerne, je plussoie avec Wallagonie. Séparons-nous. Nous n'avons RIEN en commun, si ce n'est la proximité géographique et le partage forcé d'un territoire pour des raisons historiques.

Bon vent avec vos 30% de nazillons.

Guillaume

Bon va falloir que la Wallonie gère l'arrivée massive de francophones expulsés de la périphérie et de Bruxelles alors lors de l'indépendance flamande.

JOOK

Compréhension n'est pas acceptation. D'accord. Mais connaissance du Nord doit impérativement être suivi en paralèle de connaissance du Sud. Mais comment faire cela amis Wallons, après pratiquement 40 ans de mensongens et cachoteries de votre presse 'wallonne' ?

Jacky

Et ses investissements privés sont-ils de la solidarité gouvermental? Non. C'est solidarité était elle 'nationsliste'? Non, elle était pour des raisons seulement économique.

Il y a pas de Bruxellois, des Flamands, des Francophones et des Européens.

Namur alors bilingue? Hahaha elle est bonne. Et vous m'allez me donner un corridor?

Enmerder le monde? Vous savez quel est la difference entra la Flandre , la Wallonie et Bruxelles Région Capitalle? Aux moins en Flandre nous punisons des representants publiques qui n'appliquent pas la loi linguistique. Ces bourgemestres ont enfreint la loi linguistique et ils ont déclaré qu'ils continueront a le faire. Il y a 4 bourgmestres Francophones dans la périphérie...seulement 3 sont punis car ils ont déclaré de continuer d'enfreinde la loi. Aux lieux d'aller pleurnicher à l'international...Faudrait d'abords utiliser le conseil d'Etat et la Court Constitutionelle pour résoudre les problèmes. Problème est que vous allez y perdre.

J'en ai marre de ne plus pourvoir être Flamand dans ma propre ville et j'en ai marre que les Francophones m'enmerdent. J'en ai vraiment ras-le-bol que le socialistes ont autant de pourvoir en Flandre grâçe aux Francophones. L'autre problème est que vous nous étouffer économiquement...si nous nous écrasons...c'est la fin de la Belgique. Si j'ai pas un € pour être solidaire je ne sais pas être solidaire. J'en ai marre de la Franchisation.

Pour moi la sollution c'est de changer le système. Introduire la Sous-nationalité et y faire la base du système électorale (donc une personne avec la sousnationalité Francophone pourrait voter seulement pour des partis Francophones dans tout la Belgique). Déconstruire la Région de Bruxelles Capitale et créer la Région Germanophone (ils la demandent). Bruxelles 19 restera une zone bilingue (avec 6 communes à facilités, c'est acceptable); comme ça on peut aussi aléger les loi linguistiques: service publique bilingue sauf pour les service d'urgence à Bruxelles 19+6. Tout les autres facilités linguistiques on les casse (sur tout le territoire).
S'est logique...la Belgique est trilingue...si vous venez vivre en Flandre il faut apprendre le Néerlandais, en Wallonnie le Français et dans la partie Germanophone l'Allemand.

wallagonie

@Jacky
A l'origine des investissements privés, ne retrouvaient-on pas majoritairement des francophones et des Wallons ? Ceci est une question, tant je vois que vous en connaissez pas mal sur cette problématique.
Bruxelles est à vous ?
Je dirais que ce n'est pas gagné mais que vous ne devez pas désespérer, tant vous avez des appuis... en Wallonie en la personne par exemple de Collignon-fils de, qui ne peut comprendre que Bruxelles est, de fait, le tout dernier verrou.
Bruxelles ne sera sans doute jamais à vous mais... aux Bruxellois !
La Flandre n'est pas et ne sera jamais une colonie belge mais un futur état indépendant.
Comment expliquez-vous que dans le passé, lointain, la Flandre, peu développée économiquement, ait pu transférer des taxes et des impôts vers le Sud du pays ? Namur avec 90 % de la population néerlandophone deviendrait Namur-Namen avec un bourgmestre néerlandophone et des protections pour la minorité francophone. Namur serait bilingue. Tout comme Bruxelles.
Le dernier point me semble le plus problématique car, si nous pouvons discuter sur le fait que Bruxelles fut une ville flamande à part entière (J'avoue que je l'ignore - ce que je sais, c'est que le pays entier fut hollandais, par contre), je pense qu'un futur état indépendant qui "se fout" de l'ONU et du Conseil de l'Europe est mal barré.
D'autant plus que ces institutions ne vous demandent rien d'extraordinaire. Emmerder le monde pour une circulaire envoyée en français à des francophones ne doit pas empêcher une nomination de bourgmestres sauf... en Flandre. Où des décisions aussi vexatoires pareilles sont-elles prises aujourd'hui dans un État de l'Union européenne ?
Votre attitude évoque pour moi la loi du plus fort et la revanche. Si je comprends votre ras-le-bol vis-à-vis de tout ce qui fonctionne mal en Wallonie (Beaucoup de francophones pensent comme vous !) et vis-à-vis de la "tache d'huile", je vous rappelle que la majorité des Wallons est un peu prisonnière d'un mauvais système et ne se montre pas arrogante vis-à-vis de la Flandre. Nous ne sommes pas responsables d'éventuelles erreurs de nos aînés.
Donc, en conclusion, d'accord avec vous pour de très grands changements, voire une séparation, mais dans une négociation équilibrée. Vos certitudes, et surtout celles de votre bon droit, ne sont pas nécessairement les nôtres.
Le droit du sol, c'est respectable. Le droit des gens, aussi.

Jacky

@Guillaume:
Se sont les Flamands qui décidrons - pas les Belges- dans un referendum, si il y aura un. Les Francophones ne sont pas des Flamands, Bruxelles n'est qu'une région pour fonctionner comme capitale. Si la Belgique n'est plus...Bruxelles n'est plus la capitale Belge. Utis Posseditis, Bruxelles est a nous. L'auto-determination est seulement pour les territoires coloniaux. Si vous voulez accepter que la Flandre est une colonie Belge alors il y aucun problème avec Bruxelles - elle restera Flamande.

@Wallagonie: Non. C'est en partie grâce a des investissements privés et non d'état quand 'la Wallonnie rayonnait'. Nettement il y avait pas de transfer de TAXES Sud-Nord mais bel et bien Nord-Sud.
Bruxelles et les 19 communes étaient flamandes (Néerlandphones) c'est la franchisation qui les a changé. Imaginez que demains à Namur 90% de la population devient Néerlandophone a cause de migrations et parce que l'administration devient Néerlandophone et couillonent les Francophones...vous allez me dire quoi alors? "Ici, c'est maintenant plus la Capitale de la Wallonnie"?!
On s'en fout de l'ONU ou du CdE. S'ils vous disent de sauter d'un pont vous allez le faire?

wallagonie

@Jacky
La Flandre a toujours payé davantage. En matière de sécurité sociale, c'est possible. Mais si la Flandre est ce qu'elle est devenue, c'est aussi grâce à des investissements de l'Etat au niveau belge alors que la Wallonie rayonnait (Relisez un cours d'histoire). Maintenant, je comprends bien qu'il est plus facile pour vous de remonter là où cela vous intéresse.
Bruxelles est la capitale de la Flandre et le restera. Vous avez bien raison de vous accrocher à Bruxelles où vous ne représentez que 10 % de la population. A votre place, j'aurais aussi ce bon sens. Toutefois, s'il n'y a plus de tabous pour vous, il n'y a plus de tabous pour nous. Logique, non ?
Faire d'une ville extérieure à un (futur) état (flamand) sa capitale, c'est tout de même ahurissant ! Imaginez que les Pays-bas aient pour capitale, Anvers...
Quand je parlais d'élargissement, je ne voulais pas enlever un cm2 de territoire à la Flandre mais parler de l'extension et du respect des droits des francophones en périphérie. L'ONU, le Conseil de l'Europe, vous le disent. Vous trouvez-vous crédible en nous accusant de pervertir ces institutions internationales ? Sommes-nous (Les francophones) si intelligents pour convaincre ces institutions avec ce qui serait pour vous des absurdités et des mensonges éhontés ?
Je ne vous retiens pas et je vous apprécie toujours.

Guillaume

A Jacky

Donc vous êtes pour le retrait du droit de vote aux bruxellois ?

Bah oui car si la Flandre décide seule de l'avenir de Bruxelles, il faut leur supprimer le droit de vote.

L'auto-détermination des peuples n'a donc de valeur en Belgique que pour les flamands ?

Jacky

@Wallagonie:

1) La Flandre a toujours du payer disproportionellement plus de taxes. 10 Ans de 'solidarité' continue après la Belgique...seulement comme dette à un pays étranger.

2) Bruxelles est la Capitale de la Flandre et le restera.

3)Elargissement n'est pas besoin. L'élargissement de la territoire linguistique bilingue (comme Bruxelles Région CAPITALE) est possible mais elle restera Flamande.

Je pense pas que vous avez compris.

thomas m.

je suis flamand et je ne suis pas du tout défenseur de la Belgique, mais je trouve que des signaux de réconaissance vers la flandre, comme ce livre, sont des gestes importants pour une compréhension mutuelle et l'existence de la belgique.
j'espère que beaucoup de francophones liront ce livre, parce que l'histoire peut expliquer beaucoup de sentiments du côté flamand. ça ne veut pas dire qu'il faut nous donner raison, mais au moins ce livre pourrait aider de comprendre la vision flamande. chapeau, alain destexhe !

wallagonie

Amis Flamands,
Nous n'avons plus rien à faire ensemble.
Séparons-nous à l'amiable.
Je ne vous demande que trois choses légitimes :
1) Le maintien de la solidarité interpersonnelle pendant 10 ans encore, eu égard à ce que la Wallonie vous a apporté pendant si longtemps ;
2) Le transfert de votre capitale où vous voulez chez vous mais, vos institutions quittent Bruxelles ;
3) L'élargissement de Bruxelles aux communes à facilités.
C'est 1000 fois trop pour vous ?
Alors on peut toujours négocier.
Comme vous le voyez, je ne suis plus un "demandeur de rien".
S'il ne pleut pas, j'irai encore une fois tous les 5 ans, à la mer du Nord, dans votre pays à vous. J'achèterai encore vos tomates "Flandria", je continuerai à vous respecter comme je respecte les autres citoyens européens. Je n'aurai pas de rancune.
La fédération Bruxelles-Wallonie s'appellera "Belgique" (résiduelle). Comme vous n'aimez plus beaucoup ce nom, je suppose que vous n'y verrez pas d'inconvénient majeur.
Vous serez heureux entre-vous, avec, rien que pour vous : un beau drapeau, une Constitution, votre richesse, votre culture, votre mer du Nord,...
Sans rancune !
Même si vous nous laissez dans de beaux draps avec notre PS, et d'une manière plus générale, certaines de nos pratiques archaïques, comme des grands, cela nous permettra de nous relever plus vite.
Enfin je l'espère.
Amis Flamands, je vous ai compris.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan